Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Covid-19 : les entreprises automobiles au chevet des soignants

Dans Voitures de fonction / Flotte auto

Permettre aux soignants d’être mobiles en toutes circonstances durant la crise, c’est l’un des engagements solidaires pris depuis un mois par les entreprises du secteur automobile, de même que par la plupart des collectivités régionales. Regard sur quelques-unes des actions menées.

Le monde de l’automobile accompagne les soignants dans leurs déplacements domicile-travail.
Le monde de l’automobile accompagne les soignants dans leurs déplacements domicile-travail.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’élan de solidarité à l’adresse du personnel soignant est national. Il se manifeste d’abord symboliquement, chaque soir à 20 heures, par des salves d’applaudissements aux fenêtres des habitations. Un soutien chaleureux qui devrait perdurer bien au-delà du 11 mai, la date que le gouvernement a choisie pour déconfiner la population.

L’élan de solidarité se manifeste aussi de façon concrète, par le biais d’initiatives de terrain destinées à soutenir sur la durée les équipes de médecins, d’infirmiers et d’aides-soignants engagées dans la lutte contre le coronavirus. Ces démarches se matérialisent notamment par l’engagement massif du monde de l’automobile, avec l’objectif d’aider les professionnels de santé dans leurs déplacements domicile-travail.

Loueurs, distributeurs indépendants, réparateurs, artisans-taxis, formateurs à la conduite : tous derrière les soignants

Depuis le 17 mars dernier, premier jour du confinement, les professionnels de l’automobile sont sur le pont pour soutenir les soignants dans leur combat contre le Covid-19. Les acteurs de la location courte durée notamment. Ils proposent des mises à disposition gratuites de véhicules. ADA, Ucar, Europcar, Hertz, Avis ou encore Virtuo font partie de ces enseignes engagées aux côtés des professionnels de santé n’ayant pas de moyen de locomotion personnel ou rencontrant un problème mécanique sur leur véhicule.

Ucar est l’un nombreux loueurs de véhicules engagés au service du personnel médical.
Ucar est l’un nombreux loueurs de véhicules engagés au service du personnel médical.

Il faut souligner tout autant l’aide apportée par les distributeurs indépendants, par les réseaux nationaux de réparation ou par les garagistes locaux. Beaucoup d’entre eux priorisent actuellement l’accueil et la prise en charge des soignants. Cela peut se traduire par des prêts de voiture, par des housses de siège offertes, mais aussi par la désinfection de véhicules à la demande des soignants. D’autres encore proposent des révisions et remplacements de pièces détachées sans frais, comme la start-up niçoise Go Mecano qui, avec le concours du groupe d’assurances Allianz, se déplace jusqu’au domicile ou sur le lieu de travail des soignants pour remettre gratuitement leur voiture en état.

Il faut noter par ailleurs l’action de Mobility Tech Green, spécialiste de l’autopartage professionnel, connu pour son service de réservation de véhicules en libre-service à destination des entreprises et des collectivités. Il y a quelques jours, la société rennaise s’est associée à Orange et Marguerite, deux de ses partenaires, pour mettre une flotte de voitures actuellement non utilisées par les entreprises au service du personnel des CHU, partout en France.

Le leader européen de l’autopartage B2B, Mobility Tech Green, met à disposition une flotte de véhicules au service du personnel des CHU.
Le leader européen de l’autopartage B2B, Mobility Tech Green, met à disposition une flotte de véhicules au service du personnel des CHU.

Coup de projecteur également sur les unions d’artisans-taxis et les sociétés de VTC. À la demande de l’État, elles se rendent disponibles dans tout le pays pour transporter les soignants. Certaines d’entre elles ont choisi d’éteindre carrément leurs compteurs et de ne pas facturer les courses… Un geste d’autant plus fort que le ministère de la Santé avait annoncé, dès le début du confinement, qu’il prendrait en charge tous les frais de taxi de ses effectifs.

Le monde du deux-roues se montre généreux lui aussi. Illustration à travers la démarche menée par EasyMonneret. La moto-école présidée par le champion de moto Philippe Monneret a décidé de mettre à disposition du personnel médical de Paris, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, du Var et des Bouches-du-Rhône l’ensemble de ses scooters 125 cm3 (actuellement non utilisés sur ses sites en raison des mesures de confinement). Sur simple demande et jusqu’au 11 mai, chaque soignant pourra ainsi profiter d’un scooter pour se rendre au travail. L’équipe EasyMonneret se charge de livrer chaque engin, soit sur le lieu de travail, soit sur le lieu de résidence. Dès la levée du confinement en outre, pour les remercier de leur dévouement face au Covid-19, le centre de formation à la conduite s’engage à offrir aux soignants de ces départements la formation 125 cc, et ce jusqu’à la fin de l’année.

Les constructeurs activent leurs parcs et leurs points de vente

Renault met 1 300 voitures à disposition des soignants, dont 300 Zoé de sa filiale Zity.
Renault met 1 300 voitures à disposition des soignants, dont 300 Zoé de sa filiale Zity.

Les fabricants automobiles, eux aussi, ont tenu à s’investir intensément. Les groupes tricolores en tête. Renault a par exemple réservé pour le corps médical un total de 1 300 véhicules, dont 300 Zoé issues de sa filiale en libre-service Zity, et 1 000 modèles servant habituellement de voitures de courtoisie. Tous ces véhicules sont prêtés à titre gracieux.

Chez PSA, on note une même volonté d’accompagner. L’entreprise a réquisitionné une partie de la flotte de sa division Mobilités Free2Move pour la mettre gratuitement au service des soignants parisiens. Le réseau Opel France met quant à lui 400 véhicules à leur disposition. La firme à l’éclair propose en outre un entretien à prix coûtant.

Du côté des marques étrangères implantées en France, on note là encore de l’entraide. De la part de Land Rover ou de Kia Motors par exemple. La division française de l’enseigne coréenne s’est illustrée en confiant gratuitement une dizaine de ses véhicules à l’hôpital de Rueil-Malmaison et à la Croix-Rouge parisienne.

Un soutien qui dépasse parfois le cadre automobile

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, la solidarité de la filière automobile s’exprime même bien souvent hors de ses prérogatives habituelles. À l’image précisément des constructeurs, qui multiplient les dons d’argent ou de masques (PSA, Renault, Volkswagen, Audi et Daimler notamment) à destination des professionnels de santé.

PSA est l’un des constructeurs associés à Air Liquide pour fabriquer des respirateurs artificiels.
PSA est l’un des constructeurs associés à Air Liquide pour fabriquer des respirateurs artificiels.

D’autres ont reconverti une partie de leurs chaînes de montage et se concentrent en urgence sur la fabrication de respirateurs artificiels destinés aux salles de réanimation. C’est ce que font PSA, Renault et l’équipementier Valeo en France, en partenariat avec le groupe Air Liquide, spécialiste en gaz industriels. C’est aussi ce que font entre autres Seat, Ford et Ferrari, en Espagne, aux États-Unis et en Italie.

À l’heure où la production automobile semble redémarrer tout doucement depuis la mi-avril, en Chine mais aussi en Allemagne ou en France, souhaitons que toutes ces manifestations de solidarité à l’égard des soignants, fortes en images, permettent à l’industrie automobile mondiale de retrouver très vite des couleurs.

Transports et prêts gratuits de véhicules : la part des collectivités

La région Hauts-de-France prête des voitures aux personnels soignants pendant toute la durée de la crise sanitaire.
La région Hauts-de-France prête des voitures aux personnels soignants pendant toute la durée de la crise sanitaire.

Favoriser la mobilité des professionnels de santé dans ce contexte jamais vu, c’est ce qui anime également la plupart des collectivités territoriales. Nombreuses sont celles qui ont instauré depuis un mois la gratuité des transports en commun, trains express et bus régionaux compris, pour tous les soignants munis d’une carte professionnelle ou d’une attestation employeur. C’est le cas en PACA, dans le Grand-Est, en Bretagne et en Normandie, pour ne citer que ces régions.

Même résolution en Occitanie, de Toulouse à Montpellier, où un transport interurbain à la demande, par car, assure des liaisons 7/7 et 24/24 vers les établissements de soins. L’Ile-de-France, de son côté, a décidé de réserver 20 lignes de bus pour le transport exclusif des soignants vers les hôpitaux parisiens et franciliens.

Dans les Hauts-de-France, l’administration va encore plus loin. Elle ajoute à la gratuité des transports en commun le prêt de véhicules. Depuis le 27 mars, elle propose en effet gracieusement des modèles de son parc automobile (dans le cadre d’un accord local avec Toyota et Volkswagen) afin de permettre aux personnels de santé, y compris à ceux qui travaillent dans des établissements sociaux ou médico-sociaux, ou dans des crèches accueillant des enfants de soignants, de se rendre au travail sans contrainte. 

 

 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Lors du deconfinement, qui voudra de ces vh autopartage ?

Qui va les désinfecter ?

A l'époque des bluecars Autolib, elles étaient dégueulasses (urine, excréments...) mais il n'y avait pas de risque de chopper un coronavirus.

Par

En réponse à CruchotCars

Lors du deconfinement, qui voudra de ces vh autopartage ?

Qui va les désinfecter ?

A l'époque des bluecars Autolib, elles étaient dégueulasses (urine, excréments...) mais il n'y avait pas de risque de chopper un coronavirus.

De bonnes initiatives de la part des marques automobiles et vous essayez quand même de chercher la petite bête ?

Par

En réponse à DylanF

De bonnes initiatives de la part des marques automobiles et vous essayez quand même de chercher la petite bête ?

Disons que son post est a la hauteur de son ignorance...

Par

Sympa le derch de la madame en Twingo! :ange:

Par

Sympa le derch de la madame en Twingo! :ange:

Par

En réponse à DylanF

De bonnes initiatives de la part des marques automobiles et vous essayez quand même de chercher la petite bête ?

Je ne parle pas du geste actuel des constructeurs mais du futur de l'autopartage qui n'a pas vocation à servir le milieu hospitalier à toit jamais et gratuitement, surtout vu la situation financière de Renault par exemple.

Par

En réponse à CruchotCars

Lors du deconfinement, qui voudra de ces vh autopartage ?

Qui va les désinfecter ?

A l'époque des bluecars Autolib, elles étaient dégueulasses (urine, excréments...) mais il n'y avait pas de risque de chopper un coronavirus.

Je vous vois bien mettre des petits papiers sur le pare brise des soignants vous le courageux derrière sa fenêtre entrain d'epier ses voisins ! Un peu de bon sens l'enfant, ça vous grandira.

Par

@plus_anonyme, sympa de constater qu'il existe encore des beaufs bien lourds en 2020...

Par

En réponse à CruchotCars

Lors du deconfinement, qui voudra de ces vh autopartage ?

Qui va les désinfecter ?

A l'époque des bluecars Autolib, elles étaient dégueulasses (urine, excréments...) mais il n'y avait pas de risque de chopper un coronavirus.

Il suffit juste de laisser la voiture 4 ou 5 jours au soleil. Le temps, les UV et la chaleur feront le boulot pour désinfecter.Le covid19 n'est heureusement pas immortel et ne vie que quelques heures sur une surface en plein air.

Par

En réponse à jeje35

@plus_anonyme, sympa de constater qu'il existe encore des beaufs bien lourds en 2020...

Oh, désolé de vous avoir ainsi offusqué. J'oubliais que le site n'était composé que d'internautes intellectuels... :biggrin:

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.