Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Choisir sa musique préférée pour lutter contre la somnolence en voiture

Dans Pratique / Sécurité

Olivier Cottrel

Première cause de mortalité sur autoroute, la somnolence a causé en 2020 114 accidents mortels. Selon une étude d’Assurance Prévention, l’association de France Assureurs, choisir et écouter ses musiques et programmes préférés en voiture aurait un effet retardateur sur l’apparition de la somnolence au volant.

La somnolence en voiture, un vrai danger.
La somnolence en voiture, un vrai danger.

À quelques heures des premiers grands départs en vacances et des trajets en voiture qui durent souvent de longues heures, Assurance Prévention, l’association de France Assureurs nous dévoile les résultats de son étude sur la somnolence au volant.

4e volet de son étude « Favoriser la vigilance au volant », l’étude de 2022 analyse cette fois l'impact des sons dans l'habitacle (radio, musique, podcast) sur la vigilance au volant.

Cette étude scientifique, menée sous le contrôle du professeur Michel Lejoyeux, psychiatre et addictologue à l’Université Paris Cité, a mesuré l'impact de différents types de stimulations auditives (bruit normal de l'habitacle, musique imposée, musique imposée avec des coupures publicitaires, musique choisie par le participant et podcast) sur l’apparition de la somnolence chez des personnes en situation réelle de conduite sur autoroute, à l’aide d’un simulateur homologué.

Première cause de mortalité sur autoroute, la somnolence, qui entraîne des micro-sommeils de 1 à 4 secondes, a ainsi été responsable de 15,8 % des accidents mortels en 2021.

Choisir sa musique préférée pour lutter contre la somnolence en voiture

Que ce soit par manque de sommeil et en cas de grande fatigue, à cause d’une mauvaise alimentation ou de la prise de certains médicaments, la somnolence peut être réduite et retardée par l’écoute de musiques, de la radio ou de podcasts que l’on apprécie.

97 participants ont participé à cette étude avec un casque audio sur les oreilles, et ont chacun effectué une session de conduite de 90 minutes, exposés à différents types de stimulations auditives : le simple bruit de l’habitacle, une musique imposée avec coupures pub, une musique choisie et un podcast.

Si un boîtier a analysé les comportements et attitudes du visage des participants tout au long de la session, ceux-ci ont également été invités à évaluer leur somnolence.

Ainsi, l’étude a permis de constater que ceux qui avaient eux-mêmes choisi leur programme, musique ou podcast retardaient l’arrivée de la somnolence au volant, au contraire d’une musique imposée. Les participants uniquement exposés aux bruits ambiants de l’habitacle ont été eux, les plus sujets à la somnolence.

Une bonne raison (scientifique qui plus est), de laisser le conducteur choisir son programme dans la voiture sur la route des vacances.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire