Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Voiture électrique : des bornes de recharge rapide sur toutes les aires d'autoroute d'ici 2023

Florent Ferrière

Voiture électrique : des bornes de recharge rapide sur toutes les aires d'autoroute d'ici 2023

Déposer un commentaire

Par

:irony activated:

Heureusement que l'Etat créé des nouvelles lois pour que tout le monde saute sur cette merveilleuse idée qu'est l’électrification à marche forcée de notre parc automobile

:irony disactivated:

Par

Enfin ! C'est fou de prendre un tel retard :bah:

Par

Tiens, les bretons n'ont pas le droit de rouler en électrique :ange:

Par

Rien en bretagne rien en normandie et rien dans le nord e l'occitanie.... Bref encore un plan qui ne sera pas réalisé et qui ignore une grand partie du territoire...

Par

En réponse à Ajneda

Tiens, les bretons n'ont pas le droit de rouler en électrique :ange:

   

Forcément, il n'y a pas d'autoroute en Bretagne !

Par

En réponse à Ajneda

Tiens, les bretons n'ont pas le droit de rouler en électrique :ange:

   

Sûrement en cause le petit village d irréductible gaulois :buzz:

Par

Plus que les bornes qui sont quand même nécessaires c'est surtout d'autonomie qu'il manque aux VE sur autoroute pour rouler sans crainte et vu le peu d'évolution dans le domaine les routiers ne sont pas prêt de se débarrasser de leurs morpions.

Par

Il faudra du temps et de la chance pour accéder au 4-5 bornes en période de départ en vacances... Bon courage aux propriétaires d'électrique.

Par

Petite question : si 100% du parc automobile français devient électrique, la capacité du réseau est-elle suffisante pour alimenter la demande en électricité ?

Par

Avoir 4 bornes tous les 200km ne changera rien

Si beaucoup de véhicules électriques prennent l'autoroute, elle pourrait se trouver bloquée, tant le temps de recharge est élevé pour un VE

Laissez l'autoroute aux thermiques/hybrides en attendant d'avoir de meilleurs VE

Et en plus avec nos impôts, c'est la fête

Par

En regardant la carte, faudra serrer les fesses dans les rampes de l'A75 entre Clermont et Beziers ... un très bon test d'autonomie grandeur nature !

Par

En réponse à Nyarlathotep

Plus que les bornes qui sont quand même nécessaires c'est surtout d'autonomie qu'il manque aux VE sur autoroute pour rouler sans crainte et vu le peu d'évolution dans le domaine les routiers ne sont pas prêt de se débarrasser de leurs morpions.

   

oui, c'est ce qui est paradoxal, finalement, avec cette mesure: inciter les possesseurs d'électriques à rouler sur autoroute, alors qu'à 130, l'autonomie fond comme neige au soleil...

après, rien n'empêche d'y rouler à 80. mais ça revient cher dans ce cas pour rouler aussi vite que sur nationale... :cyp:

Par

:bien: , je vais être peinard sur les nationales , avec une logique implacable , les VE sur autoroutes à consommer à mort du courant , et si c'était ça l'écologie , continuer à consommer à gogo , mais autrement .

Par

En réponse à kaiservinz

Forcément, il n'y a pas d'autoroute en Bretagne !

   

En effet...

Par

En réponse à Ajneda

En effet...

   

Il n’y a pas d’autoroute en Bretonnie

Par

En réponse à Nyarlathotep

Plus que les bornes qui sont quand même nécessaires c'est surtout d'autonomie qu'il manque aux VE sur autoroute pour rouler sans crainte et vu le peu d'évolution dans le domaine les routiers ne sont pas prêt de se débarrasser de leurs morpions.

   

Effectivement tant qu'on ne pourra pas faire 700 km ou plus l'électrique et sa technologie non stabilisée n'aura pas un grand avenir.

Par

En réponse à fedoismyname

oui, c'est ce qui est paradoxal, finalement, avec cette mesure: inciter les possesseurs d'électriques à rouler sur autoroute, alors qu'à 130, l'autonomie fond comme neige au soleil...

après, rien n'empêche d'y rouler à 80. mais ça revient cher dans ce cas pour rouler aussi vite que sur nationale... :cyp:

   

Que d'incohérences dans ce tout électrique !

Par

En réponse à Ratafia_12

En regardant la carte, faudra serrer les fesses dans les rampes de l'A75 entre Clermont et Beziers ... un très bon test d'autonomie grandeur nature !

   

Oui acheter un groupe électrogêne !

Par

En réponse à Turbo95

:bien: , je vais être peinard sur les nationales , avec une logique implacable , les VE sur autoroutes à consommer à mort du courant , et si c'était ça l'écologie , continuer à consommer à gogo , mais autrement .

   

Tellement vrai :bien:

Par

En réponse à MotherKaiser

Avoir 4 bornes tous les 200km ne changera rien

Si beaucoup de véhicules électriques prennent l'autoroute, elle pourrait se trouver bloquée, tant le temps de recharge est élevé pour un VE

Laissez l'autoroute aux thermiques/hybrides en attendant d'avoir de meilleurs VE

Et en plus avec nos impôts, c'est la fête

   

++++++ exact

Par

C'est surtout que les VE sur autoroute, ca va couter un bras au km, la consommation excessive, plus les nouveaux opérateurs qui vont se gaver sur le prix du KWh... Enfaite le VE ce n'est pas pour les revenus modeste:areuh:

Par

J'ai hâte de voir les queues aux bornes de recharge. Sachant que 20 min ce n'est pas le temps pour 100% de recharge et qu'une proportions non négligeable de personnes feront le "plein"; pour partir en vacances il faudra prévoir un doublement ou un triplement des temps de trajet. J'espère qu'ils vont aussi prévoir un hôtel par station :)

Par

subventionner les concessionnaires d'autoroute, alors qu'ils font des milliards de bénéfices ? incompréhensibles !

Par

L'électrique, c'est pas fait pour les grands trajets.

Mais si on en fait un ou deux par an, doubler son temps de trajet n'est pas une contrainte insurmontable.

En revanche si c'est tous les WE, faut oublier.

Sauf que si aujourd'hui on paye un surcoût pour acheter un VE, dans quelques années ce sera le contraire.

Il faudra s'adapter.

Par

Concernant la consommation d un VE sur autoroute

Voici les chiffres à 130 et 140 km/h

Avec une tesla 3 sr + 279 km et 236 km

Consommation 18,5 kwh /100 et 21,8 :bien:

Par

En réponse à levince31

J'ai hâte de voir les queues aux bornes de recharge. Sachant que 20 min ce n'est pas le temps pour 100% de recharge et qu'une proportions non négligeable de personnes feront le "plein"; pour partir en vacances il faudra prévoir un doublement ou un triplement des temps de trajet. J'espère qu'ils vont aussi prévoir un hôtel par station :)

   

Je vais bien me marrer aussi :lol:

Il devrait installer des drinve-in, le temps de regarder un film de 1h30 :ange:

Quand il vont être sous 40 degrés à recharger tous les 300 kms(et encore les plus performantes)ca va vite les décourager :coolfuck:

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Concernant la consommation d un VE sur autoroute

Voici les chiffres à 130 et 140 km/h

Avec une tesla 3 sr + 279 km et 236 km

Consommation 18,5 kwh /100 et 21,8 :bien:

   

Ca on le sais, c'est triste :tourne:

Par

Je ne prend plus l autoroute depuis que je me suis fait piégé dans un bouchon. Depuis je prend la nationale. Je gagné sur la conso mais je perd une heure de trajet.

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Concernant la consommation d un VE sur autoroute

Voici les chiffres à 130 et 140 km/h

Avec une tesla 3 sr + 279 km et 236 km

Consommation 18,5 kwh /100 et 21,8 :bien:

   

Je suis sur le cul je ne pensais pas que c'était à ce point. Je comprend mieux pourquoi ils sont tous au cul des camions maintenant. Une idée du temps de recharge réel pour 80% d'autonomie ?

Par

Quel est l'intérêt de prendre l'autoroute? à fortiori quand elle est payante?

Rouler plus vite que le réseau secondaire, je suppose, pour beaucoup.

Mais quel est l'intérêt si c'est pour s'arrêter souvent et longtemps pour des recharges électriques? :bah:

Des bornes de recharge rapides tous les 25km sur les nationales et grandes départementales serait nettement plus judicieux. :bah:

Par

On y arrive à la fin du rêve tous en électrique...

Si l'infrastructure suit pas faudra être patient aux chasses croisés

Par

En réponse à -Nicolas-

Petite question : si 100% du parc automobile français devient électrique, la capacité du réseau est-elle suffisante pour alimenter la demande en électricité ?

   

Oui

Lire le rapport circonstancié de RTE sur le sujet :

Enjeux du développement

de l’électromobilité pour le système électrique

MAI 2019

Par

En réponse à EBill

Je ne prend plus l autoroute depuis que je me suis fait piégé dans un bouchon. Depuis je prend la nationale. Je gagné sur la conso mais je perd une heure de trajet.

   

Et tu n'as pas l'air traumatisé pour autant ??? Donc tout va bien ....

Toutes les pleureuses ici pour prédire leur expérience "insupportable " pour les 2,3 trajets par an :biggrin::biggrin:

Par

En réponse à MotherKaiser

Avoir 4 bornes tous les 200km ne changera rien

Si beaucoup de véhicules électriques prennent l'autoroute, elle pourrait se trouver bloquée, tant le temps de recharge est élevé pour un VE

Laissez l'autoroute aux thermiques/hybrides en attendant d'avoir de meilleurs VE

Et en plus avec nos impôts, c'est la fête

   

Oui et non.

Rouler en VE majoritairement sur autoroute est effectivement un non-sens actuellement. Tant en termes ecologiques que pratiques. Pour les gros gros rouleurs, le diesel reste encore une bonnee idee, l'hybride classique aussi pour ceux qui roulent souvent loin, mais majoritairement en agglo. De mon point de vue, l'hybride rechargeable est actuellement une aberation.

Mais il faut absolument offrir des points de recharge rapides pour permettre aux VE de sortir de temps a autre des zones urbaines. Sinon seuls les 2emes ou 3emes vehicules du foyer seront des VE (et encore...).

Par

En réponse à OCPP

Oui

Lire le rapport circonstancié de RTE sur le sujet :

Enjeux du développement

de l’électromobilité pour le système électrique

MAI 2019

   

Oui, en 2019...

.Sauf que récemment, si la vague de froid récente avait perdurer sur la totalité du territoire en même temps et au delà de 10 jours le problème de coupure de réseau allait se poser ....On évoquait le COVID comme coupable du retard pris dans la maintenance de 11 réacteurs....Peu importe.....La situation n'est pas si optimisée que cela sauf peut-être.....pour ceux qui le croient....:bah:

Par

En réponse à dilemblue

subventionner les concessionnaires d'autoroute, alors qu'ils font des milliards de bénéfices ? incompréhensibles !

   

Justement, c'est ça la vraie gestion lucide.Compte-tenu du parc actuel de V.E, compte-tenu de l'investissement à réaliser, on parle de 43000€ par borne à recharge rapide en moyenne, c'est à dire dans les "couloirs" là où les lignes ne sont pas trop éloignées des stations, pour les autres c'est encore plus....Dans l'immédiat, les concessionnaires d'autoroutes qui déléguent aux gestionnaires de stations (Total, Shell et BP s'y sont déjà attelés) laissent le soin à l'Etat d"obliger" (de quoi se marrer si ce n'était l'argent du contribuable) par le jeu des aides, subventions etc...de financer le manque de rentabilité actuel. Ce n'est pas finement joué car c'est habituel...CE qui n'est pas rentable c'est pour le contribuable, dès que le parc V.E va augmenter, la rentabilité aussi et là , les prix vont s'aligner...

Pour ma part, j'en reste à l'utilisation des V.E en ville et proche banlieue pour rendre l'air plus respirable puisque c' était prévu pour ça.:bah:

Par

En réponse à Key

Oui et non.

Rouler en VE majoritairement sur autoroute est effectivement un non-sens actuellement. Tant en termes ecologiques que pratiques. Pour les gros gros rouleurs, le diesel reste encore une bonnee idee, l'hybride classique aussi pour ceux qui roulent souvent loin, mais majoritairement en agglo. De mon point de vue, l'hybride rechargeable est actuellement une aberation.

Mais il faut absolument offrir des points de recharge rapides pour permettre aux VE de sortir de temps a autre des zones urbaines. Sinon seuls les 2emes ou 3emes vehicules du foyer seront des VE (et encore...).

   

Oui et Non...

Si c'est pour utiliser son V.E sur autoroute 1 ou 2 fois dans l'année, pourquoi ne pas intégrer le coût du prêt d' un véhicule thermique par la concession lors de l'achat d'un V.E? Et là, on comprend mieux la justification d'une aide ou subvention qui actuellement n'a rien d'"écologique"...mais plutôt d'achat "à marche forcée"....:bah:

Par

En réponse à Nyarlathotep

Je suis sur le cul je ne pensais pas que c'était à ce point. Je comprend mieux pourquoi ils sont tous au cul des camions maintenant. Une idée du temps de recharge réel pour 80% d'autonomie ?

   

Ce qu'il faut se dire, c'est que c'est l'inverse pour un moteur thermique: efficace a vitesse constante sur autoroute (a 130km/h), minable tout le reste du temps!

Par

En réponse à fedoismyname

Quel est l'intérêt de prendre l'autoroute? à fortiori quand elle est payante?

Rouler plus vite que le réseau secondaire, je suppose, pour beaucoup.

Mais quel est l'intérêt si c'est pour s'arrêter souvent et longtemps pour des recharges électriques? :bah:

Des bornes de recharge rapides tous les 25km sur les nationales et grandes départementales serait nettement plus judicieux. :bah:

   

"Des bornes de recharge rapides tous les 25km sur les nationales et grandes départementales serait nettement plus judicieux. "

Mais ce serait HORS DE PRIX (éloignement des réseaux d'alimentation) et peu rentable à certains endroits ou alors à prix du Kw/H prohibitif....

Il faut rester les "pieds sur terre"....

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Concernant la consommation d un VE sur autoroute

Voici les chiffres à 130 et 140 km/h

Avec une tesla 3 sr + 279 km et 236 km

Consommation 18,5 kwh /100 et 21,8 :bien:

   

donc en gros tu feras des étapes de 150/180 km au max... et attendra 45 mins au chargeur... C'est passionnant l’électrique. après tu prends pas une Short range si tu voyages un peu.

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Concernant la consommation d un VE sur autoroute

Voici les chiffres à 130 et 140 km/h

Avec une tesla 3 sr + 279 km et 236 km

Consommation 18,5 kwh /100 et 21,8 :bien:

   

Il faut un minimum de 24 kW à la jante pour faire avancer une bagnole moyenne à 130 km/h, c'est une loi physique qui ne dépend sur le plat quasiment que du SCx du véhicule.

Alors l'indicateur de votre Tesla est surement mal étalonné ou vous nous racontez des sornettes.

Par

En réponse à DISVAR

Il faut un minimum de 24 kW à la jante pour faire avancer une bagnole moyenne à 130 km/h, c'est une loi physique qui ne dépend sur le plat quasiment que du SCx du véhicule.

Alors l'indicateur de votre Tesla est surement mal étalonné ou vous nous racontez des sornettes.

   

Non, c'est un chiffre réaliste et constaté dans la réalité.

Ton chiffre de 24kW est effectivement fortement dépendant du SCx de l'auto, et la Model 3 est bonne élève dans ce domaine.

Par

En réponse à DISVAR

Il faut un minimum de 24 kW à la jante pour faire avancer une bagnole moyenne à 130 km/h, c'est une loi physique qui ne dépend sur le plat quasiment que du SCx du véhicule.

Alors l'indicateur de votre Tesla est surement mal étalonné ou vous nous racontez des sornettes.

   

Interessant. D'ou sortent ces 24kW theoriques?

Par

Après examen en détail du "décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers"

Je ne vois RIEN quI permet de dire que l'État" va obliger les concessionnaires d'autoroutes à installer des bornes de recharge sur les aires de service (c’est-à-dire celles où il y a déjà une station essence".

Je ne lis qu'un dispositif législatif qui encadre les aides en précisant que les "enveloppes allouées " ne seraient pas dépassées et que les demandes seraient traitées dans l'ordre des propositions...En clair, une "incitation" pour être dans les premiers pour être sûr de toucher ....De quoi accélérer le mouvement...un peu comme les aides àl'acaht des V.E qui vont diminuer....Méthode qui marche....:bah:

Par

:violon:Sauf qu'ils semblent avoir oublié la A 75 de Clermont-Ferrant à Millau, pourtant l'autoroute la plus agréable et touristique du sud vert de la France !:coolfuck:

Par

En réponse à Key

Interessant. D'ou sortent ces 24kW theoriques?

   

La force résistante à l'avancement produite par la pénétration dans l'air dépend de la vitesse, de la surface frontale et du Cx.

R= K.S.Cx.V^2

K étant un coefficient dépendant de la masse volumique de l'air, S la surface frontale, et V la vitesse (V^2 c'est la vitesse au carré).

Par

En réponse à ZZTOP60

Après examen en détail du "décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers"

Je ne vois RIEN quI permet de dire que l'État" va obliger les concessionnaires d'autoroutes à installer des bornes de recharge sur les aires de service (c’est-à-dire celles où il y a déjà une station essence".

Je ne lis qu'un dispositif législatif qui encadre les aides en précisant que les "enveloppes allouées " ne seraient pas dépassées et que les demandes seraient traitées dans l'ordre des propositions...En clair, une "incitation" pour être dans les premiers pour être sûr de toucher ....De quoi accélérer le mouvement...un peu comme les aides àl'acaht des V.E qui vont diminuer....Méthode qui marche....:bah:

   

C'est parce que l'obligation est decrite dans un autre décret:

Décret n° 2021-159 du 12 février 2021 relatif aux obligations s'appliquant aux conventions de délégation autoroutières en matière de transition écologique:

« Art. D. 122-46-1. - Les délégataires du service public autoroutier assurent, à destination de l'ensemble des usagers, un service de distribution en sources d'énergies usuelles destinées aux véhicules sur les installations annexes à caractère commercial. Constitue une source d'énergie usuelle au sens de la présente disposition, respectivement pour les véhicules légers et les poids lourds, toute source d'énergie utilisée par plus de 1,5 % des véhicules à moteur immatriculés pendant deux années consécutives ou par au moins 5 % du parc de véhicules à moteur en circulation.

« Un arrêté du ministre chargé de la voirie routière nationale définit le niveau de service minimal en fonction de la fréquentation des installations ainsi que les conditions, notamment d'application dans le temps, dans lesquelles les délégataires du service public autoroutier sont tenus d'assurer le niveau de service minimal requis. »

Plus qu'a retrouver "l'arrete du Ministre..." :hum:

Par

En réponse à Ajneda

Tiens, les bretons n'ont pas le droit de rouler en électrique :ange:

   

Pas d'autoroute ni de péage en Bretagne ;)

uniquement des voies rapides.

Par

En réponse à Key

Ce qu'il faut se dire, c'est que c'est l'inverse pour un moteur thermique: efficace a vitesse constante sur autoroute (a 130km/h), minable tout le reste du temps!

   

Et encore, à 110 km/h la consommation est bien moindre

Cherchez, il existe un essai par Cara réalisé l'an passé.

Par

En réponse à Topolino_31

La force résistante à l'avancement produite par la pénétration dans l'air dépend de la vitesse, de la surface frontale et du Cx.

R= K.S.Cx.V^2

K étant un coefficient dépendant de la masse volumique de l'air, S la surface frontale, et V la vitesse (V^2 c'est la vitesse au carré).

   

J'avais une formule approchante (1/2.r.S.Cs.V^2), mais il manque d'autres elements.

En realite, je voulais que DISVAR en arrive a determiner l'influence du Cx. Etant donne que celui de la Model 3 est particulierement bas (0.23), il aurait pu realiser par lui-meme que sortir un chiffre de nulle part ne veut rien dire du tout ;)

Par

En réponse à DISVAR

Il faut un minimum de 24 kW à la jante pour faire avancer une bagnole moyenne à 130 km/h, c'est une loi physique qui ne dépend sur le plat quasiment que du SCx du véhicule.

Alors l'indicateur de votre Tesla est surement mal étalonné ou vous nous racontez des sornettes.

   

24x10/13=18,46.... le compte est bon !

Par

"C'est parce que l'obligation est décrite dans un autre décret:"

Effectivement "les délégataires du service autoroutier sont tenus".....reste les contrôles et les sanctions....notifiés où et comment? ça reste flou et ne prend que la forme d'une incitation financière comme je le prétendais plus haut...A moins qu'un arrêté plus contraignant existe....(!):bah:

Par

En réponse à Ajneda

Tiens, les bretons n'ont pas le droit de rouler en électrique :ange:

   

Les bretons coûtent déjà assez cher comme ça car on leur finance les autoroutes et ils ont coûtés 275 millions d'euros à avoir foutu en l'air le projet des eco portiques.

Par

Par contre les bornes abritées comme la photo d'illustration, c'est un rêve de propriétaire de VE sinon c'est sous la flotte, ionity :lol:

Par

En réponse à manu.lille

Pas d'autoroute ni de péage en Bretagne ;)

uniquement des voies rapides.

   

pas d'autoroutes oui je me suis trompé, mais le reste financé totalement par le contribuable national. Comme les subventions aux productions porcines qui sont d'ailleurs les plus mauvais cochons de l'hexagone au passage.

Par

En réponse à Key

Ce qu'il faut se dire, c'est que c'est l'inverse pour un moteur thermique: efficace a vitesse constante sur autoroute (a 130km/h), minable tout le reste du temps!

   

Oui, enfin pour l'efficacité du moteur thermique, faut le dire vite (c'est juste qu'elle est catastrophique quand on est pas à vitesse stabilisée). 25kW ca fait 33cv... Pas si mal pour arriver a rouler à 130.

Par

En réponse à ZZTOP60

Oui, en 2019...

.Sauf que récemment, si la vague de froid récente avait perdurer sur la totalité du territoire en même temps et au delà de 10 jours le problème de coupure de réseau allait se poser ....On évoquait le COVID comme coupable du retard pris dans la maintenance de 11 réacteurs....Peu importe.....La situation n'est pas si optimisée que cela sauf peut-être.....pour ceux qui le croient....:bah:

   

Oui sauf que tu sors des circonstances aggravées qui n'arrivent quasi jamais , la plus haute conso en France a eu lieu en février 2012 avec 102000 MW , et il n'y a pas eu de black out

C'est gentil de se faire peur mais ça ne fait pas avancer le schmilblick :biggrin:

Par

En réponse à Key

J'avais une formule approchante (1/2.r.S.Cs.V^2), mais il manque d'autres elements.

En realite, je voulais que DISVAR en arrive a determiner l'influence du Cx. Etant donne que celui de la Model 3 est particulierement bas (0.23), il aurait pu realiser par lui-meme que sortir un chiffre de nulle part ne veut rien dire du tout ;)

   

Pour calculer la puissance (vitesse au cube), c'est cette formule:

Pa =1/2.ρ.S.Cx.v^3

ρ(rho)= masse volumique de l’air, à 20° elle est de 1,204 kg/m3

SCx = la surface frontale d’un véhicule (S) sa résistance à l’écoulement de l’air (CX).

V=vitesse (m/s)

Il faut ensuite ajouter la résistance au roulement des pneus.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Parfait. Donc 24kW a la jante pour une 130i, c'est bien ca? Sachant que la 130i a un Cx minable de 0.32 et une surface frontale de 2.1m2, contre Cx de 0.23 et surface de ~2.27 pour la tesla, ca donne un avantage de 22.4% pour la Tesla. Et, oh surprise, 18.6kW au final. Et d'apres mes calcul, +16% pour aller de 130 a 140, et donc 21.6kW. Bref, les mesures me semblent parfaitement coherentes.

Par

En réponse à OCPP

Oui sauf que tu sors des circonstances aggravées qui n'arrivent quasi jamais , la plus haute conso en France a eu lieu en février 2012 avec 102000 MW , et il n'y a pas eu de black out

C'est gentil de se faire peur mais ça ne fait pas avancer le schmilblick :biggrin:

   

Je ne suis pas "pour se faire peur" mais plutôt pour une forme de "lucidité"..Tu en penses ce que tu veux....

Dernière déclaration de la secrétaire d’Etat Bérangère Abba, le mois dernier, à propos de black-out électrique ne FRANCE:

"Pas de blackout cette année, , à priori, mais quand même des « délestages ciblés », soit des coupures localisées et « tournantes » géographiquement… Sans oublier l’appel à « des gestes citoyens » par la réduction de sa consommation. Pour inciter à baisser le chauffage, EDF a ainsi lancé sur les réseaux #MetsTonPull, « discours paternaliste et infantilisant » dénonce le communiste Fabien Gay. « C’est sur la base de cet effort volontaire de réduction de la consommation, des échos gestes et de ces différentes mesures que nous nous garantissons une absence de black-out » soutient Bérangère Abba.

ça se comprend comment ça, avec un parc V.E qui en est au balbutiement?:voyons:

Par

En réponse à Topolino_31

Pour calculer la puissance (vitesse au cube), c'est cette formule:

Pa =1/2.ρ.S.Cx.v^3

ρ(rho)= masse volumique de l’air, à 20° elle est de 1,204 kg/m3

SCx = la surface frontale d’un véhicule (S) sa résistance à l’écoulement de l’air (CX).

V=vitesse (m/s)

Il faut ensuite ajouter la résistance au roulement des pneus.

   

Oui, et pour une TM3 le SCx est environ à 0,6, ce qui donne (sauf erreur de ma part, calcul vite fait) une puissance de 18 kW pour vaincre les résistances aéro à 130 km/h. Et même si on prend 24 kW pour être (très) large, à 130 on consomme donc 24 kWh pour 130 km... ce qui donne 18,5 kWh/100... les indications données par le véhicule sont cohérentes.

Par

En réponse à Key

Ce qu'il faut se dire, c'est que c'est l'inverse pour un moteur thermique: efficace a vitesse constante sur autoroute (a 130km/h), minable tout le reste du temps!

   

Je suis à 4,7 litres de moyenne en faisant pas mal de bouchons donc non l'efficacité d'un moteur thermique est loin d'être minable et sur autoroute je peux faire 1200 kilomètres. Pour un gros moteur essence hors vitesse constante oui la consommation explose mais un diesel peu sollicité reste économe en toutes circonstances.

Par

En réponse à Nyarlathotep

Je suis à 4,7 litres de moyenne en faisant pas mal de bouchons donc non l'efficacité d'un moteur thermique est loin d'être minable et sur autoroute je peux faire 1200 kilomètres. Pour un gros moteur essence hors vitesse constante oui la consommation explose mais un diesel peu sollicité reste économe en toutes circonstances.

   

Compte tenu de la quantité d'énergie dans le carburant, si, c'est minable par rapport a l'éléctricité. Au meilleur du meilleur, lorsque absoluments tous les paramètres sont optimaux, on peut espérer atteindre 40% de rendement (du réservoir a la sortie de vilebrequin), sachant que la limite theorique se situe a 60%. Une fois qu'on considère les pertes dans la transmission, les accélérations, les freinages, les temperatures pas idéales, etc... on est déjà très heureux lorsqu'on atteint 20%! Evidemment, plus on voyage longtemps a vitesse constante, plus le rendement augmente...

Le rendement d'un vehicule éléctrique, c'est sans problème au delà de 90% (60% mini). Cerise sur le gateau, il est possible de recuperer une partie de l'energie de freinage!

Si on donne des grandeurs chiffrees comparable, une voiture electrique efficace (Tesla model 3), c'est 18.5kWh/100km a 130km/h. Sachant d'un litre de diesel contient l'equivalent de 11.2kWh, il faudrait une BMW Serie 3 qui consomme seulement 1.65l/100km pour etre aussi efficace! Bonne chance...

Au final, certains moteurs thermiques ont un bon rendement compares a d'autres moteurs thermiques. Mais dans l'absolu, c'est quand meme pas terrible...

Par

En réponse à Key

Parfait. Donc 24kW a la jante pour une 130i, c'est bien ca? Sachant que la 130i a un Cx minable de 0.32 et une surface frontale de 2.1m2, contre Cx de 0.23 et surface de ~2.27 pour la tesla, ca donne un avantage de 22.4% pour la Tesla. Et, oh surprise, 18.6kW au final. Et d'apres mes calcul, +16% pour aller de 130 a 140, et donc 21.6kW. Bref, les mesures me semblent parfaitement coherentes.

   

J'admets avoir sous estimé le Cx de la Tesla mais il reste le problème d'incohérence entre vos 2 puissances comte tenu du différentiel de vitesse , il devrait y avoir 23% d'écart

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Pourquoi 23% d'ecart? Si on neglige l'ecart du a la resistance au roulement (minime par rapport a l'aero a 130km/h), l'ecart theorique c'est (140^2)/(130^2) = 1.160 => +16%. Et c'est a peu pres ce qui a ete mesure sur la Tesla Model 3 SR+, non?

Par

En fait avec la R5 électrique ça va être comme a l'époque. 80 de moyenne à cause des rechargements.

Par

En réponse à -Nicolas-

Petite question : si 100% du parc automobile français devient électrique, la capacité du réseau est-elle suffisante pour alimenter la demande en électricité ?

   

ce n'est pas réalisable avant plusieurs dizaine d'années la migration vers les VE. bien sûr que non que la france ni n'importe quel pays n'est pas prêt pour cela. Il doit y avoir beaucoup plus de volonté politique sur la production d''énergie solaire et nucléaire dans notre pays mais rien ne bouge ! j'espère que dans le futur le politique arrêtera de ne pas choisir !

Par

En réponse à ZZTOP60

"Des bornes de recharge rapides tous les 25km sur les nationales et grandes départementales serait nettement plus judicieux. "

Mais ce serait HORS DE PRIX (éloignement des réseaux d'alimentation) et peu rentable à certains endroits ou alors à prix du Kw/H prohibitif....

Il faut rester les "pieds sur terre"....

   

faut pas abuser: les nationales et départementales sont généralement jalonnées de patelins/communes/villages/villes, où l'électricité n'est pas une denrée rare. :bah:

quels sont au juste les tronçons de plus de 25km sans aucun passage dans un patelin? :cyp:

Par

En réponse à fedoismyname

faut pas abuser: les nationales et départementales sont généralement jalonnées de patelins/communes/villages/villes, où l'électricité n'est pas une denrée rare. :bah:

quels sont au juste les tronçons de plus de 25km sans aucun passage dans un patelin? :cyp:

   

Le problème, ce n'est pas l'électricité.C'est la borne. A plus de 10ke pièce, ça fait mal sur le réseau secondaire, dans la mesure où tu as peu de chances de rentabiliser ta borne, qui risque de ne jamais servir en semaine en journée normale...

Perso, je reste d'avis que le VE connaîtra son vrai succès de voiture principale (apte aux longs trajets donc) quand les bornes rapides seront inutiles: on partira de chez soi avec l'autonomie nécessaire au trajet... :ange:

Par

En réponse à Key

Pourquoi 23% d'ecart? Si on neglige l'ecart du a la resistance au roulement (minime par rapport a l'aero a 130km/h), l'ecart theorique c'est (140^2)/(130^2) = 1.160 => +16%. Et c'est a peu pres ce qui a ete mesure sur la Tesla Model 3 SR+, non?

   

C'est la vitesse au cube pour la puissance , la puissance étant le produit d'une force par une vitesse. La force aérodynamique étant elle même proportionnelle au carré de la vitesse.

Cela dit il n'y pas photo , par rapport à l'énergie consommée une thermique en restitue à la jante dans les 23% et une VE presque 70%.

Donc il n'y a pas débat énergétique, mais le problème se corse suivant qu'il s'agisse de rentrer l'énergie dans un réservoir ou dans une batterie. On estime qu'il faudrait plus de 4000 A disponible à la prise pour égaler les performances de ravitaillement des thermiques.

Par

En réponse à DISVAR

C'est la vitesse au cube pour la puissance , la puissance étant le produit d'une force par une vitesse. La force aérodynamique étant elle même proportionnelle au carré de la vitesse.

Cela dit il n'y pas photo , par rapport à l'énergie consommée une thermique en restitue à la jante dans les 23% et une VE presque 70%.

Donc il n'y a pas débat énergétique, mais le problème se corse suivant qu'il s'agisse de rentrer l'énergie dans un réservoir ou dans une batterie. On estime qu'il faudrait plus de 4000 A disponible à la prise pour égaler les performances de ravitaillement des thermiques.

   

Vitesse au cube pour la puissance mais au carré pour la conso énergétique sur une distance donnée... W=F.d avec F proportionnelle au carré de la vitesse (Aéro seulement)

Par

il existe, ou en tout cas il va bientôt exister un véhicule électrique pouvant parcourir des milliers de kilomètres non-stop: le pick-up Tesla cybertruck :jap:

Il suffira de charger un groupe électrogène et une citerne de gasoil dans la benne, et roule ma poule :buzz::ptèdr:

Par

En réponse à fox2012

il existe, ou en tout cas il va bientôt exister un véhicule électrique pouvant parcourir des milliers de kilomètres non-stop: le pick-up Tesla cybertruck :jap:

Il suffira de charger un groupe électrogène et une citerne de gasoil dans la benne, et roule ma poule :buzz::ptèdr:

   

C'est vrai... Et on trouve des petits groupes qui consomment 2 litres à l'heure. En roulant à 100 on ne consommera que 2 l aux 100. Et si on avait le droit de rouler à 200 ce ne serait plus qu'un litre aux 100. Pourquoi "ils" ne veulent pas utiliser cette solution simple ?

Par

En réponse à fedoismyname

faut pas abuser: les nationales et départementales sont généralement jalonnées de patelins/communes/villages/villes, où l'électricité n'est pas une denrée rare. :bah:

quels sont au juste les tronçons de plus de 25km sans aucun passage dans un patelin? :cyp:

   

En zone périurbaine, oui mais à la campagne c'est du 63Kv qui alimente les villages et tranfos sur pilônes pour les hameaux....ça va pas loin...Si les sociétés qui veulent distribuer le courant en recharge rapide se sont en priorité placées sur les autoroutes ce n'est pas un hasard....:bah:

Par

En zone périurbaine, oui mais à la campagne c'est du 63Kv qui alimente les villages et tranfos sur pilônes pour les hameaux....ça va pas loin...Si les sociétés qui veulent distribuer le courant en recharge rapide se sont en priorité placées sur les autoroutes ce n'est pas un hasard....:bah:

Par

4 bornes, 20 minutes : au mieux 12 bagnoles à piles rechargées par heure ! :lol:

Et après les TeslaBoyz crachent sur l'hydrogène en disant que ça ne permet que de recharger X bagnoles par jour ! :biggrin:

:buzz:

Par

En réponse à fedoismyname

Quel est l'intérêt de prendre l'autoroute? à fortiori quand elle est payante?

Rouler plus vite que le réseau secondaire, je suppose, pour beaucoup.

Mais quel est l'intérêt si c'est pour s'arrêter souvent et longtemps pour des recharges électriques? :bah:

Des bornes de recharge rapides tous les 25km sur les nationales et grandes départementales serait nettement plus judicieux. :bah:

   

+1, qu'ils arrêtent d'encombrer inutilement les autoroutes et les laissent à ceux qui peuvent en profiter correctement : stop aux chicanes mobiles qui se traînent à 115kmh malgré leur 400cv ! :bien:

Par

En réponse à OCPP

Oui

Lire le rapport circonstancié de RTE sur le sujet :

Enjeux du développement

de l’électromobilité pour le système électrique

MAI 2019

   

Oui... et on ne sait pas ! Car ce rapport ne traitait que de la recharge à la maison, sans s'occuper des recharges rapides un jour de départ en vacances !

Par

En réponse à Hcc1

Vitesse au cube pour la puissance mais au carré pour la conso énergétique sur une distance donnée... W=F.d avec F proportionnelle au carré de la vitesse (Aéro seulement)

   

Tu sais distinguer puissance et énergie (kW et kWh) n'est pas à la portée de tout le monde. Ceux qui alignent les chiffres et parlent d'incohérence n'ont sans doute pas encore compris ton rapport 100/130... et s'obstinent à comparer 24kW et 18,5 kWh !

Par

En réponse à Key

Compte tenu de la quantité d'énergie dans le carburant, si, c'est minable par rapport a l'éléctricité. Au meilleur du meilleur, lorsque absoluments tous les paramètres sont optimaux, on peut espérer atteindre 40% de rendement (du réservoir a la sortie de vilebrequin), sachant que la limite theorique se situe a 60%. Une fois qu'on considère les pertes dans la transmission, les accélérations, les freinages, les temperatures pas idéales, etc... on est déjà très heureux lorsqu'on atteint 20%! Evidemment, plus on voyage longtemps a vitesse constante, plus le rendement augmente...

Le rendement d'un vehicule éléctrique, c'est sans problème au delà de 90% (60% mini). Cerise sur le gateau, il est possible de recuperer une partie de l'energie de freinage!

Si on donne des grandeurs chiffrees comparable, une voiture electrique efficace (Tesla model 3), c'est 18.5kWh/100km a 130km/h. Sachant d'un litre de diesel contient l'equivalent de 11.2kWh, il faudrait une BMW Serie 3 qui consomme seulement 1.65l/100km pour etre aussi efficace! Bonne chance...

Au final, certains moteurs thermiques ont un bon rendement compares a d'autres moteurs thermiques. Mais dans l'absolu, c'est quand meme pas terrible...

   

Toujours ces comparaisons de rendements ou de kWh et de litre d'essence qui n'ont aucun sens !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Oui, merci. Mais connaissant l'étendue de mes lacunes j'ai beaucoup d'indulgence pour celles des autres... à condition qu'ils ne veuillent pas absolument m'apprendre des choses que je sais alors qu'ils les ignorent.

Par

En réponse à Lucky06200

Toujours ces comparaisons de rendements ou de kWh et de litre d'essence qui n'ont aucun sens !

   

Et quelle est la raison scientifique de cette affirmation ?

Pourquoi parle t'on de joules pour l'énergie libérée dans un litre d'essence... et pourquoi utilisons nous des joules pour aussi mesurer la capacité énergétique d'un accu ?

Bref, les 2 sont des sources d'énergie, et la comparaison des rendements des moteurs qui convertissent ces sources d'énergie en mouvement sont donc tout a fait légitimes.

Par

En réponse à DISVAR

J'admets avoir sous estimé le Cx de la Tesla mais il reste le problème d'incohérence entre vos 2 puissances comte tenu du différentiel de vitesse , il devrait y avoir 23% d'écart

   

Bref, tu t'est planté avec tes 24kW. Une Tesla nécessite environ 18kW de puissance transmises au roues pour se déplacer a 130km/h et "fendre" l'air.

Avec l'excellent rendement de la chaine de traction (réduction + moteur + onduleur) qui est dans les 95%, on consomme 19kWh si on roule a 130 constants pendant une heure.

Ce qui ferait une conso équivalente de 2L/100 d'essence.

Bref, un VE, même sur l'autoroute, c'est terriblement plus efficient que n'importe quelle thermique sur le marché, et de loin.

Par

En réponse à pxidr

Et quelle est la raison scientifique de cette affirmation ?

Pourquoi parle t'on de joules pour l'énergie libérée dans un litre d'essence... et pourquoi utilisons nous des joules pour aussi mesurer la capacité énergétique d'un accu ?

Bref, les 2 sont des sources d'énergie, et la comparaison des rendements des moteurs qui convertissent ces sources d'énergie en mouvement sont donc tout a fait légitimes.

   

Et non ! Des rendements ne sont comparables que si on met les mêmes grandeurs au numérateur et les mêmes grandeurs au dénominateur, sinon cela n'a aucun sens. Or quand tu compares un rendement de moteur thermique à un rendement de moteur électrique, si tu mets bien les mêmes grandeurs au numérateur (énergies mécaniques), MAIS tu mets des grandeurs différentes (électricité vs chaleur) au dénominateur ! Mets y de l'énergie primaire et là cela aura un semblant de sens !

Par

En réponse à pxidr

Bref, tu t'est planté avec tes 24kW. Une Tesla nécessite environ 18kW de puissance transmises au roues pour se déplacer a 130km/h et "fendre" l'air.

Avec l'excellent rendement de la chaine de traction (réduction + moteur + onduleur) qui est dans les 95%, on consomme 19kWh si on roule a 130 constants pendant une heure.

Ce qui ferait une conso équivalente de 2L/100 d'essence.

Bref, un VE, même sur l'autoroute, c'est terriblement plus efficient que n'importe quelle thermique sur le marché, et de loin.

   

Et il continue !

Par

En réponse à Lucky06200

Et non ! Des rendements ne sont comparables que si on met les mêmes grandeurs au numérateur et les mêmes grandeurs au dénominateur, sinon cela n'a aucun sens. Or quand tu compares un rendement de moteur thermique à un rendement de moteur électrique, si tu mets bien les mêmes grandeurs au numérateur (énergies mécaniques), MAIS tu mets des grandeurs différentes (électricité vs chaleur) au dénominateur ! Mets y de l'énergie primaire et là cela aura un semblant de sens !

   

Et comment tu fais ton fameux calcul quand l'électricité est issue de l'hydroélectricité ?

Barrage des 3 Gorges en Chine, 18GW (autant que 18 réacteurs nucléaires), rendement des turbines : 94,51%.

Imagine donc des VE connectés à ce barrage. Quel serait le rendement en bout de chaine ? En faisant un calcul très rapide, on serait dans les 75%, de la turbine vers la roue.

Quand on ne dépend pas d'un cycle thermodynamique pour la production d'électricité, les rendements sont juste excellents, et aucun VT n'atteindra de tels sommets en efficacité énergétique.

Par

En réponse à Lucky06200

Et non ! Des rendements ne sont comparables que si on met les mêmes grandeurs au numérateur et les mêmes grandeurs au dénominateur, sinon cela n'a aucun sens. Or quand tu compares un rendement de moteur thermique à un rendement de moteur électrique, si tu mets bien les mêmes grandeurs au numérateur (énergies mécaniques), MAIS tu mets des grandeurs différentes (électricité vs chaleur) au dénominateur ! Mets y de l'énergie primaire et là cela aura un semblant de sens !

   

"Des rendements ne sont comparables que si on met les mêmes grandeurs au numérateur et les mêmes grandeurs au dénominateur, sinon cela n'a aucun sens".

Ta phrase ne veut rien dire et n'a aucun fondement scientifique. Ma démonstration plus haut ne défie aucune loi de la physique.

Par

En réponse à Lucky06200

Et il continue !

   

Démontre moi le contraire, mon calcul est tout à fait juste.

19 kWh représente l'énergie contenue dans 1,97 litre d'essence (1 litre d'essence contient 34,66MJ ou 9,63kWh).

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Faux ....lis le bien attentivement et tu verras qu'ils parlent bien que le "nerf de la guerre" c'est la recharge quotidienne et non les "grands départs "

CQFD

Par

En réponse à pxidr

Bref, tu t'est planté avec tes 24kW. Une Tesla nécessite environ 18kW de puissance transmises au roues pour se déplacer a 130km/h et "fendre" l'air.

Avec l'excellent rendement de la chaine de traction (réduction + moteur + onduleur) qui est dans les 95%, on consomme 19kWh si on roule a 130 constants pendant une heure.

Ce qui ferait une conso équivalente de 2L/100 d'essence.

Bref, un VE, même sur l'autoroute, c'est terriblement plus efficient que n'importe quelle thermique sur le marché, et de loin.

   

Sauf que les 95% (on progresse, c'est déjà plus 99%...) utilisent une électricité produite avec un rendement de 40% max de l'énergie primaire (gaz, pétrole, nucléaire, pétrole...), sans compter quelques % de pertes pour le transport, la conversion HT/BT, la recharge courant vers batterie puis batterie vers courant, ce qui donne au final un rendement plus faible que ce que sait faire un moulin de Prius pour convertir la même énergie primaire.

:violon:

Donc arrête de relayer cette fake news de l'électrique efficiente, c'est totalement faux du puits à la roue : au mieux et avec 2-3 pipeaux, en été quand tu ne crames pas des kwh pour te chauffer en plus de te déplacer, tu arrives à peu près au même rendement qu'un bon moteur thermique. :hum:

Évidemment ça c'est sans compter l'énergie pour produire la batterie lors de la construction du véhicule... :dodo:

Par

En réponse à Lucky06200

Et non ! Des rendements ne sont comparables que si on met les mêmes grandeurs au numérateur et les mêmes grandeurs au dénominateur, sinon cela n'a aucun sens. Or quand tu compares un rendement de moteur thermique à un rendement de moteur électrique, si tu mets bien les mêmes grandeurs au numérateur (énergies mécaniques), MAIS tu mets des grandeurs différentes (électricité vs chaleur) au dénominateur ! Mets y de l'énergie primaire et là cela aura un semblant de sens !

   

Des dizaines de posts que je lui répète ça, mais pourtant il persiste dans son pipeau : sacré œillères presque aussi belles que celles de son pote tout vert de rage... :chut:

Par

En réponse à pxidr

Et comment tu fais ton fameux calcul quand l'électricité est issue de l'hydroélectricité ?

Barrage des 3 Gorges en Chine, 18GW (autant que 18 réacteurs nucléaires), rendement des turbines : 94,51%.

Imagine donc des VE connectés à ce barrage. Quel serait le rendement en bout de chaine ? En faisant un calcul très rapide, on serait dans les 75%, de la turbine vers la roue.

Quand on ne dépend pas d'un cycle thermodynamique pour la production d'électricité, les rendements sont juste excellents, et aucun VT n'atteindra de tels sommets en efficacité énergétique.

   

Dommage, pour le moment plus des trois quarts de l'électricité mondiale dépendent de turbines à vapeur pour être produite, et ton rendement pipeau de 75% tombe dans ce cas à moins de 30% du puits à la roue, entre l'extraction et le raffinage de l'énergie primaire, la conversion en électricité, le transport de l'électricité, les pertes des STEP, celles liées au réseau, les conversions HT/BT, la conversion en énergie chimique dans ta batterie, puis la conversion dans l'autre sens, etc... :dodo:

Dure réalité. :violon:

Par

En réponse à pxidr

Et comment tu fais ton fameux calcul quand l'électricité est issue de l'hydroélectricité ?

Barrage des 3 Gorges en Chine, 18GW (autant que 18 réacteurs nucléaires), rendement des turbines : 94,51%.

Imagine donc des VE connectés à ce barrage. Quel serait le rendement en bout de chaine ? En faisant un calcul très rapide, on serait dans les 75%, de la turbine vers la roue.

Quand on ne dépend pas d'un cycle thermodynamique pour la production d'électricité, les rendements sont juste excellents, et aucun VT n'atteindra de tels sommets en efficacité énergétique.

   

Et petit rappel au passage, ton fameux Barrage des 3 Gorges si propre et efficient a été construit par une économie basée sur du charbon (ciment, chantier titanesque, terrassement...) : tu sais, le truc bien propre et écolo qu'on crame avec des records d'émissions de bon vieux CO2 fossile... :chut:

Mais ces considérations sont oubliées, évidemment. :roll:

Par

En réponse à pxidr

Démontre moi le contraire, mon calcul est tout à fait juste.

19 kWh représente l'énergie contenue dans 1,97 litre d'essence (1 litre d'essence contient 34,66MJ ou 9,63kWh).

   

Et combien d'énergie contenue dans un kg de gaz ou un kg de charbon qu'il faut cramer avec un rendement de 40% pour faire fonctionner une turbine à vapeur et obtenir l'électricité qui finira dans ta batterie après moult conversions plus ou moins efficientes ? :chut:

Par

En réponse à pxidr

Et comment tu fais ton fameux calcul quand l'électricité est issue de l'hydroélectricité ?

Barrage des 3 Gorges en Chine, 18GW (autant que 18 réacteurs nucléaires), rendement des turbines : 94,51%.

Imagine donc des VE connectés à ce barrage. Quel serait le rendement en bout de chaine ? En faisant un calcul très rapide, on serait dans les 75%, de la turbine vers la roue.

Quand on ne dépend pas d'un cycle thermodynamique pour la production d'électricité, les rendements sont juste excellents, et aucun VT n'atteindra de tels sommets en efficacité énergétique.

   

Certes.... mais comme tu le dis très bien : "quand l'électricité est issue de l'hydro" ! Donc tu admets que ce n'est pas vrai quand l'électricité n'est pas issue de l''hydro " ! Donc tu as toi-même mentionné implicitement des contre-exemples... qui tuent ton affirmation !

Tes comparaisons de rendement, sans évoquer la totalité de la chaine de production de l'énergie mécanique n'a bien aucun sens et est une négation de la connaissance du second principe de la thermodynamique.

Par

En réponse à pxidr

"Des rendements ne sont comparables que si on met les mêmes grandeurs au numérateur et les mêmes grandeurs au dénominateur, sinon cela n'a aucun sens".

Ta phrase ne veut rien dire et n'a aucun fondement scientifique. Ma démonstration plus haut ne défie aucune loi de la physique.

   

Si ...elle défie le second principe de la thermodynamique.

Quant à un rendement c'est une grandeur A divisée par une grandeur B. Tu ne peux le comparer à une grandeur C divisée par une grandeur D. Même si A, B, C et D ont la même unité !

Par

En réponse à pxidr

Démontre moi le contraire, mon calcul est tout à fait juste.

19 kWh représente l'énergie contenue dans 1,97 litre d'essence (1 litre d'essence contient 34,66MJ ou 9,63kWh).

   

Ahhhhhhhhh la magie du 2ème chiffre après la virgule, mis en avant par les scientifiques de pacotille ! Tu peux toujours citer/manier tous les chiffres que tu veux... quand le raisonnement est faux, tu ne fais que t'enfoncer !

Par

En réponse à OCPP

Faux ....lis le bien attentivement et tu verras qu'ils parlent bien que le "nerf de la guerre" c'est la recharge quotidienne et non les "grands départs "

CQFD

   

Tu n'as sans doute pas été jusqu'au bout de la lecture du rapport ! Relis la page 77 ! Tu y verras la chose suivante :

"Par ailleurs, certains pans de l’analyse des conséquences sur le système électrique ont été délibérément placés HORS DU CHAMP de cette étude. C’est notamment le cas des adaptations requises sur les réseaux pour accompagner un développement massif du véhicule électrique, qui font l’objet de projections de RTE et d’Enedis respectivement pour les réseaux de transport et de distribution.

RTE et Enedis travaillent en concertation sur ces sujets, et ont notamment convenu de mener une étude commune dans les prochains mois pour ce qui est de l’équipement des stations d’autoroute. Les résultats de cette étude sont attendus pour le premier semestre 2020."

CQFD ! Et je n'ai pas encore vu les résultats de cette étude !

Par

En réponse à Lucky06200

Certes.... mais comme tu le dis très bien : "quand l'électricité est issue de l'hydro" ! Donc tu admets que ce n'est pas vrai quand l'électricité n'est pas issue de l''hydro " ! Donc tu as toi-même mentionné implicitement des contre-exemples... qui tuent ton affirmation !

Tes comparaisons de rendement, sans évoquer la totalité de la chaine de production de l'énergie mécanique n'a bien aucun sens et est une négation de la connaissance du second principe de la thermodynamique.

   

Bah oui... mais l'électricité n'est pas forcément issue systèmatiquement d'un cycle thermodynamique (en gros, une turbine a vapeur), comme tu sembles le prétendre.

Par

En réponse à Lucky06200

Si ...elle défie le second principe de la thermodynamique.

Quant à un rendement c'est une grandeur A divisée par une grandeur B. Tu ne peux le comparer à une grandeur C divisée par une grandeur D. Même si A, B, C et D ont la même unité !

   

Tu racontes n'importe quoi.

T'as eu ton diplôme d'ingénieur dans une pochette surprise ?

Par

En réponse à Lucky06200

Ahhhhhhhhh la magie du 2ème chiffre après la virgule, mis en avant par les scientifiques de pacotille ! Tu peux toujours citer/manier tous les chiffres que tu veux... quand le raisonnement est faux, tu ne fais que t'enfoncer !

   

Et tu ne me prouves toujours pas avec un papier ou article scientifique que j'ai tort.

Pourquoi l'EPA donne des Miles per Gallon Equivalent sur les VE? Ils sont dans l'erreur ? Ils n'ont pas écouté le brillant ingénieur qu'est Lucky ?

Par

En réponse à Lucky06200

Si ...elle défie le second principe de la thermodynamique.

Quant à un rendement c'est une grandeur A divisée par une grandeur B. Tu ne peux le comparer à une grandeur C divisée par une grandeur D. Même si A, B, C et D ont la même unité !

   

Lui il le peut : suffit d'oser ! :biggrin:

Par

En réponse à pxidr

Bah oui... mais l'électricité n'est pas forcément issue systèmatiquement d'un cycle thermodynamique (en gros, une turbine a vapeur), comme tu sembles le prétendre.

   

Non, c'est moi qui l'affirme. :chut:

La production d'électricité se fait de la même manière pour presque 80% de l'énergie produite dans le monde : on chauffe de l'eau avec de l'énergie primaire, puis la vapeur sert à alimenter une turbine.

L'énergie primaire c'est la combustion du charbon, du gaz, du pétrole (marginalement), la fission nucléaire... Et même les centrales solaires à concentration ou la géothermie fonctionnent sur ce principe. :jap:

Et oui, le rendement entre énergie primaire et énergie disponible à la sortie de la centrale est de l'ordre de 40%, chiffre assez bas notamment du fait de l'obligation de refroidissement, ce qui consomme une partie de l'énergie récupérée, et souvent de grosses quantité d'eau. :oui:

Donc maintenant t'es mignon et tu cesses de parler de rendement de 75, 95 ou 99% quand tu parles de l'électricité consommée par ta boîte à piles, sinon moi je te parle du rendement de conversion de 100% entre la citerne de la station-service et le réservoir de ma bagnole... :dodo:

Par

En réponse à pxidr

Tu racontes n'importe quoi.

T'as eu ton diplôme d'ingénieur dans une pochette surprise ?

   

Non il ne raconte pas n'importe quoi, sa remarque sur les rendements est très pertinente, juste elle ne te plaît pas parce qu'elle contredit ta fable des 99%. :bah:

Par

En réponse à pxidr

Et tu ne me prouves toujours pas avec un papier ou article scientifique que j'ai tort.

Pourquoi l'EPA donne des Miles per Gallon Equivalent sur les VE? Ils sont dans l'erreur ? Ils n'ont pas écouté le brillant ingénieur qu'est Lucky ?

   

Argument fallacieux, ce n'est pas à nous de prouver que ton argumentaire est faux, toi-même n'apportant aucun argument : une affirmation sans preuve se réfute sans preuve. :bah:

Quant à l'équivalent mile/galon c'est juste une indication pour anticiper la consommation d'énergie finale stockée dans un réservoir afin de maîtriser l'autonomie, mais en aucun cas ça n'a un quelconque rapport avec un rendement global du puits à la roue. :dodo:

Par

La question essentielle n'est pas la comparaison globale de rendement du puits à la roue entre un VT (ou VH, c'est pareil) et un VE... rendement à définir d'ailleurs. Même à "rendement identique" deux éléments sont à prendre en compte :

- la pollution locale (particules fines, bruit...) est plus faible avec les VE. Elle est déplacée mais plus facile à traiter. On dépoussière plus facilement une cheminée de centrale que 10000 pots d'échappement.

- la consommation de ressources primaires non renouvelables est plus faible avec le VE en raison du mix énergétique de production électrique.

Ensuite il suffit d'admettre qu'aucune solution n'est parfaite et qu'on peut actuellement faire individuellement un choix différent de celui de son voisin car on a un besoin différent.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Non il ne raconte pas n'importe quoi, sa remarque sur les rendements est très pertinente, juste elle ne te plaît pas parce qu'elle contredit ta fable des 99%. :bah:

   

Avoir des leçons de technique données par Plexus, c'est toujours un grand moment d'amusement :biggrin:

Par

En réponse à Hcc1

La question essentielle n'est pas la comparaison globale de rendement du puits à la roue entre un VT (ou VH, c'est pareil) et un VE... rendement à définir d'ailleurs. Même à "rendement identique" deux éléments sont à prendre en compte :

- la pollution locale (particules fines, bruit...) est plus faible avec les VE. Elle est déplacée mais plus facile à traiter. On dépoussière plus facilement une cheminée de centrale que 10000 pots d'échappement.

- la consommation de ressources primaires non renouvelables est plus faible avec le VE en raison du mix énergétique de production électrique.

Ensuite il suffit d'admettre qu'aucune solution n'est parfaite et qu'on peut actuellement faire individuellement un choix différent de celui de son voisin car on a un besoin différent.

   

Je plussoie... il est plus facile de dépolluer une grosse centrale charbon avec captation des polluants et du CO2 a la cheminée que des millions de voitures.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Non, c'est moi qui l'affirme. :chut:

La production d'électricité se fait de la même manière pour presque 80% de l'énergie produite dans le monde : on chauffe de l'eau avec de l'énergie primaire, puis la vapeur sert à alimenter une turbine.

L'énergie primaire c'est la combustion du charbon, du gaz, du pétrole (marginalement), la fission nucléaire... Et même les centrales solaires à concentration ou la géothermie fonctionnent sur ce principe. :jap:

Et oui, le rendement entre énergie primaire et énergie disponible à la sortie de la centrale est de l'ordre de 40%, chiffre assez bas notamment du fait de l'obligation de refroidissement, ce qui consomme une partie de l'énergie récupérée, et souvent de grosses quantité d'eau. :oui:

Donc maintenant t'es mignon et tu cesses de parler de rendement de 75, 95 ou 99% quand tu parles de l'électricité consommée par ta boîte à piles, sinon moi je te parle du rendement de conversion de 100% entre la citerne de la station-service et le réservoir de ma bagnole... :dodo:

   

Sauf que pour le solaire a concentration, l'énergie disponible est gratuite et illimitée : c'est du solaire, donc renouvelable et zero émissions.

Et ça ne remet aucunement en cause mon raisonnement sur les rendements quand on charge des VE avec l'hydroélectricité, même si la majorité de l'électricité est produite par du thermique (vapeur + turbine).

L'électricité produite par hydroélectricité, ça existe et c'est même majoritaire dans certains pays comme le Canada ou la Norvège.

Donc avec cette source d'énergie, les rendements explosent n'importe quelle hybride, et de loin.

Par

En réponse à Hcc1

La question essentielle n'est pas la comparaison globale de rendement du puits à la roue entre un VT (ou VH, c'est pareil) et un VE... rendement à définir d'ailleurs. Même à "rendement identique" deux éléments sont à prendre en compte :

- la pollution locale (particules fines, bruit...) est plus faible avec les VE. Elle est déplacée mais plus facile à traiter. On dépoussière plus facilement une cheminée de centrale que 10000 pots d'échappement.

- la consommation de ressources primaires non renouvelables est plus faible avec le VE en raison du mix énergétique de production électrique.

Ensuite il suffit d'admettre qu'aucune solution n'est parfaite et qu'on peut actuellement faire individuellement un choix différent de celui de son voisin car on a un besoin différent.

   

Les hybrides avec leur freinage régénératif et leur combustion propre répondent tout aussi bien que les VE aux problématiques de pollution locale. :bah:

Et coller de l'E85 dans une hybride est un moyen autrement plus efficace de limiter les émissions de CO2 que de construire une demie-tonne de batteries utilisées une dizaine d'années et remplies au trois quarts avec de l'électricité produite à base d'énergies fossiles. :bah:

Pour rappel le plafond de verre des ENR dans le mix énergétique c'est 20 à 25% max, demain peut-être, quand on peut coller, déjà aujourd'hui, 85% de carburant non fossile dans n'importe quelle hybride injection indirecte trouvable aujourd'hui en concession. :bah:

Par

En réponse à pxidr

Avoir des leçons de technique données par Plexus, c'est toujours un grand moment d'amusement :biggrin:

   

En attendant moi je donne des arguments... :chut:

Par

En réponse à pxidr

Je plussoie... il est plus facile de dépolluer une grosse centrale charbon avec captation des polluants et du CO2 a la cheminée que des millions de voitures.

   

La captation de CO2 est une solution chère et difficile à appliquer à grande échelle : c'est aujourd'hui surtout une hypothèse très théorique servant à présenter des chiffres pas trop alarmants dans les projections climatiques les plus optimistes, je te laisse chercher le taux réel des installations aujourd'hui dotées d'installation de captation de CO2, c'est juste ridicule. :dodo:

Le mieux reste de ne pas utiliser de resources fossiles, d'où l'intérêt d'un carburant chimique produit à 85% à base de ressources renouvelables et séquestrant le CO2 atmosphérique durant sa phase de production. :bien:

Par

En réponse à pxidr

Sauf que pour le solaire a concentration, l'énergie disponible est gratuite et illimitée : c'est du solaire, donc renouvelable et zero émissions.

Et ça ne remet aucunement en cause mon raisonnement sur les rendements quand on charge des VE avec l'hydroélectricité, même si la majorité de l'électricité est produite par du thermique (vapeur + turbine).

L'électricité produite par hydroélectricité, ça existe et c'est même majoritaire dans certains pays comme le Canada ou la Norvège.

Donc avec cette source d'énergie, les rendements explosent n'importe quelle hybride, et de loin.

   

L'hydroélectricité c'est 10% de la production mondiale, et le nombre de sites potentiels étant limité, sans réelle espoir d'augmentation. :bah:

À l'autre extrémité de l'échelle, on a le charbon qui contribue pour plus de 30% de l'électricité produite dans le monde, avec plein de projets de construction de nouvelles centrales partout dans le monde, mais c'est bien de voir avec quelle objectivité tu choisis tes arguments pour défendre l'indéfendable... :chut:

Par

Ah, et dire que l'énergie solaire est illimitée montre bien que tu vis dans un autre monde... :

Les ressources pour produire de coûteuses centrales solaires à concentration ne sont pas illimitées. :bah:

La surface nécessaire pour les construire non plus. :bah:

Le nombre de sites potentiels (ensoleillement + capacité de refroidissement) sont extrêmement limités, et regroupés dans des pays qui n'ont pas les moyens d'investir dans cette coûteuse technologie, qui doit de toute façon être groupée avec d'autres moyens compte tenu de l'intermittence. :bah:

Bref, toujours ce fossé entre toi et la réalité... :dodo:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Ah, et dire que l'énergie solaire est illimitée montre bien que tu vis dans un autre monde... :

Les ressources pour produire de coûteuses centrales solaires à concentration ne sont pas illimitées. :bah:

La surface nécessaire pour les construire non plus. :bah:

Le nombre de sites potentiels (ensoleillement + capacité de refroidissement) sont extrêmement limités, et regroupés dans des pays qui n'ont pas les moyens d'investir dans cette coûteuse technologie, qui doit de toute façon être groupée avec d'autres moyens compte tenu de l'intermittence. :bah:

Bref, toujours ce fossé entre toi et la réalité... :dodo:

   

Tout comme le ressources pétrolières qui sont finies, et les terres agricoles pour fabriquer du jus de betterave qui sont aussi limitées.

Bref, comme d'hab, il y a toujours un poids, deux mesures avec toi.

Par

En réponse à PLexus sol-air

L'hydroélectricité c'est 10% de la production mondiale, et le nombre de sites potentiels étant limité, sans réelle espoir d'augmentation. :bah:

À l'autre extrémité de l'échelle, on a le charbon qui contribue pour plus de 30% de l'électricité produite dans le monde, avec plein de projets de construction de nouvelles centrales partout dans le monde, mais c'est bien de voir avec quelle objectivité tu choisis tes arguments pour défendre l'indéfendable... :chut:

   

Oui, mais ça remet toujours pas en cause mon calcul d'au dessus. Le rendement d'un VE alimenté par de l'hydroélectricité explose tous les moteurs thermiques disponibles, et en plus c'est une source renouvelable, quasiment non polluante et abondante. Car je le répète : la production d'électricité n'est pas forcément faite par un cycle thermodynamique, alors qu'un moteur dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

D'ailleurs, si on produit par du thermique, les CCGT avec du gaz naturel ont aussi un bon rendement car on utilise la combinaison de 2 cycles thermodynamiques pour produire de l'électricité, avec une turbine entrainée par du gaz, et l'autre avec de la vapeur issue du réchauffage de l'eau par l'échappement de la turbine gaz.

On atteint 64% avec cette techno.

Par

En réponse à pxidr

Oui, mais ça remet toujours pas en cause mon calcul d'au dessus. Le rendement d'un VE alimenté par de l'hydroélectricité explose tous les moteurs thermiques disponibles, et en plus c'est une source renouvelable, quasiment non polluante et abondante. Car je le répète : la production d'électricité n'est pas forcément faite par un cycle thermodynamique, alors qu'un moteur dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

D'ailleurs, si on produit par du thermique, les CCGT avec du gaz naturel ont aussi un bon rendement car on utilise la combinaison de 2 cycles thermodynamiques pour produire de l'électricité, avec une turbine entrainée par du gaz, et l'autre avec de la vapeur issue du réchauffage de l'eau par l'échappement de la turbine gaz.

On atteint 64% avec cette techno.

   

...alors qu'un moteur *thermique dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

Par

En réponse à pxidr

Tout comme le ressources pétrolières qui sont finies, et les terres agricoles pour fabriquer du jus de betterave qui sont aussi limitées.

Bref, comme d'hab, il y a toujours un poids, deux mesures avec toi.

   

Vu la gabegie en matière agricole pour remplir les bigmac de viande industrielle, on dispose largement des ressources nécessaires, faut juste les utiliser à bon escient. La différence entre toi et moi c'est que je n'imagine pas que c'est "illimité", moi... :dodo:

Par

En réponse à pxidr

Oui, mais ça remet toujours pas en cause mon calcul d'au dessus. Le rendement d'un VE alimenté par de l'hydroélectricité explose tous les moteurs thermiques disponibles, et en plus c'est une source renouvelable, quasiment non polluante et abondante. Car je le répète : la production d'électricité n'est pas forcément faite par un cycle thermodynamique, alors qu'un moteur dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

D'ailleurs, si on produit par du thermique, les CCGT avec du gaz naturel ont aussi un bon rendement car on utilise la combinaison de 2 cycles thermodynamiques pour produire de l'électricité, avec une turbine entrainée par du gaz, et l'autre avec de la vapeur issue du réchauffage de l'eau par l'échappement de la turbine gaz.

On atteint 64% avec cette techno.

   

Oui, mais une fois de plus tu te pignoles sur des extrêmes qui ne seront jamais étendus à toute la production (la cogénération n'étant possible qu'en ayant un gros outil industriel près des résidences consommant la chaleur, celle-ci se transportant très mal), donc encore un argument fallacieux. :redface:

Et pour rappel une hybride qui chauffe son habitable avec son thermique fait de la cogénération : par conséquence à partir de maintenant je parlerais de 64% pour le rendement des hybrides. J'ai bon ? :fleur:

Par

En réponse à pxidr

...alors qu'un moteur *thermique dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

   

Oui, merci, on connaît la thermodynamique... :dodo:

Par contre toi t'as l'air d'avoir du mal à l'appliquer, puisque tu oublies ces lois universelles quand tu causes électricité, et les appliques à la lettre pour les hybrides.

:violon:

Par

En réponse à pxidr

...alors qu'un moteur *thermique dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

   

Et tu sais, avec le progrès fait dans la miniaturisation des PAC, les calories perdue en partie par le moteur thermique (hors chauffage) pourrait très bien être réutilisées à terme pour augmenter l'apport d'électricité dans les hybrides, et ça tombe bien puisqu'elles sont conçues pour utiliser cette électricité. Et ces technos n'ont rien de la science-fiction puisqu'elles existent déjà. :bien:

Avec un rendement thermique de 64% et un carburant non fossile à 85%, va falloir ramer sévère pour justifier la production et le recyclage de ta demie-tonne de batterie, et leur remplissage avec à 60% ou 70% d'électricité fossile ! :biggrin:

Par

En réponse à -Nicolas-

Petite question : si 100% du parc automobile français devient électrique, la capacité du réseau est-elle suffisante pour alimenter la demande en électricité ?

   

Oui les calcils ont ete réalisé par RTE ca passe. Bon apres 30 millons de VE cela va etre tres long pour y arriver. Avec la mentalité moyenne de certain il risque d'y avoir des problemes d'ou des systeme de regulation automatique. Sinon ca fera comme pour le pecul et l'essence en cas de risque de blocage des raffineries.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Et tu sais, avec le progrès fait dans la miniaturisation des PAC, les calories perdue en partie par le moteur thermique (hors chauffage) pourrait très bien être réutilisées à terme pour augmenter l'apport d'électricité dans les hybrides, et ça tombe bien puisqu'elles sont conçues pour utiliser cette électricité. Et ces technos n'ont rien de la science-fiction puisqu'elles existent déjà. :bien:

Avec un rendement thermique de 64% et un carburant non fossile à 85%, va falloir ramer sévère pour justifier la production et le recyclage de ta demie-tonne de batterie, et leur remplissage avec à 60% ou 70% d'électricité fossile ! :biggrin:

   

Tes 64% de rendement sont un doux rêve.

Les plus gros diesels de plusieurs dizaines de MW dans les tankers dépassent pas les 55%.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Et tu sais, avec le progrès fait dans la miniaturisation des PAC, les calories perdue en partie par le moteur thermique (hors chauffage) pourrait très bien être réutilisées à terme pour augmenter l'apport d'électricité dans les hybrides, et ça tombe bien puisqu'elles sont conçues pour utiliser cette électricité. Et ces technos n'ont rien de la science-fiction puisqu'elles existent déjà. :bien:

Avec un rendement thermique de 64% et un carburant non fossile à 85%, va falloir ramer sévère pour justifier la production et le recyclage de ta demie-tonne de batterie, et leur remplissage avec à 60% ou 70% d'électricité fossile ! :biggrin:

   

Tes 64% de rendement sont un doux rêve.

Les plus gros diesels de plusieurs dizaines de MW dans les tankers dépassent pas les 55%.

Par

En réponse à pxidr

Tes 64% de rendement sont un doux rêve.

Les plus gros diesels de plusieurs dizaines de MW dans les tankers dépassent pas les 55%.

   

Ben quoi, y'a pas de raison que tu sois le seul à rêver : si une installation fixe utilisant le cycle de Rankine ou de Brayron peut atteindre les 64%, pourquoi pas une hybride, qui en plus réutilise déjà la chaleur produite une partie de l'année ? :chut:

Pour info en période très froide l'efficience de mon moteur émet MOINS de calories que ce dont j'ai besoin, avec une température moteur qui reste légèrement en-dessous de sa température de consigne (90) ce qui fait que les 60% "perdus" sont dans ce cas totalement réutilisés... :bien:

De là à parler d'un rendement de 100% ? Évidemment non même si toi tu ne t'en priverais pas... :dodo:

Par

En réponse à pxidr

Tes 64% de rendement sont un doux rêve.

Les plus gros diesels de plusieurs dizaines de MW dans les tankers dépassent pas les 55%.

   

Tes gros diesels font-ils du cycle combiné ou de la co-génération thermodynamique/thermique ? :chut:

Évidemment non, une fois de plus tu mélanges des concepts pour présenter de beaux chiffres qui vont dans ton sens. :redface:

Pour info il y a déjà plusieurs années BMW avait présenté un petit équipement permettant de récupérer de l'énergie via la chaleur, c'est donc bien que ce n'est ni loufoque, ni a priori impossible techniquement, surtout pour des ingénieurs japonais qui fabriquent déjà des pompes à chaleur robustes et de plus en plus petites. :jap:

Mais t'as raison, remplir une demie-tonne de batterie au lithium produite dans des usines tournant au charbon avec de l'électricité produite majoritairement à base de fossile avec un rendement réel peinant à dépasser les 40%, c'est tellement plus "efficace" et "propre" que de récupérer 60% d'une énergie seulement fossile à hauteur de 15%... :bien:

Par

En réponse à Nyarlathotep

Plus que les bornes qui sont quand même nécessaires c'est surtout d'autonomie qu'il manque aux VE sur autoroute pour rouler sans crainte et vu le peu d'évolution dans le domaine les routiers ne sont pas prêt de se débarrasser de leurs morpions.

   

J'ai une Kona qui atteint dans souci 330 km d'autonomie sur autoroute. Au mois d'août dernier faire Montpellier Paris n'a pas été simple, d'autant que c'était mon premier voyage. Au retour, il y avait une station rapide sur l'aire du Larzac, aujourd'hui il y en a 4 sur l'A75, espacées d'environ 200km. Donc ce trajet ne pose plus aucun problème, et ailleurs ça avance aussi très vite.

Par

En réponse à KM69

Je vais bien me marrer aussi :lol:

Il devrait installer des drinve-in, le temps de regarder un film de 1h30 :ange:

Quand il vont être sous 40 degrés à recharger tous les 300 kms(et encore les plus performantes)ca va vite les décourager :coolfuck:

   

Vous rirez moins quand la dernière station service de votre patelin va fermer dans quelques années! Alors qu'une simple prise suffira au VE, il vous faudra creuser un puits et construire une raffinerie, c'est pas gagné... Ça fera cher le plein, et encore plus s'il n'y a pas de pétrole.

Par

En réponse à pxidr

Et tu ne me prouves toujours pas avec un papier ou article scientifique que j'ai tort.

Pourquoi l'EPA donne des Miles per Gallon Equivalent sur les VE? Ils sont dans l'erreur ? Ils n'ont pas écouté le brillant ingénieur qu'est Lucky ?

   

Toujours les mêmes salades ! Le concept de "miles per gallon equivalent" a été introduit à des fins de comparaisons financières... et non à des fins de comparaisons énergétiques ou environnementales. On en a déjà parlé X fois avec tes compères !

Par

En réponse à pxidr

Bah oui... mais l'électricité n'est pas forcément issue systèmatiquement d'un cycle thermodynamique (en gros, une turbine a vapeur), comme tu sembles le prétendre.

   

Non je n'ai pas prétendu que l'électricité était toujours issue d'un cycle thermo ; c'est toi qui au contraire a sous-entendu qu'elle n'était qu'hydro-électrique, en vantant les quasi 100 % de rendement d'un VE ! Nuance !

Par

En réponse à DinkyBoy

Vous rirez moins quand la dernière station service de votre patelin va fermer dans quelques années! Alors qu'une simple prise suffira au VE, il vous faudra creuser un puits et construire une raffinerie, c'est pas gagné... Ça fera cher le plein, et encore plus s'il n'y a pas de pétrole.

   

Ça risque bien de se passer comme ça. :coucou:

Par

En réponse à pxidr

Tu racontes n'importe quoi.

T'as eu ton diplôme d'ingénieur dans une pochette surprise ?

   

Non dans une grande école... ce qui manifestement n'est pas ton cas !

Par

En réponse à PLexus sol-air

Non, c'est moi qui l'affirme. :chut:

La production d'électricité se fait de la même manière pour presque 80% de l'énergie produite dans le monde : on chauffe de l'eau avec de l'énergie primaire, puis la vapeur sert à alimenter une turbine.

L'énergie primaire c'est la combustion du charbon, du gaz, du pétrole (marginalement), la fission nucléaire... Et même les centrales solaires à concentration ou la géothermie fonctionnent sur ce principe. :jap:

Et oui, le rendement entre énergie primaire et énergie disponible à la sortie de la centrale est de l'ordre de 40%, chiffre assez bas notamment du fait de l'obligation de refroidissement, ce qui consomme une partie de l'énergie récupérée, et souvent de grosses quantité d'eau. :oui:

Donc maintenant t'es mignon et tu cesses de parler de rendement de 75, 95 ou 99% quand tu parles de l'électricité consommée par ta boîte à piles, sinon moi je te parle du rendement de conversion de 100% entre la citerne de la station-service et le réservoir de ma bagnole... :dodo:

   

mdr ! Pas mal la comparaison... mais je suis sûr qu'il ne va pas comprendre et qu'il va dire que "c'est pas pareil" !

Par

En réponse à pxidr

Oui, mais ça remet toujours pas en cause mon calcul d'au dessus. Le rendement d'un VE alimenté par de l'hydroélectricité explose tous les moteurs thermiques disponibles, et en plus c'est une source renouvelable, quasiment non polluante et abondante. Car je le répète : la production d'électricité n'est pas forcément faite par un cycle thermodynamique, alors qu'un moteur dépend uniquement de ce cycle de Carnot, ce qui limite grandement son rendement maximum.

D'ailleurs, si on produit par du thermique, les CCGT avec du gaz naturel ont aussi un bon rendement car on utilise la combinaison de 2 cycles thermodynamiques pour produire de l'électricité, avec une turbine entrainée par du gaz, et l'autre avec de la vapeur issue du réchauffage de l'eau par l'échappement de la turbine gaz.

On atteint 64% avec cette techno.

   

Le problème n'est pas ton calcul, que nous ne remettons pas en cause... le problème c'est ton raisonnement et la façon dont tu présentes les choses !

Comparer le "rendement" quasi 100 % d'un VE au "rendement" de 20 à 40 % d'un VT pour en déduire que l'un "écrase" l'autre est aussi idiot que de dire qu'un convecteur électrique, avec son "rendement" de 100 %, est bien meilleur qu'un insert à bois, dont le rendement est au mieux la moitié ! La réalité est bien plus complexe. D'abord, encore une fois, on ne peut comparer que des rendements de même nature. Ensuite comme le disait un autre forumeur, il y a bien d'autres critères à considérer.

Quant à tes histoires d'équivalences énergétiques, réfléchis donc au second principe de la thermo. Si tu prends 1l d'eau à 60° et 1l d'eau à 20°, tu as la même énergie (en calories, joules ou kWh, peu importe) que dans les 2l à 40° que tu obtiens en les mélangeant.... mais ce n'est pas du tout de l'énergie de même nature ! Avec l'un, tu pourras créer de l'énergie mécanique, et avec l'autre ... tu pourras toujours courir ! Ah foutues entropie et exergie !

Par

Article mensonger : le décret n'oblige rien du tout , il incite via subventions.

Par

Une question, sans ironie je précise, au promoteur de l'hybride : si la combinaison thermique hybridée + PAC + bio carburant permet d'obtenir de tels "rendements" (ou efficience) dans un véhicule pourquoi ne permettrait-elle pas d'obtenir une efficience encore un peu meilleure dans une centrale thermique ? Ce serait bon pour les VE mais, surtout, pour tous les consommateurs d'électricité. Je suis toujours un peu dubitatif face aux solutions miracle.

Par

Un point de comparaison pour sortir des débats sur la thermodynamique, l'énergétique, l'aérodynamique et, peut-être aussi, les différentes idéologies. Un VE qui consomme 20 kWh/100 km émet à l'usage 100 g de CO2 au km (mix Europe), 20 g (France). Un VT qui consomme 5 l/100 km émet en moyenne 150 g si on tient compte de la combustion et de l'amont (extraction, transport, raffinage). On peut discuter à l'infini sur les décimales, ce ne sont que des ordres de grandeur (source ADEME en particulier). Bien sûr si le carburant est bio-sourcé le bilan est plus complexe et je n'ai pas de chiffre. Donc sur ce point, et seulement sur ce point, avantage VE. Sur les autres points tout dépend de la durée de vie du VE. Mais on peut imaginer que la volonté affichée par les pouvoirs publics n'est pas seulement une lubie irréfléchie.

Bonne soirée.

Par

En réponse à Lucky06200

Non dans une grande école... ce qui manifestement n'est pas ton cas !

   

Arrête ton pipeau, vu ce que tu racontes, qui est proche du n'importe quoi, tu n'es même pas ingénieur...

Quand on fait un calcul de rendement pour l’électrique, on le fait aussi pour le pétrole, vas y qu'on se marre... même approximatif le rendement du puits à la roue pour le thermique est juste catastrophique, et largement sous évalué puisque ça repose sur les données des pétroliers eux même...

G pas fin de rire sur ce site...

Par

En réponse à Lucky06200

Non je n'ai pas prétendu que l'électricité était toujours issue d'un cycle thermo ; c'est toi qui au contraire a sous-entendu qu'elle n'était qu'hydro-électrique, en vantant les quasi 100 % de rendement d'un VE ! Nuance !

   

J'ai jamais dit ça, apprends à lire.

Par

En réponse à pxidr

J'ai jamais dit ça, apprends à lire.

   

15/02 à 20h 22, pxidr a dit, pour soutenir les comparaisons sur les rendements VE vs VT faites par Key, la chose suivante :

"Pourquoi parle t'on de joules pour l'énergie libérée dans un litre d'essence... et pourquoi utilisons nous des joules pour aussi mesurer la capacité énergétique d'un accu ?

Bref, les 2 sont des sources d'énergie, et la comparaison des rendements des moteurs qui convertissent ces sources d'énergie en mouvement sont donc tout a fait légitimes."

Puis le 16/02 à 10h11 : "Le rendement d'un VE alimenté par de l'hydroélectricité explose tous les moteurs thermiques disponibles".

Mais si tu le dis que tu n'as jamais parlé de 100% de rendement du VE en ne parlant que d'hydro....

Par

En réponse à mdb92

Arrête ton pipeau, vu ce que tu racontes, qui est proche du n'importe quoi, tu n'es même pas ingénieur...

Quand on fait un calcul de rendement pour l’électrique, on le fait aussi pour le pétrole, vas y qu'on se marre... même approximatif le rendement du puits à la roue pour le thermique est juste catastrophique, et largement sous évalué puisque ça repose sur les données des pétroliers eux même...

G pas fin de rire sur ce site...

   

Ah oui ? dis moi donc où je raconte donc n'importe quoi Monsieur le "Marabout Diseur de Boniments" ?

Tu veux donner des leçons sur les rendements, alors que tu défends ceux qui nous vantent le 100% du VE en oubliant de mentionner toute la chaine de production de l'électricité ! J'hallucine ! Quelle mauvaise foi ce Bonimenteur !

Par

Comparer deux énergies comme l'électricité et l'essence sur le simple concept de la quantité d'énergie en oubliant de tenir compte de la qualité de ces énergies (l'exergie), ou comparer des rendements considérant des énergies de qualité différente, sont des actions complètement illégitimes. Mais cela semble au dessus des compétences de certains qui osent prétendre le contraire. Qu'ils révisent leurs cours de thermique et thermodynamique !

Par

Sans compter que l'électricité n'est pas une "source" d'énergie mais un "vecteur" énergétique ! N'est ce pas Pixdr ? Apprends à causer et manipuler correctement les concepts !

Par

En réponse à Hcc1

Une question, sans ironie je précise, au promoteur de l'hybride : si la combinaison thermique hybridée + PAC + bio carburant permet d'obtenir de tels "rendements" (ou efficience) dans un véhicule pourquoi ne permettrait-elle pas d'obtenir une efficience encore un peu meilleure dans une centrale thermique ? Ce serait bon pour les VE mais, surtout, pour tous les consommateurs d'électricité. Je suis toujours un peu dubitatif face aux solutions miracle.

   

Mais c'est le cas, sauf que les solutions techniques ne sont pas les mêmes, les centrales fixes tournent au gaz et très peu au pétrole, quand les bagnoles tournent rarement au gaz. On peut extrapoler des solutions, mais pas simplement les transposer. :jap:

Sinon l'hybride et l'E85 existent déjà, mais je voulais juste illustrer le fait que le rendement pouvait encore être amélioré si besoin, avec des solutions qui pour certaines existent ailleurs ou ont déjà été testées par le passé et peut-être pas retenues pour des raisons de désintérêt écologique à l'époque, de coût, ou tout simplement de manque de volonté. :bah:

Au lieu de partir dans des solutions totalement absurdes (des centaines de kg de batteries gavées aux énergies fossiles), on aurait bien mieux à faire de mettre en avant les solutions qui existent déjà et qui ont un potentiel bien plus prometteur. :bien:

Par

En réponse à Hcc1

Un point de comparaison pour sortir des débats sur la thermodynamique, l'énergétique, l'aérodynamique et, peut-être aussi, les différentes idéologies. Un VE qui consomme 20 kWh/100 km émet à l'usage 100 g de CO2 au km (mix Europe), 20 g (France). Un VT qui consomme 5 l/100 km émet en moyenne 150 g si on tient compte de la combustion et de l'amont (extraction, transport, raffinage). On peut discuter à l'infini sur les décimales, ce ne sont que des ordres de grandeur (source ADEME en particulier). Bien sûr si le carburant est bio-sourcé le bilan est plus complexe et je n'ai pas de chiffre. Donc sur ce point, et seulement sur ce point, avantage VE. Sur les autres points tout dépend de la durée de vie du VE. Mais on peut imaginer que la volonté affichée par les pouvoirs publics n'est pas seulement une lubie irréfléchie.

Bonne soirée.

   

L'E85 permet une réduction d'environ 40% des émissions de CO2, soit 90g si 150g en carburant fossile. :jap:

Soit mieux que le VE en Europe, sans parler du même VE en Chine ou aux US, gavé à l'électricité charbonnée... :bien:

Par

En réponse à Lucky06200

Ah oui ? dis moi donc où je raconte donc n'importe quoi Monsieur le "Marabout Diseur de Boniments" ?

Tu veux donner des leçons sur les rendements, alors que tu défends ceux qui nous vantent le 100% du VE en oubliant de mentionner toute la chaine de production de l'électricité ! J'hallucine ! Quelle mauvaise foi ce Bonimenteur !

   

PIPEAU PIPEAU PIPEAU monsieur la mauvaise fois bonimenteur qui oublie de mentionner la chaine de production du carburant fossile qui apparemment tombe du ciel...

Le rendement du moteur electrique est bien supérieur à celui du moteur thermique minable, point... ça ne se discute même pas mon pauvre...

Et je répète, si tu fais le rendement de l’électricité fais le aussi pour le pétrole... on attend toujours... bref des barres de rire en perspective...

Par

En réponse à mdb92

PIPEAU PIPEAU PIPEAU monsieur la mauvaise fois bonimenteur qui oublie de mentionner la chaine de production du carburant fossile qui apparemment tombe du ciel...

Le rendement du moteur electrique est bien supérieur à celui du moteur thermique minable, point... ça ne se discute même pas mon pauvre...

Et je répète, si tu fais le rendement de l’électricité fais le aussi pour le pétrole... on attend toujours... bref des barres de rire en perspective...

   

Ah, en voilà d'excellents arguments impossible à contrer !

Tu m'as convaincu : je vais fissa m'acheter une Tesla ! :areuh:

Par

En réponse à mdb92

PIPEAU PIPEAU PIPEAU monsieur la mauvaise fois bonimenteur qui oublie de mentionner la chaine de production du carburant fossile qui apparemment tombe du ciel...

Le rendement du moteur electrique est bien supérieur à celui du moteur thermique minable, point... ça ne se discute même pas mon pauvre...

Et je répète, si tu fais le rendement de l’électricité fais le aussi pour le pétrole... on attend toujours... bref des barres de rire en perspective...

   

Bien sûr que 100 est supérieur à 40 ! Si tu crois que tu prouves quoi que ce soit d'autre avec cela ... mon pauvre, je te plains !

Par

En réponse à Lucky06200

Bien sûr que 100 est supérieur à 40 ! Si tu crois que tu prouves quoi que ce soit d'autre avec cela ... mon pauvre, je te plains !

   

Ben non effectivement le moteur electrique n'a plus rien à prouver contrairement à toi...

Par contre C moi qui vous plaint de passer votre temps à pipeauter sur le VE sous prétexte que vous avez acheté ou vendez des hybrides qui intéressent de moins en moins de monde... le but de ce comportement de gros bof limité je ne le comprends pas, même les vendeurs d'hybrides se mettent aux VE vite fait tellement ils se sont plantés... donc ça sert à quoi de baratiner sur le VE en boucle?

Par

En réponse à mdb92

Ben non effectivement le moteur electrique n'a plus rien à prouver contrairement à toi...

Par contre C moi qui vous plaint de passer votre temps à pipeauter sur le VE sous prétexte que vous avez acheté ou vendez des hybrides qui intéressent de moins en moins de monde... le but de ce comportement de gros bof limité je ne le comprends pas, même les vendeurs d'hybrides se mettent aux VE vite fait tellement ils se sont plantés... donc ça sert à quoi de baratiner sur le VE en boucle?

   

Qui baratine et pipeaute ?

Les hybrides se vendent de mieux en mieux, et c'est d'ailleurs ce qui a permis à Toyota de présenter une des baisses d'activité sur 2020 les plus faibles de tous les constructeurs malgré la crise sanitaire ! :lol:

Lexus avec sa gamme majoritairement hybride, s'est mieux vendue que Tesla en 2020, aussi bien dans le monde qu'aux US, sur les terres même de Tesla ! :biggrin:

Toyota porté par ses hybrides vend 20 fois plus de caisses que Tesla et bouffe des PDM à ses concurrents ! :redface:

Vraiment t'as un problème avec la perception de la réalité... :blague:

Par

En réponse à mdb92

Ben non effectivement le moteur electrique n'a plus rien à prouver contrairement à toi...

Par contre C moi qui vous plaint de passer votre temps à pipeauter sur le VE sous prétexte que vous avez acheté ou vendez des hybrides qui intéressent de moins en moins de monde... le but de ce comportement de gros bof limité je ne le comprends pas, même les vendeurs d'hybrides se mettent aux VE vite fait tellement ils se sont plantés... donc ça sert à quoi de baratiner sur le VE en boucle?

   

Mais je n'ai JAMAIS "pipeauté" sur les VEs.

Je soutiens en effet les VEs ...utilisés à bon escient (c'est à dire pour les trajets réguliers relativement importants). Quant à la supériorité en CO2 du VE sur le VT, il y a tellement de calculs contradictoires que je ne sais pas encore me prononcer à 100%, même si je penche, quoi que tu en penses, pour un certain avantage au VE.

Mais il ne s'agit pas de cela ! Il s'agit du fait que tu nous présentes très souvent sinon toujours des raisonnements bidons basés sur des affirmations, certes vrai par exemple, sur les rendements des moteurs, mais desquels tu tires des conclusions, certes peut-être vraies MAIS non justifiées.

TU peux avoir raison sur des conclusions, mais si ton raisonnement pour y arriver est FAUX, c'est juste ZERO. Tes profs ont dû t'apprendre ce principe de base !

J'ai juste critiqué ce que tu concluais d'une SIMPLE comparaison de rendements illégitimes ! Tout le reste c'est de la mauvaise foi de ta part.

Par

""comparaison illégitime", et non "rendements illégitimes", pardon !

 

Par

En réponse à Lucky06200

Mais je n'ai JAMAIS "pipeauté" sur les VEs.

Je soutiens en effet les VEs ...utilisés à bon escient (c'est à dire pour les trajets réguliers relativement importants). Quant à la supériorité en CO2 du VE sur le VT, il y a tellement de calculs contradictoires que je ne sais pas encore me prononcer à 100%, même si je penche, quoi que tu en penses, pour un certain avantage au VE.

Mais il ne s'agit pas de cela ! Il s'agit du fait que tu nous présentes très souvent sinon toujours des raisonnements bidons basés sur des affirmations, certes vrai par exemple, sur les rendements des moteurs, mais desquels tu tires des conclusions, certes peut-être vraies MAIS non justifiées.

TU peux avoir raison sur des conclusions, mais si ton raisonnement pour y arriver est FAUX, c'est juste ZERO. Tes profs ont dû t'apprendre ce principe de base !

J'ai juste critiqué ce que tu concluais d'une SIMPLE comparaison de rendements illégitimes ! Tout le reste c'est de la mauvaise foi de ta part.

   

Laisse tomber : le simple fait que ce pipeauteur compulsif n'ait pas de Tesla est la preuve que même lui ne croit pas à son propre discours rabâchant que tout le monde devrait rouler en Tesla-que-c'est-tellement-bien... :dodo:

 

SPONSORISE

Toute l'actualité