Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ford lance le Kuga Flexfuel, premier SUV fonctionnant au bioéthanol E85

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Olivier Pagès

Avec l'augmentation du prix des carburants, le bioéthanol revient sur le devant de la scène. Ford, comme c'était le cas il y a quelques années, propose une version de son SUV, le Kuga, pouvant fonctionner grâce à cette carburation. Présentation.

Ford lance le Kuga Flexfuel, premier SUV fonctionnant au bioéthanol E85

+ 55%, voici le pourcentage d'augmentation de la consommation de E85 l'an passé. Avec l'augmentation des prix des carburants et la lutte contre le diesel qui a été mise en place, ce carburant, qui peut contenir jusqu'à 85 % de bioéthanol, produit à partir de résidus de betteraves ou de céréales, connaît aujourd'hui une deuxième jeunesse. Une tendance confirmée par un récent sondage réalisé par Ford qui indique que 43 % des clients prêts à changer de voiture considèrent le bioéthanol comme le meilleur carburant alternatif.

L'intérêt de Ford pour ce carburant n'est pas nouveau. Ainsi, en 2005, le constructeur américain avait lancé une gamme complète fonctionnant au E85 (C-Max, Mondeo, S-Max et Galaxy). Le rendez-vous n'avait pas été concluant en raison de l’hégémonie à l'époque du diesel, du manque de stations-service, des faibles incitations fiscales et de l'absence de communication.

Aujourd'hui, le contexte a changé (le nombre de stations-service dépasse aujourd'hui les 1 100 stations et 300 supplémentaires vont être installées en 2019) et la marque tente à nouveau l'expérience, en commercialisant dès aujourd'hui une version Flexfuel de son vieillissant Kuga, qui sera prochainement remplacé. Le constructeur surfe ainsi sur la double vague de l'engouement suscité par les SUV mais également par l'E85.

Le Kuga Flexfuel est basé sur la version motorisée par le 1.5 EcoBoost de 150 ch, disponible en boîtes mécanique ou automatique. L'E85 étant plus corrosif, Ford a modifié le circuit d'alimentation, les sièges des soupapes et la gestion électronique.

Ford lance le Kuga Flexfuel, premier SUV fonctionnant au bioéthanol E85

Acheter un véhicule compatible E85 apparaît aujourd'hui comme une solution de plus en plus intéressante sur le plan financier. Ainsi, le malus bénéficie d'un abattement de 40 %, ce qui permet au Kuga de ne pas être pénalisé ou peu (60 € pour la boîte automatique) contre au minimum 800 € pour la version thermique de base. Autre avantage non négligeable, la carte grise est majoritairement gratuite dans la plupart des départements ou à moitié prix (Bretagne et Picardie). Enfin et surtout, même si le rendement de l'E85 est inférieur à celui de l'essence et donc entraîne une surconsommation d'environ 20 %, celle-ci est très vite compensée par la différence du prix du carburant : 0, 68 €/litre pour l'E85 contre 1,44 €/litre pour le SP95. Et pour ceux qui craignent la panne sèche malgré le millier de pompes disséminées dans l'Hexagone, pas de souci : le Kuga accepte également tous les types d'essence (SP95 et SP98).

Le Kuga Flexifuel est commercialisé à des tarifs compris entre 29 100 et 34 250 €, soit un surcoût de seulement 100 € par rapport à la version essence normale. Une différence très raisonnable car la monte d'un boîtier E85 revient généralement à 600 € au minimum suivant les modèles.

Après ce Kuga, d'autres modèles Flexfuel seront lancés en début d'année prochaine. Une politique globale sachant que le géant américain a d'ores et déjà annoncé que 40 de ses modèles seront électrifiés d'ici 2022 (24 hybrides et 16 électriques) et 100 % de la gamme en 2025.

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Forum Ford

Commentaires ()

Déposer un commentaire