Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Crash tests : les voitures chinoises reçoivent la note maximale

Dans Pratique / Sécurité

Crash tests : les voitures chinoises reçoivent la note maximale

La dernière série de crash-tests de l'organisme Euro NCAP comporte plusieurs modèles chinois, qui ont passé les épreuves haut la main avec la note maximale.

Qu'il est loin, le temps des voitures asiatiques (coréennes, chinoises) à la sécurité passive et active douteuse. Les premières sont désormais bien établies en Europe, et les secondes tentent en ce moment même de se faire une place au soleil dans un marché particulièrement mature et conservateur, dans lequel le droit à l'erreur n'existe pas. Les clients européens ont des exigences élevées, et au delà de l'absence totale d'image des marques chinoises, il faut avant tout, pour ces constructeurs, proposer des véhicules irréprochables sur le plan sécuritaire.

Et la nouvelle session de crash-tests d'Euro NCAP démontre que les Chinois sont prêts. L'organisme a en effet testé les Lynk&Co 01 et Nio ES8, qui seront commercialisées très prochainement. Les deux autos ont eu la note maximale de cinq étoiles, avec des résultats étonnants pour la 01 : 96 % dans la protection des adultes, et score le plus élevé pour la protection en cas d'impact latéral. Ces chiffres ne sont pas des surprises puisque la Lynk&Co 01 repose sur la plateforme modulaire CMA du cousin suédois, le Volvo XC40. Le SUV testé était équipé de la motorisation hybride, avec le moteur essence 1.5 suralimenté. Le poids annoncé sur la fiche technique est de 1755 kg. 

Le "made in China" n'est plus péjoratif

L'autre chinoise envoyée contre un mur était la Nio ES8. L'imposant SUV électrique embarquant une batterie de 100 kWh s'en est un peu moins bien sorti en matière de protection passive des occupants adultes, avec un score toutefois plus que correct de 82 % (84 % pour les enfants). Là où l'ES8 s'illustre, c'est en sécurité active avec les aides à la conduite (92 %) 

Le secrétaire général d'Euro NCAP explique que si "bon nombre de marques chinoises ne sont pas transparentes avec les clients européens en matière de sécurité", ce n'est pas le cas de Lynk&Co et Nio qui "montrent que le made in China n'est plus un terme péjoratif".

 

Une autre auto a également attiré notre attention sur cette session de tests : la Toyota Mirai. Celle qui embarque un réservoir d'hydrogène censé être particulièrement dangereux en cas de fuite ou d'impact a obtenu un score de 5 étoiles et des bonnes notes dans tous les domaines : 88 % pour la protection passive des adultes, 85 % pour les enfants, 80 % pour les piétons et 82 en ce qui concerne les aides à la conduite. 

"Comprenant que certains consommateurs peuvent craindre la technologie, Euro NCAP a accordé une attention particulière à la sécurité en cas d'accident et après le crash test de la Mirai. Mais l'organisme a constaté que le fait qu'il soit alimenté à l'hydrogène n'avait aucun effet sur sa sécurité inhérente".

Lynk & Co

Poursuivez votre lecture :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire