Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Gazole non routier : la hausse des taxes reportée à 2023

Dans Economie / Politique / Budget

Gazole non routier : la hausse des taxes reportée à 2023

La hausse de la fiscalité sur le gazole non routier ne sera appliquée que le 1er janvier 2023.

Le gouvernement fait un geste envers ceux qui utilisent du gazole non routier (GNR). L'avantage fiscal de ce carburant, qui sert majoritairement dans le bâtiment et les travaux publics, va être maintenu quelques mois de plus.

Initialement, la fin de l'avantage fiscal devait se faire en paliers successifs, entre mi-2020 et début 2022. Les députés avaient ensuite voté un amendement pour mettre fin au tarif réduit en une seule fois, au 1er juillet 2021. Si le principe d'une hausse d'un coup est conservé, la date d'entrée en vigueur est reportée au 1er janvier 2023.

Les ministères de l'Économie et de la Transition écologique expliquent que "le contexte de crise économique fragilise l'ensemble des acteurs" et qu'il "n'est pas opportun de maintenir à échéance prévue cette réforme". L'exécutif a aussi pris en compte les difficultés entraînées par la hausse des matières premières, qui pèse sur les résultats des entreprises.

Au 1er juillet, la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) pour le GNR devait passer de 18,82 à 59,40 centimes d'euro par litre ! Cette flambée devait rapporter à l'État près de 900 millions d'euros en année pleine. Un pactole qu'il ne touchera donc qu'à partir de 2023.

Concernant le gazole consommé pour les automobilistes, la taxation n'évoluera pas pour 2022. Mais le débat sera assurément relancé lors de l'élection présidentielle !

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

2023

comme par hasard

il y a un truc qui se passe en Avril / Mai 2022 ?? :chut::chut:

Par

En réponse à ze_cat

2023

comme par hasard

il y a un truc qui se passe en Avril / Mai 2022 ?? :chut::chut:

Oui la réélection de Macron vu que Marine Le Pen sera au second tour :biggrin:

Par

En réponse à ze_cat

2023

comme par hasard

il y a un truc qui se passe en Avril / Mai 2022 ?? :chut::chut:

Je plains le futur président !

A force de tout reporter, le prochain quinquennat va être chaud.

Par

Ils ne peuvent pas tuer le diesel objectivement il est irremplaçable.

Par

Visiblement, les derniers mouvements n'ont pas été assez clairs. Ca va faire un beau bordel à gérer début 2023

Par

en 2023, il ne se passerai rien pour ce carburant...

les société du BTP - Artisanat - Agri sont d'une tel importance(*), que Bercy ne mettre jamais le D "pro" au même niveau de taxe que le routier

par contre, une chtite augmentation sur le D, voir l'E85... c'est probable

(*) 1er employeur de France, de la main d'oeuvre difficile délocalisable, rentré de TVA,

Par

En réponse à nicotdi

Oui la réélection de Macron vu que Marine Le Pen sera au second tour :biggrin:

J' espère su' on aura Marine le Pen ! Après tout , je vois pas ce qui peut être pire que Macron ! Et vivement qu' on se barre de cette Europe de merde ! :bien:

Par

En réponse à ze_cat

2023

comme par hasard

il y a un truc qui se passe en Avril / Mai 2022 ?? :chut::chut:

Qui est surpris ? En ce moment il achète les jeunes (300 euros), puis une petite hausse de RSA ? un coup de pousse du SMIC ? qui sait, un dégel du point d'indice ? Pour les vieux, il leur a sauvé la vie en les passant en priorité pour les vaccins. les mauvais trucs, se sera pour les autres ou s'il est élu, bin il pourra dire qu'on le savait en allant voter.

c'est malin finalement.

Par

En réponse à speedster 72

J' espère su' on aura Marine le Pen ! Après tout , je vois pas ce qui peut être pire que Macron ! Et vivement qu' on se barre de cette Europe de merde ! :bien:

Avec Macron, on restera dans la médiocrité, telles que nous la connaissons depuis les années 1970.

Avec Marine, ruine des épargnants, fuite des capitaux et effondrement de l'économie et guerre civile à la clé.

Ca fait rêver tout ça...

Par

En réponse à nicotdi

Oui la réélection de Macron vu que Marine Le Pen sera au second tour :biggrin:

Tout à fait, n'en déplaise à tout ceux qui critiquent le gouvernement à longueur de journée sur les réseaux sociaux...ils voteront tous Macron au 2nd tour ces moutons ! C'est déjà écrit !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire