Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

CES 2021 : General Motors et sa "voiture" volante

Dans Futurs modèles / Technologie

De plus en plus de constructeurs automobiles et aéronautique entendent mêler aérien et auto avec la voiture volante. Dernière tentative en date : General Motors. Mais pour l'instant, cela tient plus du concept très abstrait qu'autre chose.

CES 2021 : General Motors et sa "voiture" volante

Au CES comme dans tout salon sur le high-tech, il faut souvent trier entre les produits importants, les grosses nouveautés, et les gadgets qui finiront dans un tiroir numérique d'un ordinateur. Ce qui pourrait justement arriver à l'eVTOL, un nom pas facile à prononcer pour un véhicule qui semble de plus en plus intéresser certains grands industriels : la voiture volante.

Peut-on réellement encore qualifier un tel engin de voiture ? Le débat est lancé. General Motors, qui a récemment changé de logo, dévoile cet engin à l'occasion du CES 2021. Les quatre rotors permettent de le propulser à une vitesse maximale de 90 km/h. 

Une "automobile" volante électrique, dotée d'une batterie de 90 kWh, qui n'aurait rien de très plausible sous cette forme, selon les spécialistes du vol vertical, pointant du doigt de nombreuses absurdités sur ce design, qui n'est de toute façon qu'un rendu.

Si le Cadillac eVTOL a de quoi faire sourire, il n'empêche que constructeurs automobiles, aéronautiques mais aussi spécialistes du VTC s'intéressent à la voiture volante, notamment pour des services de transport à la personne. Mais les barrières légales et techniques paraissent tout de même bien infranchissables pour l'instant.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si ça sort un jour, ça va être un massacre absolu dans le ciel !!

Il faudra une sacrée IA pour éviter que tout ce beau monde ne se percutent allégrement.

De plus, il faudra non seulement toujours bien regarder sur les trottoirs pour éviter les merdes de chiens mais aussi regarder le ciel pour vérifier si un truc comme ça ne nous tombe pas sur la tronche !

Ca ne va pas être facile.

Bon, après, au fin fond de l'outback australien, pourquoi pas ? Vers 2100 peut-être...

Par

Il n'est pas besoin d'être spécialiste du vol vertical pour rester très réservé sur l'avenir d'un tel concept. Rien que l'énergie nécessaire au vol vertical permet de se gausser des 90kW/h.

Par

En réponse à Gus76

Si ça sort un jour, ça va être un massacre absolu dans le ciel !!

Il faudra une sacrée IA pour éviter que tout ce beau monde ne se percutent allégrement.

De plus, il faudra non seulement toujours bien regarder sur les trottoirs pour éviter les merdes de chiens mais aussi regarder le ciel pour vérifier si un truc comme ça ne nous tombe pas sur la tronche !

Ca ne va pas être facile.

Bon, après, au fin fond de l'outback australien, pourquoi pas ? Vers 2100 peut-être...

Ça m'oppresserait si il y avait un tas de voitures qui voleraient au-dessus de moi.

Par

En réponse à _

Ça m'oppresserait si il y avait un tas de voitures qui voleraient au-dessus de moi.

C'est déjà le cas. On appelle ça des avions. :biggrin:

Par

Il faut savoir déjà fabriquer des voitures. On a vu l'état d'opel.

Par

En réponse à _

Ça m'oppresserait si il y avait un tas de voitures qui voleraient au-dessus de moi.

Un bébé né en 2020, trouvera ca normal en 2040...:bah:

Sûrement que le concept va se développer sur de courtes distances...

Amazon y travaille pour leurs colis:

"L'Aviation civile américaine a octroyé à Amazon Prime Air une licence de transporteur aérien par drone, ouvrant la voie à la livraison de petits colis par les airs aux Etats-Unis. Le géant de l'e-commerce devrait toutefois procéder à des vols d'essais avant de pouvoir débuter les livraisons"

https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/amazon-va-pouvoir-livrer-par-drones-aux-etats-unis-1238130

Je n'ai pas de crainte particulière me concernant, mais entendre des bruits de gros moustiques à longueur de temps, ca me fatigue d'avance. :frown:

J'espère qu'il y aura des règles strictes à ce niveau la. (Même si Amazon cherche a livrer des endroits difficilement inaccessibles dans un premier temps.)

Par

En réponse à Axel015

C'est déjà le cas. On appelle ça des avions. :biggrin:

Un sur une trajectoire unique bien définie tous les 2 min c'est acceptable.

15 par min sur de multiples trajectoires c'est complètement autre chose.

Par

En réponse à GY201

Il n'est pas besoin d'être spécialiste du vol vertical pour rester très réservé sur l'avenir d'un tel concept. Rien que l'énergie nécessaire au vol vertical permet de se gausser des 90kW/h.

Si on lit la presse spécialisée américaine, on peut voir que le vol vertical est principalement prévu pour se déplacer d'un toit de building à un autre.

Dans cette optique, pourquoi pas ?

Par

à l'heure où l'on nous saoule avec la pollution, on nous ressort l'idée de voitures volantes... cherchez l'erreur... :cyp:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire