Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Faut-il acheter une occasion sans carnet d'entretien ?

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Cailliot Manuel

On le sait, l'entretien d'une voiture est primordial. Cela conditionne son état de santé, sa sécurité, et sa fiabilité à long terme. Du coup, c'est souvent la première chose que l'on demande quand on veut acheter une occasion : "avez-vous le carnet d'entretien ?" Mais est-ce si important ? C'est la question occasion de la semaine.

Faut-il acheter une occasion sans carnet d'entretien ?

Le carnet d'entretien, c'est la pièce maîtresse qui permet le suivi de l'historique d'une voiture d'occasion. Il permet de savoir si les révisions ont été faites en temps et en heure, et si toutes les opérations prescrites par le constructeur ont été respectées, aux bonnes échéances (courroie de distribution, vidange du liquide de refroidissement, du liquide de frein, etc.).

Et lorsque l'on achète une voiture d'occasion, que ce soit à un professionnel ou à un particulier, c'est souvent une des premières questions qui arrive : "la voiture dispose-t-elle de son carnet d'entretien ?" Qu'il soit physique, ou désormais virtuel, comme c'est de plus en plus souvent le cas.

Et certains acheteurs, en son absence, tourneront purement et simplement les talons. Trop risqué, pour eux, de ne pas connaître avec précision l'historique du véhicule.

 

Mais cette attitude est-elle toujours la bonne ? Cela dépend en fait de plusieurs facteurs.

 

1/ Allez-vous garder la voiture jusqu'au bout ou prévoyez-vous de la revendre ?

Dans le premier cas, l'absence du carnet d'entretien est moins importante. En effet, son absence serait un problème en cas de revente, car vous serez confronté le plus souvent à des acheteurs qui préféreront qu'il soit présent. Et risqueriez d'en perdre sur la route si vous n'avez rien à leur produire.

Mais si vous projetez de garder l'auto jusqu'au bout, le problème ne se pose pas. Si vous possédez quelques connaissances en mécanique, et que l'auto vous semble saine lors de l'essai, avec des pièces manifestement remplacées, cela peut valoir le coup, en négociant le prix en conséquence.

 

2/ Est-il vendu par un pro ou un particulier ?

Si la voiture est vendue par un particulier, il n'y a pas de raison que le suivi d'entretien ne soit pas présent, sauf justement à ce que ce dernier n'ait pas été réalisé. Si le carnet n'est pas présent ou tamponné, il faut au moins que des factures de professionnel soient présentes, si le véhicule a été suivi en garage, ou que des factures d'achat de pièces détachées puissent vous être transmises, dans le cas où le propriétaire a effectué lui-même l'entretien, ce qui n'est pas forcément rédhibitoire.

Si l'auto est vendue par un professionnel, cela arrive souvent que le carnet ait disparu, tout comme les factures d'entretien. Elles n'ont pas forcément été transmises par le précédent propriétaire, ou se sont perdues en cours de route.

Cependant, on peut alors demander à la marque si elle possède des traces informatiques des entretiens dans leur système, grâce au numéro de série.

Et de plus, en général, les pros réalisent avant la vente un check-up général des autos qu'ils vendent, ce qui permet de "remettre à jour" l'entretien, si celui-ci a été malencontreusement oublié. Ils font la vidange, les filtres, parfois la distribution ou la recharge de climatisation. Cela ne présage pas du fait que tout est parfait, mais au moins, on repart de zéro. 

 

3/ Cela dépend de la marque et du modèle convoité

Quand on achète une Renault Clio un peu ancienne, ou une Fiat Panda, la présence du carnet d'entretien, ou plutôt son absence, n'a pas les mêmes conséquences que lorsque l'on achète une BMW Série 5 ou une Mercedes Classe S par exemple.

Dans le premier cas, les éventuels manquements ou soucis liés à un défaut d'entretien seront globalement moins onéreux à résoudre, que dans les autres cas.

De plus, lors d'une revente éventuelle, ce sera plus facile avec la Clio, même sans carnet, qu'avec la BMW ou la Mercedes. En effet, les acheteurs de ce type d'auto sont très à cheval sur la présence du carnet d'entretien, qui valorise énormément l'auto. C'est beaucoup moins le cas pour les marques généralistes, et les petits modèles.

 

LE BILAN

L'absence du carnet d'entretien dûment tamponné n'est pas forcément rédhibitoire lors d'un achat. Si vous comptez garder l'auto jusqu'au bout, qu'elle vous paraît saine, et que ce n'est pas un modèle haut de gamme ou premium, on peut s'en passer, surtout si la voiture est vendue par un pro qui l'aura révisée et contrôlée.

Mais dans le cas contraire, en effet, il vaut mieux s'assurer de sa présence, ou du moins de celle de toutes les factures d'entretien, sans exception et sans "trou" dans l'historique. Cela permettra de valoriser l'auto lors de la revente, et d'écarter le risque de gros soucis dus à un défaut d'entretien.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire