Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Forte baisse annoncée pour le marché de l’occasion

Tous les indicateurs sont au rouge pour les ventes de voitures d’occasion. Le cru 2022 devrait donc afficher une chute prononcée par rapport à 2021.

Forte baisse annoncée pour le marché de l’occasion

Dans quelques jours, la moitié de l’année 2022 sera derrière nous. Les spécialistes du marché affinent donc leurs prévisions pour cette année, sur le marché français. Le directeur général de AAA Data, Julien Billon, y est allé de son estimation, il y a quelques jours, lors d’un séminaire organisé un fournisseur de garantie contre les pannes mécaniques, WTW.

Julien Billon anticipe un marché de la seconde main à 5,7 millions d’unités pour 2022. SI ce chiffre demeure, dans l’absolu, plutôt bon, puisque c’est plus ou moins le volume d’autos échangées en France en 2019, il représente toutefois une baisse d’environ 25 % en comparaison de 2021. Il est vrai que, avec 7 675 439 réimmatriculations, l’année dernière fut celle de tous les records.

 

Si cette chute annoncée paraît spectaculaire, elle représente toutefois une progression du ratio occasion/neuf. En effet, l’an dernier, il s’est vendu 3,8 VO pour 1 VN. En 2022, il pourrait s’agir de 3,8 VO pour 1 VN. Les difficultés à livrer des véhicules neufs et le nombre important de clients qui se tournent alors vers l’occasion explique cette augmentation.

Toutefois, le nombre de véhicules "anciens" qui change de main croît toujours. Entre le 1er janvier et le 31 mai 2022, plus de 50 % des transactions concernaient des autos de plus de 10 ans. Dans un quart des cas, elles avaient même plus de 15 ans.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire