Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bon exercice 2021 pour les utilitaires d’occasion

Les ventes d’utilitaire de seconde main ont, l’année dernière, progressé encore plus vite que celles des véhicules particuliers. Mais la tendance pourrait rapidement s’inverser.

Bon exercice 2021 pour les utilitaires d’occasion

Avec, selon AAA Data, 896 574 exemplaires qui ont changé de mains, le marché des utilitaires d’occasion enregistre une hausse de 12,2 % par rapport à 2020. Un très bon score surtout dû aux performances du début d’année car, sur le second semestre, tous les mois se sont soldés par une baisse. Les professionnels envisagent donc une année 2022 très difficile.

En attendant de savoir si ses prédictions s’avéreront vraies, intéressons-nous aux chiffres de l’année dernière. Le marché du VU se partage entre les fourgons (42,6 % de part de marché), les fourgonnettes (27,2 % du marché) et les berlines transformées (11,3 % du marché). Il est largement tenu par les marques tricolores qui totalisent, à elles seules, presque six réimmatriculations sur 10 (29,9 % de part de marché pour Renault, 16,8 % pour Citroën et 16,2 % pour Peugeot). Nos trois champions nationaux enregistrent tous des hausses à deux chiffres de leurs ventes.

Mais, derrière, les outsiders poussent fort : Volkswagen a progressé de 15,6 % (40 462 ventes), Opel de 16,2 % (17 319 ventes) et Toyota de 19,8 % (10 745 ventes). Malgré des progressions moins marquées, Fiat, Ford et Mercedes demeurent tout de même les 3 marques étrangères qui ont vu le plus de leurs VU changer de mains en 2021.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire