Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Chute du diesel : Bosch va supprimer 750 emplois à Rodez

Dans Economie / Politique / Social

Chute du diesel : Bosch va supprimer 750 emplois à Rodez

D'ici 2025, les effectifs de l'usine Bosch à Rodez, spécialisée dans le moteur diesel, vont passer de 1 250 à 500 personnes !

Mauvaise nouvelle pour l'emploi dans l'industrie automobile en France. L'équipementier allemand Bosch a confirmé son intention de réduire drastiquement les effectifs de son usine de Rodez (Aveyron).

Heiko Carrie, président de Bosch pour la France et le Benelux, a fait savoir que le nombre de postes va passer de 1 250 à 500 d'ici 2025, soit 750 postes en moins. Dès la fin 2021, le nombre de salariés sera déjà tombé à 1 100.

L'usine Bosch de Rodez est spécialisée dans la motorisation diesel, produisant notamment des injecteurs. La chute à grande vitesse des ventes de voitures diesel explique cette restructuration. En 2013, la part de marché du diesel en France était de 72 %. Sur les deux premiers mois de 2021, elle est de 25 % !

Et cela ne va pas s'arranger, d'autant que le gouvernement a finalement refusé d'accorder la vignette Crit'Air 1 aux diesels les plus récents. Conséquence : des métropoles vont pouvoir rapidement bannir tous les diesels, même ceux qui respectent les normes les plus sévères. À l'échelle européenne, la future norme Euro 7, attendue pour 2025, inquiète aussi déjà la filière.

Bosch dit vouloir éviter les départs contraints. Il va donc miser sur les retraites anticipées et les départs volontaires. Heiko Carrie souligne toutefois que la restructuration "donne une vraie perspective pour le site et une stabilité nécessaire pour les années à venir. (...) On n'est plus dans une logique de fermeture du site".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (160)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

puisqu'on vous dit que l'électrique "c'est l'avenir !"

Par contre c'est l'avenir au chômage et totalement dépendants de l'Asie, on a vu ce que ça coute quand ça va mal avec le Coronavirus

Par

En réponse à MotherKaiser

puisqu'on vous dit que l'électrique "c'est l'avenir !"

Par contre c'est l'avenir au chômage et totalement dépendants de l'Asie, on a vu ce que ça coute quand ça va mal avec le Coronavirus

Le diesel n'est pas l'avenir, mais simplement une évolution et des acteurs qui attendent le dernier moment pour faire de nouveau produit. Ce qui m'énerve c'est la marque qui fait la sourde oreille aux salariés qui ont réclamé la fabrication de nouveau produit. C'est que les salariés qui payent les erreurs d'entreprises

Par

En réponse à MotherKaiser

puisqu'on vous dit que l'électrique "c'est l'avenir !"

Par contre c'est l'avenir au chômage et totalement dépendants de l'Asie, on a vu ce que ça coute quand ça va mal avec le Coronavirus

Oui c'est vrai mais combien d'emplois créées dans les filières vertes comme l'éolien, le renouvelable, le recyclable etc...?

J'aimerais bien comparer la différence entre les emplois qui seront perdus par la baisse des VT et ceux gagner par la hausse des VE. Mais, pour être honnête, je ne le connais pas. De toute façon il faut savoir évoluer, et je ne connais pas une seule évolution qui se fasse sans casse. D'un côté ou de l'autre il y aura de la casse. On peut pas être gagnant à 100%. On pense aux chomeurs sur le court terme mais il faut aussi voir à long terme avec les avantages du VE notamment sur la pression hospitalière qui sera moins forte (moins de maladie respiratoire, cancers etc...) et aussi la qualitré de vie qui va s'améliorer grâce à la dépolution des centres villes.

Après oui, il faut sérieusement se pencher sur la relocalisation de nos industries. On le voit ben avec les puces fabriqués en Chine. Une rupture de stock et c'est le drame.

En tout cas ca dérangeait bien moins les gens quand les caissières de supermarché, les hôtesses de péage d'autoroutes, les mineurs etc... perdaient leurs emplois. On pouvait pas taper sur l'écologie. Malheuresement non l'écologie n'est pas responsable de tous les malheurs de cette terre. :biggrin:

Par

En réponse à MotherKaiser

puisqu'on vous dit que l'électrique "c'est l'avenir !"

Par contre c'est l'avenir au chômage et totalement dépendants de l'Asie, on a vu ce que ça coute quand ça va mal avec le Coronavirus

Ils n'avaient qu'à basculer sur l'hybride quand c'était le moment, au lieu de s'accrocher au diesel comme ils l'ont fait : de mémoire ils ne sont pas tout blanc dans l'affaire du dieselgate... :pfff:

Par

En réponse à MotherKaiser

puisqu'on vous dit que l'électrique "c'est l'avenir !"

Par contre c'est l'avenir au chômage et totalement dépendants de l'Asie, on a vu ce que ça coute quand ça va mal avec le Coronavirus

Pu besoin de 13.000 Ingénieurs (Renault) pour amasser 500kg de piles made in china, ca va supprimer de l'emploi par milliers, fini la mécanique, fini les motoristes tout ça. Il restera designer, et train roulant, c'est tout.

Par

En réponse à Mathieu975

Oui c'est vrai mais combien d'emplois créées dans les filières vertes comme l'éolien, le renouvelable, le recyclable etc...?

J'aimerais bien comparer la différence entre les emplois qui seront perdus par la baisse des VT et ceux gagner par la hausse des VE. Mais, pour être honnête, je ne le connais pas. De toute façon il faut savoir évoluer, et je ne connais pas une seule évolution qui se fasse sans casse. D'un côté ou de l'autre il y aura de la casse. On peut pas être gagnant à 100%. On pense aux chomeurs sur le court terme mais il faut aussi voir à long terme avec les avantages du VE notamment sur la pression hospitalière qui sera moins forte (moins de maladie respiratoire, cancers etc...) et aussi la qualitré de vie qui va s'améliorer grâce à la dépolution des centres villes.

Après oui, il faut sérieusement se pencher sur la relocalisation de nos industries. On le voit ben avec les puces fabriqués en Chine. Une rupture de stock et c'est le drame.

En tout cas ca dérangeait bien moins les gens quand les caissières de supermarché, les hôtesses de péage d'autoroutes, les mineurs etc... perdaient leurs emplois. On pouvait pas taper sur l'écologie. Malheuresement non l'écologie n'est pas responsable de tous les malheurs de cette terre. :biggrin:

"Oui c'est vrai mais combien d'emplois créées dans les filières vertes comme l'éolien, "

L'usine Wec Mâts Béton, située dans l'Oise, vient de cesser son activité . L'entreprise produisait des segments en béton pour les mâts d'éoliennes pour l'entreprise allemande Enercon, à destination du marché français. La construction de l'usine remonte à 2012 , à proximité des axes routiers et des voies navigables, dans une région considérée comme la première région éolienne .

Ah, oui, ça crée des emplois...DURABLES .l'éolien....Tout vient par bateau....même plus besoin de faire quoi que ce soit....ça sera pareil avec le reste ....

Admettons que le diesel est inutile ...il y a encore des moteurs , des pompes à injection, de l'équipement à faire pour les hybrides....On a compris, juste un peu de pices pour les dernières maintenances et après c'est l'importation...:bah:

Par

En réponse à Otonei

Pu besoin de 13.000 Ingénieurs (Renault) pour amasser 500kg de piles made in china, ca va supprimer de l'emploi par milliers, fini la mécanique, fini les motoristes tout ça. Il restera designer, et train roulant, c'est tout.

Tout ça n'est pas faux!

Par

En réponse à PLexus sol-air

Ils n'avaient qu'à basculer sur l'hybride quand c'était le moment, au lieu de s'accrocher au diesel comme ils l'ont fait : de mémoire ils ne sont pas tout blanc dans l'affaire du dieselgate... :pfff:

Fokonyaka...Mais comment diable n'as- tu pas été retenu comme consultant en stratégie auprès de l'équipementier ?! :voyons:

Par

En réponse à MotherKaiser

puisqu'on vous dit que l'électrique "c'est l'avenir !"

Par contre c'est l'avenir au chômage et totalement dépendants de l'Asie, on a vu ce que ça coute quand ça va mal avec le Coronavirus

Il y a des élections en 2022: au peuple de déterminer l'avenir qu'il souhaite. :bah:

mais rien ne dit que la majorité ne souhaite pas la continuation de ce qui est en marche...

les gens guelent, se lamentent, et finissent par élire... les mêmes.:cyp:

Par

Il faut applaudir bien fort les écolos, y compris ceux de ce gouvernement pour cette punition injuste car l'IFPEN a montré qu'un diesel moderne ne polluait pas plus qu'un véhicule essence et beaucoup moins qu'un véhicule essence Euro5 de début 2010 qui émet pourtant une quantité astronomique de particule fines mais qui a droit à une vignette Crit'air1 ...

Il faut donc choisir un véhicule électrifié avec comme la Zoe un moteur Continental fabriqué in ... et une batterie Chinoise CATL ou Coréenne LGCHEM fabriquée in ... avec de l'électricité au charbon.

Bref il faut planter les derniers clous dans le cercueil de l'industrie automobile française, préférer l'original à la copie donc choisir un véhicule asiatique

Alleluia

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire