Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le nouveau Renault Kangoo se convertit au transport de personnes à mobilité réduite

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Audric Doche

Le tout nouveau Renault Kangoo suit les traces de son aîné et de nombreuses autres Renault en étant disponible à la conversion pour le transport de personnes à mobilité réduite. La modularité et l'amélioration du confort sont les principales évolutions.

Le nouveau Renault Kangoo se convertit au transport de personnes à mobilité réduite

De l'aveu d'utilisateurs de véhicules dits "TPMR" (Transport de personnes à mobilité réduite), les véhicules actuels sont déjà bons, mais ils attendaient une amélioration sur le plan du confort, acoustique comme en amortissement. Renault a tenté de les écouter puisque la marque dévoile son tout nouveau Kangoo TPMR, qui sera lancé très prochainement en France.

Reprenant la base du nouveau Kangoo, la transformation, effectuée chez Renault Tech à Heudebouville, en Normandie, mais aussi par les carrossiers partenaires en Europe qui recevront dans les mois qui viennent les kits de conversion. Le constructeur au losange ne communique pas encore les prix, mais il nous a rappelé qu'il fallait compter environ 7500 € pour la transformation d'un Kangoo actuel, avec un mois de délai supplémentaire de livraison, le temps que le Kangoo (produit en France, rappelons-le), passe entre les mains des techniciens de Renault Tech. Heureusement, il existe des aides (jusqu'à 5000 € selon conditions), notamment en se tournant vers les MDPH.

Le marché du véhicule TPMR représente 30 000 unités par an en Europe, et Renault est un des plus anciens acteurs, puisque la marque au losange produit des véhicules depuis plus de trente ans.

Modularité et choix des configurations

La grande nouveauté du Kangoo TPMR, c'est la rampe coulissante sous caisse totalement invisible et qui paraissait facile à manier sur les démonstrations de Renault. La question se pose toutefois pour l'aidant ou le soignant qui devra manipuler des dizaines de fois cette rampe située assez bas. Renault a déjà la réponse : une rampe motorisée sera intégrée au catalogue en 2022. Le constructeur précise par ailleurs que la rampe coulissante a été testée sur 20 000 cycles et peut accepter jusqu'à 400 kg.

Le nouveau Renault Kangoo se convertit au transport de personnes à mobilité réduite

A l'arrière, le Kangoo TPMR troque sa banquette 2/3-1/3 par des sièges individuels. La configuration peut varier : 3 sièges classiques et 1 place fauteuil, 4 sièges et 1 place fauteuil ou 5 sièges individuels, en tenant compte à chaque fois du siège conducteur. On est loin de la possibilité du Master (jusqu'à 5 places de fauteuil en dimension L3), mais le Kangoo est nettement plus compact.

Le nouveau Renault Kangoo se convertit au transport de personnes à mobilité réduite

Renault, qui a évidemment décaissé le châssis du Kangoo, a tout fait pour avoir un plancher le plus plat possible afin que le fauteuil soit le plus stable. Les kits d'arrimage (électriques à l'avant) sont évidemment de la partie, tout comme la ceinture trois points. Concrètement, la personne en fauteil dans une configuration 3+1 ou 4+1 peut être installée à côté d'un passager arrière sur siège classique et converser normalement.

Notons par ailleurs la possibilité de choisir un lift motorisé intégré à l'arrière du Kangoo pour les clients à mobilité très réduite.

En essence uniquement...

Renault a choisi de ne proposer le Kangoo TPMR qu'en essence. Un choix, il faut le dire, bien curieux pour un véhicule plutôt lourd, d'autant plus que Renault a dû opter pour la version à charge utile augmenté du Kangoo. Et le pire, c'est que le réservoir est évidemment plus petit (du fait du châssis décaissé) : 32 litres seulement. Les arrêts à la pompe risquent d'être fréquents.

La marque française justifie son choix par le mix européen à l'heure actuelle très orienté "sans-plomb". Mais Renault n'exclut pas du diesel et même un Kangoo Z.E TPMR si la demande est là et si le marché évolue. En revanche, cela ne se fera pas avant 2023.

Le nouveau Renault Kangoo se convertit au transport de personnes à mobilité réduite

Le Kangoo TPMR sera disponible à la commande dès le mois de juillet. Renault précise que la boîte automatique EDC sera proposée dès 2022, année visiblement importante pour ce Kangoo destiné aux personnes à mobilité réduite, avec une vraie expansion de la gamme.

Renault, qui a plutôt bonne réputation sur les utilitaires, a parlé de fiabilité. Un client interviewé parlait même volontiers des quasi 300 000 km de son Trafic transformé, mais sur un bloc diesel. Qu'en sera-t-il de la robustesse des TCE sur ces usages un peu particuliers à de tels kilométrages, surtout chez les professionnels du transport de personnes à mobilité réduite ? Ceux la espèreront probablement un Kangoo TPMR dCi.

Mots clés :

En savoir plus sur : Renault Kangoo

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire