Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Les véhicules hybrides rechargeables, une "arnaque" selon une étude suisse

Olivier Pagès

Les véhicules hybrides rechargeables, une "arnaque" selon une étude suisse

Déposer un commentaire

Par

C'est une évidence :bien: Et sans compter un surcoût à l'achat de 20% à 30% par rapport aux thermiques équivalentes! Une véritable arnaque :ange:

Par

L'étude sert surtout à montrer que l'hybride rechargeable vise un marché de niche dans son usage et que sortir de ces besoins précis fait grimper la conso en flèche. De plus, elle démontre qu'une topographie qui permet de récupérer de l'énergie en descente ne change pas le résultat d'autres études qui ont eu lieu dans des zones peu vallonnées.

Bref, rien de neuf. Une comm provoc pour se faire entendre et possiblement éviter à certains de se faire avoir par des vendeurs peu scrupuleux.

Par

En plus du surcoût financier , il y a le surcoût de la matières premières et industriel , des enclumes avec un bilan C02 du puits à la roue finalement médiocre .

Après ça reste un moyen de rouler sans malus CO2 ni malus sur le poids , et pourtant il y a un moteur thermique qui suivant les cas carbure plein pot .

Bref NEDC est mort , vive WLTP tout aussi à côté de la plaque , pas grave les technocrates ont raisons.

Par

Je ne dirais pas une arnaque, mais une mauvaise utilisation ou plus justement inadaptée ...

Celui qui réussit à atteindre la moyenne annoncée, c'est-à-dire en branchant comme il se doit son VHR, ne fait QUE des trajets inférieurs à 50 km, donc quel intérêt d'avoir acquis un VHR un petit VE aurait parfaitement suffi pour un tarif plus intéressant ... pour les longs trajets? une location annuelle même à 1000 euros/an aurait été plus rentable

Un hybride simple pour les trajets supérieurs à 50 km est toujours une solution pertinente

Par

Vous êtes en retard d'un wagon sur cette news :

https://sport-auto.ch/essais/post/les-hybrides-rechargeables-torpillees-a-tort-par-une-etude-valaisanne/

Par

Ce n'est pas la technique PHEV qui est à critiquer. C'est une technique transitoire bien adaptée à certaines situations. D'ailleurs il est amusant de voir certaines critiques faisant louanges du "prolongateur d'autonomie". De l'hybride simple au prolongateur ce n'est finalement qu'une question de taille de batterie tampon et d'approvisionnement possible à deux sources d'énergies. Et c'est là que ça se complique pour l'utilisateur et le législateur... vous pensez, dex sources d'énergie, c'est compliqué.

Par

Il aurait été intéressant tant qu'à faire ces essais que de comparer l'efficience avec de l'hybride simple non rechargeable type Toyota/Lexus. Cela aurait permis d'avoir une vue globale et réaliste sur l'ensemble des propositions du marché.

Par

Bonjour,

Utilisateur d'un RAV 4 hybride conventionnel depuis 2018, je rejoins l'analyse de nos voisins Suisses.

A savoir que ces véhicules sont plus lourds que des thermiques et surtout consomment plus sur autoroutes où l'hybridation n'apporte rien.

En comparaison mon Koleos 4x4 DCI consommait environ 1,5 l/100 en moins que mon véhicule actuel.

Les consommations annoncées ne sont valables qu'en ville où sur le réseau secondaire à 80 km/h et avec le pied droit léger.

Par

En réponse à __Sam__

Vous êtes en retard d'un wagon sur cette news :

https://sport-auto.ch/essais/post/les-hybrides-rechargeables-torpillees-a-tort-par-une-etude-valaisanne/

   

Merci pour le lien. Comme quoi, il faut toujours retourner à la source.

Quand on voit qu'il n'y a que 20 PHEV dont 15 Outlander contre 15 thermiques non hybridées et que les seconds sont bien plus petits en taille, on pourrait se dire que la conclusion comme quoi les PHEV consomment plus est prévisible mais en plus ce n'est pas la conclusion :

« A la page 33 du rapport, la conclusion commence par citer les chiffres de consommation obtenus pour les deux catégories de véhicules :

« Les résultats de notre étude montrent que sur le lot des 20 véhicules hybrides plug-in, la consommation moyenne de carburant s’élève à 4.94 l/100 km contre 7.01 l/100 km pour le lot des 15 véhicules thermiques conventionnels. Malgré une puissance moyenne du lot hybride plug-in plus élevée, 244 chevaux contre 148 chevaux pour les thermiques, les consommations perçues sont légèrement inferieures. »

»

M. Pagès, il va falloir retirer cet article :bah:

Par

les gens habitants en montagne ou ayant des trajets quotidiens en montagne on souvent des 4x4 qui sont parmi les plus hybridés , donnant raison à cette étude Suisse

Par

En réponse à motalo

les gens habitants en montagne ou ayant des trajets quotidiens en montagne on souvent des 4x4 qui sont parmi les plus hybridés , donnant raison à cette étude Suisse

   

Allez lire le lien mis par __Sam__ le 18/01/2022 à 08:46.

Les PHEV ont consommé plus qu'annoncés par le protocole WLTP mais moins que les VT non hybridés. Finalement, ce n'est pas un mauvais résultat...

Par

Je suis sûr qu'on doit pouvoir exhumer des rapports équivalents datant d'il y a 20 ans à propos des hybrides simples qui consomment nettement plus que des purs thermiques.

Par

Ce n'est pas une arnaque c'est une adaptation à des normes stupides. :bien:

Par

Les normes de mesures WLTP appliquées aux hybrides rechargeables sont outrageusement favorables alors que pour toutes les autres technologies, elles permettent une estimation plus réaliste que feu les normes NEDC. Nous avons un vrai problème lié a la grande variabilité des comportements. Après il est question de la Suisse où les portions de routes a forte déclivité est importante. Sur ces routes, les moteurs de grosse cylindrée se montrent facilement plus économes que les petites cylindrées, turbo ou pas; ça multiplie l'impression de tromperie des mesures normées si on regarde a puissance officielle égale.

Par

mon voisin a un ds7 hybride rechargeable et il en est très content. Mais lui, il joue le jeu en le rechargeant tous les soirs...

Par

Il faut bien lire l'article, ce sont les chiffres WLTP irréaliste qui sont critiqués, plus que les PHEV. Ils critiquent plus l'écart que les vrais consommation ("entre 4 et 7L/100")

C'est sûre qu'à 1.5L/100 le X5 de 2 tonne 3, c'est aussi compliqué que de défoncer une porte ouverte ! Reste qu'un a plus de sens, surtout en région montagneuse.

Par

Reste qu'un EV a plus de sens, surtout en région montagneuse...

Par

Quelle découverte !!!

Il suffit de regarder le protocole d'homologation de ces véhicules : 1 cycle de 23 kms en thermique pur après x cycles en mode électrique et un cycle commencé en électrique et terminé en thermique. Donc pour faire simple : 2 ou 3 cycles en mode électrique et un seul en mode thermique.

Donc pour faire encore plus simple : pour faire 2 litres/100, il faut faire entre 66 et 75% de son kilométrage annuel mode tout électrique ... bien lire le kilométrage annuel et pas le temps passé dans les embouteillages.

Le Français moyen qui fait 12.000 km par an ne fait qu'un tiers de ce kilométrage en mode urbain ... donc effectivement dans la vraie vie, la consommation n'est pas de 2 litres/100 mais de 5 litres/100 ... donc pas mieux que le diesel ou l'hybride simple (plus complexe que le diesel)

Moralité : Arrêtez de discriminer artificiellement le diesel sous le prétexte bidonné de la pollution alors que globalement il fait mieux que l'hybride rechargeable pour bien moins cher à la fois à l'achat et en usage "normal"

Par Anonyme

les mesures de consommation se font sur les 100 premiers km. donc forcément, quand tu as 60km d'autonomie en tout électrique, les consommations sont très faibles.

J'ai une ioniq plug-in, j'ai une consommation de 2,2L/100km. Tous les trajets quotidiens de font en électrique et je recharge chaque jour. lorsque j'ai besoin de faire plus de km, je suis en hybride et ma consommation monte à 4L/100km. Je précise que suis en Bretagne et qu'il n'y a pas de Montagne.

Par rapport à mon ancien véhicule, je réalise une économie de 1000€/an en essence.

L'arnaque est effectivement dans les consommations annoncées, mais il faut aussi voir l'utilisation de certains.

Par

Les PHEV sont quasi impossible à rentabiliser pour le particulier, le peu d'économies qu'il va réaliser ne compensera jamais le surcoût à l'achat , ces véhicules ont du sens pour les entreprises qui veulent optimiser le coût de leur flotte

Par

Le problème ne vient pas des constructeurs mais des états qui on fiscalement et réglementairement privilégié cette technique de motorisation des véhicules . Les constructeurs ont répondu en innovant et mettant sur le marché ce qui était privilégié par les politiques . Les clients professionnels essentiellement ont suivi car on ne leur a pas laissé le choix . Si la réglementation et la fiscalité étaient mieux adaptées, il n'y aurait pas ce genre de dérive . C'est le même genre de mécanisme perturbateur du marché que les aides à l'achat et subventions diverses mal calibrées et orientées qui ont plus d'effets négatifs que positifs .

Par

Comme d'hab, les suisses sont lucides et ne se reposent pas sur de la pure idéologie.

Les PHEV sont effectivement une belle connerie en l'état, car rien n'oblige les conducteurs à recharger régulièrement ces véhicules.

Et quand on est capable de les financer, on se fout bien souvent de les recharger pour économiser pas grand chose, eu égard à ce que les propriétaires touchent comme revenus.

Dès lors, on a des véhicules PHEV circulant comme des véhicules pur thermique, mais avec 2-300kg de plus à trimballer. :cyp:

Par

En réponse à ricolapin

Je ne dirais pas une arnaque, mais une mauvaise utilisation ou plus justement inadaptée ...

Celui qui réussit à atteindre la moyenne annoncée, c'est-à-dire en branchant comme il se doit son VHR, ne fait QUE des trajets inférieurs à 50 km, donc quel intérêt d'avoir acquis un VHR un petit VE aurait parfaitement suffi pour un tarif plus intéressant ... pour les longs trajets? une location annuelle même à 1000 euros/an aurait été plus rentable

Un hybride simple pour les trajets supérieurs à 50 km est toujours une solution pertinente

   

Et quand t'habites loin des zones denses, genre un chalet à la montagne = cas fréquent en Suisse, tu fais comment pour aller chercher ta voiture de location? tu fais un 2x50 bornes avec ton électrique pour revenir avec la voiture de location, puis partir ensuite, avant de refaire la même chose au retour?

Heu non, ça n'est pas du tout pratique. :bah:

A moins qu'on ne puisse se faire livrer sa voiture de location directement chez soi, et idem au retour: que la société de location vienne la rechercher. Pourquoi pas, ceci dit, mais je ne sais pas si ça se fait, et ça a forcément un coût supplémentaire si c'est le cas. :bah:

Par

En réponse à al7785

Allez lire le lien mis par __Sam__ le 18/01/2022 à 08:46.

Les PHEV ont consommé plus qu'annoncés par le protocole WLTP mais moins que les VT non hybridés. Finalement, ce n'est pas un mauvais résultat...

   

En moyenne.

Car certains les rechargent, quand d'autres ne le font pas.

Après, oui, l'ajout d'un moteur électrique, utilisé en mode hybride simple, reste un bon moyen de diminuer la consommation malgré tout.

Maintenant, on le voit, la Mustang v8 pure thermique ne sera bientôt plus disponible en Europe, remplacée à priori par une version hybride toujours équipée du v8. Donc celui qui veut en acheter une n'aura plus le choix que de la version hybride à priori rechargeable.

Ce qui ne veut absolument pas dire qu'il la recharger régulièrement, sa priorité n'étant pas de diminuer sa consommation, mais simplement de rouler en Mustang avec le v8.

Et c'est grosso modo valable pour tous les PHEV à partir d'un certain tarif, car ils s'adressent finalement à une clientèle qui n'en a rien à cirer de consommer moins, et encore moins de potentiellement polluer moins.:bah:

Par

En réponse à __Sam__

Vous êtes en retard d'un wagon sur cette news :

https://sport-auto.ch/essais/post/les-hybrides-rechargeables-torpillees-a-tort-par-une-etude-valaisanne/

   

Merci pour cet article très intéressant...

Par

En réponse à flyonthe31

mon voisin a un ds7 hybride rechargeable et il en est très content. Mais lui, il joue le jeu en le rechargeant tous les soirs...

   

si tu recharges tous les soirs... dans 2000 cycles sa batterie sera morte...

et il consomerra 2 litres de plus au cent...

bref une batterie morte à 100 000 kms...

l'hybride rechargeable c'est bidon c'est pour vendre des véhicules puissants sans malus..

exemple les bmw...

dés que la batterie est vide çà boit comme un thermique de meme puissance...

c'est aussi 5 ou 10 000 balles plus cher qu'une hybride simple..

jamais vous récupererez ce surcout..

l'hybride simple c'est le meilleur plan..

vous consommez peu en ville la ou une thermique simple boit beaucoup.. et hors ville c'est équivalent..

par contre comme le dit le proprio du rav4...

çà boira toujours plus qu'un diesel...

7.5l au lieu de 6.5 en moyenne...sur un gros suv..

Par

Une arnaque car ce sont des boites qui les paye ces bagnoles, mais les gens qui profitent de ce système ne rechargent jamais chez eux car l'employeur va pas leur payer l'électricité ! Donc ils roulent à vide et c'est tout. Ils en ont rien a faire du prix du carburant et encore moins de l'écologie.

Par

En réponse à Otonei

Une arnaque car ce sont des boites qui les paye ces bagnoles, mais les gens qui profitent de ce système ne rechargent jamais chez eux car l'employeur va pas leur payer l'électricité ! Donc ils roulent à vide et c'est tout. Ils en ont rien a faire du prix du carburant et encore moins de l'écologie.

   

Bien vu, la carte carburant devrait effectivement faire place à une carte Ionity, et là on verra ceux qui préfèrent les PHEV aux EV.

Par

L'arnaque, c'est toutes les normes qui poussent les constructeurs à créer des solutions pour les respecter/contourner au maximum quitte à ce que cela n'ai pas de sens, et surtout, la communication qui est faite autour.

Nous nous retrouvons dans une situation où on veut tuer le diesel coute que coute, on sort des PHEV affichant 1L/100, des essences avec des moteurs downsizés moins fiables et consommant bien plus dans la réalité etc...

L'avenir est dans la mixité des énergies. Tout miser sur un seul type est délirant et contre productif. Chaque type de motorisation a ses avantages et ses inconvénients. Nous devrions pousser les gens à choisir des solutions adaptées à leurs besoins, et pas leur imposer une solution qui n'a pas de sens.

Personnellement, j'ai toujours un véhicule familial diesel utilisé principalement sur autoroute pour des trajets plutôt long. J'estime que c'est la meilleure solution aujourd'hui.

J'ai également un PHEV utilisé tous les jours en quasi full électrique, parfois sur des trajets plus longs, rechargé à la maison dès que possible. J'en suis à 2,5l/100 sur 10000km. Cette solution est très bonne lorsqu'on a l'usage qui va avec. Je n'achèterai jamais un PHEV pour ne faire que de l'autoroute ou si je ne pouvais pas rechargé souvent à la maison.

Pourquoi pas full électrique? D'abord, j'ai 3 enfants, il n'y a quasiment pas de véhicules EV à prix raisonnable permettant de transporter 3 enfants.

Le jour où j'estimerai que les EV répondent à mon besoin, pour un prix raisonnable, j'irai vers eux car bien sûr, ils sont très intéressants (entretient, longévité, confort, etc...)

Chacun devrait avoir ce type de raisonnement et arrêter d'avoir des positions dogmatiques.

Par

En réponse à Electroplast

C'est une évidence :bien: Et sans compter un surcoût à l'achat de 20% à 30% par rapport aux thermiques équivalentes! Une véritable arnaque :ange:

   

Encore une fois NON si on recharge tous les jours et qu'on fait moins de 50 kms par jour !!!

Par

:violon::violon:En effet, c'est une arnaque. Je parle en connaissance de cause car j'en possède un.

Tout comme le véhicule TOUT ÉLECTRIQUE, pour ne pas consommer trop d'énergie, il faut des conditions optimales et conduire avec un œuf sous le pied. Ne pas accélérer fortement, qu'il ne fasse pas trop froid (chauffage) pas trop chaud (climatisation) que la route soit plate sans trop de montées, pas de nuit (éclairage), etc..

De plus, un vehicule pour 4 ou 5 personnes, si vous partez en congés, vous devez expédier les bagages car les coffres sont trop petits et l'espace est pris par les batteries. Et si par malheur vous envisagez un coffre de toit, vous consommez plus.

Les kilométrages annoncés sont faux et truqués, une autonomie RIDICULE.

On a fait des véhicules électriques sur des bases de véhicules thermiques modifiés et le poids des véhicules dépassent 1,5 tonnes. Ce poids il faut le bouger avec de l'énergie électrique. Tout cela est complètement aberrant.

Peut-être l'hydrogène ? ? Je n'en suis pas certain. On se précipité dans tous les pays, car proximité d'élection, et il faut faire plaisir à un certain électorat. Et cela dure depuis des décennies, mais le pétrole rapporte tellement à tout le monde, que personne n'a bougé.

On préconise l'électrique, mais cet hiver on risque de manquer pour se chauffer, et on a tout en électrique.(chargeur de téléphone, de PC, de brosse à dents, de trottinette, de vélo, d'appareils photos, etc..)

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Tu sais Gastor, entre la naïveté du simple d'esprit ("tout le monde il est gentil") et la paranoïa du platiste ("tout est inventé pour me nuire"), il existe des nuances largement documentées et étudiées sérieusement concernant les méthodes de manipulation des masses, que l'on nomme "propagande", "ingénierie sociale", "fabrique du consentement", "marketing comportemental", etc.

Si tu penses que cela n'existe pas, je t'invite à t'informer au plus vite, ce qui te permettra de comprendre pourquoi des milliards sont investis sur ces sujets par les grands groupes privés et les Etats (agences de comm, cabinets de conseil, etc.).

Par

Cette étude suisse est bidon, disons-le clairement. Je suis prêt pour l'hybride. Mais. Pour l'hybride simple, chez Toyota le prix prohibitif des révisions annuelles mange les économies de carburant. Pour le rechargeable, je suis très sceptique sur la longévité du bazar thermique-électrique-boite double embrayage. Le risque réel est de devoir tout jeter à la poubelle à 120.000 km, ce dont se fichent en effet les écolos qui changent de voiture tous les 3 ou 4 ans... Donc, pas de solution avant les électriques abordables avec 500-600 km d'autonomie...

Par

En réponse à ERIC3535

Encore une fois NON si on recharge tous les jours et qu'on fait moins de 50 kms par jour !!!

   

Quand je vois le nombre de voitures garées dehors dans les rues chaque nuit dans les villes, je suppose que la "recharge" n'est pas possible pour beaucoup de gens. :bah:

Par

En réponse à sony5478

L'arnaque, c'est toutes les normes qui poussent les constructeurs à créer des solutions pour les respecter/contourner au maximum quitte à ce que cela n'ai pas de sens, et surtout, la communication qui est faite autour.

Nous nous retrouvons dans une situation où on veut tuer le diesel coute que coute, on sort des PHEV affichant 1L/100, des essences avec des moteurs downsizés moins fiables et consommant bien plus dans la réalité etc...

L'avenir est dans la mixité des énergies. Tout miser sur un seul type est délirant et contre productif. Chaque type de motorisation a ses avantages et ses inconvénients. Nous devrions pousser les gens à choisir des solutions adaptées à leurs besoins, et pas leur imposer une solution qui n'a pas de sens.

Personnellement, j'ai toujours un véhicule familial diesel utilisé principalement sur autoroute pour des trajets plutôt long. J'estime que c'est la meilleure solution aujourd'hui.

J'ai également un PHEV utilisé tous les jours en quasi full électrique, parfois sur des trajets plus longs, rechargé à la maison dès que possible. J'en suis à 2,5l/100 sur 10000km. Cette solution est très bonne lorsqu'on a l'usage qui va avec. Je n'achèterai jamais un PHEV pour ne faire que de l'autoroute ou si je ne pouvais pas rechargé souvent à la maison.

Pourquoi pas full électrique? D'abord, j'ai 3 enfants, il n'y a quasiment pas de véhicules EV à prix raisonnable permettant de transporter 3 enfants.

Le jour où j'estimerai que les EV répondent à mon besoin, pour un prix raisonnable, j'irai vers eux car bien sûr, ils sont très intéressants (entretient, longévité, confort, etc...)

Chacun devrait avoir ce type de raisonnement et arrêter d'avoir des positions dogmatiques.

   

C'est aussi simple que cela. L'idéologie verte a remplacé la religion. Le GIEC a remplacé Dieu.

Pourtant les 2 dernières années devraient nous avoir appris que la science est loin de tout savoir, et qu'il y a des points de vues divergents. J'ajouterai que même dans certains cas si le conducteur de l'hybride rechargeable ne charge pas, cela peut être un meilleur bilan qu'un simple hybride. Si le gars habite en hauteur et qu'il descend 10 km pour aller à son boulot le matin, et bien le soir il bénéficie d'une batterie qui lui permet presque de remonter à la maison. C'est l'usage de chacun qui fait que cela est intelligent ou pas.

de toute façon, l'électrique et même l'hybride sont encore loin de régler tous les problèmes. Il n'y a aucune solution convenable pour remplacer le diesel sur les utilitaires. Mis à part tourner dans son quartier pas de VE adapté en utilitaire.

Par

En réponse à YOYO54

:violon::violon:En effet, c'est une arnaque. Je parle en connaissance de cause car j'en possède un.

Tout comme le véhicule TOUT ÉLECTRIQUE, pour ne pas consommer trop d'énergie, il faut des conditions optimales et conduire avec un œuf sous le pied. Ne pas accélérer fortement, qu'il ne fasse pas trop froid (chauffage) pas trop chaud (climatisation) que la route soit plate sans trop de montées, pas de nuit (éclairage), etc..

De plus, un vehicule pour 4 ou 5 personnes, si vous partez en congés, vous devez expédier les bagages car les coffres sont trop petits et l'espace est pris par les batteries. Et si par malheur vous envisagez un coffre de toit, vous consommez plus.

Les kilométrages annoncés sont faux et truqués, une autonomie RIDICULE.

On a fait des véhicules électriques sur des bases de véhicules thermiques modifiés et le poids des véhicules dépassent 1,5 tonnes. Ce poids il faut le bouger avec de l'énergie électrique. Tout cela est complètement aberrant.

Peut-être l'hydrogène ? ? Je n'en suis pas certain. On se précipité dans tous les pays, car proximité d'élection, et il faut faire plaisir à un certain électorat. Et cela dure depuis des décennies, mais le pétrole rapporte tellement à tout le monde, que personne n'a bougé.

On préconise l'électrique, mais cet hiver on risque de manquer pour se chauffer, et on a tout en électrique.(chargeur de téléphone, de PC, de brosse à dents, de trottinette, de vélo, d'appareils photos, etc..)

   

Tous ces appareils électriques consomment peu dans la réalité.

C'est surtout le chauffage, l'électro-ménager, les ballons d'eau chaude... qui génèrent des consommations d'électricité importantes.

Et l'incitation prise dernièrement par l'état à privilégier le chauffage électrique est bien pire encore que celui de rouler en électrique. Car 6 mois dans l'année, il est rare de couper le chauffage.:bah:

Sinon, vous avez oublié de parler de la diminution de la capacité des réservoirs des PHEV, qui pénalise l'autonomie des PHEV sur les longs trajets. Mais c'est probablement un moyen sournois pour les constructeurs d'expliquer in fine que l'autonomie limitée des VE est finalement pas très éloignée des PHEV...

Par

En réponse à BigD

Cette étude suisse est bidon, disons-le clairement. Je suis prêt pour l'hybride. Mais. Pour l'hybride simple, chez Toyota le prix prohibitif des révisions annuelles mange les économies de carburant. Pour le rechargeable, je suis très sceptique sur la longévité du bazar thermique-électrique-boite double embrayage. Le risque réel est de devoir tout jeter à la poubelle à 120.000 km, ce dont se fichent en effet les écolos qui changent de voiture tous les 3 ou 4 ans... Donc, pas de solution avant les électriques abordables avec 500-600 km d'autonomie...

   

En effet mais il faut faire attention à la technologie PHEV utilisée. Toutes ne sont pas similaires.

J'ai toujours eu des Volkswagen, mais pour le PHEV, je n'ai pas acheté une GTE VW mais un Mitsubishi Outlander...

Il faut savoir que certains constructeurs font des PHEV qui ne sont que des véhicules thermiques standards auxquels on ajoute un moteur electrique et une batterie (c'est cas des GTE qui ont une DSG6). Ce système est souvent plus complexe et moins fiable à mon sens.

D'autres comme Toyota/mitsu et d'autres (Ford) aujourd'hui, ont conçu des véhicules PHEV dès le départ. Pour moi, un PHEV toyota n'est en fait qu'un Hydride simple Toyota qui existe depuis des années et très fiable, mais avec une plus grosse batterie que l'on peut recharger. Sur l'outlander par exemple, c'est d'abord un VE qui utilise sa batterie puis démarre le thermique pour recharger la batterie et continuer à rouler via les moteurs électriques. Et enfin, utiliser le thermique pour entrainer les roues si besoin de plus de puissance ou si la batterie est vide.

Par

Il faut bien garder en tête que le titre de l'étude sert à faire le buzz afin de faire passer le message. Il n'est pas faux que ces PHEVservent surtout à baisser les moyennes CO2 des constructeurs et ça s'arrête là. Certains en achetent car ils ont des besoins compatible mais d'autres se feront berner par un vendeur leur promettant une conso de 1l tout en permettant de traverser l'Europe sans soucis, et certainement que le.gros des ventes se fait à des acheteurs peu renseignés ou des entreprises qui profite des aides même s'ils les rechargeront jamais.

Par

En réponse à fedoismyname

Tous ces appareils électriques consomment peu dans la réalité.

C'est surtout le chauffage, l'électro-ménager, les ballons d'eau chaude... qui génèrent des consommations d'électricité importantes.

Et l'incitation prise dernièrement par l'état à privilégier le chauffage électrique est bien pire encore que celui de rouler en électrique. Car 6 mois dans l'année, il est rare de couper le chauffage.:bah:

Sinon, vous avez oublié de parler de la diminution de la capacité des réservoirs des PHEV, qui pénalise l'autonomie des PHEV sur les longs trajets. Mais c'est probablement un moyen sournois pour les constructeurs d'expliquer in fine que l'autonomie limitée des VE est finalement pas très éloignée des PHEV...

   

Je partage. je pense qu'ils font exprès de réduire les réservoirs de tous les véhicules pour coller à l'autonomie des VE...

Quand un talisman, véhicule berline faite pour tracer sur l'autoroute n'a que 50l (Voir 46l) de réservoir, cela impose de faire le plein tous les 600km (voir moins...).

J'ai une passat diesel de 2015, le réservoir fait 65l, permettant de faire 1000km avec un plein (l'ancien monde).

Et je rajouterais que je sens arriver, c'est la limitation de vitesse à 110km/h sur autouroute. Car le 130km/h est une vitesse que les VE ne supportent pas longtemps. Imaginez la frustration dans quelques années quand les proprio de VE ne rouleront qu'à 110km/h pour économiser la batterie et arriver au bout, alors que des diesel des années 2010 rouleront à 130 tranquillement...

Combiner le petit réservoir + limitation à 110km/h fera que plus personne ne trouvera d'intérêt à avoir une thermique.

Par

En réponse à sony5478

Je partage. je pense qu'ils font exprès de réduire les réservoirs de tous les véhicules pour coller à l'autonomie des VE...

Quand un talisman, véhicule berline faite pour tracer sur l'autoroute n'a que 50l (Voir 46l) de réservoir, cela impose de faire le plein tous les 600km (voir moins...).

J'ai une passat diesel de 2015, le réservoir fait 65l, permettant de faire 1000km avec un plein (l'ancien monde).

Et je rajouterais que je sens arriver, c'est la limitation de vitesse à 110km/h sur autouroute. Car le 130km/h est une vitesse que les VE ne supportent pas longtemps. Imaginez la frustration dans quelques années quand les proprio de VE ne rouleront qu'à 110km/h pour économiser la batterie et arriver au bout, alors que des diesel des années 2010 rouleront à 130 tranquillement...

Combiner le petit réservoir + limitation à 110km/h fera que plus personne ne trouvera d'intérêt à avoir une thermique.

   

Oui, je pense que le 110 est déjà acté et qu'ils attendent simplement le "bon moment".

Et ça va de paire avec le "80", pour permettre de laisser une différence de vitesse entre le 80 et le 110, pour inciter les gens à continuer d'emprunter l'autoroute. Car avec une différence trop faible et vu le coût des péages, l'incitation à prendre le réseau secondaire est trop grande.

Par

Les ONG ? Franchement on s'en passerait de ces extrémistes pleins d'idées fixes, idéologiques et dogmatiques. Il n'y a personne de plus subjectif qu'un ONG, ils ne devraient même pas exister. La consommation d'un phev est donnée par un calcul realisé après avoir effectué plusieurs mesures batterie chargée, puis déchargée, dans des conditions bien définies tout comme pour le thermique et l'électrique. Cet ONG a vérifié aussi si l'autonomie d'un VE est celle donnée par le contructeur dans les mêmes conditions que là où le phev a été testé ? Bien sûr que non ! Il faut faire le test dans les conditions officielles, ensuite faire le calcul et ensuite crier au scandale. Sinon, il faut peut-être être incriminer le mode de calcul plutôt que la voiture elle même. Bande de babouins...

Par

En réponse à kuga31

Les ONG ? Franchement on s'en passerait de ces extrémistes pleins d'idées fixes, idéologiques et dogmatiques. Il n'y a personne de plus subjectif qu'un ONG, ils ne devraient même pas exister. La consommation d'un phev est donnée par un calcul realisé après avoir effectué plusieurs mesures batterie chargée, puis déchargée, dans des conditions bien définies tout comme pour le thermique et l'électrique. Cet ONG a vérifié aussi si l'autonomie d'un VE est celle donnée par le contructeur dans les mêmes conditions que là où le phev a été testé ? Bien sûr que non ! Il faut faire le test dans les conditions officielles, ensuite faire le calcul et ensuite crier au scandale. Sinon, il faut peut-être être incriminer le mode de calcul plutôt que la voiture elle même. Bande de babouins...

   

C'est pas gentil pour les babouins !

Par

En réponse à Electroplast

C'est une évidence :bien: Et sans compter un surcoût à l'achat de 20% à 30% par rapport aux thermiques équivalentes! Une véritable arnaque :ange:

   

J'ai acheté une hybride rechargeable d'occasion, rigoureusement au même tarif que le même moulin en thermique pur (A3). Je la recharge 2 fois par semaine pour une utilisation moyenne qui tourne aux alentours de 2l/100 + 10kwh/100.

Hors départs en vacances où je fais mes 7l/100 environ.

J'ai bénéficié de 0 crédit, 0 remise, 0 bonus (sauf CG gratuite).

Qui plus est, là, je parle d'une caisse conçue en 2013. Le modèle 2020 propose 60% d'autonomie en plus. Idem pour toutes les autres marques. Les études qui clouent le PHEV au pilori s'étonnent qu'elles n'atteignent pas le WLTP (de l'ordre de 1l/100). Tu parles d'un scoop. Qui plus est, toutes ces études sont basées sur le parc roulant, des voitures qui souvent ne sont même plus proposées à la vente.

Il faut savoir raison garder, selon les usages, le PHEV fait sens, ou non. Il est une solution transitoire avant le VE, permettant de se passer complètement de bornes de recharges publiques (si on est équipé chez soi). C'est déjà très bien, non ?

Reprenons l'étude T/E qui vient de sortir. "les PHEV émettraient entre 28 % et 89 % d'émissions de CO2 supplémentaires par rapport à celles annoncées par les constructeurs". Cool. WLTP A3 etron 50g CO2/km. 50g fois 1,28 et 1,89 respectivement, ça fait 64 à 94g. Toujours mieux que tout ce qui roule sur 4 roues (hors VE). :areuh:

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, je pense que le 110 est déjà acté et qu'ils attendent simplement le "bon moment".

Et ça va de paire avec le "80", pour permettre de laisser une différence de vitesse entre le 80 et le 110, pour inciter les gens à continuer d'emprunter l'autoroute. Car avec une différence trop faible et vu le coût des péages, l'incitation à prendre le réseau secondaire est trop grande.

   

MDR alors que le 80 redevient 90 là où ils veulent.

Je roule à 115, c'est la vitesse où on est peinard, l'horreur pour moi serait de voir les limitations baisser, pour rester agglutiné aux autres ! Franchement les problèmes d'égo a être doublé concerne peu de monde.

Par

En réponse à Gastor

MDR alors que le 80 redevient 90 là où ils veulent.

Je roule à 115, c'est la vitesse où on est peinard, l'horreur pour moi serait de voir les limitations baisser, pour rester agglutiné aux autres ! Franchement les problèmes d'égo a être doublé concerne peu de monde.

   

Non, le 90 ne remplace pas le 80 de manière généralisée dans les départements ayant opté pour un retour du 90 = ça n'est le cas que sur certaines départementales. Et les nationales, notamment, restent à 80. :bah:

Par

Quel véhicule 5 places, pour une famille avec 3 enfants dont deux nourrissons, est proposée en PHEV ou en EV? :bah:

Par

ha ha ha et voilà, encore une fois, tonton Willy avait raison !

Mais bon, on m'écoute jamais, moi... Eh ben tant pis pour tous les cons qui ont acheté ces étrons inutiles.

Par

En réponse à one78

Quel véhicule 5 places, pour une famille avec 3 enfants dont deux nourrissons, est proposée en PHEV ou en EV? :bah:

   

Il y en a…

Ça commence avec la Corolla, même (a voir) la Jazz. Puis la RAV 4 mais tu en trouveras d'autres.

Par

En réponse à GY201

Il y en a…

Ça commence avec la Corolla, même (a voir) la Jazz. Puis la RAV 4 mais tu en trouveras d'autres.

   

Aucune de ta liste n'accepte 3 sièges enfants en même temps donc non. Faut partir sur des énormes Vans pour trouver qqchose mais les autonomies VE sont insuffisantes et en PHeV je sais pas ce qu'il y a.

Par

Bon alors, j'ai acheté un phev (ford kuga) et je ne suis pas millionnaire. Je ne sais que j'aurai du mal à le rentabiliser mais ce n'est pas impossible.

En rechargeant tous les jours, je tourne effectivement à environ 2l de conso moyenne sur 12000 km (dont 4000 de grands trajets autoroutiers) : cela enterre n'importe quel thermique, essence ou diesel, pour mo utilisation en tout cas (moins de 50km par jour en semaine, 4 à 6000 km d'autoroute par an pour les vacances.). Oui, un diesel consommerait moins pour l'autoroute, mais bcp plus pour le reste de me 22000km annuels.

Le réservoir est petit ok, mais suffit à faire 500km à 130, et comme il faut bien faire une pause de temps en temps, ce n'est pas un problème (et ça prend 5 minutes, vs qlq dizaines de minutes pour pure VE).

Ha oui aussi, mon véhicule pèse 1,8t, ce qui n'est pas délirant pour un véhicule de 4m60, et le coffre est suffisant (pour 4 dans mon cas).

Par

En réponse à kuga31

Les ONG ? Franchement on s'en passerait de ces extrémistes pleins d'idées fixes, idéologiques et dogmatiques. Il n'y a personne de plus subjectif qu'un ONG, ils ne devraient même pas exister. La consommation d'un phev est donnée par un calcul realisé après avoir effectué plusieurs mesures batterie chargée, puis déchargée, dans des conditions bien définies tout comme pour le thermique et l'électrique. Cet ONG a vérifié aussi si l'autonomie d'un VE est celle donnée par le contructeur dans les mêmes conditions que là où le phev a été testé ? Bien sûr que non ! Il faut faire le test dans les conditions officielles, ensuite faire le calcul et ensuite crier au scandale. Sinon, il faut peut-être être incriminer le mode de calcul plutôt que la voiture elle même. Bande de babouins...

   

Ben oui, ça parle de rejet donc le VE, même s'il consomme plus d'électricité qu'homolgué, rejettera 0g de CO2. (Rejet direct) ce qui est annoncé par WLTP ou les constructeurs.

Par

Il ne faut pas se leurrer, l'étude sert surtout au canton Suisse qui l'a financé !

"Les résultats ne se sont pas fait attendre puisque le canton du Valais, qui a financé l'étude d'Impact Living, a d'ores et déjà supprimé les subventions pour ces véhicules." Dixit Caradisiac.

Impact Living ne va pas aller à l'encontre de ce qui ont payé cette étude.

Les entreprises se sont jetés sur les avantages fiscaux, et c'est humain.

Même si, et c'est évident, rare son ceux qui rechargeront ces véhicules chez eux, sur leur prise domestique alors qu'il ne payent pas le carburant.

Pour mon propre exemple, je voulais un petit véhicule 100% électrique pour tout les jours et un break pour les vacances.

J'ai laissé tomber la petite électrique qui coûtait aussi cher ou quasiment que mon break familiale pour me rabattre sur une petite thermique.

Et maintenant j'ai revendu les 2 thermiques pour n'utilisez qu'un seul véhicule polyvalent pour mes besoins c-à-d une hybride rechargeable assez grande pour 4 avec un chien. Tout électrique la semaine et hybride pour d'éventuelles balades plus loin, vacances...

Sans me prendre la tête à louer un véhicule le jour où je décide d'aller une journée à la mer avec la famille et le chien.

Pour résumer, il y a assez de type de véhicule pour les besoins différents de chacun.

Le commercial prendra un diesel si il fait beaucoup d'autoroute plutôt qu'une hybride rechargeable.

Au contraire d'une personne comme moi qui la prend 2fois/an pour les vacances.

Par

@gordini12, j'adore ce pseudo, mais "C'est aussi simple que cela. L'idéologie verte a remplacé la religion. Le GIEC a remplacé Dieu.", alors là, non. Désolé, on peut ne pas être d'accord entre nous parfois, mais ce que tu dis est clairement une... ânerie. Le Giec est une émanation des nations unies qui rassemble des centaines de chercheurs dans le monde entier, les meilleurs spécialistes dans la discipline. Ils élaborent pas à pas un savoir nouveau. Comme dans tout domaine pointu, on est bien obligé d'écouter ceux qui savent, et pas Gégé au bar-pmu.

Par

En réponse à gignac-31

si tu recharges tous les soirs... dans 2000 cycles sa batterie sera morte...

et il consomerra 2 litres de plus au cent...

bref une batterie morte à 100 000 kms...

l'hybride rechargeable c'est bidon c'est pour vendre des véhicules puissants sans malus..

exemple les bmw...

dés que la batterie est vide çà boit comme un thermique de meme puissance...

c'est aussi 5 ou 10 000 balles plus cher qu'une hybride simple..

jamais vous récupererez ce surcout..

l'hybride simple c'est le meilleur plan..

vous consommez peu en ville la ou une thermique simple boit beaucoup.. et hors ville c'est équivalent..

par contre comme le dit le proprio du rav4...

çà boira toujours plus qu'un diesel...

7.5l au lieu de 6.5 en moyenne...sur un gros suv..

   

2000 cycles, tu lis encore pif gadget! notre zoe a 130000kms et a peine 10% de perte de batterie en 8 ans...

Par

En réponse à GY201

Il y en a…

Ça commence avec la Corolla, même (a voir) la Jazz. Puis la RAV 4 mais tu en trouveras d'autres.

   

La Corolla (313-360l de coffre) et la Jazz (304l constructeur) pour des départs en famille avec 3 enfants, sans même mentionner la problématique des sièges enfants citée plus haut... :fresh:

Merci pour ce moment.

Tu sais, il y a d'autres caisses que les sempiternelles corolla, jazz, et tm3 ? :lol:

Par

En réponse à flyonthe31

2000 cycles, tu lis encore pif gadget! notre zoe a 130000kms et a peine 10% de perte de batterie en 8 ans...

   

Et? Tu essaies de dire quoi ? Je suis pas sur de comprendre...

Par

En réponse à sony5478

L'arnaque, c'est toutes les normes qui poussent les constructeurs à créer des solutions pour les respecter/contourner au maximum quitte à ce que cela n'ai pas de sens, et surtout, la communication qui est faite autour.

Nous nous retrouvons dans une situation où on veut tuer le diesel coute que coute, on sort des PHEV affichant 1L/100, des essences avec des moteurs downsizés moins fiables et consommant bien plus dans la réalité etc...

L'avenir est dans la mixité des énergies. Tout miser sur un seul type est délirant et contre productif. Chaque type de motorisation a ses avantages et ses inconvénients. Nous devrions pousser les gens à choisir des solutions adaptées à leurs besoins, et pas leur imposer une solution qui n'a pas de sens.

Personnellement, j'ai toujours un véhicule familial diesel utilisé principalement sur autoroute pour des trajets plutôt long. J'estime que c'est la meilleure solution aujourd'hui.

J'ai également un PHEV utilisé tous les jours en quasi full électrique, parfois sur des trajets plus longs, rechargé à la maison dès que possible. J'en suis à 2,5l/100 sur 10000km. Cette solution est très bonne lorsqu'on a l'usage qui va avec. Je n'achèterai jamais un PHEV pour ne faire que de l'autoroute ou si je ne pouvais pas rechargé souvent à la maison.

Pourquoi pas full électrique? D'abord, j'ai 3 enfants, il n'y a quasiment pas de véhicules EV à prix raisonnable permettant de transporter 3 enfants.

Le jour où j'estimerai que les EV répondent à mon besoin, pour un prix raisonnable, j'irai vers eux car bien sûr, ils sont très intéressants (entretient, longévité, confort, etc...)

Chacun devrait avoir ce type de raisonnement et arrêter d'avoir des positions dogmatiques.

   

L'avenir n'est pas aux carburants fossiles dans les réservoirs automobiles ou tout autre véhicule.

Ce n'est pas une question environnementale (Loin de la même...), mais une question de production.

Actuellement la capacité de production mondiale est d'environ 100 millions de barils par jour pour un coût de 12,5% perdus rien que pour son extraction/transport/raffinage.

Cette valeure perdue va augmenter jusqu'à atteindre les 50% d'ici 2050.

(Puits plus petits, plus profonds, plus difficile d'accès, nécessitant plus d'énergie pour être acheminé.)

Donc concrètement, il va être très difficile de maintenir le débit actuel, alors l'augmenter n'y pense même pas.

Dans le même laps de temps, le nombre de voitures en circulation sur cette planète va passer de 1.3 milliards à près de 3 milliards.

Ça va donc coincer et il va y avoir des tensions.

Et pour éviter que ça dérape (Du moins à ce niveau la), il est nécessaire que les pays développés (Ceux qui possèdent un réseau électrique capable de véhiculer de fort courant et qui ont les moyens d'investir.), passent à l'électrique, afin que ceux qui sont en voies de développement puissent croîtres en attendant de pouvoir à leurs tours accéder à l'énergie électrique.

L'environnement, l'écologie ne sont que des prétextes...

La transition énergétique est une nécessité absolue pour continuer à croître à l'infini dans notre monde fini.

La majorité des humains n'ont aucunement consciences du monde dans lequel ils vivent, ils le pensent inépuisables, pouvant leurs fournir tout ce qu'ils veulent si ils ont le compte en banque qui va bien.

La réalité c'est que les réserves de pétrole à défaut d'être épuisables (Même si dans le réalité elles le sont.), ne peuvent pas fournir plus que le débit actuel.

La transition énergétique est par conséquent indispensable.

On a les mêmes problèmes concernant les matières premières et l'alimentation.

(Sans compter les aléas climatiques de plus en plus imprévisibles/intenses...)

On va bien se marrer...

Par

Je conseille l'article de Sport-Auto.ch sur le sujet.

Juste pour se faire une idée sur ce que de bons journalistes peuvent écrire .

Par

En réponse à flyonthe31

2000 cycles, tu lis encore pif gadget! notre zoe a 130000kms et a peine 10% de perte de batterie en 8 ans...

   

Il cause hybride rechargeable et tu causes voiture électrique.

Ce n'est pas la même taille de batterie.

D'un côté tu fais au minimum une charge complète par jour (Admettons 50km), de l'autre tu peux tenir la semaine. (Admettons 300km)

Donc concrètement 130 000km avec ta Zoé correspondra à 25 000km avec une hybride rechargeable utilisée de manière optimale.:bah:

Par

En réponse à mekinsy

Il cause hybride rechargeable et tu causes voiture électrique.

Ce n'est pas la même taille de batterie.

D'un côté tu fais au minimum une charge complète par jour (Admettons 50km), de l'autre tu peux tenir la semaine. (Admettons 300km)

Donc concrètement 130 000km avec ta Zoé correspondra à 25 000km avec une hybride rechargeable utilisée de manière optimale.:bah:

   

Je crois que ce genre d'extrapolation ne tient pas du tout la route.

Par

En réponse à pechtoc

Aucune de ta liste n'accepte 3 sièges enfants en même temps donc non. Faut partir sur des énormes Vans pour trouver qqchose mais les autonomies VE sont insuffisantes et en PHeV je sais pas ce qu'il y a.

   

J'ai eu la même problématique avec 3 enfants de 1, 5 et 7 ans.

Après avoir retourné tout le marché il y a 1/2 ans, j'ai opté pour l'outlander PHEV en occasion (Un modèle 2017). Et cette voiture est vraiment très parfaite pour mon usage.

3 sièges à l'arrière, c'est de toute façon très compliqué pour quasi tous les modèles en dehors de monospaces ou voitures types X5/Q7.

Avec l'outlander, j'ai l'isofix sur le siège passager avant, donc on peut mettre 3 sièges isofix et il reste la place du milieu derrière pour un adulte. Ce n'est certes pas hyper confort, mais c'est mon véhicule pour tous les petits trajets de tous les jours.

Et j'ai 120000km, la batterie n'est pas morte, et peut se changer par modules... C'est un véhicule qui est sorti à l'origine en 2013... Donc la fiabilité, on la connait.

Niveau autonomie, évidement, c'est moins qu'annoncé, compter 30km en été et 20/25 en hiver.

Mais sur les mêmes petits trajets, avec une Yaris, j'étais à 8/9l en moyenne l'hiver, car le moteur n'avait pas le temps de chauffer. Là, 2,5l au global... et surtout voiture chaude tous les matins, pas besoin de gratter avec le préchauffage...

Sinon, avec 3 sièges indépendants, il me semble qu'il y a maintenant le Citroen C5 aircross PHEV.

Par

En réponse à mekinsy

L'avenir n'est pas aux carburants fossiles dans les réservoirs automobiles ou tout autre véhicule.

Ce n'est pas une question environnementale (Loin de la même...), mais une question de production.

Actuellement la capacité de production mondiale est d'environ 100 millions de barils par jour pour un coût de 12,5% perdus rien que pour son extraction/transport/raffinage.

Cette valeure perdue va augmenter jusqu'à atteindre les 50% d'ici 2050.

(Puits plus petits, plus profonds, plus difficile d'accès, nécessitant plus d'énergie pour être acheminé.)

Donc concrètement, il va être très difficile de maintenir le débit actuel, alors l'augmenter n'y pense même pas.

Dans le même laps de temps, le nombre de voitures en circulation sur cette planète va passer de 1.3 milliards à près de 3 milliards.

Ça va donc coincer et il va y avoir des tensions.

Et pour éviter que ça dérape (Du moins à ce niveau la), il est nécessaire que les pays développés (Ceux qui possèdent un réseau électrique capable de véhiculer de fort courant et qui ont les moyens d'investir.), passent à l'électrique, afin que ceux qui sont en voies de développement puissent croîtres en attendant de pouvoir à leurs tours accéder à l'énergie électrique.

L'environnement, l'écologie ne sont que des prétextes...

La transition énergétique est une nécessité absolue pour continuer à croître à l'infini dans notre monde fini.

La majorité des humains n'ont aucunement consciences du monde dans lequel ils vivent, ils le pensent inépuisables, pouvant leurs fournir tout ce qu'ils veulent si ils ont le compte en banque qui va bien.

La réalité c'est que les réserves de pétrole à défaut d'être épuisables (Même si dans le réalité elles le sont.), ne peuvent pas fournir plus que le débit actuel.

La transition énergétique est par conséquent indispensable.

On a les mêmes problèmes concernant les matières premières et l'alimentation.

(Sans compter les aléas climatiques de plus en plus imprévisibles/intenses...)

On va bien se marrer...

   

Donc la transition énergétique est contraire aux soucis environnementaux.

Par

En réponse à BigD

Je crois que ce genre d'extrapolation ne tient pas du tout la route.

   

si, si tu uses et abuses de la batterie de ton phev.

si tu fais vides régulièrement chaque jour la batterie de ton phev, ça fait facile 200 à 250 recharges par an.

donc au bout de 5-6 ans, la batterie sera proche de la fin de vie, car sa durée de vie dépend du nombre de cycles de recharge 0 80-100%.:bah:

ça n'est pas un problème pour celui achète/loue neuf pour s'en débarrasser 3 ans après. mais pour ceux qui achètent d'occasion, mieux vaut le savoir.:bah:

Par

En réponse à mekinsy

L'avenir n'est pas aux carburants fossiles dans les réservoirs automobiles ou tout autre véhicule.

Ce n'est pas une question environnementale (Loin de la même...), mais une question de production.

Actuellement la capacité de production mondiale est d'environ 100 millions de barils par jour pour un coût de 12,5% perdus rien que pour son extraction/transport/raffinage.

Cette valeure perdue va augmenter jusqu'à atteindre les 50% d'ici 2050.

(Puits plus petits, plus profonds, plus difficile d'accès, nécessitant plus d'énergie pour être acheminé.)

Donc concrètement, il va être très difficile de maintenir le débit actuel, alors l'augmenter n'y pense même pas.

Dans le même laps de temps, le nombre de voitures en circulation sur cette planète va passer de 1.3 milliards à près de 3 milliards.

Ça va donc coincer et il va y avoir des tensions.

Et pour éviter que ça dérape (Du moins à ce niveau la), il est nécessaire que les pays développés (Ceux qui possèdent un réseau électrique capable de véhiculer de fort courant et qui ont les moyens d'investir.), passent à l'électrique, afin que ceux qui sont en voies de développement puissent croîtres en attendant de pouvoir à leurs tours accéder à l'énergie électrique.

L'environnement, l'écologie ne sont que des prétextes...

La transition énergétique est une nécessité absolue pour continuer à croître à l'infini dans notre monde fini.

La majorité des humains n'ont aucunement consciences du monde dans lequel ils vivent, ils le pensent inépuisables, pouvant leurs fournir tout ce qu'ils veulent si ils ont le compte en banque qui va bien.

La réalité c'est que les réserves de pétrole à défaut d'être épuisables (Même si dans le réalité elles le sont.), ne peuvent pas fournir plus que le débit actuel.

La transition énergétique est par conséquent indispensable.

On a les mêmes problèmes concernant les matières premières et l'alimentation.

(Sans compter les aléas climatiques de plus en plus imprévisibles/intenses...)

On va bien se marrer...

   

Pourquoi l'écologie serait un "prétexte" ? Ce ne sont même pas les mêmes qui parlent d'écologie que ceux qui parlent de production. Je rappelle que les verts font à peu près 15% partout en UE en causant à 0% des soit-disant problèmes d'appro.

Qui plus est, les 2 problèmes n'arrivent même pas en même temps. L'urgence écologique précède bel et bien la question de l'appro carburant. Je rappelle par ailleurs que le prix du baril subit des fluctuations régulières qui n'ont rien à voir avec un problème d'appro. Ce sont surtout les pétromonarchies (et les oligarques russes, il y a une interaction entre les prix du pétrole et ceux du gaz...) qui veulent profiter un maximum de leur rente en jouant sur des ouvertures/fermetures de robinet pour faire grimper les cours (je ne parle même pas de politique, la relation Allemagne/Pologne/Russie est ici un bon exemple). Les réserves mondiales de pétrole prouvées ne font qu'augmenter et on est très très loin de l'extraction qui coûterait en énergie 50% du carburant extrait.

https://crudeoilpeak.info/oil-reserves-and-resources-as-function-of-oil-price

C'est marrant, même l'Arabie saoudite a aujourd'hui plus de réserves prouvées qu'il y a 40 ans. Ce n'est pas faute d'avoir puisé dans les puits... :biggrin:

Par

En réponse à sony5478

J'ai eu la même problématique avec 3 enfants de 1, 5 et 7 ans.

Après avoir retourné tout le marché il y a 1/2 ans, j'ai opté pour l'outlander PHEV en occasion (Un modèle 2017). Et cette voiture est vraiment très parfaite pour mon usage.

3 sièges à l'arrière, c'est de toute façon très compliqué pour quasi tous les modèles en dehors de monospaces ou voitures types X5/Q7.

Avec l'outlander, j'ai l'isofix sur le siège passager avant, donc on peut mettre 3 sièges isofix et il reste la place du milieu derrière pour un adulte. Ce n'est certes pas hyper confort, mais c'est mon véhicule pour tous les petits trajets de tous les jours.

Et j'ai 120000km, la batterie n'est pas morte, et peut se changer par modules... C'est un véhicule qui est sorti à l'origine en 2013... Donc la fiabilité, on la connait.

Niveau autonomie, évidement, c'est moins qu'annoncé, compter 30km en été et 20/25 en hiver.

Mais sur les mêmes petits trajets, avec une Yaris, j'étais à 8/9l en moyenne l'hiver, car le moteur n'avait pas le temps de chauffer. Là, 2,5l au global... et surtout voiture chaude tous les matins, pas besoin de gratter avec le préchauffage...

Sinon, avec 3 sièges indépendants, il me semble qu'il y a maintenant le Citroen C5 aircross PHEV.

   

En même temps, l'autonomie a tendance à baisser au bout d'un moment avec l'usure progressive de la batterie.

Donc, le véhicule neuf permettait probablement une meilleure autonomie en full électrique.

Par

En réponse à BigD

Je crois que ce genre d'extrapolation ne tient pas du tout la route.

   

2000 cycles représentent 2000 charges complètes de 0 à 100%.

Ça ne signifie pas que tu attends 0% pour recharger à 100%, mais que:

-Deux recharges entre 50 et 100% représentent une charge complète.

Tu pourrais réaliser 4000 charges comme celle ci représentant 2000 cycles.

Dès lors tu comprendras aisément qu'une voiture hybride rechargeable permettant de réaliser environ entre 40 et 50km sur une charge (Un cycle) ne permettra pas une durée de vie équivalente à une voiture électrique. (Une charge de 0 à 100% pour une VE représente environ 200 à 500km réel.)

Par

En réponse à mekinsy

L'avenir n'est pas aux carburants fossiles dans les réservoirs automobiles ou tout autre véhicule.

Ce n'est pas une question environnementale (Loin de la même...), mais une question de production.

Actuellement la capacité de production mondiale est d'environ 100 millions de barils par jour pour un coût de 12,5% perdus rien que pour son extraction/transport/raffinage.

Cette valeure perdue va augmenter jusqu'à atteindre les 50% d'ici 2050.

(Puits plus petits, plus profonds, plus difficile d'accès, nécessitant plus d'énergie pour être acheminé.)

Donc concrètement, il va être très difficile de maintenir le débit actuel, alors l'augmenter n'y pense même pas.

Dans le même laps de temps, le nombre de voitures en circulation sur cette planète va passer de 1.3 milliards à près de 3 milliards.

Ça va donc coincer et il va y avoir des tensions.

Et pour éviter que ça dérape (Du moins à ce niveau la), il est nécessaire que les pays développés (Ceux qui possèdent un réseau électrique capable de véhiculer de fort courant et qui ont les moyens d'investir.), passent à l'électrique, afin que ceux qui sont en voies de développement puissent croîtres en attendant de pouvoir à leurs tours accéder à l'énergie électrique.

L'environnement, l'écologie ne sont que des prétextes...

La transition énergétique est une nécessité absolue pour continuer à croître à l'infini dans notre monde fini.

La majorité des humains n'ont aucunement consciences du monde dans lequel ils vivent, ils le pensent inépuisables, pouvant leurs fournir tout ce qu'ils veulent si ils ont le compte en banque qui va bien.

La réalité c'est que les réserves de pétrole à défaut d'être épuisables (Même si dans le réalité elles le sont.), ne peuvent pas fournir plus que le débit actuel.

La transition énergétique est par conséquent indispensable.

On a les mêmes problèmes concernant les matières premières et l'alimentation.

(Sans compter les aléas climatiques de plus en plus imprévisibles/intenses...)

On va bien se marrer...

   

Oui, je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas faire la transition écologique.

Mais qu'il ne faut pas non plus y aller trop vite et manière irraisonné.

Tout cela commence d'abord par arrêter de faire produire et d'importer tout un tas de trucs à l'autre bout du monde. Ensuite, les gens prendront des VE quand ils seront plus accessibles. Aujourd'hui, ils coutent un rein.

Honnêtement, quand on a conduit des VE, on ne peut que être convaincu (en dehors du problème de charge).

Mais surtout, si tout le monde se mettait à avoir un VE, le réseau de production électrique serait incapable de pouvoir suivre. C'est justement pourquoi, il ne faut pas y aller non plus trop vite dans la transition, et ca, les gouvernants le savent très bien.

Quand on vous dit que votre VE peut recharger en 20min, ok, mais derrière, la puissance à fournir est énorme. Si beaucoup de monde s'y met, c'est la cata.

Sans compter qu'il n'est pas du tout écolo de jeter des véhicules thermiques qui fonctionnent encore.

Dans tous les cas, si la production de pétrole ne suit pas la demande, les prix vont flamber, et c'est probable.

Donc le VE finira par s'imposer naturellement sans toutes ces aides à la con.

Par

En réponse à fedoismyname

si, si tu uses et abuses de la batterie de ton phev.

si tu fais vides régulièrement chaque jour la batterie de ton phev, ça fait facile 200 à 250 recharges par an.

donc au bout de 5-6 ans, la batterie sera proche de la fin de vie, car sa durée de vie dépend du nombre de cycles de recharge 0 80-100%.:bah:

ça n'est pas un problème pour celui achète/loue neuf pour s'en débarrasser 3 ans après. mais pour ceux qui achètent d'occasion, mieux vaut le savoir.:bah:

   

Pourquoi la fin de vie serait-elle atteinte en même pas 2000 cycles ? Je rappelle que sur n'importe quel PHEV, l'électronique t'interdit de recharger à fond (top buffer) ou de décharger très bas (bottom buffer). En plus, si tu appuies trop fort sur la pédale, s'il fait trop froid, trop chaud, si tu appuies un peu mais que la batterie est presque vide (etc...) le moteur thermique se met en route. Tout est fait pour réduire l'usure de la batterie....

Seule exception (connue maintenant, à ma connaissance) l'outlander PHEV a eu des problèmes de vieillissement prématuré. Je n'en connais pas la cause.

https://cecas.clemson.edu/~sonori/Publications/536.pdf

Par

En réponse à fedoismyname

En même temps, l'autonomie a tendance à baisser au bout d'un moment avec l'usure progressive de la batterie.

Donc, le véhicule neuf permettait probablement une meilleure autonomie en full électrique.

   

C'est assez certain. Mais dans tous les cas, les PHEV et les EV sont annoncé avec des autonomies que l'on atteint quasiment jamais en réalité. C'est comme si on annonçait sur les thermiques qu'on avait un réservoir de 40 permettant de faire 1000km, et qu'en réalité on ne fait que 600km.

C'est juste que ces autonomies/conso sont réalisées sur un protocole donné par toujours très réaliste.

Donc un Outlander neuf à l'époque était donné autour de 45km. Il devait probablement faire 35/40km max. Et après 120000km, je suis plutôt à 25/30. Ca fait une baisse de 25/30%, ca reste cohérent.

Moi, je l'ai acheté car je voulais être capable de faire 15km par jour en EV. Donc même en perdant plus de 50%, je suis encore bon. Mais c'est sûr que la personne qui l'achète pour faire 40km par jour, il n'est plus bon.

Par

En réponse à Philippe2446

La Corolla (313-360l de coffre) et la Jazz (304l constructeur) pour des départs en famille avec 3 enfants, sans même mentionner la problématique des sièges enfants citée plus haut... :fresh:

Merci pour ce moment.

Tu sais, il y a d'autres caisses que les sempiternelles corolla, jazz, et tm3 ? :lol:

   

As tu pensé au monospace Ford S-MAX Fhev (il n'existe pas en PHEV). Je crois que tu peux mettre 3 sièges enfants.

https://www.caradisiac.com/essai-ford-s-max-2-5-190-hybrid-2021-le-monospace-meilleur-que-tous-les-suv-193726.htm

Par

En réponse à Philippe2446

Pourquoi l'écologie serait un "prétexte" ? Ce ne sont même pas les mêmes qui parlent d'écologie que ceux qui parlent de production. Je rappelle que les verts font à peu près 15% partout en UE en causant à 0% des soit-disant problèmes d'appro.

Qui plus est, les 2 problèmes n'arrivent même pas en même temps. L'urgence écologique précède bel et bien la question de l'appro carburant. Je rappelle par ailleurs que le prix du baril subit des fluctuations régulières qui n'ont rien à voir avec un problème d'appro. Ce sont surtout les pétromonarchies (et les oligarques russes, il y a une interaction entre les prix du pétrole et ceux du gaz...) qui veulent profiter un maximum de leur rente en jouant sur des ouvertures/fermetures de robinet pour faire grimper les cours (je ne parle même pas de politique, la relation Allemagne/Pologne/Russie est ici un bon exemple). Les réserves mondiales de pétrole prouvées ne font qu'augmenter et on est très très loin de l'extraction qui coûterait en énergie 50% du carburant extrait.

https://crudeoilpeak.info/oil-reserves-and-resources-as-function-of-oil-price

C'est marrant, même l'Arabie saoudite a aujourd'hui plus de réserves prouvées qu'il y a 40 ans. Ce n'est pas faute d'avoir puisé dans les puits... :biggrin:

   

Dans le même sens, cet article est plutôt révélateur de la tendance:

"le rapport de l’Opep World Oil Outlook (WOO) diffusé début octobre 2020 indique que l'ère du pétrole a pris fin dans les pays industrialisés dont la consommation va diminuer de 1,1 million de barils par jour au cours de ces cinq prochaines années. Seuls les pays en développement seront les moteurs de la demande (vu la croissance démographique et leur développement économique), mais celle-ci finira par atteindre un plateau vers 2040 autour de 109 millions de barils par jour contre 93 en 2020."

"Selon le rapport World Energy Outlook 2019, la moitié des voitures et la plupart des bus urbains seront électriques en 2040 et c'est l'aviation et le transport maritime et routier qui continueront de consommer autant de carburant. Soulignons que la pétrochimie est le seul secteur qui devrait continuer de croître, malgré le taux de recyclage du plastique qui devrait passer de 15 % à environ 35 % en 2040."

"L'âge d'or du pétrole touche à sa fin, poussé par les découvertes de gisements géants et la baisse de la demande" https://www.notre-planete.info/actualites/212-decouverte-gisement-petrole-fin-ere-petrole

Ne soyons pas des autruches...

Nous savons pertinemment qu'il est impossible d'alimenter 3 milliards de voitures et je ne sais combien d'autres véhicules (Camions, avions, bateaux) uniquement avec du pétrole.

Sans compter la pétrochimie...

Il faudrait combien de barils ?

300 millions par jour ?

C'est jouable selon toi ?

N'importe quelle personne de sensée n'a pas besoin de disposer d'une grande capacité de réflexion intellectuelle, afin de se rendre compte de l'impasse à court terme dans laquelle on se retrouverait.

Je maintiens que l'écologie n'est pas le déclencheur à la transition énergétique.

Car si tel avait été le cas, non seulement on n'aurait pas continué à développer le thermique, mais en plus nous aurions modifié notre mode de consommation.

Ce n'est pas ce qu'il se passe.

La croissance reste de mise et le restera encore longtemps.

La croissance ne rime pas écologie.

Ça n'existe pas. (Il y aura toujours des déchets, c'est inéluctable...)

C'est factuel.

Par

En réponse à Philippe2446

Pourquoi la fin de vie serait-elle atteinte en même pas 2000 cycles ? Je rappelle que sur n'importe quel PHEV, l'électronique t'interdit de recharger à fond (top buffer) ou de décharger très bas (bottom buffer). En plus, si tu appuies trop fort sur la pédale, s'il fait trop froid, trop chaud, si tu appuies un peu mais que la batterie est presque vide (etc...) le moteur thermique se met en route. Tout est fait pour réduire l'usure de la batterie....

Seule exception (connue maintenant, à ma connaissance) l'outlander PHEV a eu des problèmes de vieillissement prématuré. Je n'en connais pas la cause.

https://cecas.clemson.edu/~sonori/Publications/536.pdf

   

Peu importe tous les systèmes permettant d'optimiser la durée de vie d'une batterie, cette dernière s'use, que tu le veuilles ou pas. :bah:

Et donc, au bout d'un certain kilométrage à associer à un certain nombre de cycles de recharge, la première étape est que l'autonomie baisse un peu (ce qui génère par ricochet une fréquence de recharge plus courte) jusqu'à ce que la batterie ne stocke plus grand chose. Et là, à moins de vouloir ne plus l'utiliser (possible), le coût de son remplacement est à prendre en compte: facile quelques milliers d'euros. Mais pas évident à dépenser si la voiture n'est plus toute jeune.

Par

En réponse à pechtoc

Aucune de ta liste n'accepte 3 sièges enfants en même temps donc non. Faut partir sur des énormes Vans pour trouver qqchose mais les autonomies VE sont insuffisantes et en PHeV je sais pas ce qu'il y a.

   

C'est vrai que quand j'avais 3 sièges enfants, ma voiture était en 2+2+2. Mais sur une seule banquette, ça doit être un vrai défi de trouver celle qui accepte 3 isofix en ligne. Le banal rehausseur a de l'avenir.

Par

Si tu étais un peu plus attentif et moins idéologue, tu te rendrai compte que c''est perpétuellement le discours contradictoire dans les 30 mn d'un journal télévisé par exemple. France culture l'a encore démontré en affirmant que le taux de charge des éoliennes était de plus de 50 %. Quand au GIEC définition de wikipédia :

Ce groupe, créé en 1988 à la suite d'une initiative politique de nature internationale, dépend de l’Organisation météorologique mondiale et du Programme des Nations unies pour l'environnement.

« [Il] a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au réchauffement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et atténuation . Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. »

Bref il faut rester dans le cadre défini et gare à toi en tant que scientifique si tu ne partage pas les

valeurs PRE-DÉFINIES .

Le régime chinois ressemble un peu à cela.

Quand à l'épisode covid omicron qui est en cours, il suffit de se rappeler que certains épidémiologistes ont été black listés de plateau TV , parce qu'il n'étaient pas dans l'alarmisme du moment. Malheureusement les faits leurs ont donnés raison. Je ne prétend pas que cela a été fait dans une volonté de nuire, mais cela démontre simplement les limites de qui décide de celui qui raconte des âneries. S'il s'avère dans 40 ans que la terre s'est plus refroidie que plutôt réchauffée personne ne saura pourquoi. Les pro GIEC diront que c'est grâce à l'action collective, et les autres diront que c'est simplement le cycle des anomalies du temps.

Ce qui est certain, c'est que nous vivons sur une planète finie mais avec un nombre d'individus en expansion. donc il est raisonnable de rechercher une énergie pour remplacer les ressources fossiles. Si le réel objectif était le réchauffement climatique créé par l'homme comment explique tu que les allemands choisissent le gaz plutot que le nucléaire. Cela démontre l'idéologie !

Par

@ gordini12

___________________________________________________________

«Ce qui est certain, c'est que nous vivons sur une planète finie mais avec un nombre d'individus en expansion. Donc il est raisonnable de rechercher une énergie pour remplacer les ressources fossiles. Si le réel objectif était le réchauffement climatique créé par l'homme comment explique tu que les allemands choisissent le gaz plutôt que le nucléaire. Cela démontre l'idéologie ! »

___________________________________________________________

De façon théorique, oui la terre est un espace fini de même sur la terre il y a les océans qui représentent aussi une quantité d'eau finie. Mais si tu veux vider l'océan il faudra quelques moyens que nous n'aurons jamais. Ce facteur d'échelle montre que en fait l'épuisement des ressources, de toutes les ressources, est une vue aussi réaliste que de vider l'océan.

Ce qui est vrai, c'est quand même que chaque fois qu'il y a un milliard de Sapiens en plus, on peut considérer que c'est au détriment d'environ la même masse de vie autre. La vie n'est en fait que l'utilisation de l'énergie et c'est la nature qui va limiter le nombre de sapiens sur le seul lieu où il peut vivre. Cette limitation peut s'effectuer en douceur ou par des phénomènes brutaux, nous ne maîtrisons rien. Nous sommes une partie de cette nature et nos comportements sont naturels. L'idée même de penser assurer l'avenir de sapiens avec des contraintes de comportements est aussi réaliste que de penser que la technologie est là pour toujours.

Sapiens survivra sans problème sur une terre où il n'y aura plus que la possibilité de tailler des silex mais l'échéance est loin, hors de portée de l'imagination.

Par

En réponse à GY201

C'est vrai que quand j'avais 3 sièges enfants, ma voiture était en 2+2+2. Mais sur une seule banquette, ça doit être un vrai défi de trouver celle qui accepte 3 isofix en ligne. Le banal rehausseur a de l'avenir.

   

Le Touran le permet mais ça reste étroit, les sièges enfants sont énormes. Faut des véhicules plus long et larges pour avoir plus de confort. Les ludospaces offrent les meilleurs conditions pour un tel usage je pense, mais faut aimer le style.

Par

Quel est votre kilométrage annuel ?

Par

En réponse à __Sam__

Vous êtes en retard d'un wagon sur cette news :

https://sport-auto.ch/essais/post/les-hybrides-rechargeables-torpillees-a-tort-par-une-etude-valaisanne/

   

Merci Sam ! Gros débunkage en vue pour cette article putaclic concernant une publication putaclic. Je remets le lien qui est excellent :

https://sport-auto.ch/essais/post/les-hybrides-rechargeables-torpillees-a-tort-par-une-etude-valaisanne/

J'ajoute un lien caradisiac pour mise en perspective de bon aloi concernant la 508 VHR: "Quant à la consommation, une fois les batteries vides, elle s’est élevée à 6,3 l/100 km en moyenne"

https://www.caradisiac.com/essai-peugeot-508-sw-hybrid-225-ch-plus-economique-que-dynamique-180856.htm

Sinon oui, un VHR mal utilisé peut consommer beacuoup plus que normal. Une autre porte ouverte à enfoncer ?

Par

En réponse à mekinsy

Dans le même sens, cet article est plutôt révélateur de la tendance:

"le rapport de l’Opep World Oil Outlook (WOO) diffusé début octobre 2020 indique que l'ère du pétrole a pris fin dans les pays industrialisés dont la consommation va diminuer de 1,1 million de barils par jour au cours de ces cinq prochaines années. Seuls les pays en développement seront les moteurs de la demande (vu la croissance démographique et leur développement économique), mais celle-ci finira par atteindre un plateau vers 2040 autour de 109 millions de barils par jour contre 93 en 2020."

"Selon le rapport World Energy Outlook 2019, la moitié des voitures et la plupart des bus urbains seront électriques en 2040 et c'est l'aviation et le transport maritime et routier qui continueront de consommer autant de carburant. Soulignons que la pétrochimie est le seul secteur qui devrait continuer de croître, malgré le taux de recyclage du plastique qui devrait passer de 15 % à environ 35 % en 2040."

"L'âge d'or du pétrole touche à sa fin, poussé par les découvertes de gisements géants et la baisse de la demande" https://www.notre-planete.info/actualites/212-decouverte-gisement-petrole-fin-ere-petrole

Ne soyons pas des autruches...

Nous savons pertinemment qu'il est impossible d'alimenter 3 milliards de voitures et je ne sais combien d'autres véhicules (Camions, avions, bateaux) uniquement avec du pétrole.

Sans compter la pétrochimie...

Il faudrait combien de barils ?

300 millions par jour ?

C'est jouable selon toi ?

N'importe quelle personne de sensée n'a pas besoin de disposer d'une grande capacité de réflexion intellectuelle, afin de se rendre compte de l'impasse à court terme dans laquelle on se retrouverait.

Je maintiens que l'écologie n'est pas le déclencheur à la transition énergétique.

Car si tel avait été le cas, non seulement on n'aurait pas continué à développer le thermique, mais en plus nous aurions modifié notre mode de consommation.

Ce n'est pas ce qu'il se passe.

La croissance reste de mise et le restera encore longtemps.

La croissance ne rime pas écologie.

Ça n'existe pas. (Il y aura toujours des déchets, c'est inéluctable...)

C'est factuel.

   

"l'ère du pétrole a pris fin dans les pays industrialisés dont la consommation va diminuer"

Là, tu parles de la demande. Ca n'a rien à voir avec la question de la dispo des matières premières. La demande diminue car les produits pétroliers sont progressivement remplacés par des ENR ou qu'on est plus frugaux (cas de l'UE). Ca n'a encore une fois rien à voir avec notre capacité à extraire plus ou moins de pétrole. :jap:

Par

En réponse à fedoismyname

Peu importe tous les systèmes permettant d'optimiser la durée de vie d'une batterie, cette dernière s'use, que tu le veuilles ou pas. :bah:

Et donc, au bout d'un certain kilométrage à associer à un certain nombre de cycles de recharge, la première étape est que l'autonomie baisse un peu (ce qui génère par ricochet une fréquence de recharge plus courte) jusqu'à ce que la batterie ne stocke plus grand chose. Et là, à moins de vouloir ne plus l'utiliser (possible), le coût de son remplacement est à prendre en compte: facile quelques milliers d'euros. Mais pas évident à dépenser si la voiture n'est plus toute jeune.

   

Tout s'use. La question, c'est sur quelle durée/kilométrage, non ? :voyons:

Effectivement, le coût du remplacement d'une batterie de PHEV/VE est une question à prendre en compte. C'est même une question capitale. Et j'ai été pour ma part furieux d'apprendre que Musk comptait rendre le pack batterie non démontable (partie structurelle du chassis). :oui:

Mais les cellules des batteries sont souvent standard (ma caisse, c'est du panasonic PHEV2 qu'on trouve dans au moins 5 voitures...). Non seulement ces cellules ont des successeurs plus performants (techniquement possible donc de faire un upgrade, à valider côté électronique de gestion...), mais en plus l'Europe a déjà légiféré sur le fait que les constructeurs n'avaient pas le droit de garder le monopole de la pièce de rechange...

D'ici peu (c'est souvent 8 ans la garantie de batterie) on verra fleurir des offres tout à fait raisonnables de changement de cellules defectueuses ou batterie complète. J'en fais le pari. :bien:

https://pushevs.com/2020/07/03/modern-panasonic-prismatic-battery-cells/

Par

En réponse à Electroplast

C'est une évidence :bien: Et sans compter un surcoût à l'achat de 20% à 30% par rapport aux thermiques équivalentes! Une véritable arnaque :ange:

   

Pas forcément sur les sportives en France. Par exemple la Golf GTI 245 est 3200 euros moins chère que la GTE 245. Mais la GTI a un malus de 3300 euros mini (+ suivant les options de jantes) et la GTE a un bonus de 1000 euros. La GTE est donc moins chère à l'achat de 1100 euros.

Par

En réponse à Philippe2446

"l'ère du pétrole a pris fin dans les pays industrialisés dont la consommation va diminuer"

Là, tu parles de la demande. Ca n'a rien à voir avec la question de la dispo des matières premières. La demande diminue car les produits pétroliers sont progressivement remplacés par des ENR ou qu'on est plus frugaux (cas de l'UE). Ca n'a encore une fois rien à voir avec notre capacité à extraire plus ou moins de pétrole. :jap:

   

Si je te comprends bien, de ton point de vue nous pourrions fournir 300 millions de barils par jour à la population mondiale en 2050 ?

(Projection des besoins si nous n'avions pas envie de passer à d'autres énergies.)

Par

En réponse à Philippe2446

Tout s'use. La question, c'est sur quelle durée/kilométrage, non ? :voyons:

Effectivement, le coût du remplacement d'une batterie de PHEV/VE est une question à prendre en compte. C'est même une question capitale. Et j'ai été pour ma part furieux d'apprendre que Musk comptait rendre le pack batterie non démontable (partie structurelle du chassis). :oui:

Mais les cellules des batteries sont souvent standard (ma caisse, c'est du panasonic PHEV2 qu'on trouve dans au moins 5 voitures...). Non seulement ces cellules ont des successeurs plus performants (techniquement possible donc de faire un upgrade, à valider côté électronique de gestion...), mais en plus l'Europe a déjà légiféré sur le fait que les constructeurs n'avaient pas le droit de garder le monopole de la pièce de rechange...

D'ici peu (c'est souvent 8 ans la garantie de batterie) on verra fleurir des offres tout à fait raisonnables de changement de cellules defectueuses ou batterie complète. J'en fais le pari. :bien:

https://pushevs.com/2020/07/03/modern-panasonic-prismatic-battery-cells/

   

Déjà, ce n'est pas parce que c'est structurel que ce n'est pas démontable. En revanche, tu ne pourras pas rouler sans, ce qui n'est pas du tout un problème.

Du coté de secondes sources de pièces, il y a déjà des propositions concurrentes pour les batteries des hybrides Toyota, ça arrivera quand il y aura de l'argent a gagner pour les BEV.

Par

En réponse à Philippe2446

Tout s'use. La question, c'est sur quelle durée/kilométrage, non ? :voyons:

Effectivement, le coût du remplacement d'une batterie de PHEV/VE est une question à prendre en compte. C'est même une question capitale. Et j'ai été pour ma part furieux d'apprendre que Musk comptait rendre le pack batterie non démontable (partie structurelle du chassis). :oui:

Mais les cellules des batteries sont souvent standard (ma caisse, c'est du panasonic PHEV2 qu'on trouve dans au moins 5 voitures...). Non seulement ces cellules ont des successeurs plus performants (techniquement possible donc de faire un upgrade, à valider côté électronique de gestion...), mais en plus l'Europe a déjà légiféré sur le fait que les constructeurs n'avaient pas le droit de garder le monopole de la pièce de rechange...

D'ici peu (c'est souvent 8 ans la garantie de batterie) on verra fleurir des offres tout à fait raisonnables de changement de cellules defectueuses ou batterie complète. J'en fais le pari. :bien:

https://pushevs.com/2020/07/03/modern-panasonic-prismatic-battery-cells/

   

Possible, je ne nie pas le contraire.

Mais faudra voir ce que ça donne en terme d'offres... tarifaires... "raisonnables". :bah:

Par

on choisit son vehicule suivant ses utilisations.

l'hybride rechargable a sa place si on suit pour quoi il est fait, tout comme le diesel.

j'ai pris un PHEV, elle sera 80% electrique en semaine boulot/taff, 20% sera pour le week end(stations)

Par

En réponse à GY201

@ gordini12

___________________________________________________________

«Ce qui est certain, c'est que nous vivons sur une planète finie mais avec un nombre d'individus en expansion. Donc il est raisonnable de rechercher une énergie pour remplacer les ressources fossiles. Si le réel objectif était le réchauffement climatique créé par l'homme comment explique tu que les allemands choisissent le gaz plutôt que le nucléaire. Cela démontre l'idéologie ! »

___________________________________________________________

De façon théorique, oui la terre est un espace fini de même sur la terre il y a les océans qui représentent aussi une quantité d'eau finie. Mais si tu veux vider l'océan il faudra quelques moyens que nous n'aurons jamais. Ce facteur d'échelle montre que en fait l'épuisement des ressources, de toutes les ressources, est une vue aussi réaliste que de vider l'océan.

Ce qui est vrai, c'est quand même que chaque fois qu'il y a un milliard de Sapiens en plus, on peut considérer que c'est au détriment d'environ la même masse de vie autre. La vie n'est en fait que l'utilisation de l'énergie et c'est la nature qui va limiter le nombre de sapiens sur le seul lieu où il peut vivre. Cette limitation peut s'effectuer en douceur ou par des phénomènes brutaux, nous ne maîtrisons rien. Nous sommes une partie de cette nature et nos comportements sont naturels. L'idée même de penser assurer l'avenir de sapiens avec des contraintes de comportements est aussi réaliste que de penser que la technologie est là pour toujours.

Sapiens survivra sans problème sur une terre où il n'y aura plus que la possibilité de tailler des silex mais l'échéance est loin, hors de portée de l'imagination.

   

Quand on parle d'épuisement des ressources, ce n'est pas qu'en disponibilité. C'est en disponible à prix raisonnable.

C'est comme cela pour toutes les ressources. Si c'est pour construire un avion de chasse à 100 millions d'euros, le prix de l'aluminium peut être multiplié par 5 ans problème. Par contre pour avoir du cuivre pour fabriquer des moteurs électriques cela va rapidement poser des problèmes.

Par

En réponse à mekinsy

Si je te comprends bien, de ton point de vue nous pourrions fournir 300 millions de barils par jour à la population mondiale en 2050 ?

(Projection des besoins si nous n'avions pas envie de passer à d'autres énergies.)

   

Je n'en sais rien, tu n'en sait rien, l'OPEP n'en sait rien.

Mais bon, la conjecture poussée à l'extrème, ça a sans doute son charme ?

Perso, je m'en fous, j'ai constaté que le réchauffement climatique est évident et que l'action est urgente. Si tu crois qu'il existe des gouvernants dans ce monde qui se soucient de l'avenir (2050, 28 ans...) si lointain dès aujourd'hui (en dehors de 3 pétromonarques vissés à leur trône), grand bien te fasse... :bien:

Par

En réponse à GY201

Déjà, ce n'est pas parce que c'est structurel que ce n'est pas démontable. En revanche, tu ne pourras pas rouler sans, ce qui n'est pas du tout un problème.

Du coté de secondes sources de pièces, il y a déjà des propositions concurrentes pour les batteries des hybrides Toyota, ça arrivera quand il y aura de l'argent a gagner pour les BEV.

   

En tout cas, les articles que j'ai lu pointent clairement le fait qu'une batterie qui ferait structurellement partie du châssis du véhicule serait totalement irremplaçable.

https://www.notateslaapp.com/news/494/tesla-structural-battery-pack-the-good-and-the-bad

Après, comme toujours avec Musk, on ne connaît le détail d'une technologie que 2 ans après sa sortie effective, donc on n'a d'autre choix que d'attendre. :biggrin:

Par

"tu ne pourras pas rouler sans, ce qui n'est pas du tout un problème" moi pas comprendre ? La double négation me paraît un peu limite, là... tu parles VE ou PHEV ? :fleur:

Par

En réponse à gordini12

Quand on parle d'épuisement des ressources, ce n'est pas qu'en disponibilité. C'est en disponible à prix raisonnable.

C'est comme cela pour toutes les ressources. Si c'est pour construire un avion de chasse à 100 millions d'euros, le prix de l'aluminium peut être multiplié par 5 ans problème. Par contre pour avoir du cuivre pour fabriquer des moteurs électriques cela va rapidement poser des problèmes.

   

C'est bien sûr un sujet majeur. Heureusement, l'efficience des nouveaux moteurs (et on ne parle pas que des bagnoles !) permet de faire fonctionner une économie avec un baril à 80e. C'aurait été totalement inenvisageable en 1975 !

Mais la même ressource peut devenir moins chère à exploiter également avec l'avancée technologique. Aujourd'hui par exemple, on a la technologie (et les équipes de plongeurs spécialisés) pour des forages offshore profonds, technologie indisponible il y a 40 ans...

Par

En réponse à fedoismyname

Possible, je ne nie pas le contraire.

Mais faudra voir ce que ça donne en terme d'offres... tarifaires... "raisonnables". :bah:

   

Yes. Wait and see. :oops:

Ou pas "wait", selon les besoins de renouvellement ! :biggrin: Bon, de toute façon, tout cela sera balayé (on parle production véhicules neufs !) par le VE en moins de 15 ans...

Par

On devrait obliger les journalistes automobiles à prouver qu'ils ont au moins un niveau de 4e.

Comment Mr Pages peut sortir une telle bêtise : "Les résultats de l'étude suisse n'ont rien d'étonnants car le relief est clairement impactant sur les consommations comme c'était le cas pour les modèles thermiques. Ce n'est donc pas nouveau, même si cela a plus d'effet sur les électriques"

???

Une thermique consomme comme au ralenti en descente. Une électrique ...récupère jusqu'à 70% de l'énergie potentielle. C'est physique qu'une électrique est beaucoup MOINS sensible au relief qu'une thermique.

Comment un"journaliste " peut écrire cela ??? :hello:

Par

En réponse à gignac-31

si tu recharges tous les soirs... dans 2000 cycles sa batterie sera morte...

et il consomerra 2 litres de plus au cent...

bref une batterie morte à 100 000 kms...

l'hybride rechargeable c'est bidon c'est pour vendre des véhicules puissants sans malus..

exemple les bmw...

dés que la batterie est vide çà boit comme un thermique de meme puissance...

c'est aussi 5 ou 10 000 balles plus cher qu'une hybride simple..

jamais vous récupererez ce surcout..

l'hybride simple c'est le meilleur plan..

vous consommez peu en ville la ou une thermique simple boit beaucoup.. et hors ville c'est équivalent..

par contre comme le dit le proprio du rav4...

çà boira toujours plus qu'un diesel...

7.5l au lieu de 6.5 en moyenne...sur un gros suv..

   

Non Gignac : La durée de vie, c'est le nombre de cycle...complet ! Si tu fais 2000 cycles complets, cela veut dire 4000 cycle où tu utilises que 50%.

Par

En réponse à BigD

Je crois que ce genre d'extrapolation ne tient pas du tout la route.

   

Si, il a raison. Une batterie ayant 1500 cycles fera 450'000km avec un VE avec 300km d'autonomie versus 75'000km sur un PHEV avec 50km.

Par

En réponse à Philippe2446

"l'ère du pétrole a pris fin dans les pays industrialisés dont la consommation va diminuer"

Là, tu parles de la demande. Ca n'a rien à voir avec la question de la dispo des matières premières. La demande diminue car les produits pétroliers sont progressivement remplacés par des ENR ou qu'on est plus frugaux (cas de l'UE). Ca n'a encore une fois rien à voir avec notre capacité à extraire plus ou moins de pétrole. :jap:

   

Jancovici a une toute autre explication...beaucoup plus crédible (si, c'est lié à la demande)

Par

Je voulais dire, c'est dû au fait que le stock est fini (et tout ce que cela entraîne en coût et difficulté d'extraction croissantes)

Par

En réponse à Philippe2446

En tout cas, les articles que j'ai lu pointent clairement le fait qu'une batterie qui ferait structurellement partie du châssis du véhicule serait totalement irremplaçable.

https://www.notateslaapp.com/news/494/tesla-structural-battery-pack-the-good-and-the-bad

Après, comme toujours avec Musk, on ne connaît le détail d'une technologie que 2 ans après sa sortie effective, donc on n'a d'autre choix que d'attendre. :biggrin:

   

Les photos du pack structurels sont connus. Regarde sur les rapports de visite de la Giga Berlin. Au contraire, comme les sieges sont directement sur la plaque supérieure du "pack", cela pourrait être plus facile qu'actuellement.

Par

En réponse à Philippe2446

"l'ère du pétrole a pris fin dans les pays industrialisés dont la consommation va diminuer"

Là, tu parles de la demande. Ca n'a rien à voir avec la question de la dispo des matières premières. La demande diminue car les produits pétroliers sont progressivement remplacés par des ENR ou qu'on est plus frugaux (cas de l'UE). Ca n'a encore une fois rien à voir avec notre capacité à extraire plus ou moins de pétrole. :jap:

   

Ça a tout à voir bien au contraire.

Le peak oil est atteint et on ne peut pas ouvrir les vannes beaucoup plus qu'elles ne sont deja ouvertes...

Doubler la production actuelle de pétrole n'est techniquement pas possible.

"L'industrie pétrolière prévoit ainsi, à l'échelle mondiale, un « pic » de production (peak oil) entre 2020 et 2030. À près de 82 millions de barils par jour en 2006, on imagine que la production pourrait croître jusqu'à un maximum compris, selon les évaluations, entre 90 et 120 millions de barils par jour et plafonner à ce niveau pendant une période dépendant pour une grande part de l'évolution de la demande. Ce peak oil ne correspondra pas à la « fin du pétrole » au sens littéral de cette expression, mais à la fin d'un pétrole abondant et au réel début d'une augmentation du prix déterminée par la rareté croissante de la ressource."

https://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-la-fin-du-petrole-mythes-et-realites/2-peak-oil-et-changement-climatique/

Les gisements étant plus petits, plus difficiles d'accès, les plus importants donnant moins de pression....

Comme je l'expliquais précédemment, 50% du pétrole sera nécessaire à son exploitation d'ici 2050, contre 12,5% actuellement.

C'est à dire qu'il faudra extraire plus de pétrole d'ici les prochaines années afin de compenser l'énergie supplémentaire pour l'extraire/acheminer.

Un gisement en plein océan à 4000m de fond ne demande pas la même énergie pour être utilisé qu'un gisement au ras du sol empruntant un oléoduc...

Ne pas comprendre l'évidence est surprenant.

Par

En réponse à mekinsy

Ça a tout à voir bien au contraire.

Le peak oil est atteint et on ne peut pas ouvrir les vannes beaucoup plus qu'elles ne sont deja ouvertes...

Doubler la production actuelle de pétrole n'est techniquement pas possible.

"L'industrie pétrolière prévoit ainsi, à l'échelle mondiale, un « pic » de production (peak oil) entre 2020 et 2030. À près de 82 millions de barils par jour en 2006, on imagine que la production pourrait croître jusqu'à un maximum compris, selon les évaluations, entre 90 et 120 millions de barils par jour et plafonner à ce niveau pendant une période dépendant pour une grande part de l'évolution de la demande. Ce peak oil ne correspondra pas à la « fin du pétrole » au sens littéral de cette expression, mais à la fin d'un pétrole abondant et au réel début d'une augmentation du prix déterminée par la rareté croissante de la ressource."

https://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-la-fin-du-petrole-mythes-et-realites/2-peak-oil-et-changement-climatique/

Les gisements étant plus petits, plus difficiles d'accès, les plus importants donnant moins de pression....

Comme je l'expliquais précédemment, 50% du pétrole sera nécessaire à son exploitation d'ici 2050, contre 12,5% actuellement.

C'est à dire qu'il faudra extraire plus de pétrole d'ici les prochaines années afin de compenser l'énergie supplémentaire pour l'extraire/acheminer.

Un gisement en plein océan à 4000m de fond ne demande pas la même énergie pour être utilisé qu'un gisement au ras du sol empruntant un oléoduc...

Ne pas comprendre l'évidence est surprenant.

   

Il ne s'agit pas en un instant de doubler la prod. Évidemment, ce ne serait pas possible car rien n'est en place. Si la demande était là, l'infra se mettrait en place logiquement en face pourvu que la ressource existe. Et elle existe puisque la quantité de ressources prouvées ne cesse d'augmenter !

Un exemple ? Le Venezuela, le PREMIER pays au monde en termes de ressources, a produit en 2020 500000 barils de pétrole/jour. C'est VINGT fois moins que les USA, dont les réserves sont moindres. Alors évidemment, il y a un problème politique, mais tu ne crois pas qu'il serait vite réglé si vraiment ouvrir les vannes ferait rentrer des milliards PAR JOUR dans le pays ? Le fait est qu'ouvrir les vannes ferait surtout baisser les prix. :hum:

Merci, d9b, Janco ne serait pas d'accord avec moi ? Super, je le prends comme un compliment. :areuh:

Par

"50% du pétrole sera nécessaire à son exploitation d'ici 2050" C'est n'importe quoi. Quand j'étais au lycée, on me disait que "peak oil" ce serait avant 2010... L'évidence, c'est qu'on ne peut raisonner qu'avec ce qu'on connaît, et on ne connaissait alors ni les réserves au Venezuela, ni le pétrole de schiste...

Le problème, le seul problème, le gros problème, c'est le climat. C'est à cause du climat qu'il y a les écotaxes, les bonus/Malus, les crédits carbone, des GIEC etc... Si ce n'était qu'une question de l'offre/demande, elle se résoudrait par elle-même et ne nécessiterait pas d’intervention des états. :blague:

Par

En réponse à Philippe2446

Il ne s'agit pas en un instant de doubler la prod. Évidemment, ce ne serait pas possible car rien n'est en place. Si la demande était là, l'infra se mettrait en place logiquement en face pourvu que la ressource existe. Et elle existe puisque la quantité de ressources prouvées ne cesse d'augmenter !

Un exemple ? Le Venezuela, le PREMIER pays au monde en termes de ressources, a produit en 2020 500000 barils de pétrole/jour. C'est VINGT fois moins que les USA, dont les réserves sont moindres. Alors évidemment, il y a un problème politique, mais tu ne crois pas qu'il serait vite réglé si vraiment ouvrir les vannes ferait rentrer des milliards PAR JOUR dans le pays ? Le fait est qu'ouvrir les vannes ferait surtout baisser les prix. :hum:

Merci, d9b, Janco ne serait pas d'accord avec moi ? Super, je le prends comme un compliment. :areuh:

   

La consommation de pétrole par habitant en 2010: (Consommation moyenne en avril 2010: 90 millions de barils par jour.)

-Un Indien consomme 0.9 barils de pétrole par an, soit145 litres..

Un Chinois consomme 2.1 barils de pétrole par an, soit 347 litres.

Un Brésilien consomme 4.2 barils de pétrole par an, soit669 litres.

Un Allemand consomme 10,6 barils de pétrole par an, soit 1 685 litres.

Un Américain consomme 25 barils de pétrole par an, soit 3 977 litres.

Je te rappelle le nombre d'habitants pour chacun de ces pays ?

La transition énergétique est obligatoire/nécessaire/indispensable afin de maintenir la croissance mondiale.

L'écologie/L'environnement n'est pas le déclencheur de cette transition énergétique...Mais si tu crois que c'est le cas, c'est très bien.

C'est même souhaitable.

Les américains et leurs gaz de schiste ?

"Grâce à l’exploitation des roches de schiste, la production de gaz et de pétrole américaine explose. Et cause des dégâts environnementaux en pagaille : destruction des paysages, pollution des eaux, séismes locaux, voie migratoire des oiseaux chamboulée, émissions de méthane..."

"L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis" https://reporterre.net/L-exploitation-du-gaz-de-schiste-devaste-les-Etats-Unis

Mais c'est super car ils ont rebattu les cartes...Comme tu sembles t'en féliciter avec ta comparaison hasardeuse USA vs Vénézuela.

Par

Tu mélanges tous les sujets. Oui, les différents États du monde consomment chacun (par habitant) une quantité très différente de pétrole. Oui, le gaz de schiste, c'est extrêmement polluant. Oui, évidemment.

Le rapport avec le sujet de la discussion ? Ah, oui, aucun... J'allais dire :" évidemment"... :bah:

Par

En réponse à Philippe2446

"50% du pétrole sera nécessaire à son exploitation d'ici 2050" C'est n'importe quoi. Quand j'étais au lycée, on me disait que "peak oil" ce serait avant 2010... L'évidence, c'est qu'on ne peut raisonner qu'avec ce qu'on connaît, et on ne connaissait alors ni les réserves au Venezuela, ni le pétrole de schiste...

Le problème, le seul problème, le gros problème, c'est le climat. C'est à cause du climat qu'il y a les écotaxes, les bonus/Malus, les crédits carbone, des GIEC etc... Si ce n'était qu'une question de l'offre/demande, elle se résoudrait par elle-même et ne nécessiterait pas d’intervention des états. :blague:

   

En 2010, l’analyste pétrolier numéro 1 de l’administration Obama (dont l’interview exclusive fut l‘occasion du lancement de ce blog) ne voyait pas venir l’ampleur du boum du shale oil, et estimait par conséquent qu’un déclin de la production mondiale de carburants liquides pouvait être imminent. Aujourd’hui, l’AIE montre que si l’essor du shale oil n’avait pas été ce qu’il est – puissant, inattendu et jusqu’ici persistant –, cet expert de l’administration Obama aurait eu raison, puisque le pic du pétrole conventionnel s’est produit.

Le profil de production des puits de pétrole de schiste se caractérise par un déclin rapide du flot de brut : après 1 ou 2 ans, la production ne constitue plus qu’une faible fraction de la production initiale. Par conséquent, les producteurs de pétrole de schiste (le shale oil en anglais) doivent en permanence forer de nouveaux puits pour maintenir leurs extractions. Cet effort constant d’investissement reste le plus souvent nettement supérieur au « cash » que génère la vente de brut. Ceci était vrai lorsque le baril était à plus de $100, et le reste a fortiori aujourd’hui, tandis que le baril est dans les parages des $50, malgré des progrès techniques supposés capables de pérenniser le secteur.

Personne ne sait dire aujourd’hui quelle sera la prochaine planche de salut, pour repousser l’inéluctable limite de ce que la Terre a encore à nous offrir comme sources intactes et accessibles de pétrole.

Car nous sommes cernés par des zones pétrolifères en déclin structurel très probablement irréversible : la mer du Nord (cas d’école en la matière), l’Algérie et l’Afrique en général, et sans doute bientôt (encore d’après l’AIE) la Russie, qui reste aujourd’hui le premier fournisseur d’hydrocarbures de l’Union européenne.

50% au moins de nos importations de pétrole sont ainsi menacées de déclin.

https://www.lemonde.fr/blog/petrole/2019/02/04/pic-petrolier-probable-dici-a-2025-selon-lagence-internationale-de-lenergie/

En fait, tu l'as toi même écrit...

Les américains ont changé la donne avec leurs exploitation dramatique et irraisonné du gaz de schiste.

Tu ne cernes pas réellement ce qu'il en est de la situation mondiale actuelle, mais il est d'une nécessité absolue de trouver d'autres sources d'énergies alternatives au pétrole liquide.

Encore une fois, c'est factuel.

Par

En réponse à Philippe2446

Tu mélanges tous les sujets. Oui, les différents États du monde consomment chacun (par habitant) une quantité très différente de pétrole. Oui, le gaz de schiste, c'est extrêmement polluant. Oui, évidemment.

Le rapport avec le sujet de la discussion ? Ah, oui, aucun... J'allais dire :" évidemment"... :bah:

   

Le rapport ?

C'est toi même qui mélange absolument tout et son contraire !

Ce n'est pas le même pétrole que les USA extrait 20 fois plus que le Venezuela, c'est du gaz de schiste !

"Le pétrole existe sous plusieurs formes. Il peut être présent à l’état brut dans des couches du sous-sol, mais, depuis quelques années, il est exploité plus intensivement sous d’autres formes, notamment en Russie, aux États-Unis et au Canada. On fait ici référence au pétrole de schiste et aux sables bitumineux.

Le pétrole de schiste est un pétrole léger qui se trouve à l’intérieur de formations géologiques poreuses, peu perméables.

Les sables bitumineux sont une sorte de mélange, qui affleure à même le sol dans certaines régions du monde, entre du bitume brut, du sable, de l’argile minérale et de l’eau.

Si la découverte de ces « types » de pétrole n’est pas neuve, leur exploitation plus intensive a eu un impact important sur le classement des plus gros producteurs de pétrole au monde."

https://www.fioulmarket.fr/actualites/quels-sont-les-plus-gros-producteurs-de-petrole-au-monde

Essaye de faire un effort de compréhension...

par pitié.

Par

En réponse à mekinsy

Le rapport ?

C'est toi même qui mélange absolument tout et son contraire !

Ce n'est pas le même pétrole que les USA extrait 20 fois plus que le Venezuela, c'est du gaz de schiste !

"Le pétrole existe sous plusieurs formes. Il peut être présent à l’état brut dans des couches du sous-sol, mais, depuis quelques années, il est exploité plus intensivement sous d’autres formes, notamment en Russie, aux États-Unis et au Canada. On fait ici référence au pétrole de schiste et aux sables bitumineux.

Le pétrole de schiste est un pétrole léger qui se trouve à l’intérieur de formations géologiques poreuses, peu perméables.

Les sables bitumineux sont une sorte de mélange, qui affleure à même le sol dans certaines régions du monde, entre du bitume brut, du sable, de l’argile minérale et de l’eau.

Si la découverte de ces « types » de pétrole n’est pas neuve, leur exploitation plus intensive a eu un impact important sur le classement des plus gros producteurs de pétrole au monde."

https://www.fioulmarket.fr/actualites/quels-sont-les-plus-gros-producteurs-de-petrole-au-monde

Essaye de faire un effort de compréhension...

par pitié.

   

Matthieu Auzanneau, celui qui avoua dans une conférence sur YT travailler de tout temps sur des suppositions car les données sur les réserves sont gardées secrète ... Dès lors rien de plus facile que d'inverser cause et conséquence ! J'ai zappé aussi Jancovici, celui qui affirme qu'on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient, et je passe sur ses calculs foireux en unité d’esclave (écouté récemment sur France Inter : "Il faudrait 3 esclaves pour produire les 450W d'un pied mixeur utilisé pour faire une soupe" - ma grand mère ne revient pas de la bêtise du monsieur !)

Bref votre théorie est un peu cynique mais possible, probable, sauf que vos références sont des nazes.

Par

En réponse à Gastor

Matthieu Auzanneau, celui qui avoua dans une conférence sur YT travailler de tout temps sur des suppositions car les données sur les réserves sont gardées secrète ... Dès lors rien de plus facile que d'inverser cause et conséquence ! J'ai zappé aussi Jancovici, celui qui affirme qu'on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient, et je passe sur ses calculs foireux en unité d’esclave (écouté récemment sur France Inter : "Il faudrait 3 esclaves pour produire les 450W d'un pied mixeur utilisé pour faire une soupe" - ma grand mère ne revient pas de la bêtise du monsieur !)

Bref votre théorie est un peu cynique mais possible, probable, sauf que vos références sont des nazes.

   

Les réserves sont effectivement confidentielles mais ceux qui font de l'extraction continuent a investir et le prix actuel, on arrive a $90 pour le brent, reste modéré face aux prix des 50 dernières années. De la Sibérie aux côtes de Guyane, les gisements sont là et l'exploitation reste en attente. De même l'Irak est en jachère et les campagnes de prospection continuent sans trop de publicité, l'heure n'est plus a faire mousser l'action en publiant des volumes de réserves fantaisistes.

Globalement, il n'y a pas de crainte de voir un épuisement du pétrole avant quelque décennies mais le proverbe reste toujours, depuis 1930, «la fin du pétrole arrivera dans 30 ans». Seul un prix élevé de façon durable peut sonner la fin commerciale du pétrole mais il y aura toujours une production résiduelle dans tous les grands champs connus ou a découvrir. L'alternative, pas propre, reste la liquéfaction de charbon; là il y a plus de 400 ans de réserves connues.

Par

C'est pénible ce dénigrement des PHEV par accumulation de mensonges de préjugés et où la mauvaise foi l'emporte sur un minimum de rationnalité. J'en suis à mon 3ème PHEV n'ayant pas les moyens d'avoir 2 voitures pour mes déplacements. Le bilan est simple; autoroute autant qu'un thermique de même puissance, routes normales 3 à 4 litres au 100 après tout éléctrique, et en ville tout électrique avec recharge heures creuses chez moi.

Par

En réponse à 14jch

C'est pénible ce dénigrement des PHEV par accumulation de mensonges de préjugés et où la mauvaise foi l'emporte sur un minimum de rationnalité. J'en suis à mon 3ème PHEV n'ayant pas les moyens d'avoir 2 voitures pour mes déplacements. Le bilan est simple; autoroute autant qu'un thermique de même puissance, routes normales 3 à 4 litres au 100 après tout éléctrique, et en ville tout électrique avec recharge heures creuses chez moi.

   

Peux-t-on savoir quel PHEV vous avez ?

Par

En réponse à Gastor

Matthieu Auzanneau, celui qui avoua dans une conférence sur YT travailler de tout temps sur des suppositions car les données sur les réserves sont gardées secrète ... Dès lors rien de plus facile que d'inverser cause et conséquence ! J'ai zappé aussi Jancovici, celui qui affirme qu'on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient, et je passe sur ses calculs foireux en unité d’esclave (écouté récemment sur France Inter : "Il faudrait 3 esclaves pour produire les 450W d'un pied mixeur utilisé pour faire une soupe" - ma grand mère ne revient pas de la bêtise du monsieur !)

Bref votre théorie est un peu cynique mais possible, probable, sauf que vos références sont des nazes.

   

L'inculture me pèse terriblement...

Dans cette vidéo que je t'invite à visionner ci dessous:

https://youtu.be/S4O5voOCqAQ

Un cycliste sur piste medaille olympique cuit un toast en produisant la puissance d'un simple grille pain de 700W.

Il puise au fond de ses ressources afin de relever le challenge.

Je t'invite à la montrer à ta grand mère également...Il n'y a pas d'age pour apprendre et surtout comprendre.

Et oui c'est un fait démontré, il faut la force de 3 esclaves (Ou 3 manutentionnaires actifs) pour fournir une puissance continue de 450W sur une heure.

Il est essentiel de se cultiver (Lire, regarder des documentaires/reportages) et de comprendre (Analyser, décrypter) une thématique avant de se permettre d'en causer.

On peut ne pas avoir bien compris ou cerner les enjeux (Ca m'arrive), mais dans ton cas, tu n'as même pas les bases.

Par

En réponse à 14jch

C'est pénible ce dénigrement des PHEV par accumulation de mensonges de préjugés et où la mauvaise foi l'emporte sur un minimum de rationnalité. J'en suis à mon 3ème PHEV n'ayant pas les moyens d'avoir 2 voitures pour mes déplacements. Le bilan est simple; autoroute autant qu'un thermique de même puissance, routes normales 3 à 4 litres au 100 après tout éléctrique, et en ville tout électrique avec recharge heures creuses chez moi.

   

Parfaitement d'accord. Le PHEV est bien adapté à un usage qui était le mien dans un passé récent. Le dénigrement a, à mon avis trois raisons principales :

- l'incompréhension, à ne pas négliger, il n'est qu'à lire ce qui s'écrit ici,

- la réglementation fiscale qui s'appuie sur une évaluation debile des émissions,

- l'inefficacité technique de certaines solutions qui ne font pas du PHEV un bon HEV quand la batterie est presque vide.

Par

là pour être honnête Gastor, je suis quasiment tout le temps d'accord avec toi mais je n'ai pas compris cette remarque. Je suis aussi parfois en désaccord avec Jancovici sur les meilleures solutions.

Par exemple, Jancovici promeut à la place du VE, confortable, puissant, sûr plutôt la voiture thermique à 1l donc le pot à yaourth indien. Je ne comprends pas vraiment.

Mais sur les ordres de grandeur d'énergie, cela me semble imparable, non ?

Par

En réponse à Gastor

Matthieu Auzanneau, celui qui avoua dans une conférence sur YT travailler de tout temps sur des suppositions car les données sur les réserves sont gardées secrète ... Dès lors rien de plus facile que d'inverser cause et conséquence ! J'ai zappé aussi Jancovici, celui qui affirme qu'on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient, et je passe sur ses calculs foireux en unité d’esclave (écouté récemment sur France Inter : "Il faudrait 3 esclaves pour produire les 450W d'un pied mixeur utilisé pour faire une soupe" - ma grand mère ne revient pas de la bêtise du monsieur !)

Bref votre théorie est un peu cynique mais possible, probable, sauf que vos références sont des nazes.

   

Je tiens à rajouter que les propos de Jancovici sont exacts.

(Du moins validé par rapport au niveau de mes connaissances.)

Je n'ai jamais réussi à les mettre en défaut et il faut savoir qu'il fait des conférences dans les plus grandes écoles de France, afin d'éveiller les consciences des jeunes qui participeront a la construction du monde de demain.

Donc il ne cause pas à des ignares...Et il aurait été très rapidement contredit si ses affirmations n'étaient pas scientifiquement prouvées/démontrées.

Par

En réponse à d9b66217

là pour être honnête Gastor, je suis quasiment tout le temps d'accord avec toi mais je n'ai pas compris cette remarque. Je suis aussi parfois en désaccord avec Jancovici sur les meilleures solutions.

Par exemple, Jancovici promeut à la place du VE, confortable, puissant, sûr plutôt la voiture thermique à 1l donc le pot à yaourth indien. Je ne comprends pas vraiment.

Mais sur les ordres de grandeur d'énergie, cela me semble imparable, non ?

   

Question d'utilisation des ressources/matières premières...

Jancovici prône l'efficacité énergétique maximale.

Entre une voiture de 2 tonnes et d'une tonne multipliée par des dizaines centaines de millions...

Il reste dans sa logique de faible impact environnementale.

De mon côté je suis plutôt pour faire évoluer l'électrique, je pense que la technologie dans ce domaine peut nous surprendre à moyen terme. (Sur les 10/15 prochaines années.)

Par

En réponse à mekinsy

L'inculture me pèse terriblement...

Dans cette vidéo que je t'invite à visionner ci dessous:

https://youtu.be/S4O5voOCqAQ

Un cycliste sur piste medaille olympique cuit un toast en produisant la puissance d'un simple grille pain de 700W.

Il puise au fond de ses ressources afin de relever le challenge.

Je t'invite à la montrer à ta grand mère également...Il n'y a pas d'age pour apprendre et surtout comprendre.

Et oui c'est un fait démontré, il faut la force de 3 esclaves (Ou 3 manutentionnaires actifs) pour fournir une puissance continue de 450W sur une heure.

Il est essentiel de se cultiver (Lire, regarder des documentaires/reportages) et de comprendre (Analyser, décrypter) une thématique avant de se permettre d'en causer.

On peut ne pas avoir bien compris ou cerner les enjeux (Ca m'arrive), mais dans ton cas, tu n'as même pas les bases.

   

Mais c'est plus grave qu'on pouvait le craindre ! N'importe quelle grand mère savent faire de la soupe sans qu'un rigolo explique à la radio qu'il faudra demain 3 esclaves si d'aventure on manquait d'énergie (ou de soleil sur les PV). Je pensais qu'il en fallait plus pour tomber dans panneau, mais non... C'est foireux et le seul but est d’apeurer (pour mieux faire dire oui-oui au nucléaire en ce qui le concerne).

Par

En réponse à mekinsy

Question d'utilisation des ressources/matières premières...

Jancovici prône l'efficacité énergétique maximale.

Entre une voiture de 2 tonnes et d'une tonne multipliée par des dizaines centaines de millions...

Il reste dans sa logique de faible impact environnementale.

De mon côté je suis plutôt pour faire évoluer l'électrique, je pense que la technologie dans ce domaine peut nous surprendre à moyen terme. (Sur les 10/15 prochaines années.)

   

Il minimise tout ce qui tourne autour du nucléaire et dénigre, ou plus intelligemment passe sous silence, les possibilités des EnR (qui ont justement besoin des batteries commune aux EV pour lisser l'intermittence).

Jancovici est logique avec lui-même, ça on peut pas lui enlever !

Par

J'aimerai que les auteurs de cette étude m'explique comment on peut émettre autant de co2 qu'une VT avec une PHEV qui dispose de 50 Km d'autonomie électrique quand on en fait trente par jour t que l'on recharge dans son garage le soir en rentrant comme je le fais moi même depuis 7 ans et en faisant un plein par an.

Par

En réponse à Electroplast

C'est une évidence :bien: Et sans compter un surcoût à l'achat de 20% à 30% par rapport aux thermiques équivalentes! Une véritable arnaque :ange:

   

C'est tellement évident qu'avec mon PHEV je ne fais qu'un plein d'essence par an et que je roule 100% électrique 360 jours par an!

C'est fou ce que ceux qui n'en n'ont pas croient savoir sur le PHEV !

Par

En réponse à Gastor

Mais c'est plus grave qu'on pouvait le craindre ! N'importe quelle grand mère savent faire de la soupe sans qu'un rigolo explique à la radio qu'il faudra demain 3 esclaves si d'aventure on manquait d'énergie (ou de soleil sur les PV). Je pensais qu'il en fallait plus pour tomber dans panneau, mais non... C'est foireux et le seul but est d’apeurer (pour mieux faire dire oui-oui au nucléaire en ce qui le concerne).

   

Ce qu'il y a de certain c'est que le nucléaire s'arrêtera rapidement faute de combustible.

Par

En réponse à Gastor

Il minimise tout ce qui tourne autour du nucléaire et dénigre, ou plus intelligemment passe sous silence, les possibilités des EnR (qui ont justement besoin des batteries commune aux EV pour lisser l'intermittence).

Jancovici est logique avec lui-même, ça on peut pas lui enlever !

   

Jancovici passe son temps à faire des numéro de music hall pour que son publique dise.... QUEL CHARISME !

Par

En réponse à mekinsy

Je tiens à rajouter que les propos de Jancovici sont exacts.

(Du moins validé par rapport au niveau de mes connaissances.)

Je n'ai jamais réussi à les mettre en défaut et il faut savoir qu'il fait des conférences dans les plus grandes écoles de France, afin d'éveiller les consciences des jeunes qui participeront a la construction du monde de demain.

Donc il ne cause pas à des ignares...Et il aurait été très rapidement contredit si ses affirmations n'étaient pas scientifiquement prouvées/démontrées.

   

Vous n'avez jamais réussi à prendre Jancovici en défaut ?

Excusez moi mais je crois que vous n'êtes pas très doué

C'est facile avec le nombre de sottises qu'il débite par vidéo...! J'en tien une collection à votre disposition

Serge Rochain

Par

En réponse à d9b66217

Peux-t-on savoir quel PHEV vous avez ?

   

Je doute qu'il y ait de grandes différences d'un PHEV à l'autre. Mais je ne sais pas ce qu'à ce monsieur.

Moi j'ai un Outlander depuis 2014 et je roule 100% électrique 360 jours par an et je fais entre 25 et 40 km par jour, et ne fait qu'un plein par an comme ferait presque tout le monde si ce tout le monde roulait en PHEV. Cet article est ridicule comme l'étude qui a conclu qu'un PHEV émettait autant de co2 qu'un VT !

SERGE ROCHAIN

Par

En réponse à Gastor

Mais c'est plus grave qu'on pouvait le craindre ! N'importe quelle grand mère savent faire de la soupe sans qu'un rigolo explique à la radio qu'il faudra demain 3 esclaves si d'aventure on manquait d'énergie (ou de soleil sur les PV). Je pensais qu'il en fallait plus pour tomber dans panneau, mais non... C'est foireux et le seul but est d’apeurer (pour mieux faire dire oui-oui au nucléaire en ce qui le concerne).

   

Pas d'accord. Le discours est que le temps que tu te sert du mixeur de 300 w c'est un équivalent de 3 esclaves qui fait le boulot à ta place. Globalement ton train de vie actuel est celui de louis 14, à la demeure pret. Tu mange encore plus facilement que lui des ananas, du chocolat, tu peux te déplacer plus facilement, il n'y a pas un mec qui coure devant pour allumer des torches dans le couloirs. Bref au quotidien nous vivons confortablement grace à l'énergie;

Avant la mécanisation, le travail d'une personne dans les champs, nourrissait simplement 2 personnes. C'est la mécanisation qui a permis de supprimer des agriculteurs. Donc il n'y avait quasi aucun temps libre pour explorer d'autres domaines. le premier boum a été celui du charbon. Si nous n'avons plus d'esclaves ou si nous ne sommes pas ,c'est parce que cela coute plus cher de nourrir des esclaves que consommer un litre de pétrole. Imagine le container qui arrive au Havre avec plus de 20 tonnes de matériel, et les moyens de l'époque pour décharger, convoyer cela jusqu'a Paris. Ce sont des hommes et des animaux qu'il faut nourrir et pendant le temps du voyage. Nous vivons facilement car le pétrole nous a permis de le faire. Un coup de pioche dans le désert, il sort tout seul, un coup d’alambic, et il te permet de circuler à travers le monde avec un cout minimum.

Pour revenir au discours de Jancovici sur les voitures, il est bien évident que déplacer presque 2 tonnes au quotidien pour transporter 70 kg en moyenne, ce n'est pas optimisé d'un point de vue énergétique. Si nous avons des caprices de sécurité avec des crash-test 5 étoiles, c'est que nous avons les moyens de le faire. Le ration d'énergie entre une batterie et le carburant est d'environ 30; c'est bien pour cela que les trains sont électriques depuis longtemps. S'il y avait des caténaires sur les autoroutes par ex, le problème d'autonomie ne se poserai pas. Bref, une solution est toujours optimale avec un environnement donné.

Par

En réponse à Hcc1

Parfaitement d'accord. Le PHEV est bien adapté à un usage qui était le mien dans un passé récent. Le dénigrement a, à mon avis trois raisons principales :

- l'incompréhension, à ne pas négliger, il n'est qu'à lire ce qui s'écrit ici,

- la réglementation fiscale qui s'appuie sur une évaluation debile des émissions,

- l'inefficacité technique de certaines solutions qui ne font pas du PHEV un bon HEV quand la batterie est presque vide.

   

Je crois surtout que l'étude est la pour démontrer que sur un panel varié de possesseur PHEV on a de tout, de celui qui recharge jamais à celui qui l'utilise idéalement. On peut critiquer les conclusions qui contredisent les chiffres de la même études.

Impossible de tenir les chiffres constructeur-> si il y en a un dans l'étude.

Les PHEV ne consomme pas moins qu'une thermique-> si vu que la moyenne des pachydermes PHEV est plus faible que celle des compactes thermique

Etc.

Mais l'idée reste de faire réagir et il est clair que pour qu'une PHEV est du sens il faut des usages compatible (principalement des petits trajets en électrique et donc recharger souvent)

Rien de nouveau, mais le fait est que certains profitent juste des aides à l'achat et ne rechargeront jamais leur PHEV.

Par

En réponse à gordini12

Quand on parle d'épuisement des ressources, ce n'est pas qu'en disponibilité. C'est en disponible à prix raisonnable.

C'est comme cela pour toutes les ressources. Si c'est pour construire un avion de chasse à 100 millions d'euros, le prix de l'aluminium peut être multiplié par 5 ans problème. Par contre pour avoir du cuivre pour fabriquer des moteurs électriques cela va rapidement poser des problèmes.

   

On utilisera jamais autant de cuivre pour faire des moteurs électriques et des alternateurs que l'on en a utilisé pour faire des tuyauteries pour la flotte et des chaudrons pour faire des confitures, et quand ces objets deviennent obsolètes on les recyclés pour en faire de nouveaux car le cuivre recyclé coûte moins cher que le cuivre minier. De plus parmi la presque centaines de corps simples existant, le cuivre est le 26em par ordre d'abondance. En revanche personne ne s'inquiète de l'uranium, le corps simple le plus rare de la planète et même de l'univers.

Serge Rochain

Par

En réponse à SR-Narbonne

Vous n'avez jamais réussi à prendre Jancovici en défaut ?

Excusez moi mais je crois que vous n'êtes pas très doué

C'est facile avec le nombre de sottises qu'il débite par vidéo...! J'en tien une collection à votre disposition

Serge Rochain

   

On attend des exemples documentés.

Par

En réponse à 14jch

C'est pénible ce dénigrement des PHEV par accumulation de mensonges de préjugés et où la mauvaise foi l'emporte sur un minimum de rationnalité. J'en suis à mon 3ème PHEV n'ayant pas les moyens d'avoir 2 voitures pour mes déplacements. Le bilan est simple; autoroute autant qu'un thermique de même puissance, routes normales 3 à 4 litres au 100 après tout éléctrique, et en ville tout électrique avec recharge heures creuses chez moi.

   

Le problème du PHEV réside dans la variabilité des usages qui montre que tout est possible.

Mitsubishi a enquêté face a des problèmes rencontrés sur la première version de son Outlander PHEV. Ils ont trouvé des gens qui roulaient presque a 100% en électrique et des gens qui ne rechargeaient jamais, avec tous les cas intermédiaires.

On trouvera donc des cas de satisfaction absolue et des cas de rejet tout aussi absolu.

Par

En réponse à Gastor

Mais c'est plus grave qu'on pouvait le craindre ! N'importe quelle grand mère savent faire de la soupe sans qu'un rigolo explique à la radio qu'il faudra demain 3 esclaves si d'aventure on manquait d'énergie (ou de soleil sur les PV). Je pensais qu'il en fallait plus pour tomber dans panneau, mais non... C'est foireux et le seul but est d’apeurer (pour mieux faire dire oui-oui au nucléaire en ce qui le concerne).

   

En fait trop de gens ont conservé leur carte de crédule. Si en plus ils sont peureux par nature, nous avons ce qui domine la société actuelle. Les convictions l'emporte face a la réalité.

Par

En réponse à gordini12

Pas d'accord. Le discours est que le temps que tu te sert du mixeur de 300 w c'est un équivalent de 3 esclaves qui fait le boulot à ta place. Globalement ton train de vie actuel est celui de louis 14, à la demeure pret. Tu mange encore plus facilement que lui des ananas, du chocolat, tu peux te déplacer plus facilement, il n'y a pas un mec qui coure devant pour allumer des torches dans le couloirs. Bref au quotidien nous vivons confortablement grace à l'énergie;

Avant la mécanisation, le travail d'une personne dans les champs, nourrissait simplement 2 personnes. C'est la mécanisation qui a permis de supprimer des agriculteurs. Donc il n'y avait quasi aucun temps libre pour explorer d'autres domaines. le premier boum a été celui du charbon. Si nous n'avons plus d'esclaves ou si nous ne sommes pas ,c'est parce que cela coute plus cher de nourrir des esclaves que consommer un litre de pétrole. Imagine le container qui arrive au Havre avec plus de 20 tonnes de matériel, et les moyens de l'époque pour décharger, convoyer cela jusqu'a Paris. Ce sont des hommes et des animaux qu'il faut nourrir et pendant le temps du voyage. Nous vivons facilement car le pétrole nous a permis de le faire. Un coup de pioche dans le désert, il sort tout seul, un coup d’alambic, et il te permet de circuler à travers le monde avec un cout minimum.

Pour revenir au discours de Jancovici sur les voitures, il est bien évident que déplacer presque 2 tonnes au quotidien pour transporter 70 kg en moyenne, ce n'est pas optimisé d'un point de vue énergétique. Si nous avons des caprices de sécurité avec des crash-test 5 étoiles, c'est que nous avons les moyens de le faire. Le ration d'énergie entre une batterie et le carburant est d'environ 30; c'est bien pour cela que les trains sont électriques depuis longtemps. S'il y avait des caténaires sur les autoroutes par ex, le problème d'autonomie ne se poserai pas. Bref, une solution est toujours optimale avec un environnement donné.

   

Pfff ça continu, décidément où est la lune, pas au bout de la main ! Si on a ce train de vie c'est qu'on a pas arrêté d'innover, hier en utilisant le charbon, demain les EnR, je vous laisse vos esclaves en mètre-étalons...

Par

En réponse à gordini12

On attend des exemples documentés.

   

Toujours pas convaincu qu'on a bien plus de puissance installé en EnR aujourd'hui qu'au temps des esclaves ? Et ce malgré le pétrole-gaz-charbon peu onéreux ? Si on gobe "on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient", on peut plus rien pour vous !

Par

En réponse à Gastor

Pfff ça continu, décidément où est la lune, pas au bout de la main ! Si on a ce train de vie c'est qu'on a pas arrêté d'innover, hier en utilisant le charbon, demain les EnR, je vous laisse vos esclaves en mètre-étalons...

   

Ah mais, si vous voulez vous la jouer autonome avec des EnR, faites-le !

Vous couvrez votre maison de panneaux solaires et vous vivez sans connexion au réseau électrique ni consommation d'aucune énergie fossile (gaz et mazout totalement prohibés pour le chauffage !).

Les autres vous sauront gré de pouvoir se chauffer en hiver sans subir de coupure d'électricité. :fleur:

Par

En réponse à Twingomatix

Ah mais, si vous voulez vous la jouer autonome avec des EnR, faites-le !

Vous couvrez votre maison de panneaux solaires et vous vivez sans connexion au réseau électrique ni consommation d'aucune énergie fossile (gaz et mazout totalement prohibés pour le chauffage !).

Les autres vous sauront gré de pouvoir se chauffer en hiver sans subir de coupure d'électricité. :fleur:

   

C'est du repli, pas de l'innovation, mais au moins vous soulignez que c'est possible, Jancovici est très fâché !

Par

En réponse à mekinsy

L'inculture me pèse terriblement...

Dans cette vidéo que je t'invite à visionner ci dessous:

https://youtu.be/S4O5voOCqAQ

Un cycliste sur piste medaille olympique cuit un toast en produisant la puissance d'un simple grille pain de 700W.

Il puise au fond de ses ressources afin de relever le challenge.

Je t'invite à la montrer à ta grand mère également...Il n'y a pas d'age pour apprendre et surtout comprendre.

Et oui c'est un fait démontré, il faut la force de 3 esclaves (Ou 3 manutentionnaires actifs) pour fournir une puissance continue de 450W sur une heure.

Il est essentiel de se cultiver (Lire, regarder des documentaires/reportages) et de comprendre (Analyser, décrypter) une thématique avant de se permettre d'en causer.

On peut ne pas avoir bien compris ou cerner les enjeux (Ca m'arrive), mais dans ton cas, tu n'as même pas les bases.

   

C'est à ce genre de propos qu'on reconnaît les imbéciles. Ils sont hautains, prétentieux, et ne songent pas un instant à l'idée que leur contradicteur pourrait tout simplement avoir raison...

:bah:

Par

En réponse à d9b66217

là pour être honnête Gastor, je suis quasiment tout le temps d'accord avec toi mais je n'ai pas compris cette remarque. Je suis aussi parfois en désaccord avec Jancovici sur les meilleures solutions.

Par exemple, Jancovici promeut à la place du VE, confortable, puissant, sûr plutôt la voiture thermique à 1l donc le pot à yaourth indien. Je ne comprends pas vraiment.

Mais sur les ordres de grandeur d'énergie, cela me semble imparable, non ?

   

Ah, c'est sur que ça ne fait pas les affaires de Mme d9b quand elle accompagne la petite à la leçon d'équitation en TMS... ! :areuh:

C'est marrant quand même, comme on est toujours d'accord avec les gens quand ils disent un truc qui nous arrange... :hum:

Par

En réponse à Gastor

C'est du repli, pas de l'innovation, mais au moins vous soulignez que c'est possible, Jancovici est très fâché !

   

Au lieu d'être méprisant comme d'habitude, prouvez-moi donc qu'il est possible de vivre en autarcie en couvrant le toit de sa maison de panneaux solaires. Puisque ça a l'air évident pour vous, ça ne devrait pas être un problème, vous qui savez tout sur tout.

Par

En réponse à SR-Narbonne

Ce qu'il y a de certain c'est que le nucléaire s'arrêtera rapidement faute de combustible.

   

Pas forcément. Si on avait gardé la technologie du surgénérateur au lieu de l'abandonner pour des raisons politiques, le stock de déchets nucléaires géré par l'ANDRA nous donnerait environ 400 ans d'autonomie. Largement de quoi mettre au point les centrales à fusion nucléaires.

Par

En réponse à Gastor

Toujours pas convaincu qu'on a bien plus de puissance installé en EnR aujourd'hui qu'au temps des esclaves ? Et ce malgré le pétrole-gaz-charbon peu onéreux ? Si on gobe "on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient", on peut plus rien pour vous !

   

J'ai de gros doutes sur la pérennité d'une société 100% énergies renouvelables.

La possibilité de produire ces enr dépend de moyens techniques inaccessibles avec ces seules enr. Il est possible d'avoir de l'industrie lourde a proximité des barrages qui produisent l'électricité, il n'est pas possible de fabriquer et de déplacer le ciment et l'acier pour construire ces barrages avec des enr. La base de nos technologies reste l'acier et seul le charbon permet d'obtenir les bases nécessaires a la fabrication de cet acier.

C'est pour moi l'exemple le plus simple pour montrer que nous avons besoin de polluer pour assurer notre niveau technologique. Avant l'usage des métaux, il est possible de parler d'impact nul sur la nature mais même ça doit être faux.

Par

En réponse à GY201

J'ai de gros doutes sur la pérennité d'une société 100% énergies renouvelables.

La possibilité de produire ces enr dépend de moyens techniques inaccessibles avec ces seules enr. Il est possible d'avoir de l'industrie lourde a proximité des barrages qui produisent l'électricité, il n'est pas possible de fabriquer et de déplacer le ciment et l'acier pour construire ces barrages avec des enr. La base de nos technologies reste l'acier et seul le charbon permet d'obtenir les bases nécessaires a la fabrication de cet acier.

C'est pour moi l'exemple le plus simple pour montrer que nous avons besoin de polluer pour assurer notre niveau technologique. Avant l'usage des métaux, il est possible de parler d'impact nul sur la nature mais même ça doit être faux.

   

Je crois que l'enjeu n'est pas : ne plus polluer et ne plus consommer de ressources mais seulement de polluer et consommer moins.

Par

En réponse à SR-Narbonne

Vous n'avez jamais réussi à prendre Jancovici en défaut ?

Excusez moi mais je crois que vous n'êtes pas très doué

C'est facile avec le nombre de sottises qu'il débite par vidéo...! J'en tien une collection à votre disposition

Serge Rochain

   

J'attends de lire avec delectation les sottises de Jancovici en questions avec preuve à l'appui évidemment. :miam:

Sachant que le bonhomme donne des conférences à:

-Polytechnique.

-Science po.

-Centrale Nantes.

-ESCP.

-HEC.

Sa petite audition devant la commission du Sénat en 2014 était pertinente et tellement en phase avec ce qu'il se passe actuellement...

Par

En réponse à Philippe2446

C'est à ce genre de propos qu'on reconnaît les imbéciles. Ils sont hautains, prétentieux, et ne songent pas un instant à l'idée que leur contradicteur pourrait tout simplement avoir raison...

:bah:

   

J'ai tort lorsque je confirme que 450W représentent l'énergie de 3 manutentionnaires s'activant non stop durant 1 heure ?

Ou qu'un cycliste champion olympique sur piste parvient tant bien que mal à fournir une puissance de 700W durant à peine 2 minutes ?

Non absolument pas.

C'est ce que je considère comme étant de la vulgarisation scientifique accessible aux enfants, leurs permettant de comprendre au combien pourquoi l'énergie est si précieuse et qu'il ne faut pas la gaspiller.

Par

En réponse à Hcc1

Je crois que l'enjeu n'est pas : ne plus polluer et ne plus consommer de ressources mais seulement de polluer et consommer moins.

   

A part quelques provocateurs, tout le monde est d'accord pour polluer moins. Mais il n'est pas certain que tout le monde soit prêt à assumer les conséquences d'une bascule vers des énergies non pilotables.

On s'est habitués de nos jours à n'avoir qu'un robinet à ouvrir pour avoir de l'eau courante ou un bouton à presser pour s'éclairer ou faire tourner une machine à laver, et ce à n'importe quelle heure, n'importe quel jour. La maison où j'habite avait encore il y a peu une citerne d'eau pour compenser les aléas de le distribution. Elle est conçue de manière à pouvoir continuer à y vivre même en cas de coupure d'électricité prolongée (plusieurs heures, voire plusieurs dizaines d'heures). Sauf à faire des investissement hyper sur-dimensionnés dans les EnR et les systèmes de stockage, il faudra accepter de vivre dans un environnement semblable à celui pour lequel ma maison a été étudiée. Mais chacun est-il prêt à assumer les conséquences de ce type de choix ?

A titre indicatif, je connais une maison qui a bien joué le jeu des EnR avec tout le toit sud couvert de panneaux solaires. Production totale en décembre dernier : 42KWh, soit 1,4KWh par jour. Difficile de chauffer la maison, préparer les repas, se laver à l'eau chaude et faire sa lessive avec une telle production. Ça n'était évidemment pas le but des propriétaires, mais il faut garder à l'esprit dans quels ordres de grandeur on se situe.

Par

En réponse à SR-Narbonne

On utilisera jamais autant de cuivre pour faire des moteurs électriques et des alternateurs que l'on en a utilisé pour faire des tuyauteries pour la flotte et des chaudrons pour faire des confitures, et quand ces objets deviennent obsolètes on les recyclés pour en faire de nouveaux car le cuivre recyclé coûte moins cher que le cuivre minier. De plus parmi la presque centaines de corps simples existant, le cuivre est le 26em par ordre d'abondance. En revanche personne ne s'inquiète de l'uranium, le corps simple le plus rare de la planète et même de l'univers.

Serge Rochain

   

Il faut 80kg de cuivre pour une voiture électrique.

La production mondiale de cuivre en 2018 s'est élevé à 21 millions de tonnes de cuivre.

Il y aura près de 3 milliards de voitures en circulation en 2050. (On peut estimer qu'environ la moitié seront électriques.)

1.5 milliards x 80kg de cuivre.

120 millions de tonnes de cuivre en circulation, soit 6 années de production rien que pour les voitures électriques.

Par

En réponse à Gastor

Pfff ça continu, décidément où est la lune, pas au bout de la main ! Si on a ce train de vie c'est qu'on a pas arrêté d'innover, hier en utilisant le charbon, demain les EnR, je vous laisse vos esclaves en mètre-étalons...

   

Commentaire sans aucune argumentation valable.

Par

En réponse à mekinsy

Il faut 80kg de cuivre pour une voiture électrique.

La production mondiale de cuivre en 2018 s'est élevé à 21 millions de tonnes de cuivre.

Il y aura près de 3 milliards de voitures en circulation en 2050. (On peut estimer qu'environ la moitié seront électriques.)

1.5 milliards x 80kg de cuivre.

120 millions de tonnes de cuivre en circulation, soit 6 années de production rien que pour les voitures électriques.

   

80Kg, c'est pour une voiture de type Zoé. Pour les gros modèles (type bi-moteurs), on est plutôt du côté des 170Kg.

Et évidemment, c'est sans compter le développement des EnR, (de 4 à 10 tonnes de Cu par MW installé suivant les technologies.

Et évidemment, la consommation actuelle qui sert à autre chose qu'aux VE ne va pas s'arrêter pour autant.

Et comme j'en garde un peu pour plus tard, je ne parle pas des conséquences écologiques du raffinage du cuivre... :pfff:

Par

Pour ma part skoda Octavia RSiV. Prix d'achat 42000. 16300kms dans la 1ere année dont 12072 en full électrique certifié par VAG lors de la révision des 15000. Donc 3300kms en essence seulement. Le compteur linky indique une consommation de 360€ de la wallbox de mon garage. J'ai donc parcouru 12000kms pour 360€ environ car les décélérations rechargent aussi. L'hybride rechargeable est bel et bien le plus économique des moyens de locomotion actuel quoi qu'en disent les pseudos etudes financers dans l'ombre par certains groupes pétrolier. Essayez et vous verrez.

Par

En réponse à Twingomatix

A part quelques provocateurs, tout le monde est d'accord pour polluer moins. Mais il n'est pas certain que tout le monde soit prêt à assumer les conséquences d'une bascule vers des énergies non pilotables.

On s'est habitués de nos jours à n'avoir qu'un robinet à ouvrir pour avoir de l'eau courante ou un bouton à presser pour s'éclairer ou faire tourner une machine à laver, et ce à n'importe quelle heure, n'importe quel jour. La maison où j'habite avait encore il y a peu une citerne d'eau pour compenser les aléas de le distribution. Elle est conçue de manière à pouvoir continuer à y vivre même en cas de coupure d'électricité prolongée (plusieurs heures, voire plusieurs dizaines d'heures). Sauf à faire des investissement hyper sur-dimensionnés dans les EnR et les systèmes de stockage, il faudra accepter de vivre dans un environnement semblable à celui pour lequel ma maison a été étudiée. Mais chacun est-il prêt à assumer les conséquences de ce type de choix ?

A titre indicatif, je connais une maison qui a bien joué le jeu des EnR avec tout le toit sud couvert de panneaux solaires. Production totale en décembre dernier : 42KWh, soit 1,4KWh par jour. Difficile de chauffer la maison, préparer les repas, se laver à l'eau chaude et faire sa lessive avec une telle production. Ça n'était évidemment pas le but des propriétaires, mais il faut garder à l'esprit dans quels ordres de grandeur on se situe.

   

Vouloir basculer totalement vers des renouvelables me semble absurde, techniquement infaisable et socialement inacceptable. Mais vouloir augmenter la part de renouvelables est faisable. Et là on s'aperçoit que c'est surtout de l'électricité qu'on va produire. Et tant Mieux car c'est l'énergie la plus souple. E n'est pas le lieu mais je pourrais raconter une expérience mauvaise d'installation de panneaux solaires thermiques et non photovoltaïques sur mon toit.

Par

En réponse à Hcc1

Vouloir basculer totalement vers des renouvelables me semble absurde, techniquement infaisable et socialement inacceptable. Mais vouloir augmenter la part de renouvelables est faisable. Et là on s'aperçoit que c'est surtout de l'électricité qu'on va produire. Et tant Mieux car c'est l'énergie la plus souple. E n'est pas le lieu mais je pourrais raconter une expérience mauvaise d'installation de panneaux solaires thermiques et non photovoltaïques sur mon toit.

   

Pourtant, s'il y a un système qui a un excellent rendement même par temps gris, c'est le panneau solaire thermique... :beuh:

Pour revenir à la maison dont je parle, en été, c'est évidemment différent : elle donne près de 300KWh/mois. C'est juste pour montrer qu'il ne faut pas en avoir besoin au mauvais moment.

Par

En réponse à Twingomatix

Pourtant, s'il y a un système qui a un excellent rendement même par temps gris, c'est le panneau solaire thermique... :beuh:

Pour revenir à la maison dont je parle, en été, c'est évidemment différent : elle donne près de 300KWh/mois. C'est juste pour montrer qu'il ne faut pas en avoir besoin au mauvais moment.

   

Bon rendement mais sans doute mauvaise installation. 6 kWh/jour les bons jours et plus rien depuis plusieurs années. Pb d'échangeur ? Ou de pompe ? Ou de fluide. Même un ingénieur thermicien s'est penché dessus. Peut être tout défaire et refaire ?

Par

En réponse à Gastor

Toujours pas convaincu qu'on a bien plus de puissance installé en EnR aujourd'hui qu'au temps des esclaves ? Et ce malgré le pétrole-gaz-charbon peu onéreux ? Si on gobe "on ne va pas vers les EnR mais qu'on en vient", on peut plus rien pour vous !

   

Avant d'étudier des matières scientifiques, il faut la maîtrise de la lecture et surtout de la comprendre ce que l'on lit .

Par

Avant d'étudier des matières scientifiques, il faut la maîtrise de la lecture et surtout de comprendre ce que l'on lit .

Par

En réponse à mekinsy

J'ai tort lorsque je confirme que 450W représentent l'énergie de 3 manutentionnaires s'activant non stop durant 1 heure ?

Ou qu'un cycliste champion olympique sur piste parvient tant bien que mal à fournir une puissance de 700W durant à peine 2 minutes ?

Non absolument pas.

C'est ce que je considère comme étant de la vulgarisation scientifique accessible aux enfants, leurs permettant de comprendre au combien pourquoi l'énergie est si précieuse et qu'il ne faut pas la gaspiller.

   

Vous n'avez pas tord (sauf à confondre W & Wh) mais ça reste de la manipulation, c'est tellement gros comment passer à côté ?!

De la même équipe j'avais entendu la démonstration que le pétrole était sous-payé car imaginez tomber en panne d'essence et devoir pousser votre voiture, et à 2km/h et non 60 km/h comme 5 mn plus tôt, impossible sur plus de 5 km n'est ce pas ? Combien vous payerez pour ne pas avoir à pousser ? Conclusion sous entendu : le pétrole est irremplaçable (marche aussi pour l'électricité).

Quelle connerie ! Nous avons des voitures de 2t car le pétrole est là, s'il n'y en avait, regarder les vélomobiles et leurs 200W requis pour tenir les 60 km/h. Toutes ces démonstrations avec des esclaves en mètre étalon sont donc foireuse, notre société est telle qu'elle est car l'énergie est abondante, nous aurons, voir aurions eut, le même niveau de confort avec 100% d'EnR.

Pour Jancovici l'énergie est moteur du progrès, c'est une imposture, c'est l'innovation et le savoir, qui comme le dentifrice ne retournera pas dans le tube, citer alors des esclaves n'a qu'un but : effrayer et manipuler !

Par

En réponse à fedoismyname

si, si tu uses et abuses de la batterie de ton phev.

si tu fais vides régulièrement chaque jour la batterie de ton phev, ça fait facile 200 à 250 recharges par an.

donc au bout de 5-6 ans, la batterie sera proche de la fin de vie, car sa durée de vie dépend du nombre de cycles de recharge 0 80-100%.:bah:

ça n'est pas un problème pour celui achète/loue neuf pour s'en débarrasser 3 ans après. mais pour ceux qui achètent d'occasion, mieux vaut le savoir.:bah:

   

D'abord qd tu as déchargé ta batterie en roulant en EV avec un PHEV, la batterie n'est pas à 0 mais à 17% (exemple pour la mienne). Tu roules ensuite en HEV et là tu vas osciller (sauf usage très particulier) autour de 13-15%. Donc en usage normal, tu ne pousses JAMAIS la batterie à 0, loin de là !

A l'autre bout, qd le système coupe la charge (by the way toujours lente, rien à voir avec une recharge exprès sur un VE !), tu n'es pas en fait à 100% (le constructeur a prévu une marge, d'où la distinction capacité totale et capacité utile) et pour encore plus de sécurité rien ne t'interdit de programmer une recharge un peu plus courte (pour ma part je vise les 50-55 km d'autonomie, alors que le max est 57-58km.

Bref, pour ces raisons, je ne suis pas du tout ton analyse !

Je ne réponds pas à tous les autres avis négatifs émis, d'autres (Sony, Kuga et bien d’autres) l’ont déjà très bien fait.

Par

En réponse à Hcc1

Bon rendement mais sans doute mauvaise installation. 6 kWh/jour les bons jours et plus rien depuis plusieurs années. Pb d'échangeur ? Ou de pompe ? Ou de fluide. Même un ingénieur thermicien s'est penché dessus. Peut être tout défaire et refaire ?

   

Le point faible du panneau solaire thermique est bien sa fiabilité, le taux d'incidence est vertigineux ! A côté de ça le prix des panneaux PV a été divisé par 10 en 10 ans, plus personne ne recommande le thermique solaire aujourd'hui sauf si on a une petite surface disponible (bon rendement au m², rendement médiocre par € investit).

Par

En réponse à gordini12

Avant d'étudier des matières scientifiques, il faut la maîtrise de la lecture et surtout de la comprendre ce que l'on lit .

   

Jancovici t'a enfermé dans sa logique de pensée foireuse, et tu n'arrive pas à en sortir, nuance.

Par

En réponse à Gastor

Jancovici t'a enfermé dans sa logique de pensée foireuse, et tu n'arrive pas à en sortir, nuance.

   

Ton argumentaire vaut ZÉRO !

Tu confirmes le précédent commentaire, cela démontre que tu n'es pas capable de contester ses arguments.

Par

En réponse à fedoismyname

Peu importe tous les systèmes permettant d'optimiser la durée de vie d'une batterie, cette dernière s'use, que tu le veuilles ou pas. :bah:

Et donc, au bout d'un certain kilométrage à associer à un certain nombre de cycles de recharge, la première étape est que l'autonomie baisse un peu (ce qui génère par ricochet une fréquence de recharge plus courte) jusqu'à ce que la batterie ne stocke plus grand chose. Et là, à moins de vouloir ne plus l'utiliser (possible), le coût de son remplacement est à prendre en compte: facile quelques milliers d'euros. Mais pas évident à dépenser si la voiture n'est plus toute jeune.

   

Même avec une batterie ’bien usée’, une PHEV sera toujours une ”super HEV’ !

Par

En réponse à Lucky06200

Même avec une batterie ’bien usée’, une PHEV sera toujours une ”super HEV’ !

   

Oui, et combien de cycle charge-décharge sur les Toyota hybride équipé de 1kWh ? 80.000 cycles, plus ?

Les buffer up et down sont calculés pour que la voiture fasse ses 250-300.000 km, HEV ou PHEV, je comprends pas la fixette de fedois...

Par

En réponse à gordini12

Ton argumentaire vaut ZÉRO !

Tu confirmes le précédent commentaire, cela démontre que tu n'es pas capable de contester ses arguments.

   

remonte à 7:45, tu devrais y arriver, je répondrai à tes questions le cas contraire

Par

En réponse à Gastor

Vous n'avez pas tord (sauf à confondre W & Wh) mais ça reste de la manipulation, c'est tellement gros comment passer à côté ?!

De la même équipe j'avais entendu la démonstration que le pétrole était sous-payé car imaginez tomber en panne d'essence et devoir pousser votre voiture, et à 2km/h et non 60 km/h comme 5 mn plus tôt, impossible sur plus de 5 km n'est ce pas ? Combien vous payerez pour ne pas avoir à pousser ? Conclusion sous entendu : le pétrole est irremplaçable (marche aussi pour l'électricité).

Quelle connerie ! Nous avons des voitures de 2t car le pétrole est là, s'il n'y en avait, regarder les vélomobiles et leurs 200W requis pour tenir les 60 km/h. Toutes ces démonstrations avec des esclaves en mètre étalon sont donc foireuse, notre société est telle qu'elle est car l'énergie est abondante, nous aurons, voir aurions eut, le même niveau de confort avec 100% d'EnR.

Pour Jancovici l'énergie est moteur du progrès, c'est une imposture, c'est l'innovation et le savoir, qui comme le dentifrice ne retournera pas dans le tube, citer alors des esclaves n'a qu'un but : effrayer et manipuler !

   

À aucun moment je n'ai confondu W et Wh, puisque j'ai précisé la puissance puis la durée...

450 W durant 1h.

700 W durant 2 minutes.

Connais tu le poids d'une éolienne de 210 mètres de haut ? (Plus elles sont hautes, meilleurs est leurs rendements.)

Les matériaux qu'il faut utiliser pour la fabriquer ?

Son rendement ?

La réalité de leurs recyclages ?

(Ce qu'il va se passer concrètement d'ici 30ans max.)

Pourquoi sommes nous en difficulté d'approvisionnement cet hiver alors que 9000 éoliennes sont en place ?

On a supprimé deux réacteurs et nous en.avons 14 sont à l'arrêts pour maintenance.

Ils nous restent 40 réacteurs en service.

Ces 9000 éoliennes ne parviennent pas à faire le job.

Concernant les panneaux photovoltaiques, on sait que lors de la période hivernale, il ne faut pas compter dessus.

Ce n'est pas une surprise.

Lorsqu'on te vend un parc éoliens, on te dis qu'il fera 1Gw...

Mais on ne te précise pas que le rendement maxi d'une éolienne c'est 35 % (Et encore je suis gentil) ni dans quelle condition climatique cela peut être obtenue. (Si il n'y a pas de vent par -10°, elle ne tourne pas...)

Résultat, il faut démultiplier les éoliennes ×fois pour un coût monumental afin de combler les manques du nucléaire.

A date, on estime qu'il faudra 15 000 éoliennes sur le sol (Et l'espace maritime) français...

Tout en gardant une part importante de nuclaire.

En tout cas, tu sembles avoir de la chance de ne pas être impacté par un parc éolien à proximité de chez toi. (210 mètres c'est la taille du plus grand immeuble de France.)

Donc les problèmes environnementaux, la dégradation de la qualité de vie de certains de tes concitoyens ne te posent pas de problème...

Par

On peut être fâché avec les éoliennes et ne pas tout avaler de Jancovici. Ce type n'est pas plus honnête que la moyenne !

Par

En réponse à Lucky06200

D'abord qd tu as déchargé ta batterie en roulant en EV avec un PHEV, la batterie n'est pas à 0 mais à 17% (exemple pour la mienne). Tu roules ensuite en HEV et là tu vas osciller (sauf usage très particulier) autour de 13-15%. Donc en usage normal, tu ne pousses JAMAIS la batterie à 0, loin de là !

A l'autre bout, qd le système coupe la charge (by the way toujours lente, rien à voir avec une recharge exprès sur un VE !), tu n'es pas en fait à 100% (le constructeur a prévu une marge, d'où la distinction capacité totale et capacité utile) et pour encore plus de sécurité rien ne t'interdit de programmer une recharge un peu plus courte (pour ma part je vise les 50-55 km d'autonomie, alors que le max est 57-58km.

Bref, pour ces raisons, je ne suis pas du tout ton analyse !

Je ne réponds pas à tous les autres avis négatifs émis, d'autres (Sony, Kuga et bien d’autres) l’ont déjà très bien fait.

   

les batteries sur l'outlander sont garanties DIX ans, je répète DIX ans. Faut quand même entretenir ta bagnole !!!!

Par

En réponse à Kékédu54

Pour ma part skoda Octavia RSiV. Prix d'achat 42000. 16300kms dans la 1ere année dont 12072 en full électrique certifié par VAG lors de la révision des 15000. Donc 3300kms en essence seulement. Le compteur linky indique une consommation de 360€ de la wallbox de mon garage. J'ai donc parcouru 12000kms pour 360€ environ car les décélérations rechargent aussi. L'hybride rechargeable est bel et bien le plus économique des moyens de locomotion actuel quoi qu'en disent les pseudos etudes financers dans l'ombre par certains groupes pétrolier. Essayez et vous verrez.

   

J'ai un outlander, j'obtiens à peu près les mêmes résultats. Au niveau consommation c'est de l'économie tous les jours, Au long des posts on m'a abreuvé de chiffres pour ml'expliquer que ce n'est pas vrai; (puisque n'importe quels chiffres sont garants de la vérité (selon certains ayatholas de la verdure))

Par

En réponse à Gastor

remonte à 7:45, tu devrais y arriver, je répondrai à tes questions le cas contraire

   

Il n'y a pas d'argumentaire en tant que tel . Si c'est pour dire qu'il y a eu des carrioles car, il y avait des chevaux et des moulins parce qu'il y avait des rivières, ce n'est pas un argumentaire.

Je t'incite à aller visiter certaines contrées reculées, ou les hommes labourent encore à la main sans animaux, (car ce n'est pas bien de les faire travailler gratuitement), et l'on en reparle. Tu vis confortablement grâce au charbon, au pétrole et en France grâce au nucléaire. Si je te laisse que les éoliennes sans ces autres énergies tu retourne au 16 ème siècle.

Par

En réponse à gordini12

Il n'y a pas d'argumentaire en tant que tel . Si c'est pour dire qu'il y a eu des carrioles car, il y avait des chevaux et des moulins parce qu'il y avait des rivières, ce n'est pas un argumentaire.

Je t'incite à aller visiter certaines contrées reculées, ou les hommes labourent encore à la main sans animaux, (car ce n'est pas bien de les faire travailler gratuitement), et l'on en reparle. Tu vis confortablement grâce au charbon, au pétrole et en France grâce au nucléaire. Si je te laisse que les éoliennes sans ces autres énergies tu retourne au 16 ème siècle.

   

Tu as le même travers que Jancovici : 5 siècles de savoir accumulé qui compte(rai) pour du beurre, retour au 16ème siècle mon oeil !

Et s'il est exact de souligner que ces savoirs ne sont pas équitablement partagés, c'est un problème d'éducation et non d'énergie.

Par

En réponse à Gastor

Tu as le même travers que Jancovici : 5 siècles de savoir accumulé qui compte(rai) pour du beurre, retour au 16ème siècle mon oeil !

Et s'il est exact de souligner que ces savoirs ne sont pas équitablement partagés, c'est un problème d'éducation et non d'énergie.

   

C'est pas une question de savoir-faire, mais d'ordre de grandeur.

J'ai cité le cas d'une maison équipée de panneaux photovoltaïques dernière technologie qui ont produit en tout et pour tout 42KWh sur la totalité du mois de décembre dernier. Il est manifeste que c'est largement insuffisant pour subvenir aux besoins énergétiques (chauffage, eau chaude, lessives, etc.) d'une famille pendant un mois. Vous êtes capable de vivre avec le confort moderne en vous limitant à une consommation de 1,4KWh/jour ?

Par

En réponse à Twingomatix

C'est pas une question de savoir-faire, mais d'ordre de grandeur.

J'ai cité le cas d'une maison équipée de panneaux photovoltaïques dernière technologie qui ont produit en tout et pour tout 42KWh sur la totalité du mois de décembre dernier. Il est manifeste que c'est largement insuffisant pour subvenir aux besoins énergétiques (chauffage, eau chaude, lessives, etc.) d'une famille pendant un mois. Vous êtes capable de vivre avec le confort moderne en vous limitant à une consommation de 1,4KWh/jour ?

   

Une innovation pourrait vous intéresser, recherchez : Heated Sand Energy Storage - Polar Night Energy

Investissement qui se conçoit plus pour un quartier qu'une maison mais l'idée est là. Le problème est que nous comparons une société qui s'est construite 2 siècles autour du fossile avec même pas 2 décennies d'EnR

Par

En fait avons nous commencé !

Par

En réponse à Gastor

Une innovation pourrait vous intéresser, recherchez : Heated Sand Energy Storage - Polar Night Energy

Investissement qui se conçoit plus pour un quartier qu'une maison mais l'idée est là. Le problème est que nous comparons une société qui s'est construite 2 siècles autour du fossile avec même pas 2 décennies d'EnR

   

Et en quoi cela résoud-il le problème d'ordre de grandeur ?

Quelle surface de panneaux solaires et combien d'éoliennes faudrait-il par exemple pour alimenter en énergies renouvelables une agglomération comme celle de Paris (en supposant bien sûr qu'on a supprimé la distribution du gaz qui contribue au réchauffement climatique) ? C'est pas en couvrant les toits des immeubles parisiens de panneaux solaires que vous allez résoudre le problème !

Par

En réponse à Twingomatix

Et en quoi cela résoud-il le problème d'ordre de grandeur ?

Quelle surface de panneaux solaires et combien d'éoliennes faudrait-il par exemple pour alimenter en énergies renouvelables une agglomération comme celle de Paris (en supposant bien sûr qu'on a supprimé la distribution du gaz qui contribue au réchauffement climatique) ? C'est pas en couvrant les toits des immeubles parisiens de panneaux solaires que vous allez résoudre le problème !

   

A vous de multiplier la surface bétonné en France par le rendement moyen des PV (et ne parlons pas des autres EnR et gains de rendement escomptés -pompe à chaleur, isolation, efficience électroniques ...)

Après comme le cuivre, si un prix dérape, existe des substituts.

Par

En réponse à Gastor

A vous de multiplier la surface bétonné en France par le rendement moyen des PV (et ne parlons pas des autres EnR et gains de rendement escomptés -pompe à chaleur, isolation, efficience électroniques ...)

Après comme le cuivre, si un prix dérape, existe des substituts.

   

En refusant de faire le calcul, vous admettez que c'est complètement irréaliste.

Si 50m2 de panneaux solaires ne couvrent pas 10% des besoins d'une famille, ça signifie qu'il faut a minima entre 500m2 et 1000m2 de panneaux par foyer.

Il y a environ 24 millions de foyers en France. Il faudrait alors entre 12 et 24 milliards de m2 de panneaux en France, soit entre 115 fois et 230 fois la surface de la ville de Paris. Et je ne parle que de la surface des panneaux sachant que tous les pans d'un toit ne sont pas éligibles à la mise en place de panneaux. Même en couvrant toutes les surface artificialisées en France (bâtiments, routes, parkings, voies ferrées, etc.), on n'a arriverait pas au compte. Et je ne compte pas les systèmes de stockage pour restituer la nuit ce qui a été capté de jour.

Par

En réponse à SR-Narbonne

J'aimerai que les auteurs de cette étude m'explique comment on peut émettre autant de co2 qu'une VT avec une PHEV qui dispose de 50 Km d'autonomie électrique quand on en fait trente par jour t que l'on recharge dans son garage le soir en rentrant comme je le fais moi même depuis 7 ans et en faisant un plein par an.

   

Tu confonds plusieurs choses.

Tout d'abord, cette étude...comme de nombreuses autres montrent la REALITE de l'utilisation des PHEV et que dans la pratique, statistiquement, en moyenne, ils sont peu chargés.

Comme je l'ai écrit, pas plus tard que cette semaine, un ancien collègue m'expliquait que Valeo avait donnée des 3008 PHEV aux collaborateurs...avec une carte d'essence pour ne pas payer l'essence. Comme il ne va pas installer à ces frais une borne de charge chez lui pour payer l'électricité alors que l'essence est gratuit, il l'utilise comme une thermique (hybride).

C'est la réalité du terrain et le fait que les PHEV sont en très large majorité vendue aux entreprises (au contraire des VE).

Dans ton cas, pourquoi ne pas rouler en électrique alors ?

Le fait est que ceux qui chargent souvent, ont installé une borne chez eux, et on mis 45k€ ou plus dans tous les PHEV actuels...finalement auraient pu (dû ?) se payer un VE grande autonomie à la place !

Alors, il n'y avait pas encore assez de choix et les choses n'étaient pas assez développées par le passé. Mais en 2022 et les années avançant, le PHEV a de moins en moins d'intérêt par rapport au VE.

Par

En réponse à Twingomatix

En refusant de faire le calcul, vous admettez que c'est complètement irréaliste.

Si 50m2 de panneaux solaires ne couvrent pas 10% des besoins d'une famille, ça signifie qu'il faut a minima entre 500m2 et 1000m2 de panneaux par foyer.

Il y a environ 24 millions de foyers en France. Il faudrait alors entre 12 et 24 milliards de m2 de panneaux en France, soit entre 115 fois et 230 fois la surface de la ville de Paris. Et je ne parle que de la surface des panneaux sachant que tous les pans d'un toit ne sont pas éligibles à la mise en place de panneaux. Même en couvrant toutes les surface artificialisées en France (bâtiments, routes, parkings, voies ferrées, etc.), on n'a arriverait pas au compte. Et je ne compte pas les systèmes de stockage pour restituer la nuit ce qui a été capté de jour.

   

N'importe quoi, regardez au moins combien de kWh vous avez consommé en 1 an au lieu de partir sur des scénarios loufoques ! Vous parlez exclusivement de surface sans jamais calculer l'énergie produite. Un panneau de 2m² fait aujourd'hui 400Wc et produits +/- ça 5h/j en moyenne annuelle = 365 kWh/an/m², donc une famille bouffe 1000 kWh par jour selon vous, sérieusement ?

Gégé au bar PMU se trompe moins !

Par

En réponse à SR-Narbonne

Je doute qu'il y ait de grandes différences d'un PHEV à l'autre. Mais je ne sais pas ce qu'à ce monsieur.

Moi j'ai un Outlander depuis 2014 et je roule 100% électrique 360 jours par an et je fais entre 25 et 40 km par jour, et ne fait qu'un plein par an comme ferait presque tout le monde si ce tout le monde roulait en PHEV. Cet article est ridicule comme l'étude qui a conclu qu'un PHEV émettait autant de co2 qu'un VT !

SERGE ROCHAIN

   

ah, la voiture de ma belle-mère. Elle a acheté ça...et s'est rendu compte que...il n'y avait pas de chauffage additionel !!! Il fallait prendre la finition plus haut de gamme pour l'avoir.

Du coup, et pourtant elle vie dans la Manche, pas en Siberie mais les 3/4 du temps où elle veut du chauffage car il fait moins de 21°C...le moteur thermique se met en route. Une blague.

Et après, la conso hors mode électrique est... moyenne dirons-nous !

Donc prenons le dernier Outlander (refresh 2019). C'était 39k€ en Finition Business (pour avoir le chauffage).

Du coup, tu as un foudre de guerre...qui fait le 0-100 en 11s, tu as un coffre de 460l, quand tu fais un long voyage, comme tu consommes 8,5l/100 sur l'autoroute et que le réservoir fait 43l, même en ayant fait un plein au départ en ayant perdu 5mn, tu fais max 400km...

Donc finalement, tu te dis qu'une Tesla Modèle 3 SR+ à 38k€, avec 540l de coffre, plus habitable, NETTEMENT plus performante, mieux équipée... est peut-être un meilleur choix, non ?

Et si tu fais beaucoup de longs trajets, disons 10'000km/an, avec une conso de 8,5l/100 sur ces trajets, c'est 1400€ de carburant / an (et tu payes un peu plus d'électricité car ça consomme genre 25kWh/100km) donc 8k€ d'écart en 5 ans, finalement, cela te revient proche du coût d'une Modèle 3 GA !!!

Mais ça, c'était en 2019. En 2022, tu ne peux plus acheter qu'une Eclipse PHEV. Si tu veux juste le chauffage, c'est la Business à 43,5k€ (si tu veux le régulateur adaptatif, c'est... 45k€ !!!)

Du coup, sois tu fais que des petits trajets et une Modèle 3 SR+ te coûte nettement moins chère. Sois tu fais aussi des longs trajets et si tu fais 8000km/an de longs trajets, une 3 GA 4 roues motrices avec 450cv et mieux équipé que la version Instyle.

Bref, Mitsubishi est le parfait exemple du PHEV qui n'a dans la pratique aucun sens.

Par

En réponse à Philippe2446

Ah, c'est sur que ça ne fait pas les affaires de Mme d9b quand elle accompagne la petite à la leçon d'équitation en TMS... ! :areuh:

C'est marrant quand même, comme on est toujours d'accord avec les gens quand ils disent un truc qui nous arrange... :hum:

   

Pas que moi. Tesla : 85'000 voitures vendues en Europe à 38-50k€.

Pot à yaourth de 800km à 1l/100 ? Zero.

C'est une réalité. Pourquoi as-tu acheter une Audi 3 e-Tron et pas une voiture thermique à 1l/100 ? C'est que ça t'arrange bien Philippe ! Ou que peux-être cela n'existe pas ...et que peut-être que ça n'existe pas car il n'y a pas de demande.

Dire je suis pour quelque chose qui n'existe pas plutôt que le VE qui divise par 3 à 10 les emissions du thermique, c'est un peu débile, non ?

Je ne suis pas CONTRE la voiture à 1l/100. Mais si on doit faire quelque chose aujourd'hui, je préfère pousser pour le VE de 2t plutôt que garder nos SUV thermique en attendant l'hypothétique voiture à 1l/100 qui viendrait dans 10 ans...ou pas.

Et encore une fois, l'état ne pousse absolument pas dans un sens ou l'autre. Si un constructeur propose une voiture à 1l, soit 28g CO²/km, l'état donnera le même bonus que le VE. Pourquoi aucun constructeur ne le propose ?

Par

En réponse à Kékédu54

Pour ma part skoda Octavia RSiV. Prix d'achat 42000. 16300kms dans la 1ere année dont 12072 en full électrique certifié par VAG lors de la révision des 15000. Donc 3300kms en essence seulement. Le compteur linky indique une consommation de 360€ de la wallbox de mon garage. J'ai donc parcouru 12000kms pour 360€ environ car les décélérations rechargent aussi. L'hybride rechargeable est bel et bien le plus économique des moyens de locomotion actuel quoi qu'en disent les pseudos etudes financers dans l'ombre par certains groupes pétrolier. Essayez et vous verrez.

   

Super. Aujourd'hui, elle commence à 45k€. 460l de coffre. Un réservoir de 39l et une conso autour de 8l/100 sur autoroute donc 400-450km d'autonomie max.

Honnêtement, j'ai du mal à voir le grand intérêt contre une Modèle 3 SR+ à 38k€ plus spacieuse, plus performance, plus valorisante et mieux équipée.

Par

En réponse à Lucky06200

D'abord qd tu as déchargé ta batterie en roulant en EV avec un PHEV, la batterie n'est pas à 0 mais à 17% (exemple pour la mienne). Tu roules ensuite en HEV et là tu vas osciller (sauf usage très particulier) autour de 13-15%. Donc en usage normal, tu ne pousses JAMAIS la batterie à 0, loin de là !

A l'autre bout, qd le système coupe la charge (by the way toujours lente, rien à voir avec une recharge exprès sur un VE !), tu n'es pas en fait à 100% (le constructeur a prévu une marge, d'où la distinction capacité totale et capacité utile) et pour encore plus de sécurité rien ne t'interdit de programmer une recharge un peu plus courte (pour ma part je vise les 50-55 km d'autonomie, alors que le max est 57-58km.

Bref, pour ces raisons, je ne suis pas du tout ton analyse !

Je ne réponds pas à tous les autres avis négatifs émis, d'autres (Sony, Kuga et bien d’autres) l’ont déjà très bien fait.

   

Cela ne change que marginalement le nombre de cycle que la batterie peut prendre.

Si tu regardes les tests sur les Panasonic 18650: https://pushevs.com/2018/04/27/battery-charging-full-versus-partial/

Tu peux voir que, à part si tu charges tous les jours à 100%, en chargeant tous les jours à 85-90%, et même en déchargeant à 0%, tu es quand même à 3500 cycles environ.

Donc un VE utilisé normalement ou un PHEV se comportera assez similairement. Sauf que 3500 cycles sur 50km, c'est 150'000km donc cela vient quand même assez vite sur un PHEV.

Par

En réponse à Lucky06200

Même avec une batterie ’bien usée’, une PHEV sera toujours une ”super HEV’ !

   

Ce qui est malheureusement LOIN des objectifs de réduction que le transport doit réaliser !

Par

En réponse à 14jch

les batteries sur l'outlander sont garanties DIX ans, je répète DIX ans. Faut quand même entretenir ta bagnole !!!!

   

Tu veux les liens des forums avec tous les soucis de batterie de possesseur d'Outlander au bout de 3-4 ans déjà ?

Par

En réponse à Gastor

N'importe quoi, regardez au moins combien de kWh vous avez consommé en 1 an au lieu de partir sur des scénarios loufoques ! Vous parlez exclusivement de surface sans jamais calculer l'énergie produite. Un panneau de 2m² fait aujourd'hui 400Wc et produits +/- ça 5h/j en moyenne annuelle = 365 kWh/an/m², donc une famille bouffe 1000 kWh par jour selon vous, sérieusement ?

Gégé au bar PMU se trompe moins !

   

Mon scénario loufoque, il est expliqué dans tous mes posts plus haut : Comment fait-on en hiver, uniquement avec des panneaux photovoltaïques et aucune source d'énergie pilotable, au moment où ceux-ci donnent dix fois moins qu'au printemps ou en été et qu'en même temps, on a de loin les plus grosses consommations de l'année ?

Si vous ne voulez pas répondre à la question, dites-le, mais ne sortez pas des généralités qui n'ont absolument rien à voir. Tout ce que vous prouvez dans vos réponses, c'est que vous n'avez jamais analysé le fonctionnement réel de panneaux photovoltaïques réels et que vous n'avez absolument aucune idée de comment ça fonctionne.

Par

En réponse à Twingomatix

Mon scénario loufoque, il est expliqué dans tous mes posts plus haut : Comment fait-on en hiver, uniquement avec des panneaux photovoltaïques et aucune source d'énergie pilotable, au moment où ceux-ci donnent dix fois moins qu'au printemps ou en été et qu'en même temps, on a de loin les plus grosses consommations de l'année ?

Si vous ne voulez pas répondre à la question, dites-le, mais ne sortez pas des généralités qui n'ont absolument rien à voir. Tout ce que vous prouvez dans vos réponses, c'est que vous n'avez jamais analysé le fonctionnement réel de panneaux photovoltaïques réels et que vous n'avez absolument aucune idée de comment ça fonctionne.

   

C'est fou ça, je vous ai déjà répondu, après si l'anglais est un problème pour vous dites le.

En tout cas vous êtes en plein délire à 1000 m² de PV par foyer, ça équivaut à des factures 4.500€ d'électricité par mois. Pour ce genre de discussion j'ai un bar PMU en bas de chez moi, merci de rester réaliste.

Par

En réponse à Gastor

C'est fou ça, je vous ai déjà répondu, après si l'anglais est un problème pour vous dites le.

En tout cas vous êtes en plein délire à 1000 m² de PV par foyer, ça équivaut à des factures 4.500€ d'électricité par mois. Pour ce genre de discussion j'ai un bar PMU en bas de chez moi, merci de rester réaliste.

   

Moi, je constate la REALITE de production d'un panneau photovoltaïque de 50m2 en décembre 2021. 42KWh produits sur le mois, soit 1,4KWh par jour alors qu'il a produit près de 300KWh au meilleur mois de 2021.

Restez accoudé au bar de votre PMU à dire que la réalité n'est pas réaliste à vos yeux, que voulez-vous que je vous dise ?

Si vous êtes capable de subvenir à la totalité des besoins énergétiques de votre foyer avec 1,4KWh par jour, c'est que vous êtes exceptionnel, j'en conviens !

Par

En réponse à Twingomatix

Moi, je constate la REALITE de production d'un panneau photovoltaïque de 50m2 en décembre 2021. 42KWh produits sur le mois, soit 1,4KWh par jour alors qu'il a produit près de 300KWh au meilleur mois de 2021.

Restez accoudé au bar de votre PMU à dire que la réalité n'est pas réaliste à vos yeux, que voulez-vous que je vous dise ?

Si vous êtes capable de subvenir à la totalité des besoins énergétiques de votre foyer avec 1,4KWh par jour, c'est que vous êtes exceptionnel, j'en conviens !

   

1,4KWh par jour, EN HIVER, je précise, bien sûr. :biggrin:

Par

En réponse à Twingomatix

1,4KWh par jour, EN HIVER, je précise, bien sûr. :biggrin:

   

Oui, et ? C'est l'horizon indépassable ? Stocker la chaleur quand la production bat son plein n'est pas souhaitable ? Possible ? Prix ? Y a t'il assez de construit en France pour produire l'énergie nécessaire à raison de 365kWh/an/m² ?

A nouveau, le problème est que nous comparons une société qui s'est construite 2 siècles autour du fossile avec même pas 2 décennies d'EnR, votre installation en est une illustration. Demain on fera différemment, mieux et moins chère, tout simplement parce qu’on arrête pas l’intelligence humaine.

Par

En réponse à Gastor

Oui, et ? C'est l'horizon indépassable ? Stocker la chaleur quand la production bat son plein n'est pas souhaitable ? Possible ? Prix ? Y a t'il assez de construit en France pour produire l'énergie nécessaire à raison de 365kWh/an/m² ?

A nouveau, le problème est que nous comparons une société qui s'est construite 2 siècles autour du fossile avec même pas 2 décennies d'EnR, votre installation en est une illustration. Demain on fera différemment, mieux et moins chère, tout simplement parce qu’on arrête pas l’intelligence humaine.

   

Pour l'instant, il n'existe absolument aucune technologie qui permette le stockage d'énergie sur de longues durées avec un bon rendement, pour des raisons simples liées aux principes de la thermodynamique.

On peut rêver de s'en débarrasser, mais personne n'y est arrivé jusqu'à présent.

Par

En réponse à Twingomatix

Pour l'instant, il n'existe absolument aucune technologie qui permette le stockage d'énergie sur de longues durées avec un bon rendement, pour des raisons simples liées aux principes de la thermodynamique.

On peut rêver de s'en débarrasser, mais personne n'y est arrivé jusqu'à présent.

   

Il est faux d'affirmer que personne n'y est arrivé jusqu'à présent, c'est juste pas encore disponible commercialement. Mais cette innovation était juste pour illustrer que nous n'avons pas atteint les limites de l'innovation, on a à peine commencé !

Un peu tôt pour invoquer des raisons simples liées aux principes de la thermodynamique....

Par

En réponse à d9b66217

Tu confonds plusieurs choses.

Tout d'abord, cette étude...comme de nombreuses autres montrent la REALITE de l'utilisation des PHEV et que dans la pratique, statistiquement, en moyenne, ils sont peu chargés.

Comme je l'ai écrit, pas plus tard que cette semaine, un ancien collègue m'expliquait que Valeo avait donnée des 3008 PHEV aux collaborateurs...avec une carte d'essence pour ne pas payer l'essence. Comme il ne va pas installer à ces frais une borne de charge chez lui pour payer l'électricité alors que l'essence est gratuit, il l'utilise comme une thermique (hybride).

C'est la réalité du terrain et le fait que les PHEV sont en très large majorité vendue aux entreprises (au contraire des VE).

Dans ton cas, pourquoi ne pas rouler en électrique alors ?

Le fait est que ceux qui chargent souvent, ont installé une borne chez eux, et on mis 45k€ ou plus dans tous les PHEV actuels...finalement auraient pu (dû ?) se payer un VE grande autonomie à la place !

Alors, il n'y avait pas encore assez de choix et les choses n'étaient pas assez développées par le passé. Mais en 2022 et les années avançant, le PHEV a de moins en moins d'intérêt par rapport au VE.

   

Pas besoin de mettre une borne pour charger une PHEV ! Une simple prise renforcée suffit.

Je n'ai pas payé 45 K€ la mienne, mais 33 k€ neuve... certes il y a 4 ans.

Une grosse batterie, non merci ! Pour moi ça n’égalera jamais le service d'un PHEV

Par

En réponse à d9b66217

Cela ne change que marginalement le nombre de cycle que la batterie peut prendre.

Si tu regardes les tests sur les Panasonic 18650: https://pushevs.com/2018/04/27/battery-charging-full-versus-partial/

Tu peux voir que, à part si tu charges tous les jours à 100%, en chargeant tous les jours à 85-90%, et même en déchargeant à 0%, tu es quand même à 3500 cycles environ.

Donc un VE utilisé normalement ou un PHEV se comportera assez similairement. Sauf que 3500 cycles sur 50km, c'est 150'000km donc cela vient quand même assez vite sur un PHEV.

   

Je ne cherchais pas à comparer PHEV vs EV !

Merci de ta ref. On y voit même que sur du 0-70 on attend 5000 cycles !

Et 150 kkm en EV sur une PHEV c'est déjà pas mal je trouve !

Par

En réponse à d9b66217

Ce qui est malheureusement LOIN des objectifs de réduction que le transport doit réaliser !

   

Remarque incompréhensible au premier abord !

Par

En réponse à d9b66217

Super. Aujourd'hui, elle commence à 45k€. 460l de coffre. Un réservoir de 39l et une conso autour de 8l/100 sur autoroute donc 400-450km d'autonomie max.

Honnêtement, j'ai du mal à voir le grand intérêt contre une Modèle 3 SR+ à 38k€ plus spacieuse, plus performance, plus valorisante et mieux équipée.

   

d9b en mode bulldozer !

Par

En réponse à Gastor

Il est faux d'affirmer que personne n'y est arrivé jusqu'à présent, c'est juste pas encore disponible commercialement. Mais cette innovation était juste pour illustrer que nous n'avons pas atteint les limites de l'innovation, on a à peine commencé !

Un peu tôt pour invoquer des raisons simples liées aux principes de la thermodynamique....

   

Tu as qque chose d'un peu plus sérieux que le lien fourni qui demontrerait l'intérêt du truc sur un cas concret ?

Je ne rejète pas mais m'interroge !

Par

En réponse à Gastor

C'est fou ça, je vous ai déjà répondu, après si l'anglais est un problème pour vous dites le.

En tout cas vous êtes en plein délire à 1000 m² de PV par foyer, ça équivaut à des factures 4.500€ d'électricité par mois. Pour ce genre de discussion j'ai un bar PMU en bas de chez moi, merci de rester réaliste.

   

Tu n'as pas plus répondu à sa question qu’aux miennes un peu plus tôt !

Ton art de l'esquive est sans doute très développé mais en abuser le rend visible comme le nez au milieu de la figure !

Par

En réponse à Lucky06200

Tu n'as pas plus répondu à sa question qu’aux miennes un peu plus tôt !

Ton art de l'esquive est sans doute très développé mais en abuser le rend visible comme le nez au milieu de la figure !

   

L'innovation en question, recherchez : Heated Sand Energy Storage - Polar Night Energy

Il s'agit d'utiliser un surplus d'EnR (PV l'été...) pour chauffer à haute température une masse de sable parfaitement isolé pour restituer les calories au plus fort de l'hiver. Rapport coût/efficacité difficile à battre

Ceci est juste un exemple pour tordre le cou aux vérités toute faites de Jancovici, dont la plus grosse connerie qu'il a jamais sortie : EnR = retour aux esclaves (ou 16ème siècle pour faire moins polémique)

Par

En réponse à Lucky06200

Tu as qque chose d'un peu plus sérieux que le lien fourni qui demontrerait l'intérêt du truc sur un cas concret ?

Je ne rejète pas mais m'interroge !

   

Quel lien ? Je pointé une innovation, au hasard, et certainement parmi des centaines en cours de progression.

Par

En réponse à Lucky06200

Tu as qque chose d'un peu plus sérieux que le lien fourni qui demontrerait l'intérêt du truc sur un cas concret ?

Je ne rejète pas mais m'interroge !

   

éventuellement https://www.youtube.com/watch?v=tm7spMG0ch8

Par

En réponse à d9b66217

Tu veux les liens des forums avec tous les soucis de batterie de possesseur d'Outlander au bout de 3-4 ans déjà ?

   

Le grabnd nawak. LKe busibness c'est le bas de gamme chez l'outlander. Et il y a le chauffage comme dans toutes les voitures, et la clim est asservie aux batteries.

Par

En réponse à Lucky06200

Pas besoin de mettre une borne pour charger une PHEV ! Une simple prise renforcée suffit.

Je n'ai pas payé 45 K€ la mienne, mais 33 k€ neuve... certes il y a 4 ans.

Une grosse batterie, non merci ! Pour moi ça n’égalera jamais le service d'un PHEV

   

Oui mais tu dois payer l'électricité quand même. Mon copain a le choix entre faire le plein gratos ou charger en électricité en payant de sa poche. Il a fait un choix rationnel.

Et le pire, c'est qu'il fait surtout de longs trajets pour aller en Normandie. Pour le MEME prix, il aurait pû avoir une Tesla GA, qui lui permet d'aller dans l'usine en Normandie, charger sur place, revenir et cela aurait coûter moins chère à l'entreprise et aurait eu un bien meilleur bilan carbone que rouler à 8,5l/100.

L'entreprise ne voit pas beaucoup plus loin que son nez et acheter des PHEV avec pleins d'exemptions de taxes permet des économies substantielles sans emmerde et investissement.

Sinon, c'est quoi les "emmerdes" dont tu parles ?

Par

En réponse à Lucky06200

Je ne cherchais pas à comparer PHEV vs EV !

Merci de ta ref. On y voit même que sur du 0-70 on attend 5000 cycles !

Et 150 kkm en EV sur une PHEV c'est déjà pas mal je trouve !

   

Tiens, marrant vu que je charge tous les jours à 70%. Pourtant tu me dis pas que le problème est le coût de la batterie quand je devrai la remplacer ?

En gros, elles tiennent 5000 cycles...dans ton PHEV avec une autonomie de 30km mais 1500 cycles dans un VE ?

Par

En réponse à 14jch

Le grabnd nawak. LKe busibness c'est le bas de gamme chez l'outlander. Et il y a le chauffage comme dans toutes les voitures, et la clim est asservie aux batteries.

   

Non, c'est le 2e niveau de finition. Si tu prends le 1er, pas de chauffage additionnel. C'est sur le configurateur et je le sais car j'ai déjà conduit l'Outlander de ma belle-mère.

Moi, je m'en fous, les gens font CE QU'ILS VEULENT. Vraiment. Moi si j'ai le choix entre un Outlander, moins habitable, super lourding et peu performant (0-100 en 11s), moins bien équipé, avec une conso de 8,5l/100 sur autoroute qui me donne des temps de trajet similaires à une 3 SR+ de même prix mais autrement plus plaisante, habitable, sûr et équipé, je ne réfléchis pas.

Mais chacun fait ce qu'il veut.

Je dis juste que le PHEV bien utilisé est vertueux...mais que la réalité montre que ce n'est pas le cas en moyenne. Donc je suis pour les moyens que cela soit bien utilisé. Par exemple, beaucoup plus taxer l'essence. Cela devrait pas être gênant puisqu'on m'explique qu'on charge régulièrement son PHEV ou que son hybride consomme 3,5l/100, hein ?

Par

J'ai tout lu, y compris l'hystérie sur les panneaux solaires , il est évident que pour certains le forum va régler tous les pb. de la consommation éléctrique durable ! Concernant les PHEV et en particulier l'outlander, il y a une diffusion de fausses informations phénoménales, on se croirait sur fesse de bouc. S'il y a des crétins qui ne savent pas recharger leur véhicule sur prise, ce n'est pas pour cela que le véhicule est à jeter. J'ai croisé une etron immatriculée récemment, elle n'a plus de clignotant sur les rond-points, c'est sûrement une spécifité de dealer, (PA avant de me répondre sur cela, vérifiez que vous n'habitez pas Marseille). Ce n'est pas pour cette raison qu'il faut jeter l'étron. (il y en a d'autres)

le choix d'acheter un PHEV repose généralement sur une conception de déplacement un peu plus vertueuse qu'un véhicule termique, tout en laissant la liberté au possédant qui n'est plus englué dans des temps de recharge délirants.

On m'opose des normes de conduite qui personnellement me sont totalement étrangères. Pour l'instant je dois faire 100km par jour AR. Les premiers 50 km sont d'ouest en est, pas de pb. Mais au retour les 50 autres sont d'Est en Ouest avec le soleil en pleine face sur une route départementale sinueuse. No comments sur les conditions de circulation donc de dépenses énérgétiques. Je suis parti en EV, je reviens en hyvride.

Donc pour mon usage l"outlander PHEV version business (l'entrée de gamme, et il n'y en pas de plus basse) correspond tout à fait à mes attentes, je me rechargerai cette nuit en heures creuses et c'est reparti pour un tour.

Convernat la dsétérioration des batteries msie en avant p

Par

En réponse à 14jch

J'ai tout lu, y compris l'hystérie sur les panneaux solaires , il est évident que pour certains le forum va régler tous les pb. de la consommation éléctrique durable ! Concernant les PHEV et en particulier l'outlander, il y a une diffusion de fausses informations phénoménales, on se croirait sur fesse de bouc. S'il y a des crétins qui ne savent pas recharger leur véhicule sur prise, ce n'est pas pour cela que le véhicule est à jeter. J'ai croisé une etron immatriculée récemment, elle n'a plus de clignotant sur les rond-points, c'est sûrement une spécifité de dealer, (PA avant de me répondre sur cela, vérifiez que vous n'habitez pas Marseille). Ce n'est pas pour cette raison qu'il faut jeter l'étron. (il y en a d'autres)

le choix d'acheter un PHEV repose généralement sur une conception de déplacement un peu plus vertueuse qu'un véhicule termique, tout en laissant la liberté au possédant qui n'est plus englué dans des temps de recharge délirants.

On m'opose des normes de conduite qui personnellement me sont totalement étrangères. Pour l'instant je dois faire 100km par jour AR. Les premiers 50 km sont d'ouest en est, pas de pb. Mais au retour les 50 autres sont d'Est en Ouest avec le soleil en pleine face sur une route départementale sinueuse. No comments sur les conditions de circulation donc de dépenses énérgétiques. Je suis parti en EV, je reviens en hyvride.

Donc pour mon usage l"outlander PHEV version business (l'entrée de gamme, et il n'y en pas de plus basse) correspond tout à fait à mes attentes, je me rechargerai cette nuit en heures creuses et c'est reparti pour un tour.

Convernat la dsétérioration des batteries msie en avant p

   

Concernant la détérioration des batteries dans le temps, en fait il y a mensonge par omission. La détérioration a lieu avec les recharges rapides qui se font à 80%, en recharge normale sur une prise domestique aucun pb. .

Par

En réponse à Gastor

L'innovation en question, recherchez : Heated Sand Energy Storage - Polar Night Energy

Il s'agit d'utiliser un surplus d'EnR (PV l'été...) pour chauffer à haute température une masse de sable parfaitement isolé pour restituer les calories au plus fort de l'hiver. Rapport coût/efficacité difficile à battre

Ceci est juste un exemple pour tordre le cou aux vérités toute faites de Jancovici, dont la plus grosse connerie qu'il a jamais sortie : EnR = retour aux esclaves (ou 16ème siècle pour faire moins polémique)

   

Je comprends parfaitement l'intérêt potentiel du truc !

Je te demande simplement une source un tant soit peu scientifique démontrant sérieusement l'intérêt réel du truc... pas un lien vers une ’pub’ qui cite des rendements de 90% ou plus sans les définir ni les démontrer.

Donc répondre ”quel lien” est une réponse pour le moins curieuse !

Par

En réponse à Gastor

éventuellement https://www.youtube.com/watch?v=tm7spMG0ch8

   

Et me diriger vers du YouTube.... !

Par

En réponse à d9b66217

Oui mais tu dois payer l'électricité quand même. Mon copain a le choix entre faire le plein gratos ou charger en électricité en payant de sa poche. Il a fait un choix rationnel.

Et le pire, c'est qu'il fait surtout de longs trajets pour aller en Normandie. Pour le MEME prix, il aurait pû avoir une Tesla GA, qui lui permet d'aller dans l'usine en Normandie, charger sur place, revenir et cela aurait coûter moins chère à l'entreprise et aurait eu un bien meilleur bilan carbone que rouler à 8,5l/100.

L'entreprise ne voit pas beaucoup plus loin que son nez et acheter des PHEV avec pleins d'exemptions de taxes permet des économies substantielles sans emmerde et investissement.

Sinon, c'est quoi les "emmerdes" dont tu parles ?

   

Hors sujet !

Par

En réponse à d9b66217

Tiens, marrant vu que je charge tous les jours à 70%. Pourtant tu me dis pas que le problème est le coût de la batterie quand je devrai la remplacer ?

En gros, elles tiennent 5000 cycles...dans ton PHEV avec une autonomie de 30km mais 1500 cycles dans un VE ?

   

Encore HS ! Je n'ai jamais parlé de (coût) de batterie à remplacer pour ma part !

Par

En réponse à Lucky06200

Hors sujet !

   

Non c'est TOUT A FAIT le sujet mais cela ne te plaît pas de dire que le PHEV, c'est surtout pour les flottes d'entreprises...Avec des gens qui ne chargent pas. C'est pourtant ce que toutes les études montrent.

Par

En réponse à Lucky06200

Encore HS ! Je n'ai jamais parlé de (coût) de batterie à remplacer pour ma part !

   

non, tu parles de durée de vie. Comme si, sur un hybride ou PHEV, dont le nombre de cycles est 70 fois plus important (hybride) ou 7 fois plus important (PHEV) n'useraient pas leur batterie beaucoup plus vite qu'un VE...

Par

En réponse à Gastor

Tu as le même travers que Jancovici : 5 siècles de savoir accumulé qui compte(rai) pour du beurre, retour au 16ème siècle mon oeil !

Et s'il est exact de souligner que ces savoirs ne sont pas équitablement partagés, c'est un problème d'éducation et non d'énergie.

   

Sans charbon, pétrole, et gaz les éoliennes n'existent pas. Actuellement quand les vents sont favorables 30% de la production électrique journalière peut être "éolienne", mais les mauvais jours c'est juste 0,3 % ..

Tu évitera de mettre en route le grille pain, mais aussi de recharger la voiture électrique.

Par

En réponse à d9b66217

non, tu parles de durée de vie. Comme si, sur un hybride ou PHEV, dont le nombre de cycles est 70 fois plus important (hybride) ou 7 fois plus important (PHEV) n'useraient pas leur batterie beaucoup plus vite qu'un VE...

   

D'abord parle français... ce n'est pas ’useraient’ qu'il faut dire mais ’usaient’?

Ensuite, en effet un HEV ou un PHEV n’usent pas leur batterie plus vite qu’un EV !

Que ce soit, HEV, PHEV ou EV on ne change/changera pas (sauf accident ou situation exceptionnelle) sa batterie

Par

En réponse à d9b66217

Non c'est TOUT A FAIT le sujet mais cela ne te plaît pas de dire que le PHEV, c'est surtout pour les flottes d'entreprises...Avec des gens qui ne chargent pas. C'est pourtant ce que toutes les études montrent.

   

Moi ça n'a me gêne pas outre mesure ! Ou est le problème ? Ils ne consomment pas plus (ou dans les pires cas, peut-être juste un peu plus) qu’un thermique et se retrouvent sur le marché de l’occas au bout de 3 ans !

Par

En réponse à gordini12

Sans charbon, pétrole, et gaz les éoliennes n'existent pas. Actuellement quand les vents sont favorables 30% de la production électrique journalière peut être "éolienne", mais les mauvais jours c'est juste 0,3 % ..

Tu évitera de mettre en route le grille pain, mais aussi de recharger la voiture électrique.

   

Non car même si la centrale à gaz démarre, cela met le VE à 50g/km. Imbattable.

Par

En réponse à Lucky06200

D'abord parle français... ce n'est pas ’useraient’ qu'il faut dire mais ’usaient’?

Ensuite, en effet un HEV ou un PHEV n’usent pas leur batterie plus vite qu’un EV !

Que ce soit, HEV, PHEV ou EV on ne change/changera pas (sauf accident ou situation exceptionnelle) sa batterie

   

"D'abord parle français... ce n'est pas ’useraient’ qu'il faut dire mais ’usaient’?" : non, conditionel. Un ingénieur se doit aussi de savoir parler français Lucky.

"Ensuite, en effet un HEV ou un PHEV n’usent pas leur batterie plus vite qu’un EV !" : Un HEV qui cycle 70 fois plus vite sa batterie n'use pas plus vite sa batterie ??? Tu m'expliques ta physique ? Monsieur rendement 118% ?

"Que ce soit, HEV, PHEV ou EV on ne change/changera pas (sauf accident ou situation exceptionnelle) sa batterie" : ah bah très bien. Au moins, tu n'es pas de ceux qui nous sortent qu'un VE coûte trop cher dans le temps à cause de la batterie à changer. Dis-le à Philippe et tes copains quand ils ressortiront cet argument.

Bon, en l'occurence, si tu ne changes pas une batterie de HEV, si, dans sa vie, elle devient très peu efficace. Idem pour le PHEV. Si une batterie de Tesla fait 350'000-400'000km pour les 1ère NCA, les PHEV qui n'utilisent pas de LFP font moins de 70% de leur capacité dans pas mal de cas avant 100'000km. C'est physique et on le voit à longueur de post de forum avec les gens faisant la moitié de l'autonomie électrique qu'ils avaient neuf au bout de quelques années.

Pour les HEV, c'est comme Plexus, ils ont une hybride ...qui consomme 8-9l/100.

Par

En réponse à d9b66217

Non car même si la centrale à gaz démarre, cela met le VE à 50g/km. Imbattable.

   

Et si cest une centrale fuel ou charbon ?

Par

En réponse à d9b66217

"D'abord parle français... ce n'est pas ’useraient’ qu'il faut dire mais ’usaient’?" : non, conditionel. Un ingénieur se doit aussi de savoir parler français Lucky.

"Ensuite, en effet un HEV ou un PHEV n’usent pas leur batterie plus vite qu’un EV !" : Un HEV qui cycle 70 fois plus vite sa batterie n'use pas plus vite sa batterie ??? Tu m'expliques ta physique ? Monsieur rendement 118% ?

"Que ce soit, HEV, PHEV ou EV on ne change/changera pas (sauf accident ou situation exceptionnelle) sa batterie" : ah bah très bien. Au moins, tu n'es pas de ceux qui nous sortent qu'un VE coûte trop cher dans le temps à cause de la batterie à changer. Dis-le à Philippe et tes copains quand ils ressortiront cet argument.

Bon, en l'occurence, si tu ne changes pas une batterie de HEV, si, dans sa vie, elle devient très peu efficace. Idem pour le PHEV. Si une batterie de Tesla fait 350'000-400'000km pour les 1ère NCA, les PHEV qui n'utilisent pas de LFP font moins de 70% de leur capacité dans pas mal de cas avant 100'000km. C'est physique et on le voit à longueur de post de forum avec les gens faisant la moitié de l'autonomie électrique qu'ils avaient neuf au bout de quelques années.

Pour les HEV, c'est comme Plexus, ils ont une hybride ...qui consomme 8-9l/100.

   

Bah non on dit ”comme si tu n'étais pas un idiot ....’ et non ”comme si tu ne serais pas un idiot...” Non seulement tu n'entends pas que ça sonne faux, mais en plus tu ne connais pas les règles des temps à employer après le ’SI’ ! Pas de conditionnel , le conditionnel se met dans la phrase principale !!!! Et le pire c'est que tu soutiens tes âneries en te foutant de ma bobine en plus ! Tu n'as aucune honte toi ! On doit donc dire :

’”si tu n'étais pas si idiot, tu nous ficherais la paix avec tes âneries et ressentirais ta honte !” (et non ’ si tu ne serais pas si idiot...)

Et je ne réponds même pas à tes autres âneries. Je répète juste l’évidence : une PHEV, et encore moins une HEV, n’ont de raison intrinsèque d’user plus vite une batterie qu’une EV, bien au contraire ! Leur dimensionnement est un autre aspect.

Par

ah ok, je vois où tu veux en venir, tu as lu hyper rapidement et j'ai mis le "sur" en trop. Mon si n'était pas le "si" du conditionnel.

J'ai pas écrit : "SI tu avais (imparfait) un PHEV, tu aurais (conditionnel) ...",

j'ai écrit :

"comme si, sur un hybride ou PHEV, dont le nombre de cycles est 70 fois plus important (hybride) ou 7 fois plus important (PHEV) n'useraient pas leur batterie beaucoup plus vite qu'un VE..."

Le "sur" est de trop. Mais j'ai utilisé "comme si".

Petit info :

"Dans la langue littéraire, on utilise le PQP du subjonctif (qui a valeur de cond. paasé), parfois l’imparfait de ce mode.

Quand comme si introduit une phrase exclamative, il peut être suivi du conditionnel : Comme s’il se réconcilierait jamais avant d’avoir vaincu (Troyat)."

ou sinon, du Larrousse : Comme si (+ conditionnel), employé dans une phrase exclamative pour exprimer une nuance de doute ironique : comme si on devrait être à ses ordres !

Comme si (+ conditionnel), employé dans une phrase exclamative pour exprimer une nuance de doute ironique : comme si on devrait être à ses ordres !

J'adore ta condescendance. Un jour, c'est la supériorité des ingénieurs Centraliens. Un autre jour, c'est la maîtrise du français...alors que ma femme donne des cours de français !!!

Alors, j'écris vite, en faisant des fautes d'orthographes que je laisse glisser sans me relire mais me faire le coup de la leçon de français, vraiment Lucky, c'est d'un pédant...

Par

Sinon, moi je réponds justement à tes âneries : "Je répète juste l’évidence : une PHEV, et encore moins une HEV, n’ont de raison intrinsèque d’user plus vite une batterie qu’une EV, bien au contraire ! Leur dimensionnement est un autre aspect."

C'est physique. Une cellule de batterie à un certain nombre de cycle en fonction des profils de décharges.

J'ai montré que si on charge à moins de 90% tous les jours, ou mieux 80% (je charge à 70% normalement), on atteint une asymptote en terme de durée de vie.

Donc c'est une EVIDENCE que si une batterie est donnée pour X cycles (1500-3000 cycles par exemple), un PHEV avec 10kWh atteindra X cycles SEPT fois plus RAPIDEMENT qu'un VE avec 70kWh.

Je laisse le Centralien me donner un petit cours de math.

Par

En réponse à d9b66217

ah ok, je vois où tu veux en venir, tu as lu hyper rapidement et j'ai mis le "sur" en trop. Mon si n'était pas le "si" du conditionnel.

J'ai pas écrit : "SI tu avais (imparfait) un PHEV, tu aurais (conditionnel) ...",

j'ai écrit :

"comme si, sur un hybride ou PHEV, dont le nombre de cycles est 70 fois plus important (hybride) ou 7 fois plus important (PHEV) n'useraient pas leur batterie beaucoup plus vite qu'un VE..."

Le "sur" est de trop. Mais j'ai utilisé "comme si".

Petit info :

"Dans la langue littéraire, on utilise le PQP du subjonctif (qui a valeur de cond. paasé), parfois l’imparfait de ce mode.

Quand comme si introduit une phrase exclamative, il peut être suivi du conditionnel : Comme s’il se réconcilierait jamais avant d’avoir vaincu (Troyat)."

ou sinon, du Larrousse : Comme si (+ conditionnel), employé dans une phrase exclamative pour exprimer une nuance de doute ironique : comme si on devrait être à ses ordres !

Comme si (+ conditionnel), employé dans une phrase exclamative pour exprimer une nuance de doute ironique : comme si on devrait être à ses ordres !

J'adore ta condescendance. Un jour, c'est la supériorité des ingénieurs Centraliens. Un autre jour, c'est la maîtrise du français...alors que ma femme donne des cours de français !!!

Alors, j'écris vite, en faisant des fautes d'orthographes que je laisse glisser sans me relire mais me faire le coup de la leçon de français, vraiment Lucky, c'est d'un pédant...

   

Je vois on se rattrape aux branches en disant maintenant que dans ta phrase le mot ’sur’ est en trop ! Mais la phrase est toujours bancale ..... !

Oui, le conditionnel est parfois utilisé en style littéraire dans un sens bien particulier (qui n'est d'ailleurs pas le même que celui que tu voulais introduire !). Mais en français de tous les jours le Larousse, autant que d'autres sources, indique bien que l'on doit employer l’indicatif.

Maintenant toi tu veux faire le littéraire, vas y... mais je ne sais pas qui est alors le plus pédant de nous deux ! Et au moins applique toi au lieu de faire des phrases tarabiscotées !

Par

En réponse à d9b66217

Sinon, moi je réponds justement à tes âneries : "Je répète juste l’évidence : une PHEV, et encore moins une HEV, n’ont de raison intrinsèque d’user plus vite une batterie qu’une EV, bien au contraire ! Leur dimensionnement est un autre aspect."

C'est physique. Une cellule de batterie à un certain nombre de cycle en fonction des profils de décharges.

J'ai montré que si on charge à moins de 90% tous les jours, ou mieux 80% (je charge à 70% normalement), on atteint une asymptote en terme de durée de vie.

Donc c'est une EVIDENCE que si une batterie est donnée pour X cycles (1500-3000 cycles par exemple), un PHEV avec 10kWh atteindra X cycles SEPT fois plus RAPIDEMENT qu'un VE avec 70kWh.

Je laisse le Centralien me donner un petit cours de math.

   

Allé fais l’andouille ça te va bien. Mélange le fonctionnement de base et le dimensionnement !

Fonctionnement de base

La batterie d’une HEV supportera beaucoup plus de cycles, fonctionnant toujours sur du 40-60% que celle d’une EV, soumises à des charges decharges beaucoup plus profondes et éventuellement à des charges rapides.

Donc ”intrinsequement” une batterie de HEV use moins sa batterie qu’une EV !

Dimensionnement

Les km parcourus avant dégradation dépendront des dimensionnements et des usages. Tu ne peux pas établir de généralité comme tu le fais sur ce plan là. Toujours prêt à généraliser un calcul particulier dès lors qu'il va dans ton sens hein petit coquin !

Par

En réponse à Lucky06200

Je vois on se rattrape aux branches en disant maintenant que dans ta phrase le mot ’sur’ est en trop ! Mais la phrase est toujours bancale ..... !

Oui, le conditionnel est parfois utilisé en style littéraire dans un sens bien particulier (qui n'est d'ailleurs pas le même que celui que tu voulais introduire !). Mais en français de tous les jours le Larousse, autant que d'autres sources, indique bien que l'on doit employer l’indicatif.

Maintenant toi tu veux faire le littéraire, vas y... mais je ne sais pas qui est alors le plus pédant de nous deux ! Et au moins applique toi au lieu de faire des phrases tarabiscotées !

   

Tu reconnais...JAMAIS quand tu as tord ? C'est fou ! Je crois que je n'ai jamais rencontré dans la vraie vie une personne comme toi.

Je te mets le nez dans le caca en te prouvant pourquoi j'ai utilisé le conditionel et tu me dis de m'appliquer ?

Tu vas faire comme Gordini qui va essayer de nous expliquer que Ec = 1/2*m*V² car on ne le saurait (conditionnel) pas ?

Par

En réponse à Lucky06200

Allé fais l’andouille ça te va bien. Mélange le fonctionnement de base et le dimensionnement !

Fonctionnement de base

La batterie d’une HEV supportera beaucoup plus de cycles, fonctionnant toujours sur du 40-60% que celle d’une EV, soumises à des charges decharges beaucoup plus profondes et éventuellement à des charges rapides.

Donc ”intrinsequement” une batterie de HEV use moins sa batterie qu’une EV !

Dimensionnement

Les km parcourus avant dégradation dépendront des dimensionnements et des usages. Tu ne peux pas établir de généralité comme tu le fais sur ce plan là. Toujours prêt à généraliser un calcul particulier dès lors qu'il va dans ton sens hein petit coquin !

   

"Allé fais l’andouille ça te va bien." : en l'occurrence, c'est toi qui le fait ... ou alors c'est toi qui n'a pas compris le fonctionnement :

"Mélange le fonctionnement de base et le dimensionnement !" : en fait, c'est LA différence entre le VE et (la partie électrique du) le PHEV. Le PHEV a une "petite" batterie et le VE a une grosse batterie.

Après, tu as les plus gros PHEV BMW avec des batteries de presque 30kWh...quand une Twingo a 22kWh donc on voit que les frontières se brouillent plus on essaie de rapprocher le PHEV d'un VE. Mais c'est LA différence au niveau électrique.

"La batterie d’une HEV supportera beaucoup plus de cycles" : non. Ce sont les mêmes batteries. Elles supportent le même nombre de cycle. Tu peux essayer de le répéter que cela n'en devient pas plus vrai pour autant.

", fonctionnant toujours sur du 40-60% que celle d’une EV" : lol ! Une batterie de PHEV de 10kWh...fonctionne TOUJOURS sur 40-60% ???

Donc dis-moi,

- quand tu branches ton PHEV la nuit, tu peux limiter la charge max sur ton eNiro ? Tu peux dire de charger que jusqu'à 60% ?

- et tu roules toujours jusqu'à 40% soit juste avec 20% de l'autonomie = 2kWh = 10km ? Donc tous les utilisateur de PHEV ne font que 10km en électrique ??? :eek:

"soumises à des charges decharges beaucoup plus profondes" : combien de fois veux-tu que je te donne le lien des 18650 Panasonic montrant qu'une décharge profonde n'impacte quasiment pas le nombre de cycle ?

Et je parle de 3,6V, soit en-dessous du 0% des VE, sachant que c'est pas courant de rentrer le soir avec 0% de batterie tu sais ?

"soumises à des charges decharges beaucoup plus profondes" : lol ! Moi, une charge rapide, c'est 6 fois par an, à max 1,5C pendant 10-15mn avant que la puissance chute.

Les utilisateurs de PHEV, 1,5C, c'est une régen de 15kW. Tu te souviens de notre échange sur la Prius qui prenait 20-30kW ? A chaque lever de pied ?

Tu es en train de me dire que ton eNiro, il ne régénère par à AU MOINS 15kW ? A chaque fois que tu lèves le pied ou freine en utilisant donc le maximum de la régen ?

"Donc ”intrinsequement” une batterie de HEV use moins sa batterie qu’une EV !" : en fait, c'est l'inverse. Intrinsèquement, comme tu ne fais pas tous les jours 350km, tu es dans une plage pour le coup 70-30 tous les jours alors que pour qu'un PHEV soit sur cettre tranche, cela voudrait dire 20km max ou 10km aller et retour.

Et le PHEV se tape une "charge rapide" à chaque freinage / décélération.

Donc non, un PHEV morfle évidemment beaucoup plus.

"Donc ”int