Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Interview confinée: Jérôme Ponsin (La Centrale): "on espère un redémarrage fort après le confinement"La série des « interviews confinées » continue sur Caradisiac avec cette fois Jérôme Ponsin, Directeur général du groupe CarBoat Media qui édite notamment La Centrale, site de référence des petites annonces automobiles. Nous avons évoqué un présent difficile, mais aussi et surtout esquissé les contours d’une sortie de crise qui pourrait être très porteuse.

Lire l'interview»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Exact il est beaucoup plus fonctionnel et ratisse plus large. C'est sur ce site que j'ai trouvé ma voiture d'ailleurs :bien:

Par

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

Par

Assez d’accord sur le net rebond après le confinement, logique presque mécanique, mais ensuite certains feront leurs comptes, et on goûtera davantage la soupe à la grimace et moins la bisque de homard.

Sachant qu’au mieux 2020 sera très mauvais et au pire catastrophique, on verra si la vraie reprise est pour 2021 ce qui n’est pas impossible.

Pas garanti non plus....

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

En Belgique certains annoncent 20 à 40% de faillites prévisibles dans le secteur horéca ( hotels-restaurants -cafes) et si ce chiffre annoncé par le secteur me paraît excessif ( des aides se mettent en place ), son ampleur montre à quel point la situation est très grave.

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

Je vous rappelle que la moitié des recettes de l'etat provient de la TVA, taxe sur la consommation payée par le consommateur final et que meme les plus pauvres doivent manger et consommer un minimum.........

Par

Ca me fait penser à hidalgo la maire de paris qui s'agite comme un diable pour faire cesser le confinement afin que la ville de paris puisse recevoir les 38 millions de touristes annuels qui font le beurre des hoteliers et restaurateurs de la capitale, sans oublier les commerces de luxe...

Meme si elle doit parquer les gens porteur du covid dans des camps oups pardon dans des hotels pour accroitre encore le confinement....

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

Oui mais toute la question que l’on se pose dans la profession est : quand ? La reprise et le retour aux volumes d’”avant” sera pour juin, septembre, janvier ? Et là où c’est intéressant c’est qu’il explique que c’est plutôt fin d’année et malheureusement pas dès la sortie de confinement.

Donc déjà, j’en déduis qu’il ne faudra pas manquer le tout début de la reprise pour reconstituer du cash en vendant une partie de nos stocks, pour tenir ensuite à volume moyen de vente jusqu’au retour à la normale fin 2020.

Par

En réponse à LOCTITE

Ca me fait penser à hidalgo la maire de paris qui s'agite comme un diable pour faire cesser le confinement afin que la ville de paris puisse recevoir les 38 millions de touristes annuels qui font le beurre des hoteliers et restaurateurs de la capitale, sans oublier les commerces de luxe...

Meme si elle doit parquer les gens porteur du covid dans des camps oups pardon dans des hotels pour accroitre encore le confinement....

Je n'ai pas cette lecture là.

Face a l’inaction, elle pose un plan sur la table du pm et communique a la presse son contenu. C'est une façon d'imposer que ça bouge un peu, la paralysie de la chaîne de décision doit cesser, cette proposition contribue a ramener les ministres et leurs cabinets devant leurs obligations. Ce que j'ai dit il y dans un autre fil est toujours d'actualité. Elle fait de la politique, c'est son métier, elle n'a pas un comportement "d'amateur"

On ne va quand même pas rester confinés 18 mois si il faut 18 mois pour que l'épidémie passe.

Par

En réponse à Franck-L

Moralité :

1)il ne se vend rien en ce moment

2) apres 8 semaines de confinement il y aura forcément une reprise/ un rebond technique

3) après ? on n'en sait rien car on ne mesure pas encore à quel point la crise économique due au confinement/ arrêt partiel sera grave.

Effectivement si les chômeurs ou les retraités perçoivent actuellement 100% de leurs allocations, ce sont généralement de faibles revenus qui ne font tourner l'économie/ la consommation que très partiellement. La conso en Europe est tirée par les classes moyennes & moyennes supérieures qui sont surtout composées de cadres, indépendants prof. libérales & artisans, petits patrons. Ce sont eux qui subissent le + directement l'arrêt d'activité actuel et chaque semaine de non activité supplémentaire en laissent qq'uns de + sur le carreau. Ce sont également eux qui fournissent la majorité des taxes par leur consommation donc mais également par les loyers des locaux, des outils, les taxes diverses en fonction de l'activité (la taxe terrasse pour un café restau par ex)

Ceci dit ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait depuis le début :blague:

+1

à moins d'avoir un besoin urgent de remplacer sa voiture, une bonne partie des gens aura probablement d'autres préoccupations que d'acheter une voiture.

de plus, on le sait, les gens seront mis à contribution pour rembourser les dégâts économiques de cette crise, ce qui l'encouragera pas ceux qui s'en sortent bien à acheter également une caisse.

d'ailleurs, pour ma part, je recule mon achat à 2021.

Par

En réponse à LOCTITE

Je vous rappelle que la moitié des recettes de l'etat provient de la TVA, taxe sur la consommation payée par le consommateur final et que meme les plus pauvres doivent manger et consommer un minimum.........

Merci, bien noté mais c'est justement la clé du problème. Le revenu median en France est de 1850 € et les 10% les + riches ont un patrimoine d'environ 600.000 € (source INSEE) Ce qui me semble peu pour le patrimoine car dès que tu as une piaule de + de 150 m² dans une région un peu touristique ou proche d'une métropole régionale tu es très vite au million d'€.

Donc 50% des ménages français disposent seulement de 1850 € ou moins pour vivre. Honnêtement, sauf à ne pas avoir à payer d'immobilier (héritage/ don des parents ou hébergement chez eux par ex , ça existe bien sur), tu ne peux pas consommer beaucoup avec cette somme une fois que tu as payé les charges incompressibles te loger/ te chauffer/ l'eau/ l'électricité et de quoi manger/ t'habiller/ te déplacer. L'essentiel de la consommation, et la TVA qui va avec, est générée par moins de 25% de la population. Je ne parle pas des super riches, leur nombre est trop faible (heureusement à mon sens, il y en a dejà nettement trop), ceux qui font 20 millions d'€ de ''rénovation'' sur leur yacht. Pour l'anecdote j'avais répondu que je ne sais pas vraiment ce que c'est que 20 millions, je ne les ai jamais eu en poche, ce à quoi le capitaine m'a répondu (texto) : ''100.000 tu vois ce que c'est ? Ben on fait pas le plein (en fuel du bateau) avec 100.000 €'' . Bon, heureusement j'étais assis ( à répartir des adresses IP fixes aux imprimantes du bateau cad une 12zaines de PC autant de tablettes et 8 imprimantes. Bref mais si on parle seulement des classes moyennes/ moyennes supérieures la conso devient très vite essentielle pour le pays. Par ex chez moi l'an dernier après avoir vendu la Jaguar et n'ayant rien racheté (on a maintenant 1 seule voiture pour 2 + un scooter et ma moto) j'ai réfléchi à modifier un peu les porte-fenêtre de la maison. Comme il s'agit d'une maison de + de 150 m² il est obligatoire de faire appel à un architecte. C'est une loi mise en place sous Hollande qui a permis de surtaxer encore plus les archis qui deviennent finalement des collecteurs de taxes (sans doute parce qu'on ne pouvait pas surtaxer encore + les notaires sous peine de freiner le marché immobilier). Donc l'archi vient, on parle IPN et ouvrants, et bien sur avant tout projet il se couvre avec un ingénieur béton pour estimer les risque de fissure voire d'écroulement. Au final entre l'ingénieur béton, les beaux plans de l'archi et les travaux, le devis se monte à 14.000 € (ou 21.000 avec 2 options sympas) pour faire entrer un peu plus de lumière dans le séjour. C'est fait maintenant et lorsque j'ai besoin d'une voiture je prends le Gd Scenic de ma femme (mais on a acheté en même temps un scoot au cas où...) Ca me va très bien comme cela pour le moment, mais cette exemple multiplié par plein d'autres (il n'y a jamais eu autant de piscines, jacuzzi, vérandas...) ne serait ce que dans mon lotissement c'est juste pour montrer l'importance des indépendants/ artisans/ petits patrons ou cadres dans la consommation des biens, notamment des voitures neuves pour revenir au sujet. Et, à mon avis, le retour à des niveaux de consommation ''comme avant'' sera laborieux. J'espère me tromper...

Par

En réponse à goldskin

En Belgique certains annoncent 20 à 40% de faillites prévisibles dans le secteur horéca ( hotels-restaurants -cafes) et si ce chiffre annoncé par le secteur me paraît excessif ( des aides se mettent en place ), son ampleur montre à quel point la situation est très grave.

Le confinement c'est l'oeil du cyclone, si le travail reprend rapidement et sans une nouvelle vague de contamination peut-être que le quotidien de nombreux français ne sera pas trop bousculé, dans le cas contraire les plus fragiles sont en première ligne.

Par

à franck-l

Ce que tu décris est le fonctionnement d'une société prospère. Demain les possibilités de dépenses seront plus réduites et de tels travaux lourds seront différés a des temps meilleurs ou abandonnés.

Malgré ça, tous ceux qui savent travailler auront du travail mais chacun aura de manière durable un peu moins dans sa poche. Si je regarde la progression depuis 1975, le volume de choses non nécessaires a explosé. J'ai eu du mal a trouver une maison pour mes vieux jours sans piscine, je n'envisage pas pour autant que nous sombrions dans une société de pénurie, mais moins de bling-bling et plus d'essentiel pour quelque temps.

.

Par

En réponse à JF2

Le confinement c'est l'oeil du cyclone, si le travail reprend rapidement et sans une nouvelle vague de contamination peut-être que le quotidien de nombreux français ne sera pas trop bousculé, dans le cas contraire les plus fragiles sont en première ligne.

Je n'aurai pas pris cette image mais c'est pas mal.

Tu laisses de coté le fait que tout était prêt pour une crise économique et qu'il ne manquait plus que l’allumette pour la mèche du pétard. C'est l'épidémie cette l'allumette.

Maintenant, il faut affronter la crise et l’aggravation de cette crise liée a l'épidémie. Au niveau des entreprises, ça va être très différent selon l'état de santé avant la crise. La comparaison la plus évidente n'est pas dans l'automobile, c'est plutôt Boeing vs Airbus. Avec moins d’écart tu peux regarder Toyota vs Nissan.

Par

A mon avis ils rêvent debout. Certes rebond il y aura (ne serait-ce que par le jeu des transactions déjà engagées dont la majorité seront vraisemblablement menées à terme), mais après...

Avec ces bons messieurs du Medef qui ne pensent déjà qu'à sucrer congés et jours fériés pour sauver leurs primes et n'hésiteront pas à licencier le cas échéant, pas sûr que l'on s'oriente vers un redémarrage serein de l'activité économique. :bah:

Par

En réponse à GY201

Je n'aurai pas pris cette image mais c'est pas mal.

Tu laisses de coté le fait que tout était prêt pour une crise économique et qu'il ne manquait plus que l’allumette pour la mèche du pétard. C'est l'épidémie cette l'allumette.

Maintenant, il faut affronter la crise et l’aggravation de cette crise liée a l'épidémie. Au niveau des entreprises, ça va être très différent selon l'état de santé avant la crise. La comparaison la plus évidente n'est pas dans l'automobile, c'est plutôt Boeing vs Airbus. Avec moins d’écart tu peux regarder Toyota vs Nissan.

Par les temps qui courent, je ne voudrais être ni Airbus, ni Boeing.

Avec les milliers d'avions cloués au sol qui ne rapportent plus un centime, et dont les traites auprès des loueurs et des banques continuent de courir, le risque est grand d'un report de commandes de la part des plus gros clients. Surtout si trop de compagnies ne survivent pas (Germanwings...) et que leurs avions reviennent massivement dans le pool disponible sur le marché.

J'espère juste que Boeing en a profité pour essayer de remettre ses 737max dans les clous.

Par

En réponse à le tamanoir

Par les temps qui courent, je ne voudrais être ni Airbus, ni Boeing.

Avec les milliers d'avions cloués au sol qui ne rapportent plus un centime, et dont les traites auprès des loueurs et des banques continuent de courir, le risque est grand d'un report de commandes de la part des plus gros clients. Surtout si trop de compagnies ne survivent pas (Germanwings...) et que leurs avions reviennent massivement dans le pool disponible sur le marché.

J'espère juste que Boeing en a profité pour essayer de remettre ses 737max dans les clous.

Germanwings était déjà une coquille vide. Entre Airbus et Boeing, il y en a un qui entre dans la crise avec au moins 30 milliards de dettes et l'autre en pleine santé mais tous les deux se retrouvent avec des clients insolvables. Pour Boeing, je prends le pari de la fin de l'histoire pour le 737, les pertes a stopper la pantomime seront moindre que d'essayer de relancer le programme.

La disproportion est moindre si on regarde Nissan / Toyota, l'activité est plus dispersée.

Par

Il n'y a que les retraités qui ne seront pas impactés par la récession à venir.

Par

En réponse à GY201

Je n'ai pas cette lecture là.

Face a l’inaction, elle pose un plan sur la table du pm et communique a la presse son contenu. C'est une façon d'imposer que ça bouge un peu, la paralysie de la chaîne de décision doit cesser, cette proposition contribue a ramener les ministres et leurs cabinets devant leurs obligations. Ce que j'ai dit il y dans un autre fil est toujours d'actualité. Elle fait de la politique, c'est son métier, elle n'a pas un comportement "d'amateur"

On ne va quand même pas rester confinés 18 mois si il faut 18 mois pour que l'épidémie passe.

Le plan il semble à priori assez simple au regard de ce qu'on fait les pays qui ont pu limiter la casse:

Tests et masques....Hors nous n'avons ni l'un ni l'autre , et encore moins les capacités de les produire....Merci qui ?

Pour l'anecdocte concernant hidalgo et le parkage des porteurs du covid, je rapelle qu'au moyen age on mettait des clochettes aux lépreux pour s'en prévenir. L'histoire n'est que eternel recommencement semble t-il.....

Par

En réponse à Emmanuel48

Il n'y a que les retraités qui ne seront pas impactés par la récession à venir.

A mon avis ce n'est pas du tout sur......On ne sait pas encore quelle sera l'ampleur de la recession, mais qu'on les mette aussi à contribution ne m'étonnerait guère....

Par

En réponse à GY201

Germanwings était déjà une coquille vide. Entre Airbus et Boeing, il y en a un qui entre dans la crise avec au moins 30 milliards de dettes et l'autre en pleine santé mais tous les deux se retrouvent avec des clients insolvables. Pour Boeing, je prends le pari de la fin de l'histoire pour le 737, les pertes a stopper la pantomime seront moindre que d'essayer de relancer le programme.

La disproportion est moindre si on regarde Nissan / Toyota, l'activité est plus dispersée.

Etait il raisonnable et indispensable de continuer à developper le transport aérien au rythme ou on le faisait alors qu'il représentait deja 5% du c02 emis ? Transport largement subventionné par l'absence de taxation du kéroséne qui plus est .....

Par

Personnellement comme toute crise je pense a une reprise en W. La baisse. Une premiere hausse. Une baisse et une hausse. Je ne crois pas au profil en N.

Par

En réponse à Emmanuel48

Il n'y a que les retraités qui ne seront pas impactés par la récession à venir.

Ça va se traduire de façon invisible avec des revalorisations moindres mais dès 4-5 ans, ce sera "rattrapé". En revanche a 3-4 mois d'échéance, effectivement rien ne change sauf disposition particulière. Je ne serais pas surpris et laisserai les pleureuses avec leurs mouchoirs.

Par

Vous parlez tous de repartir comme avant ...mais sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, on peut craindre que dans ce cas le prochain coup ne soit encore plus violent, ce ne sera qu'une question de temps....

Vous me direz comment on fait en faisant moins de croissance ? ben on distribue les richesses autrement.....Il me semble avoir lu dans un post plus haut que le plein de yachts coutait plus de 100 000 euros , enorme pour nous mais sans doute une paille pour eux.....:biggrin:

Par

En réponse à LOCTITE

Etait il raisonnable et indispensable de continuer à developper le transport aérien au rythme ou on le faisait alors qu'il représentait deja 5% du c02 emis ? Transport largement subventionné par l'absence de taxation du kéroséne qui plus est .....

Le transport aérien correspond a une demande, c'est sous la pression de la demande que l'offre augmente avec plus ou moins de frilosité. Il y a eu beaucoup de gains de productivité, ça fini toujours par profiter a l'acheteur. La demande de voyage est encore bridée par la dépense a effectuer pour ces voyages. Dès que la prospérité revient, le transport aérien repart fort, dès qu'il y a une possibilité de baisse du prix du billet, il y a une demande en plus.

Le coup du CO2, je ne crois pas qu'il entre dans l'équation économique et pour les taxes, comme toute activité internationale, il n'y a pas de taxes sauf a mettre d'accord les signataires de la convention de Chicago du 7 décembre 1944 qui régit ça.

Le cas des déplacement d'affaire est différent. En temps de crise sans épidémie, la demande se maintient puis chute durement pour remonter rapidement dès les premiers frisson de reprise. C'est une des rares activités où il y a un retour vers l'extrapolation de la courbe d'avant crise, c'est lié au caractère de la demande qui reste insatisfaite.

Pas gagné de changer ces principes aujourd'hui comme demain.

.

Par

Il va y avoir du sport dans les rues dans quelques mois....Taper geoffroy roux de bézieux le patron du medef dans google pour comprendre pourquoi....:biggrin:

Par

il va y avoir une recession sévere..

donc moins de trapsport aerien..moins de voitures neuves vendues...*

dans un premeir temps les caisse d'occaze seront moins chere..

mais aprés çà sera bien plus chere..

regardez en afrique.. trés peu de voitures vendues neuves...

une 406 achetée 1000 euros en france... 1500 de transport..

çà se revend pas 2500 mais 4000 balles..

la rareté explique le prix!!

pareil pour l'immobilier..

ce qui va pas etre construit..

va manquer.. le vieu va augmenter...

on va avoir de l'inflation..

ceux qui onr une assurrance vie vont ramasser..

le gvt capable de piquer tout ce qui dépasse 100 000 euros...

videz les!!

acheter de l'or..

du diamant..!!

ou du pq et des boites de conserves!!lol..

Par

En réponse à LOCTITE

A mon avis ce n'est pas du tout sur......On ne sait pas encore quelle sera l'ampleur de la recession, mais qu'on les mette aussi à contribution ne m'étonnerait guère....

ils vont casquer...

c'est les seuls qui ont du pognon aujourd'hui en france..!!

ils vont aussi mourrir..

le covid va les toucher durement..

aprés 75 ans..

si tu va à l'hosto en ce moment ils te soigneront pas..

faut laisser la place aux jeunes..

Par

Faut pas aller à l'hôpital, il n'y a que des malades.

Par

En réponse à LOCTITE

Vous parlez tous de repartir comme avant ...mais sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, on peut craindre que dans ce cas le prochain coup ne soit encore plus violent, ce ne sera qu'une question de temps....

Vous me direz comment on fait en faisant moins de croissance ? ben on distribue les richesses autrement.....Il me semble avoir lu dans un post plus haut que le plein de yachts coutait plus de 100 000 euros , enorme pour nous mais sans doute une paille pour eux.....:biggrin:

On va repartir de l'avant, pas forcément comme avant.

L'exemple type est la mise en place de "drive" paysans où il est possible de commander ses produits locaux et de voir son panier livré sur un parking a un moment déterminé. Je suis le premier a souhaiter que ce système soit pérennisé pour le bonheur des maraîchers locaux. C'est plus compliqué avec la viande.

Quand aux turbulences sociales, là je sèche mais je ne crois pas a l'anesthésie des citoyens, rares sont ceux qui pensent encore que le gvt fait un travail convenable.

La meilleure sortie politique serait la démission du président ou au moins la dissolution de la chambre. Mais ils n'auront jamais le courage de retourner aux urnes.

Pour l'instant, c'est plutôt «Aux masques citoyens»

.

Par

En réponse à Emmanuel48

Il n'y a que les retraités qui ne seront pas impactés par la récession à venir.

sauf si inflation il y a.

par ailleurs, le montant des retraites n'est pas près de monter...

enfin, il y a beaucoup d'argent sur l'assurance vie = l'état va probablement s'y intéresser.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ouais mais j'ai été voir le site ce matin est c'est assez bof, la précision n'est pas son premier critère, on se retrouve à revoir certains mêmes véhicules dans chaque pages et puis la recherche en elle même était archaïque.

La centrale est beaucoup mieux, le bon coin aussi mais et d'ailleurs c'est pas loin même si il reste quelques petits trucs a amélioré.

Par

En réponse à Emmanuel48

Il n'y a que les retraités qui ne seront pas impactés par la récession à venir.

Non ils ont juste à se préoccuper de ne pas se choper le covid 19......sinon ils vont contribuer à régler le problème des retraites à leur corps défendant ; ça occupe.

Par

En réponse à GY201

On va repartir de l'avant, pas forcément comme avant.

L'exemple type est la mise en place de "drive" paysans où il est possible de commander ses produits locaux et de voir son panier livré sur un parking a un moment déterminé. Je suis le premier a souhaiter que ce système soit pérennisé pour le bonheur des maraîchers locaux. C'est plus compliqué avec la viande.

Quand aux turbulences sociales, là je sèche mais je ne crois pas a l'anesthésie des citoyens, rares sont ceux qui pensent encore que le gvt fait un travail convenable.

La meilleure sortie politique serait la démission du président ou au moins la dissolution de la chambre. Mais ils n'auront jamais le courage de retourner aux urnes.

Pour l'instant, c'est plutôt «Aux masques citoyens»

.

Le Poujadisme... éternel retour...

Allez, comme ça, sans trop te mouiller...

Pose nous trois noms de personnes qui a tes yeux sauraient se montrer plus compétents, plus fédérateurs et plus efficaces pour nommer et mener un gouvernement qui a tes yeux serait plus efficient que celui actuellement aux manettes.

Deux noms si tu veux...

On t'écoute...

Par

C'est pas une question de personne, les noms on s'en fout...C'est une question de vision politique et justement sur ce point les libérales démocraties se sont evertués à tuer dans l'oeuf toute alternative à leurs politique neo libérales

Le fameux TINA....avec pour conséquence le qualificatif de populiste qui ressortait à chaque fois qu'on voulait évoquer des limitations à la mondialisation libérales, peu importe le domaine :

Les frontières, les relocalisations, la planification, les nationalisations eventuelles et j'en passe et des meilleures, sans parler des règles budgéraires européennes et des poltiques d'austérité qui nous ont conduit au désastre sanitaire puis économique finalement....

On ne gére pas un Etat comme une start up !!!!!!!

Par

Exemples concrets: la recherche sur les coronavirus, c'est pas un cout mais un investissement pour l'avenir, pareil pour les stocks de masques , et les hopitaux.....

On ne gère pas les Etats comme des epiceries non plus.....!!!!!

Par

En réponse à LOCTITE

C'est pas une question de personne, les noms on s'en fout...C'est une question de vision politique et justement sur ce point les libérales démocraties se sont evertués à tuer dans l'oeuf toute alternative à leurs politique neo libérales

Le fameux TINA....avec pour conséquence le qualificatif de populiste qui ressortait à chaque fois qu'on voulait évoquer des limitations à la mondialisation libérales, peu importe le domaine :

Les frontières, les relocalisations, la planification, les nationalisations eventuelles et j'en passe et des meilleures, sans parler des règles budgéraires européennes et des poltiques d'austérité qui nous ont conduit au désastre sanitaire puis économique finalement....

On ne gére pas un Etat comme une start up !!!!!!!

La question ne s'adressait pas à toi, tu l'auras noté.

Cependant, notre système démocratique actuellement en place passe par un système de personnalisation du pouvoir, incarnant un programme.

Sauf à vouloir modifier du tout au tout ce système, et en ce cas, il sera question de 6 ème République ( mais ne nous interdisons pas d'envisager autre chose ), je repose ma question, et si tu veux y apporter une réponse claire, pas de souci...

Quelle personnalité française vois tu pour incarner ce système radicalement nouveau que tu appelles de tes vœux...

La réponse possible tient aisément en une ligne il me semble.

Pour ma part, un mot suffira.

Par

En réponse à mynameisfedo

sauf si inflation il y a.

par ailleurs, le montant des retraites n'est pas près de monter...

enfin, il y a beaucoup d'argent sur l'assurance vie = l'état va probablement s'y intéresser.

c'est prévu ils vont rafler au dessus de 100 000 euros..

si vous suivez charles gave sur you tube..

çà fait longtemps qu'il vous dit de sortir votre pognon..

dans les statuts de l'assurance vie.. c'est un placement refuge pour l'état en cas de faillitte de l'état..

c'est aussi si la banque fait faillitte..

se faire spoiler!!

Par

En réponse à roc et gravillon

La question ne s'adressait pas à toi, tu l'auras noté.

Cependant, notre système démocratique actuellement en place passe par un système de personnalisation du pouvoir, incarnant un programme.

Sauf à vouloir modifier du tout au tout ce système, et en ce cas, il sera question de 6 ème République ( mais ne nous interdisons pas d'envisager autre chose ), je repose ma question, et si tu veux y apporter une réponse claire, pas de souci...

Quelle personnalité française vois tu pour incarner ce système radicalement nouveau que tu appelles de tes vœux...

La réponse possible tient aisément en une ligne il me semble.

Pour ma part, un mot suffira.

tu noteras que je ne te répondais pas directement non plus....:areuh:

Te concernant on croirait entendre un journaliste des JT....Encore une fois le nom on s'en fout, ce sont les idées qui comptent. Peu importe le nom du leader de demain, pourvu qu'il nous sorte du néo libéralisme qu'on nous impose comme un carcan depuis des décennies.

C'est sur que si tu cherches un nom parmi les politiciens actuels pour incarner de nouvelles idées tu auras du mal .....:biggrin: C'est un peu comme vouloir une chose et son contraire à la fois....

Par

De toutes façons si le pouvoir en place avait un peu de lucidité politique ( ce dont je doute) il comprendrait que les carottes sont cuites pour lui vu le mecontentement qui monte et qui montera encore, car on ne sortira pas du déconfinement demain vu qu'en on n'a pas les moyens....

Par

En réponse à Franck-L

Merci, bien noté mais c'est justement la clé du problème. Le revenu median en France est de 1850 € et les 10% les + riches ont un patrimoine d'environ 600.000 € (source INSEE) Ce qui me semble peu pour le patrimoine car dès que tu as une piaule de + de 150 m² dans une région un peu touristique ou proche d'une métropole régionale tu es très vite au million d'€.

Donc 50% des ménages français disposent seulement de 1850 € ou moins pour vivre. Honnêtement, sauf à ne pas avoir à payer d'immobilier (héritage/ don des parents ou hébergement chez eux par ex , ça existe bien sur), tu ne peux pas consommer beaucoup avec cette somme une fois que tu as payé les charges incompressibles te loger/ te chauffer/ l'eau/ l'électricité et de quoi manger/ t'habiller/ te déplacer. L'essentiel de la consommation, et la TVA qui va avec, est générée par moins de 25% de la population. Je ne parle pas des super riches, leur nombre est trop faible (heureusement à mon sens, il y en a dejà nettement trop), ceux qui font 20 millions d'€ de ''rénovation'' sur leur yacht. Pour l'anecdote j'avais répondu que je ne sais pas vraiment ce que c'est que 20 millions, je ne les ai jamais eu en poche, ce à quoi le capitaine m'a répondu (texto) : ''100.000 tu vois ce que c'est ? Ben on fait pas le plein (en fuel du bateau) avec 100.000 €'' . Bon, heureusement j'étais assis ( à répartir des adresses IP fixes aux imprimantes du bateau cad une 12zaines de PC autant de tablettes et 8 imprimantes. Bref mais si on parle seulement des classes moyennes/ moyennes supérieures la conso devient très vite essentielle pour le pays. Par ex chez moi l'an dernier après avoir vendu la Jaguar et n'ayant rien racheté (on a maintenant 1 seule voiture pour 2 + un scooter et ma moto) j'ai réfléchi à modifier un peu les porte-fenêtre de la maison. Comme il s'agit d'une maison de + de 150 m² il est obligatoire de faire appel à un architecte. C'est une loi mise en place sous Hollande qui a permis de surtaxer encore plus les archis qui deviennent finalement des collecteurs de taxes (sans doute parce qu'on ne pouvait pas surtaxer encore + les notaires sous peine de freiner le marché immobilier). Donc l'archi vient, on parle IPN et ouvrants, et bien sur avant tout projet il se couvre avec un ingénieur béton pour estimer les risque de fissure voire d'écroulement. Au final entre l'ingénieur béton, les beaux plans de l'archi et les travaux, le devis se monte à 14.000 € (ou 21.000 avec 2 options sympas) pour faire entrer un peu plus de lumière dans le séjour. C'est fait maintenant et lorsque j'ai besoin d'une voiture je prends le Gd Scenic de ma femme (mais on a acheté en même temps un scoot au cas où...) Ca me va très bien comme cela pour le moment, mais cette exemple multiplié par plein d'autres (il n'y a jamais eu autant de piscines, jacuzzi, vérandas...) ne serait ce que dans mon lotissement c'est juste pour montrer l'importance des indépendants/ artisans/ petits patrons ou cadres dans la consommation des biens, notamment des voitures neuves pour revenir au sujet. Et, à mon avis, le retour à des niveaux de consommation ''comme avant'' sera laborieux. J'espère me tromper...

attention néanmoins à ne pas confondre un célibataire qui touche 1850€ avec un couple qui touche 2x1850€ = 3700€.

si le logement du couple est généralement plus grand, le couple s'en sort généralement mieux à 2 pour payer le loyer ou le crédit, edf, le gaz, l'eau, etc...

et le couple peut s'en sortir avec une seule voiture pour 2.

bref, si un célibataire claque 15000€ pour une voiture, ça représente la même chose pour un couple qui dépense 30000€ également pour une voiture.

tout ça pour dire qu'un salaire de 1850€ n'est pas un gros problème si le conjoint éventuel touche la même chose. car on peut vivre très correctement à 2 dans la plupart des endroits avec 3700€.:bah:

Par

En réponse à LOCTITE

tu noteras que je ne te répondais pas directement non plus....:areuh:

Te concernant on croirait entendre un journaliste des JT....Encore une fois le nom on s'en fout, ce sont les idées qui comptent. Peu importe le nom du leader de demain, pourvu qu'il nous sorte du néo libéralisme qu'on nous impose comme un carcan depuis des décennies.

C'est sur que si tu cherches un nom parmi les politiciens actuels pour incarner de nouvelles idées tu auras du mal .....:biggrin: C'est un peu comme vouloir une chose et son contraire à la fois....

Donc tu fais fi du système électoral et politique actuellement en place.

Basé sur l'incarnation....

On vote pour un président avant de voter pour un parlement pour rappel.

Donc ... pas de nom à me proposer.

Par

En réponse à mynameisfedo

attention néanmoins à ne pas confondre un célibataire qui touche 1850€ avec un couple qui touche 2x1850€ = 3700€.

si le logement du couple est généralement plus grand, le couple s'en sort généralement mieux à 2 pour payer le loyer ou le crédit, edf, le gaz, l'eau, etc...

et le couple peut s'en sortir avec une seule voiture pour 2.

bref, si un célibataire claque 15000€ pour une voiture, ça représente la même chose pour un couple qui dépense 30000€ également pour une voiture.

tout ça pour dire qu'un salaire de 1850€ n'est pas un gros problème si le conjoint éventuel touche la même chose. car on peut vivre très correctement à 2 dans la plupart des endroits avec 3700€.:bah:

Quand on te dis qu'il faudrait tout de même que tu te bouges un peu pour te trouver une compagne ou un compagnon Saccapuces...

Profite du confinement pour réfléchir à une stratégie pour te maquer quand tu en sortiras...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité