Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Fiabilité du Ford Kuga 2 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Fiabilité du Ford Kuga 2 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Mars 2013 : commercialisation du Ford Kuga 2
  • Octobre 2016 : restylage (esthétique et motorisation)
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

En 2008, Ford lance en France le Kuga, un SUV compact, concurrent des Toyota Rav-4, Nissan Qashqai, ou Volkswagen Tiguan. Cinq ans plus tard, c'est déjà une deuxième génération qui fait son apparition, et l'objet de cette "radioscopie". Un peu plus grand et habitable que le premier opus, ce qui n'est pas un mal, il brille aussi par son confort et son équipement. Son moelleux ne l'empêche pas d'être dynamique sur la route, et de procurer un réel plaisir de conduite. Ses plus gros défauts sont un poids élevé, qui grève la consommation, et une ergonomie pas évidente. Du mieux avec le tout récent restylage, mais la quasi-totalité des occasions sont des premiers modèles. La fiabilité est globalement très bonne, avec en particulier l'absence de gros souci immobilisants récurrents, mais certains aspects sont malgré tout à vérifier avant un achat. Pour finir, les cotes sont raisonnables, ce qui n'est pas toujours le cas des coûts à l'usage. Soyez donc prévenus.

Caradisiac a aimé

  • Le confort
  • L'habitabilité
  • Le comportement routier
  • Les diesels 140/150 et 163/180 ch agréables

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'ergonomie
  • La taille de l'écran multimédia
  • Les consommations élevées
  • Les 2.0 TDCi 115/120 et 1.5 TDCi 120

Nos versions préférées

  • II 1.6 ECOBOOST 182 4X4 TITANIUM BVA6
  • II 2.0 TDCI 150 S&S 4X2TITANIUM

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le confort : le Kuga soigne ses passagers. La suspension est assez prévenante et les selleries confortables.
  • L'habitabilité : les places arrière sont spacieuses pour le gabarit, et le volume de coffre, s'il n'est pas le meilleur de la catégorie, est suffisant.
  • Le comportement routier : le Kuga est un SUV typé berline au niveau de la conduite. Il se révèle donc assez dynamique et agréable à mener.
  • Les diesels 140/150 et 163/180 ch : ils bénéficient d'un agrément général correct, que ce soit au niveau des performances et de l'insonorisation.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'ergonomie : la planche de bord est assez fouillis et le nombre de boutons est impressionnant. À chacun une fonction mais ils sont petits et du coup l'utilisation n'est pas intuitive.
  • La taille de l'écran : le multimédia et le GPS sont affichés dans un écran à la taille ridicule, du coup très peu lisible. Seule la version restylée adopte un grand écran à partir de la deuxième finition Titanium.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Budget

Achat / Cote :

Les tarifs en neuf du Kuga démontrent un excellent rapport  prix/équipement, qui ne se dément pas en haut de gamme. En occasion, les cotes sont particulièrement raisonnables. Les rares essence sont bradés. Le premier prix pour le modèle le plus diffusé 2.0 TDCi 140 (devenu 150 en octobre 2014) est de 14 000 € environ, pour un kilométrage standard. Les essence 1.6 puis 1.5 EcoBoost sont plus chers car ils affichent moitié moins de kilomètres que les diesels (parfois moins de 30 000 km), soit à partir de 17 000 €.

Consommation :

Le Kuga n'est pas le plus vertueux des SUV compacts niveau consommation. Comme toutes les Ford, il est en effet très lourd, et cela grève l'efficacité énergétique. Les moteurs essence ne sont comparativement pas les pires. Les diesels sont finalement les pires, avec des consommations supérieures d'un bon litre par rapport à la concurrence.

Assurance :

Les primes pour les SUV sont en moyenne élevées. Le Kuga n'échappe pas à la règle dans l'absolu, mais il est toutefois un peu moins cher à assurer que ses petits camarades, à puissance équivalente. De l'ordre de 5 % d'économisé, ce n'est pas grand-chose mais c'est toujours ça de pris. 

Prix des pièces :

C'est une constante chez Ford. Les prix abordables à l'achat sont ensuite presque compensés par des tarifs de pièces détachées très élevés. Le Kuga s'inscrit dans cette tendance, avec des filtres, embrayage, amortisseurs aux prix costauds. sur le freinage, c'est mieux, mais au global, il faut savoir que les remplacements de pièces d'usure feront mal au porte-monnaie. 

Entretien :

Les intervalles de révision sont annoncés tous les 20 000 km ou tous les ans. Les tarifs forfaitaires sont globalement corrects, mais certaines concessions s'en éloignent. Les moteurs essence comme diesels sont à courroie de distribution, sauf le 2.0 TDCi 115. Les premiers sont à courroie lubrifiée par les vapeurs d'huile. elle est censée durer la vie de la voiture. Les courroies des diesels se remplacent tous les 10 ans ou 210 000 km. Au final, les coûts d'entretien sont assez élevés.

Fiabilité

Description :

L'expérience acquise avec la première génération semble bénéficier au Kuga 2. En effet, les plaintes sont rares. Les grosses pannes également. Il y a tout de même certains défauts électroniques qui agacent certains propriétaires, mais au global, ce SUV Ford est bien placé concernant sa fiabilité générale. Rien à signaler de particulier niveau finitions, intérieures comme extérieures, par exemple. Espérons que cette bonne dynamique perdure avec le temps et les kilomètres.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Aucune panne lourde et immobilisante récurrente à signaler. 

Autres pannes ou faiblesses :

  • Messages d'alerte. De nombreux propriétaires sont confrontés au message d'alerte "Moteur Anomalie Rev. immédiate", accompagné de perte de puissance et ensuite persistance d'allumage du voyant moteur. Le moteur fonctionne en mode dégradé. Couper le contact et redémarrer permet de repartir, mais cela revient. Plusieurs causes possibles : vanne EGR, souci de régénération du FAP, problème de pression à l'admission d'air du turbo, défaut d'ESP, voire simple bug qui se résout par reprogrammation Les différentes pistes sont à explorer.
  • Embrayage. Sur certains modèles diesel, léger claquement de l'embrayage au lever de pied lorsque le régime moteur est faible. Cela reste rare. Et sans solution.

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Finition intérieure :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Ouverture du hayon automatique. Certains propriétaires sont confrontés au dysfonctionnement de cette fonction, pourtant bien pratique. À faire contrôler, reparamétrer ou capteur à remplacer. 
  • Ordinateur de bord. Il peut indiquer une autonomie restante trop faible par rapport à la réalité et afficher la réserve trop tôt. Des reprogrammations sont possibles.

Rappel de rectification en concession :

  • Septembre 2014 : rappel pour resserrage de l'écrou de fixation du pot catalytique sur une petite série.
  • Octobre 2014 : rappel pour reprogrammation et élargissement des valeurs de tolérance du module de gestion moteur, au niveau du débit d'air à l'admission. Ceci afin d'éviter l'allumage du témoin d'anomalie de fonctionnement. Concerne les moteurs 2.0 diesel TDCi.

Meilleures versions

En Essence : II 1.6 ECOBOOST 182 4X4 TITANIUM BVA6

En essence, sachez déjà qu'il faudra s'armer de patience pour trouver la perle rare. Après, tant qu'à se faire plaisir vu les cotes raisonnables, autant tenter de trouver une version 1.6 EcoBoost 182 ch. Elle propose des prestations convaincantes, surtout en termes de performances. La consommation est un peu élevée, mais au moins, on sait pourquoi. Accouplé forcément à une transmission 4x4, il gagne aussi en motricité sur terrains glissants. La finition Titanium est déjà bien équipée, pas besoin de plus.
Commercialisation : 2012
Puissance fiscale : 11
Puissance réelle : 182
Emission de CO2 : 179 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Diesel : II 2.0 TDCI 150 S&S 4X2TITANIUM

En diesel, le moteur à préconiser est le 2.0 TDCi 150. Il prend la suite du 140 ch fin 2014, et apporte un surcroît d'agrément. Il consomme toujurs un peu trop, mais c'est surtout le poids du Kuga qui est en cause. Par ailleurs, il est volontaire, souple, pas trop bruyant. Un bon compagnon, toujours suffisant. La finition Titanium représente aussi le bon compromis. Elle ne manque de rien d'essentiel.
Commercialisation : 2014
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 150
Emission de CO2 : 122 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

SPONSORISE

Achetez votre Ford Kuga 2

En occasion avec La Centrale

Avis Ford Kuga 2

Kuga 2 II (2) 1.5 TDCI 120 S&S 4X2 TITANIUM POWERSHIFT (2016)

Par fred74 le 20/06/2023

J'ai acheté un ford KUGA 2 tdci 2 litre 4x4 à 18.000 km dans un garage. La voiture avait de nombreuses options en particulier les phares xenon vraiment excellents, dégivrage parbrise utile dans ma région de montagne. Le système de navigation d'origine est parfaitement inutilisable tant il est mal conçu mais c’est indiqué dans tous les avis. C'est une grande routière agréable sur longs trajets mais peu adapté à la montagne même en 4x4. Satisfait jusqu'à 110.000 km sans soucis majeurs sauf un coût de révision élevé idem pour les pneus. Je précise que ce véhicule a été utilisé essentiellement sur autoroute aux vitesses autorisées, ce pourquoi il a été conçu. A 110.000 km casse de la boite automatique malgré un entretien régulier. Il a été déjà très difficile de trouver un concessionnaire ford qui accepte de prendre le véhicule en charge. A une époque où l'on vente la réparabilité des objets c'est un non-sens. Lors du changement de boite (7.500 euros en échange standard) le mécanicien m'informe que le pont arrière est à remplacer (3.000 euros supplémentaire) Les réparations dépassent largement la valeur vénale du véhicule qui est par ailleurs en parfait état. La casse du pont est semble-t-il une panne habituelle et courante sur ce véhicule même avec un faible kilométrage. Je trouve parfaitement scandaleux qu'une grande routière comme le KUGA soit incapable de franchir la barre des 110.000 km sans pannes majeures. J'en suis à ma 5ème ford mais ce sera la dernière car la fiabilité minimum n'est plus au rdv et le service après-vente n'arrive plus à suivre. C'est un véhicule trop compliqué pour être fiable et trop compliqué pour être réparable. Je déconseille fortement l'achat de ce véhicule.

Essais Ford Kuga 2

Forum Ford Kuga 2

Veilleuse

Par bonrepos le 18/02/2024 à 07:48

Commentaires ()

Déposer un commentaire