Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

BMW : le patron du design s'explique sur le style de la Série 7

Dans Futurs modèles / Design

Adian Van Hooydonk explique qu'il avait "vu venir" les critiques concernant le design de la BMW Série 7 restylée. Mais il ne s'en cache pas : s'il pose problème en Europe, il est en revanche très bien accepté en Chine... où se trouve la clientèle principale.

BMW : le patron du design s'explique sur le style de la Série 7

BMW avait demandé à ses équipes de design de faire en sorte que la Série 7 évolue réellement d'un point de vue stylistique, et se démarque enfin de la petite soeur Série 5. Adrian Van Hooydonk, le Néerlandais à la tête du design de BMW, a donc appliqué la recette, et opéré de gros changements sur la limousine bavaroise, critiquée pour sa grande calandre.

Le patron du style BMW ne s'en cache pas, il s'attendait à des critiques, que ce soit pour la Série 7 ou le X7. Mais selon lui, les voix dissonantes proviennent surtout d'Europe, tandis qu'en Chine, l'accueil est plutôt favorable à ce nouveau design jugé plus "ostentatoire" par certains observateurs.

Et puisque la clientèle principale de ce genre de véhicule (Série 7, X7...) se trouve désormais en Chine et aux Etats-Unis, BMW peut se féliciter d'avoir fait le bon choix, quitte à perdre un peu les clients historiques européens. BMW semble en tout cas ne pas craindre de les perdre en privilégiant le marché chinois, mais il sera intéressant de voir dans le futur si cette stratégie n'est pas un peu dangereuse pour la marque bavaroise.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (62)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Notre ami BMW oublie d'où il vient

Par

En réponse à Maître_Yoda

Notre ami BMW oublie d'où il vient

D'où on vient est certes important, mais où on va est une question de survie ! La stratégie de BMW est donc la bonne.

Par

Y aura-t-il un moment où on remettra en question la place de ce M. Van Hooydonk dans la boîte ?

Pas sûr qu'il soit moins controversé que le fameux Bangle sans pour autant que son nom ressorte souvent.

Par

De toute façon les clients européens... dès que ça dépasse une certaine taille (voiture elle-même ou un élément de la voiture)... ça devient frileux. Décoincez vous un peu !

Par

Quelle tristesse qu'un designer en soit réduit à pondre une telle horreur (dont il a pleinement conscience) juste pour plaire à une frange de clientèle qui veut que ça claque sa mère.

Comme le disait assez justement le chanteur des Sleaford mods, "tout le monde gueule parce que l'industrie musicale pond de la merde en masse, mais la réalité, c'est que le public a des goûts encore plus merdiques."

En voilà une belle démonstration. :-)

Il ne faut pas s'étonner alors du virage que prend le design de BMW, les dernières créations, bien que n'étant pas aussi grotesques que celle-ci, sont pour le moins éloignées de l'élégance dont était porteuse la marque.

Il faudrait également rajouter des strass sur la calandre, non ?

Par

En réponse à Fallen Hautawatts

De toute façon les clients européens... dès que ça dépasse une certaine taille (voiture elle-même ou un élément de la voiture)... ça devient frileux. Décoincez vous un peu !

Ce n'est pas d'être frileux ou pas. Ce style totalement ostentatoire et nouveau riche est chez nous, culturellement, synonyme de vulgarité et de mauvais-goût, c'est tout.

Par

En réponse à halffinger

Commentaire supprimé.

Il n'y a pas de miracle et encore moins de sentiments. En tant que manager tu es mis sous pression quotidiennement pour faire toujours + y compris lorsque l'entreprise evolue dans un secteur stable. Produire chaque année une croissance à 2 chiffres dans un marché à 0 ou +2% à un moment ca devient démentiel pour un manager de terrain car il sait qu'il ne peut pas exiger chaque année encore + de ses équipes. Mais c'est pourtant ce qu'on lui demande. "On" étant la direction générale elle même sous pression parce qu'il faut encore plus de croissance pour attirer et garder les gros actionnaires (fonds de pension US et autres grosses firmes, ce qu'on appelle les institutionnels). C'est une question de survie pour disposer des fonds nécessaires aux futurs investissements sans lequels la concurrence va t'écraser en qq années. Donc c'est une fuite en-avant sans fin, on fait comme si on ne savait pas qu'il y a un mur au bout.

Donc s'ils faut faire des calandres XXL pour les chinois ou des moteurs électriques pour les écolos, tant qu'ils achètent ils ont raison. Le marché a toujours raison, on n'est plus au temps d'Henry Ford. Et tant pis pour ce qu'on était et qui a construit notre notoriété et respectabilité sur le marché. On demandera au marketing d'expliquer qu'on construit des batteurs électriques sur 4 roues mais que c'est le prolongement naturel de l'hélice d'avion du logo BMW (ou Jaguar ou ce que tu veux) :bah:

Par

S'il y a une réalité économique et que 80% ou plus de la clientèle cherche ce type de look alors ils ont raison de le faire.

Il est vrai que ces marchés ont des goûts différents des nôtres.

Maintenant est-il possible de satisfaire tout le monde ?

Est-ce que les ventes d'Audi ultra fades sont meilleures en Chine ?

Par

Vu en vraie, cela choque beaucoup moins qu'en photo. Ca lui donne clairement un petit coté Rolls Royce.

Après c'est une question d'habitude.

Par

Cela me rappelle un peu ce journaliste qui avait posé la question à un responsable de chez Lamborghini pourquoi Lambo continuait à faire des voitures puissantes puisque en France on ne pouvait plus rouler .Le gars était mort de rire et lui avait rétorqué que les voitures étaient produites pour les pays du Golfe et émergeant et qu' il en avait rien à cirer de la France.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire