Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Conduire sans permis est-il dangereux ?

Dans Pratique / Sécurité

Conduire sans permis est-il dangereux ?

Les sans permis auraient bien plus d'accidents que les "avec permis" et cela justifie que désormais, on les traque. En réalité, il y a énormément de bonnes raisons de leur faire la chasse, mais la sécurité routière n'en est pas une.

Entendu une info au JT de France 2 : les conducteurs sans permis, dont le nombre serait en forte croissance, ont plus d'accidents que la moyenne.

Bizarre : je me souviens avoir découvert exactement l'inverse en enquêtant sur le sujet voici une quinzaine d'années. La conclusion était que les sans permis avaient bien moins d'accidents que les automobilistes en règle.

Il y avait même sur le site officiel de la Sécurité routière un dossier sur le sujet, plein de tableaux et de statistiques qui démontraient que les sans permis - tant ceux qui ne l'ont jamais passé que ceux qui l'ont perdu - étaient bien moins impliqués dans les accidents corporels et moins souvent auteurs d'infraction. Conclusion d'alors : les sans permis prenaient moins de risques, faisaient tout pour ne pas être interpellés, bref se faisaient tout petits dans le trafic, à l'inverse du conducteur lambda qui se croit "tout permis".

 

 700 000 sans permis ? Ou 1,5 million ?

Conduire sans permis est-il dangereux ?

Donc, ça a changé. Ce doit être à cause du fameux "ensauvagement" de la société. Ou bien des réseaux sociaux…

J'ai quand même vérifié… Et découvert que l'info sur la dangerosité des sans permis est basée sur l'hypothèse qu'ils seraient 700 000 en France.

En fait, si on connaît très précisément le nombre d'accidents corporels dans lesquels ils sont impliqués, on ignore, et pour cause, leur nombre exact.

Mais au début des années 2000, les chercheurs l'estimaient compris entre 1 et 1,5 million, ce qui change radicalement le calcul et démontrerait l'exact contraire de ce qu'affirmaient ce soir-là les pouvoirs publics, par la voix de France 2. En réalité, les conducteurs sans permis ont au pire autant d'accidents que les autres et au mieux, bien moins. Ce qui est, somme toute, parfaitement logique et même psycho-logique. Et jusqu'à présent jamais remis en cause par la Sécurité routière.

 

Le sans permis coûte cher en indemnisations

 Mais au ministère de l'Intérieur, on doit faire passer une nouvelle réglementation qui, depuis le 1er janvier, autorise l'utilisation du nouveau fichier des véhicules assurés (FVA), lequel permet via le système LAPI (lecture automatique de plaque d'immatriculation) dont seront bientôt équipés tous les véhicules des forces de l'ordre de détecter automatiquement un véhicule non assuré. Et un véhicule non assuré, c'est bien souvent celui d'un sans permis, car pas ou plus de permis, pas d'assurance….

Du pur Big Brother même si c'est pour la bonne cause : pas votre sécurité qui a bon dos, mais la santé du Fonds de garantie des assurances (FGAO) qui indemnise les victimes de conducteurs sans permis et dont le financement pèse sur la prime de tous les assurés.

C'en est donc fini du sempiternel entrefilet de quotidien régional "Il conduisait sans permis depuis 1987 !" avec la photo du papy qui explique que "c'est quand même pas ben plus compliqué à manœuvrer qu'un tracteur !"

 

La galère du permis, une spécialité européenne

Et de fait, ce n'est pas si compliqué. D'ailleurs, dans bien des pays civilisés, on "donne" le permis de conduire après une formation et un examen succincts et/ou un apprentissage avec Papa-Maman. C'est ainsi que l'on pratiquait en Belgique et en Grande-Bretagne avant que l'Europe impose son sacro-saint chemin de croix sans le moindre effet sur la mortalité des conducteurs débutants. Et c'est encore ainsi que cela se passe pour les jeunes dans la plupart des états américains, en Australie, au Canada… Sans plus de dégâts que chez nous.

Conduire sans permis est-il dangereux ?

Contrairement à ce que croient l'immense majorité des Européens, il n'est pas indispensable de débourser autour de 2000 € et de perdre des douzaines d'heures à faire défiler des QCM et touiller une boîte de vitesses pour être un bon conducteur. Ou un mauvais. Prudent ou risque-tout, adroit ou maladroit, altruiste ou égoïste ne sont pas des caractéristiques que modifient 20 ou 30 heures de formation. Fondamentalement, ni l'auto-école, ni l'inspecteur ne changent quoi que ce soit au candidat.

En fait, l'intérêt social du permis ne réside pas tant dans la formation et l'examen qui la sanctionne, mais dans le droit qu'il donne à conduire.

Parce qu'il s'agit de ne pas perdre ce droit (ou de camoufler le fait qu'on l'a perdu ou jamais acquis), le permis est notre garde-fou.

On pourrait par conséquent, à l'image de ce qui se pratique pour l'accès à la 125, le donner à 100 % des candidats pour peu qu'ils aient suivi le cursus. Et même rendre ce cursus deux ou trois fois moins pénible et coûteux sans la moindre conséquence pour la sécurité routière.

Et avec un énorme bénéfice pour la mobilité des jeunes, le financement de leurs études et formations et leur accès à l'emploi.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et dire que je pensais que conduire sans permis était un problème ! Maintenant non, je me rend compte que des gens qui n'ont jamais appris le code de la toute ou n'ont jamais réussi à le respecter et se sont vu enlever leur permis sont en fait des chances pour la sécurité routière !

Merci d'avoir éclairé ma lanterne. J'espère que la prochaine fois que quelqu'un vous rentrera dedans, ce sera un sans permis sans assurance, vous pourrez alors le féliciter de son civisme :oui:

Par

Et puis si vous ne voyez pas la différence en difficulté entre une route de campagne française sans visibilité et un boulevard ou une highway immense avec boitoto aux usa...

Par

Histoire de fric, comme d'hab !

Par

le problème des sans permis, c'est qu'ils sont généralement également "sans assurance".

et donc, à moins d'être profondément débiles, ils ne s'arrêteront jamais pour un constat en cas de choc, d'où délit de fuite.

après, ce n'est pas la délivrance d'un permis qui fait forcément le bon conducteur: suffit de voir le comportement de certains sur les routes.

mais entre ceux qui n'ont pas les moyens (ou ne veulent pas se donner les moyens) de se payer le permis pour des raisons XY mais qui conduisent bien, et ceux qui n'ont pas ou plus le permis et qui conduisent mal, on ne peut pas généraliser.

Par

En réponse à mynameisfedo

le problème des sans permis, c'est qu'ils sont généralement également "sans assurance".

et donc, à moins d'être profondément débiles, ils ne s'arrêteront jamais pour un constat en cas de choc, d'où délit de fuite.

après, ce n'est pas la délivrance d'un permis qui fait forcément le bon conducteur: suffit de voir le comportement de certains sur les routes.

mais entre ceux qui n'ont pas les moyens (ou ne veulent pas se donner les moyens) de se payer le permis pour des raisons XY mais qui conduisent bien, et ceux qui n'ont pas ou plus le permis et qui conduisent mal, on ne peut pas généraliser.

Pourtant il existe une méthode simple :

Retrait de point, en cas d'accident en tord, proportionnel aux dégâts infligés :

- en fonction du montant des dommages matériels : entre 1 et 6 points

- si dommage corporel : retrait de permis

Avec cette méthode c'est assez simple, on sanctionne les gens qui provoquent des accidents et qui mettent la vie des autres en danger... c'est du pragmatisme.

On peut conduire très mal en respectant la répression en rigueur (c'est à dire les vitesses, le seul point de surveillance de nos policiers de la route) comme on peut conduire très bien en ne respectant pas, parfois, les limitations de vitesse si évidemment on ne roule pas en vitesse excessive aux vues des conditions.

Je ne comprends pas pourquoi, une personne qui provoquent des accidents en étant en tord ne perd pas son permis alors qu'une personne qui roule à 180 km/h sur une 4 voies désertes, dans de bonne condition lui se fait retirer son permis et fini au tribunal...

Par Profil supprimé

Le permis est devenu beaucoup trop cher. Et ce n'est pas un différentiel de 10h de conduite entre 2 candidats qui vont faire la différence. Par contre ceux qui ont pratiqué la conduite accompagnée c'est un vrai plus. Attention aussi au comportement des parents.

Si les jeunes pouvaient l'obtenir dès 16 ans avec la possibilité de faire l'apprentissage de la conduite à l'école ce serait mieux. Ce serait plus égalitaire pour tout le monde. Aujourd’hui si tu viens d'un milieu pauvre, tu galère.

Par

En réponse à Axel015

Pourtant il existe une méthode simple :

Retrait de point, en cas d'accident en tord, proportionnel aux dégâts infligés :

- en fonction du montant des dommages matériels : entre 1 et 6 points

- si dommage corporel : retrait de permis

Avec cette méthode c'est assez simple, on sanctionne les gens qui provoquent des accidents et qui mettent la vie des autres en danger... c'est du pragmatisme.

On peut conduire très mal en respectant la répression en rigueur (c'est à dire les vitesses, le seul point de surveillance de nos policiers de la route) comme on peut conduire très bien en ne respectant pas, parfois, les limitations de vitesse si évidemment on ne roule pas en vitesse excessive aux vues des conditions.

Je ne comprends pas pourquoi, une personne qui provoquent des accidents en étant en tord ne perd pas son permis alors qu'une personne qui roule à 180 km/h sur une 4 voies désertes, dans de bonne condition lui se fait retirer son permis et fini au tribunal...

C'est vrai que je ne comprend pas non plus pourquoi on ne peut pas rouler à 180km/h sur la 4 voies du périphérique a 3h du matin en semaine...:blague:

Par

Bravo pour le commentaire . Actuellement en France beaucoup de conducteur roulent comme des assassin.

Par

Encore du bla-bla de comptoir, un recueil de clichés éculés et une interprétation partiale et à charge

Par

Déjà avant tout supprimer le permis B pour les scooter remettre un permis 125 car ses eu qui crée le plus accident se des danger public

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire