Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture électrique : des bornes de recharge rapide sur toutes les aires d'autoroute d'ici 2023

Voiture électrique : des bornes de recharge rapide sur toutes les aires d'autoroute d'ici 2023

Un décret paru ce week-end oblige les concessionnaires d'autoroutes à installer une station de recharge sur toutes les aires de service avant le 1er janvier 2023.

Mission réussie pour le gouvernement. Grâce aux aides à l'achat, les ventes de véhicules électrifiés ont décollé. En 2020, les 100 % électriques ont atteint 6 % de part de marché. Il devrait y avoir un million de véhicules branchés sur nos routes en 2022. Problème : le réseau de bornes de recharge n'est pas adapté.

L'État en est conscient et multiplie les démarches pour accélérer le déploiement d'un réseau. Dans le cadre du plan de relance, il a notamment fixé comme objectif d'avoir 100 000 bornes d'ici la fin de l'année, un chiffre toutefois jugé trop optimiste par certains. Une enveloppe de 100 millions d'euros va servir à attribuer des aides.

Un des axes prioritaires est la mise en place d'un réseau sur les grands axes pour permettre aux automobilistes de réaliser de grandes distances avec des points de recharge rapide. Cela doit ainsi aider les Français à se convertir à l'électrique en surmontant les craintes sur l'autonomie qui limite leurs déplacements.

Le réseau prévu sur les autoroutes
Le réseau prévu sur les autoroutes

Pour cela, l'État va obliger les concessionnaires d'autoroutes à installer des bornes de recharge sur les aires de service (c’est-à-dire celles où il y a déjà une station essence). Un décret paru le 14 février fixe les règles, avec une date à respecter : être prêt avant le 1er janvier 2023. Le gouvernement s'engage aussi à déployer des bornes sur le réseau national non concédé dans le même délai.

La station doit comporter au moins quatre points de recharge rapides "avec un cœur de cible reposant sur les installations permettant une recharge en moins de 20 minutes (borne de 150 kW)". Le taux de subvention pour l'installation va de 10 à 40 %, les 40 % étant accordés pour des petites stations sur des aires jugées moins rentables. Une prime de 10 % est accordée pour les 150 premiers dossiers. Une bonne partie des coûts de raccordement est aussi prise en charge dans le cadre de la loi mobilités.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire