Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Déconfinement : dans certaines villes, la vitesse maximale passe à 20 km/h

Dans Pratique / Autres actu pratique

Audric Doche

Déconfinement : dans certaines villes, la vitesse maximale passe à 20 km/h

Si vous circulez dans certaines grandes villes françaises, méfiance : la limitation change à l'occasion du déconfinement, avec un passage de 30 à 20 km/h. A Strasbourg, il a même été mis en place des "zones de rencontre", où les véhicules sont totalement bannis.

Rien ne sera plus comme avant, peut-on lire ou entendre un peu partout depuis le début de la crise sanitaire et économique. A commencer par l'usage de l'automobile ? Le débat est ouvert, mais certaines villes ont déjà tranché dans le vif en mettant en place des mesures inédites dans le cadre du déconfinement.

A Strasbourg, une des villes les plus "cyclistes" de France, le piéton a désormais la priorité sur tout. A tel point que la mairie a décidé de mettre en place des "zones de rencontre", où les véhicules sont limités à 20 km/h. "Ici, les piétons ont la priorité sur les vélos qui ont la priorité sur les autos. Les badauds ont le droit de déambuler au beau milieu de la rue, c'est aux cyclistes et aux conducteurs de s'adapter à eux", précise l'adjoint au maire. Concrètement, d'un point de vue législatif, cela signifie que les piétons peuvent circuler librement partout, y compris sur la route, et que les véhicules doivent les respecter.

A Toulouse, même politique avec une nouvelle limitation à 20 km/h au lieu de 30 km/h (hors quai de Tounis, boulevard Leclerc, rue de Metz, rue du Languedoc, allées de Brienne et allée de Barcelone, en attente de la mise en place de la nouvelle limitation). La raison est similaire : donner la priorité totale aux piétons pour qu'ils ne soient pas les uns sur les autres.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire