Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Couvre-feu : quels sont les déplacements autorisés en voiture après 18 heures ?

Dans Pratique / Autres actu pratique

Florent Ferrière , mis à jour

Couvre-feu : quels sont les déplacements autorisés en voiture après 18 heures ?

Les dernières annonces de Jean Castex ne changent rien aux règles des déplacements en voiture. Voici un rappel des motifs dérogatoires pour prendre son auto après 18 heures.

À l’issue d'un nouveau conseil de défense, Jean Castex s'est exprimé ce vendredi soir (29 janvier) depuis l'Élysée. Surprise, l'heure n'est toujours pas au reconfinement. Le Premier Ministre a pourtant évoqué une situation qui s'est dégradée, avec plus de 3.000 personnes en réanimation, et a répété sa crainte face aux variants du virus.

Mais le chef du gouvernement a déclaré : "Nous pouvons encore nous donner une chance d'éviter le reconfinement". Pour ralentir encore la diffusion du Covid, il a bien annoncé de nouvelles mesures : des contrôles plus importants aux frontières, la fermeture des centres-commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 m2 ou encore le renforcement du télétravail.

En revanche, pour les déplacements dans le pays, rien ne change pour l'instant. Depuis le 16 janvier, tous les Français sont soumis à un couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin, sept jours sur sept. Pendant le couvre-feu, les déplacements sont interdits, sauf motif dérogatoire.

Quels sont les cas de figure qui vous permettent de vous déplacer de 18 heures à 6 heures ?

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  • Déplacements liés à des transits ferroviaires, aériens ou en bus pour des déplacements de longues distances.
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Quels documents à avoir ?

Pour se déplacer pendant le couvre-feu, il faut toujours remplir la désormais célèbre attestation de déplacement. En plus de ses papiers d'identité, il faut avoir les documents qui justifient le déplacement, notamment une attestation de l'employeur pour les trajets liés au travail et le justificatif de déplacement scolaire si vous revenez de l'école avec vos enfants.

> Le lien pour trouver les attestations

Quelle sanction ?

En cas de non-respect du couvre-feu :

  • Première sanction : une amende de 135 €, majorée à 375 € (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 €, majorée à 450 €(en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après trois infractions en 30 jours : une amende de 3750 €, passible de 6 mois d'emprisonnement.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire