Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Essai - Renault Master E-Tech Electric (2022) : l’anachronique

Richard Pizzol

Essai - Renault Master E-Tech Electric (2022) : l’anachronique

Déposer un commentaire

Par

La comparaison avec le Ford sur base Mustang Mach e fait mal...

Par Anonyme

52kwh

Merci au revoir

Par

Y'aura un match extra à faire avec le Pigeot Boxer volté vu sur un autre site bien connu, par un gars sympa qu'on connaissait bien.

Je loue ma Rocmobile qui pourrait bien gagner le match des rigolades VU à brancher, vendues à prix délirants....

Par

Entièrement d'accord avec Caradisiac pour dire qu'il est anormal de faire des changements en cours de carrière d'un modèle sans tout changer ! :voyons:

Par

En réponse à GArnaud

La comparaison avec le Ford sur base Mustang Mach e fait mal...

   

Le renouvellement complet du Master avait été annoncé (par Caradisiac entre autre) pour 2024.

Il est logique que cette mini mise à jour ne porte que sur quelques points mineurs.

Il ne vont pas investir des millions alors que dans 24 mois ils sortent le tout nouveau Master.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Le renouvellement complet du Master avait été annoncé (par Caradisiac entre autre) pour 2024.

Il est logique que cette mini mise à jour ne porte que sur quelques points mineurs.

Il ne vont pas investir des millions alors que dans 24 mois ils sortent le tout nouveau Master.

   

Ce qui serait logique est que des constructeus aspirant à être pris au minimum au sérieux ne se forvoient pas à proposer des âneries pareilles, ou alors les brader à 30 000 € maxi...

Mais là !

70 000 € + des tas d'options basiques à ajouter.

Et dire que Rîno se déclarait champion de l'électrique !

:areuh:

Par

Une V-max de 80km/h ? :beuh:

La on frise le ridicule. :blague:

Il va falloir très vite que les batteries solid states soient de la partie, afin de pouvoir délivrer des puissances satisfaisantes sans craindre le manque de jus en milieu de matinée.

Bon en même temps la préfète de gironde à limité la vitesse maxi à 70km/h sur toutes les départementales...(Et -20 km/h sur les voies rapides/autoroutes)

La réseau s'adapte...:bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

Ce qui serait logique est que des constructeus aspirant à être pris au minimum au sérieux ne se forvoient pas à proposer des âneries pareilles, ou alors les brader à 30 000 € maxi...

Mais là !

70 000 € + des tas d'options basiques à ajouter.

Et dire que Rîno se déclarait champion de l'électrique !

:areuh:

   

Même les patrons n'en voudront pas pour leurs flotte de véhicules société.

Les Kangoo et autre partner etc doivent se vendre à 10k € chez un pro.

La 70k € de base donc quoi 45-50k€ pour un pro, qui va acheter ça :redface:

Par

Les prix hors-taxes sont indiqués en page 4 le belge...

Minimum 55 000 € h.t

Et un fourgon, ça s'aménage et ça s'optionne à minima.... bref, passer au chapitre Ford direct, qui au moins sait proposer son Transit volté avec une proposition sortant de la préhistoire.

Par

Je constate que Renault ne bricole pas qu'avec le proto d'Alpine électrique ! :areuh:

Mais je vois déjà arriver la ribambelle des bien-pensants pour m'expliquer que c'est du super boulot...

Finalement, c'est peut-être ça la Renaulution : tenter de faire du neuf avec du vieux. Renault : les rois du rétrofit !

Par

En réponse à roc et gravillon

Ce qui serait logique est que des constructeus aspirant à être pris au minimum au sérieux ne se forvoient pas à proposer des âneries pareilles, ou alors les brader à 30 000 € maxi...

Mais là !

70 000 € + des tas d'options basiques à ajouter.

Et dire que Rîno se déclarait champion de l'électrique !

:areuh:

   

champion des pertes ou au mieux... des plus petits profits du segment... voilà qui correspond bien mieux à la marque Renault... en effet :lol:

Par

quand on voit la praticité, la modularité, le prix et les performances du xbus, on se demande ce qui reste à cet utilitaire Renault infoutu de dépasser les 80 km/h, ce qui le cantonne uniquement à des petits trajets plutôt dans les zones urbaines, là où le xbux tire sa carte du jeu, justement. :bah:

Par

j'attends plutôt de voir le teste de la version hybride hydrogène, sans aucun doute bien plus intéressante, même si au niveau du tarif, ça risque de ne pas le faire.

Par

Renault prend la caisse existante d'un master, il fait l'economie d'un paquet d'elements coûteux : moteur thermique , boite de vitesse, échappement, filtre à particules, turbo, embrayage, injecteurs, démarreur, alternateur.... ( la liste est longue...).

ils ajoutent ensuite une petite batterie de Zoé à 7000€ ( le Coût de fabrication d'une batterie est aujourd'hui estimée à 132€ / kWh ) , un moteur électrique à disons 1000€ et autant pour l'électronique de puissance et ils vendent ça 66000€ en prix de départ...

faudra pas se plaindre si les Chinois prennent d'importantes parts de marché à l'avenir.

Par

Renault prend la caisse existante d'un master, il fait l'economie d'un paquet d'elements coûteux : moteur thermique , boite de vitesse, échappement, filtre à particules, turbo, embrayage, injecteurs, démarreur, alternateur.... ( la liste est longue...).

ils ajoutent ensuite une petite batterie de Zoé à 7000€ ( le Coût de fabrication d'une batterie est aujourd'hui estimée à 132€ / kWh ) , un moteur électrique à disons 1000€ et autant pour l'électronique de puissance et ils vendent ça 66000€ en prix de départ...

faudra pas se plaindre si les Chinois prennent d'importantes parts de marché à l'avenir.

Par

En réponse à Alxcs76

Renault prend la caisse existante d'un master, il fait l'economie d'un paquet d'elements coûteux : moteur thermique , boite de vitesse, échappement, filtre à particules, turbo, embrayage, injecteurs, démarreur, alternateur.... ( la liste est longue...).

ils ajoutent ensuite une petite batterie de Zoé à 7000€ ( le Coût de fabrication d'une batterie est aujourd'hui estimée à 132€ / kWh ) , un moteur électrique à disons 1000€ et autant pour l'électronique de puissance et ils vendent ça 66000€ en prix de départ...

faudra pas se plaindre si les Chinois prennent d'importantes parts de marché à l'avenir.

   

N'est pas roi du rétrofit qui veut ! Il faut des ingénieurs de très haut niveau pour ça, et il n'y a que chez Renault qu'on en trouve de tels. Demande aux experts du forum, ils vont t'expliquer. :ange:

Par

'e prix est choquant

Par

En réponse à zzeelec

N'est pas roi du rétrofit qui veut ! Il faut des ingénieurs de très haut niveau pour ça, et il n'y a que chez Renault qu'on en trouve de tels. Demande aux experts du forum, ils vont t'expliquer. :ange:

   

Donne nous le coût d'un rétrofit avec une batterie de 50 kwh ?

De plus dans le tarif c'est annoncé TTC et celui qui parle du coût au kwh de la batterie c'est HT.

Quand au prix des voitures, il n'y a pas que le coût fabrication, dans le prix de vente d'un produit, surtout pour un véhicule. Que ce ne soit pas le meilleur produit OK, mais la concurrence n'est pas beaucoup mieux !

Par

En réponse à gordini12

Donne nous le coût d'un rétrofit avec une batterie de 50 kwh ?

De plus dans le tarif c'est annoncé TTC et celui qui parle du coût au kwh de la batterie c'est HT.

Quand au prix des voitures, il n'y a pas que le coût fabrication, dans le prix de vente d'un produit, surtout pour un véhicule. Que ce ne soit pas le meilleur produit OK, mais la concurrence n'est pas beaucoup mieux !

   

Si, c'est beaucoup mieux chez Ford notamment (plateforme Mach-e).

Par

En réponse à zzeelec

Si, c'est beaucoup mieux chez Ford notamment (plateforme Mach-e).

   

Tu as parlé de rétrofit.....

Par

Vivement la prochaine génération ! :chut:

Par

Ca coûte très cher.

Ca n'avance pas.

Ca ne va pas loin.

Ca ne peut pas prendre de charges lourdes.

Il va en falloir du charbon pour recharger cette saloperie.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ce qui serait logique est que des constructeus aspirant à être pris au minimum au sérieux ne se forvoient pas à proposer des âneries pareilles, ou alors les brader à 30 000 € maxi...

Mais là !

70 000 € + des tas d'options basiques à ajouter.

Et dire que Rîno se déclarait champion de l'électrique !

:areuh:

   

Pour sur que c'est pas à jour dans les perfs.

Vitesse ridicule, autonomie foireuse, prix de fou.

Pas qu'il soit nécessaire pour des pro de faire du 160km/h et de rouler 500 bornes... Mais quand même.

Et le prix.... Délirant.

Ca va être long 2 ans....

Par

En réponse à roc et gravillon

Y'aura un match extra à faire avec le Pigeot Boxer volté vu sur un autre site bien connu, par un gars sympa qu'on connaissait bien.

Je loue ma Rocmobile qui pourrait bien gagner le match des rigolades VU à brancher, vendues à prix délirants....

   

ça vole pas haut votre commentaire !

et votre façon de vous exprimer ! rien a faire ici

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Le renouvellement complet du Master avait été annoncé (par Caradisiac entre autre) pour 2024.

Il est logique que cette mini mise à jour ne porte que sur quelques points mineurs.

Il ne vont pas investir des millions alors que dans 24 mois ils sortent le tout nouveau Master.

   

bien vu , le commentaire Caradisiac n'est pas très objectif

Par

En réponse à gordini12

Donne nous le coût d'un rétrofit avec une batterie de 50 kwh ?

De plus dans le tarif c'est annoncé TTC et celui qui parle du coût au kwh de la batterie c'est HT.

Quand au prix des voitures, il n'y a pas que le coût fabrication, dans le prix de vente d'un produit, surtout pour un véhicule. Que ce ne soit pas le meilleur produit OK, mais la concurrence n'est pas beaucoup mieux !

   

Le prix du Master électrique est simple à calculer :

prix Master gazole + prix zoé électrique = prix master électrique !

tout ça parce que le Master électrique a repris le moteur et la batterie d'une Zoé.

Les clients de ces engins sont majoritairement des administrations locales qui sont obligées, par la loi, de verdir leurs flottes de véhicules.

ça donne donc une clientèle captive pour Renault et PSA, qui n'ont eu aucun effort à réaliser pour vendre, au prix fort, quelques véhicules ...

Mais, maintenant, arrivent d'autres intervenants comme Ford, qui a fait très fort avec son fourgon dopé à la Mustang. Mais il y a aussi les chinois en embuscade : Maxus, marque VU de Saic le plus constructeur automobile chinois s'implante en Europe avec 2 modèles de fourgons offrant jusque 353 km wltp ...

et les Coréens Kia / Hyundai ont annoncé qu'une gamme de VU sur la plateforme egmp est prévue

et pour avoir passé quelques temps avec des patrons de PME du bâtiments il y a quelques jours lors de formations et tables rondes, certains s'interrogent sur les coûts de déplacements, et aimeraient bien les réduire, mais l'offre n'est pas encore là. Par contre, si on suit ce qui c''est passé avec Tesla, le premier constructeur arrivé avec une offre qui tienne la route risque ensuite d'être difficile à déloger de la première place.

Par

En réponse à Zelos

'e prix est choquant

   

C'est vrai mais il faut savoir que ce genre de véhicule est systématiquement remisé de 35 voir 40 % pour les pros.

Par

En réponse à Katoche

Même les patrons n'en voudront pas pour leurs flotte de véhicules société.

Les Kangoo et autre partner etc doivent se vendre à 10k € chez un pro.

La 70k € de base donc quoi 45-50k€ pour un pro, qui va acheter ça :redface:

   

juste pour info, un utilitaire, c'est comme un véhicule particulier ça coûte un bras !

un Ford Transit custom, c'est à partir de 32 000€ ht c'est à dire quasi 39 000€ ttc si vous l'acheter comme particulier

un VW Tranporter c'est à partir de 33 000€ ht et le Crafter c'est à partir de 38 000 ht !

Mais il est certain que les modèles électriques ont des tarifs particulièrement soignés ...

Par

En réponse à ERIC3535

C'est vrai mais il faut savoir que ce genre de véhicule est systématiquement remisé de 35 voir 40 % pour les pros.

   

c'est moins vrai en ce moment, ou alors il faut être une vraiment grosse boite.

Par

En réponse à mezenc43

bien vu , le commentaire Caradisiac n'est pas très objectif

   

T'as raison en fait.

Cet utilitaire est parfaitement abouti, très en phase avec le besoin et bon marché.

Après avoir lu l'article, on se demande juste quel artisan pourra résister à une telle proposition, si attractive...

T'arrives à en recevoir assez dans ta concession du Mezenc ?

Y'a un aménagement possible pour charger des fins gras dedans ?

Par

En réponse à manu.lille

c'est moins vrai en ce moment, ou alors il faut être une vraiment grosse boite.

   

... faut pas forcément écouter toutes les âneries lues ici...

Par

En réponse à manu.lille

Le prix du Master électrique est simple à calculer :

prix Master gazole + prix zoé électrique = prix master électrique !

tout ça parce que le Master électrique a repris le moteur et la batterie d'une Zoé.

Les clients de ces engins sont majoritairement des administrations locales qui sont obligées, par la loi, de verdir leurs flottes de véhicules.

ça donne donc une clientèle captive pour Renault et PSA, qui n'ont eu aucun effort à réaliser pour vendre, au prix fort, quelques véhicules ...

Mais, maintenant, arrivent d'autres intervenants comme Ford, qui a fait très fort avec son fourgon dopé à la Mustang. Mais il y a aussi les chinois en embuscade : Maxus, marque VU de Saic le plus constructeur automobile chinois s'implante en Europe avec 2 modèles de fourgons offrant jusque 353 km wltp ...

et les Coréens Kia / Hyundai ont annoncé qu'une gamme de VU sur la plateforme egmp est prévue

et pour avoir passé quelques temps avec des patrons de PME du bâtiments il y a quelques jours lors de formations et tables rondes, certains s'interrogent sur les coûts de déplacements, et aimeraient bien les réduire, mais l'offre n'est pas encore là. Par contre, si on suit ce qui c''est passé avec Tesla, le premier constructeur arrivé avec une offre qui tienne la route risque ensuite d'être difficile à déloger de la première place.

   

Le prix d'achat de ces engins sera répercuté sur la facture. Certains artisans refusent les chantiers en ZFE. Donc les seuls qui interviendront feront indirectement payer l'amende au client ou l'achat du fourgon. Ce ne sera que justice .

De plus certains arrivent de loin, donc il n'y aura même pas de solution pour intervenir.

Par

En réponse à gordini12

Le prix d'achat de ces engins sera répercuté sur la facture. Certains artisans refusent les chantiers en ZFE. Donc les seuls qui interviendront feront indirectement payer l'amende au client ou l'achat du fourgon. Ce ne sera que justice .

De plus certains arrivent de loin, donc il n'y aura même pas de solution pour intervenir.

   

Lors de tables rondes à la Capeb, certaines personnes présentes ont indiqué qu'à 180€ le plein de gazoil (90L x 2€) toutes les 2 semaines, il était temps de réduire la zone d'intervention, et, en particulier, en zone urbaine, là où un fourgon consomme le plus.

Pourtant, leur zone d'intervention est d'environ 100 km autour de leurs locaux. D'autres professionnels parlaient de 50 km / 1h de trajet maximum pour le choix des clients.

Donc des besoins de trajets largement couverts par un véhicule électrique, dont la consommation en énergie sera bien moindre qu'avec un fourgon thermique => 12L/100 km en zone urbaine/péri urbaine semblait une valeur acceptée => 120 kwh/100 km. Dans les même conditions de circulation, un utilitaire électrique c'est 25 à 30 kWh ... sacré différence.

Mais l'offre ne suit pas.

D'ailleurs, aucun des concessionnaire présent n'avait amené quoique ce soit en rapport avec des utilitaires électriques, sauf Toyota ...

Mais Ford n'a pas parlé de son Transit, ni Renault, ni VW, ni Peugeot de ses fourgons électriques ... ça donne l'impression que pour l'instant c'est le diesel d'abord, on verra ensuite pour son remplaçant !

Par

Trés bon véhicule fiable le sans problèmes c'est pas le cas de ses concurrents bravo à Renault pour ce modèle toujours un coup d'avance désolé pour les anti Renault primaires

Par

En réponse à manu.lille

Lors de tables rondes à la Capeb, certaines personnes présentes ont indiqué qu'à 180€ le plein de gazoil (90L x 2€) toutes les 2 semaines, il était temps de réduire la zone d'intervention, et, en particulier, en zone urbaine, là où un fourgon consomme le plus.

Pourtant, leur zone d'intervention est d'environ 100 km autour de leurs locaux. D'autres professionnels parlaient de 50 km / 1h de trajet maximum pour le choix des clients.

Donc des besoins de trajets largement couverts par un véhicule électrique, dont la consommation en énergie sera bien moindre qu'avec un fourgon thermique => 12L/100 km en zone urbaine/péri urbaine semblait une valeur acceptée => 120 kwh/100 km. Dans les même conditions de circulation, un utilitaire électrique c'est 25 à 30 kWh ... sacré différence.

Mais l'offre ne suit pas.

D'ailleurs, aucun des concessionnaire présent n'avait amené quoique ce soit en rapport avec des utilitaires électriques, sauf Toyota ...

Mais Ford n'a pas parlé de son Transit, ni Renault, ni VW, ni Peugeot de ses fourgons électriques ... ça donne l'impression que pour l'instant c'est le diesel d'abord, on verra ensuite pour son remplaçant !

   

Ce n'est pas pour rien si les fourgons actuels ont près 100 l de carburant embarqué. Même si tous n'ont pas besoin de cette autonomie, c'est un confort journalier pour les utilisateurs. Avec 300 km wltp, cela se traduit par moins de 150 en vitesse voie rapide, autoroute. Donc c'est un rayon d'action TRÈS, TRÈS réduit pour de nombreux utilisateurs. Les possibilités de recharge lors d'interventions sont quasi nulles sauf particuliers en maison individuelles. de plus ce n'est pas très commercial de demander au client de "payer" la recharge de l'utilitaire. Les artisans ont déja de l’électroportatif, si en plus il faut le groupe électrogène pour recharger le fourgon......

Par

En réponse à gordini12

Ce n'est pas pour rien si les fourgons actuels ont près 100 l de carburant embarqué. Même si tous n'ont pas besoin de cette autonomie, c'est un confort journalier pour les utilisateurs. Avec 300 km wltp, cela se traduit par moins de 150 en vitesse voie rapide, autoroute. Donc c'est un rayon d'action TRÈS, TRÈS réduit pour de nombreux utilisateurs. Les possibilités de recharge lors d'interventions sont quasi nulles sauf particuliers en maison individuelles. de plus ce n'est pas très commercial de demander au client de "payer" la recharge de l'utilitaire. Les artisans ont déja de l’électroportatif, si en plus il faut le groupe électrogène pour recharger le fourgon......

   

Pour avoir échangé avec des artisans équipés de fourgons électriques, ce sont souvent les clients qui proposent la charge !

en réalité, avec certains clients ça devient même un avantage concurrentiel de circuler avec un utilitaire électrique => les parents d'enfants asthmatiques chez qui l'artisan vient proposer une VMC double flux destiné à filtrer l'air de renouvellement aura un énorme point positif quand à son choix comme intervenant s'il vient avec une fourgon électrique, donc sans rejets de particules, plutôt qu'avec un diesel.

Et des acquéreurs de VMC DF pour filtrer l'air, ce n'est pas une invention, c'est vraiment une demande dans certaines régions et dans certains milieux.

Si vous avez lu mon intervention précédente, de très nombreux professionnels font attention aux temps de trajets et aux distances parcourues. Avec des limites relatives précises et assez basses: 50 km / 1 h revenait lors des discussions chez les petits, et 1h30 - 100 km pour les plus gros.

donc le fourgon électrique à fond sur l'autoroute pour parcourir 250 km, ce n'était vraiment pas l'idée que ce faisaient ces professionnels de leur travail. Parce qu'ils sont payés à travailler chez les clients, pas à se déplacer.

Mais d'autres métiers imposent de longs trajets, suivis de chantiers en déplacement loin de chez soit, mais je ne pense pas qu'il s'agisse du cas le plus courant. en zone urbaine, les professionnels interviennent dans une toute petite zone géographique de quelques rues et pâtés de maison. En tout cas, ayant bossé dans un négoce de matériaux situé à Lille, c'était le cas de la grande majorité des clients professionnels. Ce qui d'ailleurs engendrait un coût d'entretien assez élevé des VU, dont les moteurs diesels n'appréciaient pas forcément d'être toujours utilisés sur les 3 premières vitesses, puisque n'ayant jamais l'occasion d'emprunter des voies à plus de 50 km/h !

D'ailleurs, nos VU de prêts et de livraisons étaient dotés de moteurs essence athmo transformés au GPL : des Hyundai H1 (moteur 4 cyl de 2,5 L ...) et pas de diesel trop fragiles pour cet usage très majoritairement urbain.

Par

En réponse à Anonyme

52kwh

Merci au revoir

   

Avec 800kg de matos a bord, son CX de buffet normand l'autonomie ne doit pas grimper au delà de 100km et en pointe il doit peiner a atteindre 70km/H.... J'ai hâte de voir l'autre site de voiture électriques dites propres le tester sur son déménagement paris strassbourg... le genre de bousin tu roules 1H30 tu recharges 3 heures...

Par

En réponse à manu.lille

Pour avoir échangé avec des artisans équipés de fourgons électriques, ce sont souvent les clients qui proposent la charge !

en réalité, avec certains clients ça devient même un avantage concurrentiel de circuler avec un utilitaire électrique => les parents d'enfants asthmatiques chez qui l'artisan vient proposer une VMC double flux destiné à filtrer l'air de renouvellement aura un énorme point positif quand à son choix comme intervenant s'il vient avec une fourgon électrique, donc sans rejets de particules, plutôt qu'avec un diesel.

Et des acquéreurs de VMC DF pour filtrer l'air, ce n'est pas une invention, c'est vraiment une demande dans certaines régions et dans certains milieux.

Si vous avez lu mon intervention précédente, de très nombreux professionnels font attention aux temps de trajets et aux distances parcourues. Avec des limites relatives précises et assez basses: 50 km / 1 h revenait lors des discussions chez les petits, et 1h30 - 100 km pour les plus gros.

donc le fourgon électrique à fond sur l'autoroute pour parcourir 250 km, ce n'était vraiment pas l'idée que ce faisaient ces professionnels de leur travail. Parce qu'ils sont payés à travailler chez les clients, pas à se déplacer.

Mais d'autres métiers imposent de longs trajets, suivis de chantiers en déplacement loin de chez soit, mais je ne pense pas qu'il s'agisse du cas le plus courant. en zone urbaine, les professionnels interviennent dans une toute petite zone géographique de quelques rues et pâtés de maison. En tout cas, ayant bossé dans un négoce de matériaux situé à Lille, c'était le cas de la grande majorité des clients professionnels. Ce qui d'ailleurs engendrait un coût d'entretien assez élevé des VU, dont les moteurs diesels n'appréciaient pas forcément d'être toujours utilisés sur les 3 premières vitesses, puisque n'ayant jamais l'occasion d'emprunter des voies à plus de 50 km/h !

D'ailleurs, nos VU de prêts et de livraisons étaient dotés de moteurs essence athmo transformés au GPL : des Hyundai H1 (moteur 4 cyl de 2,5 L ...) et pas de diesel trop fragiles pour cet usage très majoritairement urbain.

   

Notre monde actuel s'est organisé avec des déplacements faciles et relativement peu coûteux.

Dans les grandes agglomérations ou le m2 est devenu très cher, une surface d'artisan fait des envieux. Les promoteurs lorgnent sur les terrains. Résultat, de moins en moins possible de trouver de quoi s'installer. de plus les bobos des villes n'aiment pas le travail sale, bruyant et qui les réveillent le matin de bonne heure. J'habite en Normandie à coté de >Rouen et si tu prends l'A13 le matin de bonne heure, ce sont des convois d'utilitaires qui migrent vers Paris et sa région. Les artisans de toutes sortes ont des chantiers. De la maçonnerie, au ravalement, plomberie, serrurerie (pas les serrures), etc... Evidemment pas en réparation mais en neuf ou rénovation. Les chantiers sont nombreux, plus rémunérés (concentration de richesses) . Ce n'est pas l'idéal pour les artisans mais le monde va ainsi. Si tu compares les volumes des fourgons au cours des 50 dernières années, et bien de l'estafette ou du HY au Ducato L2H2, il y a un monde. C'est bien parce qu'il y avait une demande, que cela a évolué dans ce sens. Quand on arrêtera d'empiler les gens dans des métropoles ultra concentrées, et bien les choses changeront.

Ce sont les politiques publiques qui génèrent ces problèmes. Hidalgo se plait des nuisances mais les créent. C'est un exemple. Donc une partie des fourgons est utilisable en VE tel qu'actuellement mais c'est très minoritaire. Les contraintes de toutes sortes sont ajoutées, et au final cela se traduit par du travail au black. Il faut par exemple un échafaudage pour changer un bout de gouttière. mais il faut des accréditations pour monter l’échafaudage et du matériel vérifié. Donc avant qu'un artisan vienne changer ton bout de gouttière il y a une entreprise qui vient avec son personnel monter l’échafaudage. Si tout ce monde la se déplace en plus en VE, et bien cela transforme une ancienne facture de 1000 euros en 5000 euros. Tout cela part de bonnes intentions, mais les fonctionnaires et politicards de toutes sortes ne sont pas connectés avec les réalité de la vie d'une partie de la population. Que l'on commence par limiter les allocs à 2 enfants et puis l'on réfléchira aux camionnettes électriques ensuite.

Pour info, 2 amis artisans qui utilisent des camionnettes dont un a besoin de tracter et bien, la seule solution critair 1 possible est le pick up avec le V8 qui fonctionne à éthanol. C'est la seul offre compétitive or diesel. Voila , cela sauve la planète, le but est atteint !

Par

Bon courage aux concessionnaires Renault qui vont recevoir leurs dotations de lancement de ce véhicule et qui vont devoir le vendre… au delà des caractéristiques techniques pas au niveau, tant que le prix sera à ce point démesuré et en dehors du marché ça ne fonctionnera jamais sur ce type de produit. La seule solution est de passer sur du 4.25t (mais il faut le permis adapté) et bénéficier du bonus écologique pour les + 3.5t, qui est de 40% du prix de vente. Sans ça c’est invendable.

Par

Pfff, autant ne rien faire que de faire ça !

On sent la précipitation du côté de Renault... C'est dommage pour les pros :ohill:

Par

En réponse à Mister Barbar 50

Pfff, autant ne rien faire que de faire ça !

On sent la précipitation du côté de Renault... C'est dommage pour les pros :ohill:

   

Quand tu es pro, et quelque soit le domaine d'activité, tu évites de toute façon d'aller te fourvoyer chez une marqur comme R'nô.

Par

En réponse à Taro.H

Avec 800kg de matos a bord, son CX de buffet normand l'autonomie ne doit pas grimper au delà de 100km et en pointe il doit peiner a atteindre 70km/H.... J'ai hâte de voir l'autre site de voiture électriques dites propres le tester sur son déménagement paris strassbourg... le genre de bousin tu roules 1H30 tu recharges 3 heures...

   

Il va hélas sans doute pas avoir besoin d'un 3 ème voyage... dommage, c'était bien fendard ces articles ( surtout le premier )...

Par

Ajoutons un autre commentaire : de nombreux artisans ne sont pas en mesure de parquer leur(s) utilitaire(s) dans un garage ( plafond trop bas ou plancher trop haut pour exemple ).

Ces engins couchent alors dehors.

Donc prise extérieure à prévoir.

Donc câble chouré un jour ou l'autre.

Le cuivre... toujours le cuivre !

Par

A la vue de l'évolution des vitesses limites dans notre pays, dans 15 ans, les testeurs du même modèle concluront que la vitesse de pointe est bien trop élevée et inutile pour les conditions de circulations en du moment.

Par

En réponse à wappa

Bon courage aux concessionnaires Renault qui vont recevoir leurs dotations de lancement de ce véhicule et qui vont devoir le vendre… au delà des caractéristiques techniques pas au niveau, tant que le prix sera à ce point démesuré et en dehors du marché ça ne fonctionnera jamais sur ce type de produit. La seule solution est de passer sur du 4.25t (mais il faut le permis adapté) et bénéficier du bonus écologique pour les + 3.5t, qui est de 40% du prix de vente. Sans ça c’est invendable.

   

"La seule solution est de passer sur du 4.25t (mais il faut le permis adapté)"

Non pas forcément de permis spécifique, il existe une règle européenne, pour les professionnels, permettant de tarer des VU à 4,25T, avec permis B, et un bridage à une une vitesse maximale (90 km/h ?)

C'est fait pour permettre aux professionnels de compenser la hausse de poids des fourgons et la baisse de charge utile qui en découle.

Je ne sais pas si c'est, enfin, passé en droit français.

Par

En réponse à gordini12

Ce n'est pas pour rien si les fourgons actuels ont près 100 l de carburant embarqué. Même si tous n'ont pas besoin de cette autonomie, c'est un confort journalier pour les utilisateurs. Avec 300 km wltp, cela se traduit par moins de 150 en vitesse voie rapide, autoroute. Donc c'est un rayon d'action TRÈS, TRÈS réduit pour de nombreux utilisateurs. Les possibilités de recharge lors d'interventions sont quasi nulles sauf particuliers en maison individuelles. de plus ce n'est pas très commercial de demander au client de "payer" la recharge de l'utilitaire. Les artisans ont déja de l’électroportatif, si en plus il faut le groupe électrogène pour recharger le fourgon......

   

Mon utilitaire 4RM de 1982 possède un réservoir de 90L, et en option il était possible d'ajouter 2 x 45L

Ce n'est pas nouveau les gros réservoirs sur utilitaires.

Par

Ils sont complètement déconnecté de la réalité chez Renault.

Si ils en vendent la marque perdra dans la foulée ces clients.

Par

En réponse à manu.lille

Mon utilitaire 4RM de 1982 possède un réservoir de 90L, et en option il était possible d'ajouter 2 x 45L

Ce n'est pas nouveau les gros réservoirs sur utilitaires.

   

Tu ne fais que confirmer mes écrits. C'est donc un vieux besoin, l'autonomie.

 

Par

Véhicule utilitaire à la base bien au dessus de la concurrence en terme de configuration et de personnalisation dans l'attente de certains clients (petits artisans comme flotte de pme). Ce modèle ne correspond pas vraiment a une réalité de marché au vu de son prix et de l'autonomie rapportée a la charge utile, quoique si les zfe étaient déjà en place certains n'auraient peut être pas le choix. Mais à savoir que les baisses de co2 pour les constructeurs passent aussi par la. Petite précision aussi concernant le prix qui est celui catalogue chez Renault "jaune", et tout comme pour le thermique il serait judicieux de le comparer avec celui de Renault trucks (rouge) pour le professionnel.

 

SPONSORISE

Essais Utilitaire

Fiches fiabilité Utilitaire

Achetez votre Renault Master

Toute l'actualité