Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

BlaBlaCar se renforce sur le covoiturage du quotidien

BlaBlaCar se renforce sur le covoiturage du quotidien

BlaBlaCar veut accélérer sa croissance sur les petits trajets du quotidien avec BlaBlaCar Daily, qui remplace BlaBlaLines.

Surtout connu pour les voyages de moyennes et longues distances, BlaBlaCar proposait aussi depuis 2018 le service BlaBlaLines, dédié aux petits trajets du quotidien, et qui compte déjà 1,5 million d'utilisateurs réguliers.

Mais la société veut accélérer sur le terrain du covoiturage petites distances. Elle fait aujourd'hui évoluer son offre : BlaBlaLines devient BlaBlaCar Daily, un nom qui sera plus facile à identifier. Le changement s'accompagne d'une application revue qui intègre de nouvelles fonctionnalités.

Les offres BlaBlaCar Daily s'afficheront sur Google Maps et ViaNavigo. On pourra réserver son voyage en quelques clics depuis la carte. Il n'y aura pas de géolocalisation en direct, mais on pourra réserver une place jusqu'à 15/20 minutes avant le trajet. L'appli va aussi détecter vos habitudes : elle identifiera vos covoitureurs favoris et va "permettre aux membres d’organiser avec eux tous leurs covoiturages de la semaine en cinq secondes".

Si BlaBlaLines était surtout utilisé pour les trajets domicile/travail, BlaBlaCar Daily veut attirer tous ceux qui ont besoin de faire de petites distances, celles qui sont plus difficiles à faire à pied ou à vélo : aller faire du shopping, voir ses amis… La société a de grandes ambitions puisqu'elle vise déjà 10 millions d'utilisateurs et espère avoir 300 000 trajets chaque jour dès la rentrée.

Pour cela, elle compte sur la reprise, avec la fin des mesures sanitaires. Elle mise sur les petits prix, bien plus abordables qu'un VTC ou taxi, et sur le retour des salariés dans les entreprises. Grâce à la loi d'orientation des mobilités, ces dernières peuvent prendre en charge les frais de déplacement en covoiturage des salariés jusqu'à 500 € par an. BlaBlaCar a déjà signé des partenariats avec Engie et EDF, et indique discuter avec une trentaine d'entreprises.

Par ailleurs, les collectivités locales peuvent aussi subventionner les déplacements en covoiturage, comme elles le font pour le TER. Et cela fonctionne : dans les Pays de la Loire, où la subvention est en place depuis janvier, le nombre de covoitureurs a progressé deux fois plus vite que dans le reste de la France.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire