Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le comportement des Français sur la route s'est amélioré

Le comportement des Français sur la route s'est amélioré

Le dernier baromètre d'Axa Prévention montre que la crise sanitaire a eu un effet positif sur le comportement des conducteurs. L'étude pointe en revanche les pratiques à risque des utilisateurs de trottinettes.

Le Covid a entraîné une chute de la mortalité routière. Logique : la circulation est fortement réduite lors des périodes de confinement et de couvre-feu. Mais la crise sanitaire a aussi eu des effets positifs sur les mauvaises habitudes des Français au volant ! C'est en effet ce qui ressort du nouveau baromètre d'Axa Prévention dédié aux comportements des automobilistes.

L'étude montre que les conducteurs ont fait davantage preuve de prudence et de souci des autres en 2020. Une prise de conscience qui pourrait découler du port du masque (en porter un, c'est se protéger soi, mais aussi protéger les autres). Et les principes de co-attention et d'interdépendance sont importants dans la baisse des accidents de la route. C'est d'ailleurs sur cet aspect que la Sécurité Routière a misé en changeant de slogan fin 2019.

Bien sûr, les chiffres du baromètre d'Axa montrent que les Français sont encore loin d'être parfaits au volant ! Mais autant voir le verre à moitié plein avec les améliorations. Ainsi, 74 % des sondés s'autorisent des dépassements de la vitesse de 10 ou 20 km/h. Mais c'était 81 % en 2019. Si 65 % disent ne pas toujours s'arrêter au feu orange, c'est le taux le plus bas depuis la création du baromètre il y a 17 ans. Autre bon point : 34 % peuvent doubler ou tourner sans avoir mis le clignotant, soit 7 points de moins en un an.

Il reste un domaine où il n'y a pas d'amélioration : le téléphone au volant. Une mauvaise habitude très ancrée : 69 % des sondés l'ont utilisé en conduisant, contre 70 % en 2019. Il y a un problème de dépendance, avec la peur d'être coupé du monde en s'éloignant de son portable. Même au volant, les Français ne peuvent s'empêcher de le regarder dès qu'il sonne ou vibre.

L'étude permet aussi de dresser un carton rouge à un nouveau type d'utilisateurs de la route : les "trottinétistes", de plus en plus nombreux. 8 sur 10 conduisent sur les trottoirs et près de 6 sur 10 reconnaissent passer à vive allure à côté des piétons. 49 % ont pu circuler après avoir bu deux verres d'alcool. Et le portable est un fléau, avec 78 % d'usagers qui l'utilisent en roulant.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire