Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

La Russie vole-t-elle des radars de vitesse pour fabriquer des drones de guerre ?

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

Cédric Pinatel

La Russie vole-t-elle des radars de vitesse pour fabriquer des drones de guerre ?

En Suède, pas moins de 150 radars automatiques routiers ont été détruits en quelques jours. A quoi doit-on ces actes étranges ? Certains experts accusent la Russie de les utiliser pour équiper ses drones de guerre !

Comme la France et de nombreux autres pays, la Suède dispose de radars de vitesse automatiques sur ses routes. Sans atteindre le degré des dégradations constatées chez nous aux plus grandes heures des gilets jaunes, il arrive naturellement que ces radars suédois soient pris pour cible par des automobilistes énervés. Mais jamais au point de constater la destruction de 70 radars en huit jours, comme c'est arrivé au mois d'août dernier.

D'après les journalistes du New-York Times et de SVT, ces mystérieuses dégradations de radars ont repris en Suède en octobre. On compterait désormais pas moins de 150 radars de vitesse détruits dans le pays, tous cassés en seulement quelques mois et en deux fois. Alors, qui veut la mort des radars de vitesse suédois ?

La folle piste de la Russie

Aussi fou que cela puisse paraître, certains émettent l'hypothèse que la Russie pourrait être derrière ces vols étranges de radars suédois. Lors de toutes ces dégradations, la caméra est systématiquement volée mais pas les autres composants du radar. « Les voleurs viennent de quelque part mais je pense que les commanditaires sont plus loin », explique un blogueur spécialiste des questions militaires aux journalistes du New-York Times. « Vous n'assistez pas à ce genre de vol en série sans une commande spécifique derrière ». D'après cette hypothèse, la caméra Nikon de ces radars serait ainsi possiblement intégrée dans des drones militaires russes, utilisés dans la guerre en Ukraine.

Pour l'instant, il ne s'agit que de pures spéculations. Il n'existe aucune preuve de ces accusations et si la police suédoise a lancé une enquête, elle ne se risque pas à valider ces hypothèses dignes de films d'espionnage. A plus de 20 000€ la caméra, cette histoire coûte en tout cas très cher au contribuable suédois.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire