Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

BlaBlaCar: "on a plus de demandes que de places disponibles"

Dans Pratique / Autres actu pratique

Après le coup d’arrêt du printemps, la pratique du covoiturage a rapidement repris des couleurs, au point que le nombre de demandes se montre nettement supérieur à celui des places proposées. Caradisiac fait le point avec Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar, leader mondial du secteur.

BlaBlaCar: "on a plus de demandes que de places disponibles"

Après une activité tombée à zéro durant la période de confinement, le covoiturage a rapidement repris le dynamisme qu’on lui a connu ces dernières années : « on a eu des demandes en hausse de 15% en juillet-août par rapport à la même période en 2019, et bien que ça ait baissé au mois de septembre avec la fin des vacances, les chiffres restent bons », se félicite Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar, avec qui Caradisiac a pu s'entretenir vendredi matin.

"Le but est de créer suffisament de confiance pour que les gens recommencent à partager leur véhicule", commente Nicolas Brusson (BlaBlaCar).
"Le but est de créer suffisament de confiance pour que les gens recommencent à partager leur véhicule", commente Nicolas Brusson (BlaBlaCar).

Des résultats supérieurs aux attentes, de l’aveu même du dirigeant : « Ce n’est pas tout à fait ce qu’on avait prévu à l’issue du confinement, mais on a pu observer que le redémarrage se faisait presque tout seul, par une croissance organique et rapide. Ce qui est bien, c’est que l’on n’a rien à deviner, ça se fait tout seul. Les demandes sont même supérieures à ce que l’on peut proposer en termes de places disponibles, comme ce que l’on observe durant les périodes de grèves. Les passagers privilégient le covoiturage sur les autres modes de transports car ils ont moins de contacts. »

 

Il apparaît que le port du masque est entré dans les mœurs, et que le fait de voyager avec plusieurs inconnus ne pose plus vraiment de problème. « De toute façon, chaque conducteur s’organise bien sûr comme il l’entend. Il peut choisir de n’embarquer qu’une seule personne s’il le désire. », précise Nicolas Brusson.

A l’échelle européenne, ce sont la France et les pays du sud qui rebondissent le plus vite. « On aurait pu croire que l’Allemagne, moins affectée que les autres pays par le Coronavirus, repartirait plus fort. Finalement, on constate qu’elle est tombée moins bas mais qu’elle remonte moins haut. En Russie, en Ukraine ou au Brésil, la reprise est en revanche très rapide. »

Malgré cette ré-accélération, BlaBlaCar devrait ne compter « que » 50 millions de passagers cette année, contre 70 millions en 2019, sachant aussi que les cars de tourisme (BlaBlaBus), voient leur activité baisser de plus de 50%. « Au vu du démarrage du début de l’année, nous visions plutôt les 85 millions de passagers transportés cette année », commente Nicolas Brusson. « Quoi qu’il en soit, la crise sanitaire rend l’activité proprement imprédictible. On n’envisage pas de retour à la normale avant 12 à 18 mois. »

 

 

 

 

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à CharcoalTireFesse

Commentaire supprimé.

"Leur business model consiste à créer des milliers de mini-cluster impossible à identifier et remonter pour que la pays soit à nouveau à l’arrêt. Brillantissime !"

C'est valable pour les épidémies de grippe qui tue 500k personnes dans le monde chaque année ? Ou ça on s'en fou c'est plus à la mode ! La grippe manque clairement de SWAG à côté du COVID19. Seul le COVID20 qui sortira prochainement pourra rivaliser ! :biggrin:

Par

"Le but est que je recommence à m'en mettre plein les fouilles"

Par

Ce que omets de dire Nicolas, c'est qu'ils ont augmenté leurs marges :miam: et baisser le prix de l'offre des conducteurs :kaola:...

Donc ce n'est pas étonnant que l'offre baisse mais que pour eux, tout va bien. :blague:

Par

En réponse à Sylvain6911

"Le but est que je recommence à m'en mettre plein les fouilles"

Oui c'est la définition d'une entreprise à but lucratif dans un pays capitaliste.

Sinon il y a le modèle communiste, à toi de voir.

Par

En réponse à Axel015

"Leur business model consiste à créer des milliers de mini-cluster impossible à identifier et remonter pour que la pays soit à nouveau à l’arrêt. Brillantissime !"

C'est valable pour les épidémies de grippe qui tue 500k personnes dans le monde chaque année ? Ou ça on s'en fou c'est plus à la mode ! La grippe manque clairement de SWAG à côté du COVID19. Seul le COVID20 qui sortira prochainement pourra rivaliser ! :biggrin:

La nuance, c'est que si on n'entreprend rien contre la covid, elle fait des millions de morts en un an. Aux USA, 210000 morts en 6 mois. C'est très très largement plus que la grippe saisonnière n'a jamais fait. Si tu chopes la Covid, tu as beaucoup plus de chances de mourir qu'en chopant la grippe. Mais on peut continuer à affirmer:

-le gouvernement veut nous contrôler en imposant des mesures

-tout ça s'est pour faire des revenus pour les labos

-Trump a raison, ce n'est rien

La conséquence? On va l'avoir pendant encore plus longtemps, et elle fera encore plus de morts. :blague:

Par

En réponse à Philippe2446

La nuance, c'est que si on n'entreprend rien contre la covid, elle fait des millions de morts en un an. Aux USA, 210000 morts en 6 mois. C'est très très largement plus que la grippe saisonnière n'a jamais fait. Si tu chopes la Covid, tu as beaucoup plus de chances de mourir qu'en chopant la grippe. Mais on peut continuer à affirmer:

-le gouvernement veut nous contrôler en imposant des mesures

-tout ça s'est pour faire des revenus pour les labos

-Trump a raison, ce n'est rien

La conséquence? On va l'avoir pendant encore plus longtemps, et elle fera encore plus de morts. :blague:

La grippe saisonnière a fait 1 million de mort en deux mois en 2017. Mais ça tu t'en fous, ce n'est pas à la mode. Pas plus que le cancer du colon qui tue un Français toutes les cinq minutes. Mais ce n'est pas à la mode non plus et les masques ne servent à rien. Donc tu t'en fous aussi.

Par

En réponse à CharcoalTireFesse

Commentaire supprimé.

Quel bel exemple de condescendance noyée d'idiotie ! BRAVO !

Vous avez 12 ans ?

Par

En réponse à Philippe2446

La nuance, c'est que si on n'entreprend rien contre la covid, elle fait des millions de morts en un an. Aux USA, 210000 morts en 6 mois. C'est très très largement plus que la grippe saisonnière n'a jamais fait. Si tu chopes la Covid, tu as beaucoup plus de chances de mourir qu'en chopant la grippe. Mais on peut continuer à affirmer:

-le gouvernement veut nous contrôler en imposant des mesures

-tout ça s'est pour faire des revenus pour les labos

-Trump a raison, ce n'est rien

La conséquence? On va l'avoir pendant encore plus longtemps, et elle fera encore plus de morts. :blague:

"Si tu chopes la Covid, tu as beaucoup plus de chances de mourir qu'en chopant la grippe."

Le COVID tue plus que la grippe pour le moment c'est vrai mais le COVID ne tuera pas plus que la grippe, en tout cas plus à terme.

Le taux de mortalité du COVID ne fait que baisser (au début mon parlé de 2% de mortalité, on tombe en dessous de 0,5% maintenant et la chute n'est pas finit) :

- La prise en charge s'améliore

- La population commence à être légèrement immunisé (et quand on choppe un grippe une deuxième fois, elle est moins forte que la première fois, car même si elle a muté la réponse immunitaire est meilleur quand même)

- etc...

Chaque année la grippe tue des enfants également... Ne pas confondre : le degrés d'implication médiatique & gravité de la maladie.

Toute nouveau virus pas définition est bien plus mortel qu'un virus éprouvé sur des dizaines d'années par la population. Donc le COVID tuera de moins en moins, au fils du temps.

"Aux USA, 210000 morts en 6 mois"

Oui et donc ? Ca ne veut rien dire le nombre de mort ce qui compte c'est le nombre de mort VS la population et le classement est le suivant :

https://fr.statista.com/infographie/21819/taux-de-mortalite-coronavirus-par-pays-deces-covid-19-par-habitant/

1. Pérou

2. Belgique

3. Espagne

Concernant tes affirmations :

-le gouvernement veut nous contrôler en imposant des mesures (Non les mesures sont réfléchies selon moi même si parfois inégale, je suis d'accord avec toi)

-tout ça s'est pour faire des revenus pour les labos (Non, les labos n'ont pas besoin de ça pour péter les records de bénéfice)

-Trump a raison, ce n'est rien" (Par contre, la oui, il a raison. Il a raison, non pas que ce n'est rien, mais il a raison de dire que ce n'est rien : créer la panique, stopper l'économie, déclencher la peur panique, etc... c'est pas un bon plan) et regarde la Belgique : pays qui n'a jamais sous estimé le COVID, ils sont sur le podium en terme de mortalité : comme quoi dramatiser n'apporte rien de bon).

Par

En réponse à Axel015

"Leur business model consiste à créer des milliers de mini-cluster impossible à identifier et remonter pour que la pays soit à nouveau à l’arrêt. Brillantissime !"

C'est valable pour les épidémies de grippe qui tue 500k personnes dans le monde chaque année ? Ou ça on s'en fou c'est plus à la mode ! La grippe manque clairement de SWAG à côté du COVID19. Seul le COVID20 qui sortira prochainement pourra rivaliser ! :biggrin:

Je pouvais encore comprendre ce type de débat il y a quelques mois...(Et encore difficilement.)

Mais maintenant que nous savons (Ou devrions savoir) ce que signifie le taux R0, et le problème qu'il représente, lorsqu'il se situe au dessus de 1 (Ce qui est le cas dans certains départements), ca me paraît totalement surréaliste. :eek:

Ingénieur et ne pas comprendre les chiffres, taux et autres stats, c'est étonnant.:voyons:

Sinon pour le taux de R0:

Au dessus de 1, le nombre d'arrivées dépasse celui des départs...

En dessous de 1, plus de départ que d'arrivées.

Au dessus de 1, Plus d'arrivées que de départ.

Ensuite suivant le taux R0 et la capacité d'accueil de l'hôpital/clinique concernée, le remplissage se fait plus ou moins vite.

Exemple un taux R0 a 1.3, ca prendra 3 mois, à 2, ca ne prendra que 2 mois...

Et plus...Ben ça prendra encore moins de temps.

Il est donc ESSENTIEL de maintenir ce taux en dessous de 1.

Que se passe t'il si on y parvient pas ?

Ben on fera des "choix", en laissant de côté les plus faibles...

Le pays n'est pas prêt ? :blague:

Bien sur que SI ! (Avec de l'expérience en prime.)

Il ne pourra pas être plus prêt qu'il ne l'est actuellement. :bah:

Tout simplement parce que tu ne vas pas garder 100 000 places de rea (Avant Covid), et n'en occupées que 2000 a 3000. (Hors situation de crise)

De plus, il faut 2.5 employés pour une place de réanimation.

Je vois mal les hôpitaux garder 230 000 personnes formées durant plusieurs années pour faire le ménage...

Soyons sérieux.

Ca serait de l'argent jeté par les fenêtres, et si l'argent ne pousse pas sur les arbres pour toi, il en est de même pour l'état.

Alors qui paye ?

Celui qui se plaint de payer trop d'impôts ??

(Les 4 à 5 milliards d'euros d'ISF non récoltés ??? Soit 0.2% du budget de la nation...Super, on va aller loin avec ça.)

Si les gens étaient un peu plus responsable d'eux même, et surtout un peu moins égoïste, on en serait pas à leurs imposer quoi que ce soit.

Seulement le pays doit gérer des dizaines de millions d'adolescents :areuh:, ce n'est pas simple.

Toi par exemple, tu es totalement immature...Et tu te complet dans ta béatitude.

Car oui, tu es une personne qui n'a jamais souffert de ta vie, ca se sent dans tes commentaires.

Je pourrais te souhaiter de finir tes jours ainsi, mais j'aimerais bien que tu vois un jours comment ça se passe de l'autre côté de la barrière.

Rien de méchant de ma part, juste que tu comprennes mieux ce que représente la souffrance. (Quelle soit physique ou psychologique.)

La seule souffrance que tu as dû connaître, c'est celle de passer plus de 2 heures d'affilee à la salle de musculation...:blague:

Léger. :ange:

Par

En réponse à CharcoalTireFesse

Commentaire supprimé.

Pour info ce Covid n'est plus au stade épidémique depuis un moment: On est au stade pandémique maintenant. Et vu que le monde n'a dans l'ensemble pas vraiment fait mieux que la France, faut en conclure que la prophylaxie mondiale n'est pas meilleure que la nôtre.

On notera en passant que jusqu'à présent la médecine du XXIème siècle ne s'est guère montrée plus efficace face à ce virus que jadis celle du Moyen-âge face à "Yersinia pestis". C'est peut-être une des causes du manque d'attrait des conducteurs pour des passagers blablacar, d'ailleurs: Risquer de finir avec cette cochonnerie (et éventuellement "ad patres") pour gagner 20 balles sur un trajet, c'est pas vraiment le deal du siècle. En tous cas, ça vend pas du rêve. :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire