Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les femmes plus souvent gravement blessées en voiture que les hommes

Dans Pratique / Sécurité

Audric Doche

Les femmes plus souvent gravement blessées en voiture que les hommes

Les hommes et les femmes n'ont pas les mêmes taux de blessures graves et de mortalité sur la route, mais cela pourrait s'expliquer par le simple choix du véhicule.

L'institut américain de sécurité routière, l'IIHS, a réalisé une longue étude entre 1998 et 2015 sur la mortalité routière et la différence homme/femme. Oui, elles existent bien, et en défaveur des femmes : elles ont en effet 20 à 28 % de plus de taux de mortalité que les hommes, et au moins 37 % de chances de plus d'être sérieusement blessées. Si ces derniers ont globalement plus d'accidents mortels en valeur absolue, les accidents chez les femmes sont en revanche plus fréquemment mortels que chez les hommes.

A cela, deux raisons principales : la première est que les femmes conduisent plus souvent de petites voitures citadines que les hommes, qui sont dans de plus gros véhicules. C'est un raccourci qui pourrait être qualifié de facile, mais c'est la réalité des statistiques de l'IIHS, et en cas d'accident grave, le véhicule plus haut et plus lourd risque en général moins que la petite voiture urbaine.

La seconde raison est tout aussi basique : les hommes conduisent plus que les femmes, et ils ont donc tendance à être plus souvent à l'origine d'accident graves. Comme le rappelle l'IIHS, en cas d'accident, ce sont souvent les occupants du véhicule "percuté" qui subissent le plus de dommages. 

Concrètement, l'IIHS tend à démontrer que si le taux de mortalité des femmes sur la route est supérieur, c'est surtout la conséquence de profils d'automobilistes différents entre l'homme et la femme. 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire