Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Grande-Bretagne: les moteurs thermiques interdits dès 2030 !

Cette annonce concerne les voitures et les utilitaires. Quant à l’hybride, il serait banni dès 2035.

Grande-Bretagne: les moteurs thermiques interdits dès 2030 !

Jusqu’ici, le premier ministre britannique Boris Johnson n’était jamais apparu comme un écologiste fervent. Mais il semble que les difficultés auxquelles est soumis son gouvernement, entre la gestion de la crise du Covid-19 et la question du Brexit, le conduisent à adopter une politique plus offensive sur la question de l’environnement.

Dans une tribune publiée ce mardi dans le Financial Times, celui-ci détaille les bases d’une « révolution industrielle verte », qui prolonge l’engagement pris l’an dernier par le pays d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

A cette fin, la vente de véhicules à motorisations thermiques neufs serait interdite dès 2030, soit cinq ans plus tôt que ce que Boris Johnson avait lui-même annoncé en février dernier, et dix ans plus tôt que ce qui est prévu pour le moment en France. Quant aux moteurs hybrides, ils ne bénéficieraient que d’un sursis de 5 ans avant d’être bannis à leur tour.

Pour alimenter le parc électrique, le gouvernement mise très fortement sur l’éolien offshore, dont la production se verrait quadruplée avec pour objectif de pouvoir alimenter tous les foyers britanniques d’ici à 2030 : "Nous allons faire du Royaume-Uni l’Arabie saoudite du vent", assure BoJo.

Le gouvernement britannique va ainsi investir 12 milliards de livres (13,4 milliards d’euros), et il est prévu que le secteur privé dépense un montant trois fois supérieur. Objectif annoncé, 250 000 emplois verts d’ici 2030, en création ou en soutien.

Au passage, on retient aussi que les pouvoirs publics britanniques prévoient d’investir 500 millions de livres soit 558 millions d’euros, dans la filière hydrogène (contre 7 milliards pour la France, toutefois).

Enfin, la Grande-Bretagne affectera 2,8 milliards de livres à la voiture électrique afin de renforcer le maillage de bornes électriques et développer des usines de fabrication de batteries à forte capacité.

Au pays de Mini, Jaguar, Aston Martin et de l’émission Top Gear (liste non exhaustive), l’annonce détone. Elle confirme aussi que l'évolution écologique de nos chères autos accélère plus vite que l'on ne pouvait l'imaginer. En effet, qui aurait imaginé entendre de telles annonces dès cette année?

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (108)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'hybride donne que 5 ans de répit chez eux.

Quid de ce qui se passera à la revente.

Par

Bojo commence à perdre dans mon estime, reconnu l election de biden et maintenant ça... :blague:

Par

Dans 10 ans je n y crois pas.

Par

En réponse à Ced b8

Dans 10 ans je n y crois pas.

En effet on en reparle d'ici là :buzz:

Par

En réponse à Ced b8

Dans 10 ans je n y crois pas.

Pareil, le coût de la conversion du parc automobile pour les particuliers , la conversion de l'industrie automobile dans le monde, le recyclage des véhicules progressivement interdits de circuler et dont la valeur sera réduite à néant, l'approvisionnement batteries, électricité, la gestion dans les grands centres urbains puisque si tout est électrique plus de restrictions de circulation dues à la pollution. Tout cela conjugué ressemble à un défi majeur sur un laps de temps aussi court.

Par

Bojo le Clown...

Par

" Nous allons faire du Royaume-Uni l’Arabie saoudite du vent"

Et quand y'en aura pas, on ira à pinces.... :bah:

Par

En réponse à Ced b8

Dans 10 ans je n y crois pas.

Pour le thermique ça ne posera aucun pbm de le supprimer car toutes les voitures passent à la micro hybridation, si possible en 48V. C'est déjà le cas totalement ou pour la + grande partie de la gamme chez Jaguar Land Rover ou Suzuki par ex. Ca permet de gagner même pas 1/2 L/ 100, ce qui est toujours mieux que rien, mais surtout on peut afficher fièrement "hybride" sur le coffre.

Le soucis, vu de 2021, semble plutôt l'interdiction des hybrides dès 2035, ce qui laisse 14 ans seulement pour mener la transition véhicule thermique - VE / hydrogène ce qui semble peu. Ceci étant regarde la part des VE/ PHEV qui se vendait en 2016 et celles d'aujourd'hui. Même si leur nombre est encore marginal il n'est plus aussi anecdotique, tu croises des Tesla M3 ou Zoe tous les jours, et moi aussi. Pour les PHEV c'est encore pire, aujourd'hui la + forte vente des Q5 ou GLC est en PHEV par ex, et le Captur va cartonner dès que Renault sera parvenu à résoudre les pbms de boite.

Par

Sic "la vente de véhicules à motorisations thermiques neufs serait interdite dès 2030, soit cinq ans plus tôt que ce que Boris Johnson avait lui-même annoncé en février dernier"

Moralité : tous les 9 mois, la date d'interdiction avance de 5 ans

Donc en fait ça sera interdit dès 2022

LOL

Par

C'est pas compliqué. Il aurait préféré Trump.

Trump n'est pas d'origine irlandaise. Donc là il s'agite avec la protection de l'environnement pour être bien vu de Biden.

Surtout que le Canada Ottawa de vacances en famille à bientôt j'espère et bonne fin d'après-midi a déclaré interdire les ventes de thermique dès 2035.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire