Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Interview confinée: Jérôme Ponsin (La Centrale): "on espère un redémarrage fort après le confinement"

La série des « interviews confinées » continue sur Caradisiac avec cette fois Jérôme Ponsin, Directeur général du groupe CarBoat Media qui édite notamment La Centrale, site de référence des petites annonces automobiles. Nous avons évoqué un présent difficile, mais aussi et surtout esquissé les contours d’une sortie de crise qui pourrait être très porteuse.

Interview confinée: Jérôme Ponsin (La Centrale): "on espère un redémarrage fort après le confinement"

Drôle de période pour La Centrale, qui fête cette année son cinquantième anniversaire ! Ce site de référence pour les petites annonces de particuliers et de professionnels, sur lequel on dénombre actuellement plus de 320 000 véhicules en vente, traverse une passe difficile. « On se rappellera de cette année très particulière », commente Jérôme Ponsin, Directeur général du groupe CarBoat Media qui, outre La Centrale, édite aussi ma Voiture Cash, Promoneuve et Caradisiac.

Et celui-ci de constater « une baisse assez conséquente » sur les annonces de particuliers, conscients  que les ventes étaient stoppées jusqu’à nouvel ordre (sauf pour quelques cas particuliers comme les professions en première ligne actuellement dans la crise sanitaire). Pour les pros, en revanche, la situation est différente avec la nécessité de maintenir les stocks en ligne à destination des clients qui préparent leurs futurs achats.

De fait, Jérôme Ponsin entrevoit une reprise en forme de « N », avec un premier pic de ventes dans l’immédiate période post-confinement – « les stocks sont là, les clients vont acheter », suivi d’une baisse liée aux incertitudes quant à un retour du confinement ou aux pertes d’emplois, avant un redémarrage des ventes en fin d’année.

Des perspectives qui restent donc encourageantes malgré tout : « La Centrale enregistre 60% de son trafic habituel, cela représente 2 à 3 millions de Français qui viendront consulter le site en avril. » Le marché est là, et ne demande donc qu’à redémarrer.

Portfolio (2 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à Ajneda

Commentaire supprimé.

Exact il est beaucoup plus fonctionnel et ratisse plus large. C'est sur ce site que j'ai trouvé ma voiture d'ailleurs :bien:

Par

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

Par

Assez d’accord sur le net rebond après le confinement, logique presque mécanique, mais ensuite certains feront leurs comptes, et on goûtera davantage la soupe à la grimace et moins la bisque de homard.

Sachant qu’au mieux 2020 sera très mauvais et au pire catastrophique, on verra si la vraie reprise est pour 2021 ce qui n’est pas impossible.

Pas garanti non plus....

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

En Belgique certains annoncent 20 à 40% de faillites prévisibles dans le secteur horéca ( hotels-restaurants -cafes) et si ce chiffre annoncé par le secteur me paraît excessif ( des aides se mettent en place ), son ampleur montre à quel point la situation est très grave.

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

Je vous rappelle que la moitié des recettes de l'etat provient de la TVA, taxe sur la consommation payée par le consommateur final et que meme les plus pauvres doivent manger et consommer un minimum.........

Par

Ca me fait penser à hidalgo la maire de paris qui s'agite comme un diable pour faire cesser le confinement afin que la ville de paris puisse recevoir les 38 millions de touristes annuels qui font le beurre des hoteliers et restaurateurs de la capitale, sans oublier les commerces de luxe...

Meme si elle doit parquer les gens porteur du covid dans des camps oups pardon dans des hotels pour accroitre encore le confinement....

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

Oui mais toute la question que l’on se pose dans la profession est : quand ? La reprise et le retour aux volumes d’”avant” sera pour juin, septembre, janvier ? Et là où c’est intéressant c’est qu’il explique que c’est plutôt fin d’année et malheureusement pas dès la sortie de confinement.

Donc déjà, j’en déduis qu’il ne faudra pas manquer le tout début de la reprise pour reconstituer du cash en vendant une partie de nos stocks, pour tenir ensuite à volume moyen de vente jusqu’au retour à la normale fin 2020.

Par

En réponse à LOCTITE

Ca me fait penser à hidalgo la maire de paris qui s'agite comme un diable pour faire cesser le confinement afin que la ville de paris puisse recevoir les 38 millions de touristes annuels qui font le beurre des hoteliers et restaurateurs de la capitale, sans oublier les commerces de luxe...

Meme si elle doit parquer les gens porteur du covid dans des camps oups pardon dans des hotels pour accroitre encore le confinement....

Je n'ai pas cette lecture là.

Face a l’inaction, elle pose un plan sur la table du pm et communique a la presse son contenu. C'est une façon d'imposer que ça bouge un peu, la paralysie de la chaîne de décision doit cesser, cette proposition contribue a ramener les ministres et leurs cabinets devant leurs obligations. Ce que j'ai dit il y dans un autre fil est toujours d'actualité. Elle fait de la politique, c'est son métier, elle n'a pas un comportement "d'amateur"

On ne va quand même pas rester confinés 18 mois si il faut 18 mois pour que l'épidémie passe.

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

+1

à moins d'avoir un besoin urgent de remplacer sa voiture, une bonne partie des gens aura probablement d'autres préoccupations que d'acheter une voiture.

de plus, on le sait, les gens seront mis à contribution pour rembourser les dégâts économiques de cette crise, ce qui l'encouragera pas ceux qui s'en sortent bien à acheter également une caisse.

d'ailleurs, pour ma part, je recule mon achat à 2021.

Par

En réponse à LOCTITE

Je vous rappelle que la moitié des recettes de l'etat provient de la TVA, taxe sur la consommation payée par le consommateur final et que meme les plus pauvres doivent manger et consommer un minimum.........

Merci, bien noté mais c'est justement la clé du problème. Le revenu median en France est de 1850 € et les 10% les + riches ont un patrimoine d'environ 600.000 € (source INSEE) Ce qui me semble peu pour le patrimoine car dès que tu as une piaule de + de 150 m² dans une région un peu touristique ou proche d'une métropole régionale tu es très vite au million d'€.

Donc 50% des ménages français disposent seulement de 1850 € ou moins pour vivre. Honnêtement, sauf à ne pas avoir à payer d'immobilier (héritage/ don des parents ou hébergement chez eux par ex , ça existe bien sur), tu ne peux pas consommer beaucoup avec cette somme une fois que tu as payé les charges incompressibles te loger/ te chauffer/ l'eau/ l'électricité et de quoi manger/ t'habiller/ te déplacer. L'essentiel de la consommation, et la TVA qui va avec, est générée par moins de 25% de la population. Je ne parle pas des super riches, leur nombre est trop faible (heureusement à mon sens, il y en a dejà nettement trop), ceux qui font 20 millions d'€ de ''rénovation'' sur leur yacht. Pour l'anecdote j'avais répondu que je ne sais pas vraiment ce que c'est que 20 millions, je ne les ai jamais eu en poche, ce à quoi le capitaine m'a répondu (texto) : ''100.000 tu vois ce que c'est ? Ben on fait pas le plein (en fuel du bateau) avec 100.000 €'' . Bon, heureusement j'étais assis ( à répartir des adresses IP fixes aux imprimantes du bateau cad une 12zaines de PC autant de tablettes et 8 imprimantes. Bref mais si on parle seulement des classes moyennes/ moyennes supérieures la conso devient très vite essentielle pour le pays. Par ex chez moi l'an dernier après avoir vendu la Jaguar et n'ayant rien racheté (on a maintenant 1 seule voiture pour 2 + un scooter et ma moto) j'ai réfléchi à modifier un peu les porte-fenêtre de la maison. Comme il s'agit d'une maison de + de 150 m² il est obligatoire de faire appel à un architecte. C'est une loi mise en place sous Hollande qui a permis de surtaxer encore plus les archis qui deviennent finalement des collecteurs de taxes (sans doute parce qu'on ne pouvait pas surtaxer encore + les notaires sous peine de freiner le marché immobilier). Donc l'archi vient, on parle IPN et ouvrants, et bien sur avant tout projet il se couvre avec un ingénieur béton pour estimer les risque de fissure voire d'écroulement. Au final entre l'ingénieur béton, les beaux plans de l'archi et les travaux, le devis se monte à 14.000 € (ou 21.000 avec 2 options sympas) pour faire entrer un peu plus de lumière dans le séjour. C'est fait maintenant et lorsque j'ai besoin d'une voiture je prends le Gd Scenic de ma femme (mais on a acheté en même temps un scoot au cas où...) Ca me va très bien comme cela pour le moment, mais cette exemple multiplié par plein d'autres (il n'y a jamais eu autant de piscines, jacuzzi, vérandas...) ne serait ce que dans mon lotissement c'est juste pour montrer l'importance des indépendants/ artisans/ petits patrons ou cadres dans la consommation des biens, notamment des voitures neuves pour revenir au sujet. Et, à mon avis, le retour à des niveaux de consommation ''comme avant'' sera laborieux. J'espère me tromper...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire