Publi info

Salon de Francfort 2019

Mini Countryman Cooper SE hybride : rayon d'action augmenté - En direct du salon de Francfort 2019

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides rechargeables

, , mis à jour

Au côté de la Mini Cooper SE 100 % électrique, le stand de la marque à Francfort donne à voir le Countryman Cooper SE, qui cette année adopte une plus grosse batterie. Selon Mini, l'autonomie en mode électrique progresse de 30 %. Sans aucune autre modification, comme nous avons pu le constater.

Mini Countryman Cooper SE hybride : rayon d'action augmenté - En direct du salon de Francfort 2019

Le Countryman passera par la case restylage l'année prochaine. Donc, rien à se mettre sous la dent au salon de Francfort. Rien ? Peut-être pas, car la variante hybride rechargeable n'a pas attendu le lifting pour faire évoluer sa mécanique, partagée avec le BMW Série 2 Active Tourer. On la découvre en version améliorée, sur le stand de la marque, en face de celui de la maison mère BMW.

Le Série 2 Active Tourer a reçu il y a quelques semaines une plus grosse batterie. Du coup, le Countryman Cooper SE ALL4 a droit à la même amélioration, puisqu'il partage avec lui le même groupe motopropulseur. La capacité de la batterie lithium-ion passe de 7,7 à 10 kWh. La réserve d'électricité ne prend toutefois pas plus de place. Elle est cachée sous la banquette arrière, ce qui préserve l'habitabilité et le volume du coffre.

Le volume de coffre (450 litres) n'est pas impacté par l'implantation d'une batterie de plus grosse capacité, car elle fait le même volume que l'ancienne.
Le volume de coffre (450 litres) n'est pas impacté par l'implantation d'une batterie de plus grosse capacité, car elle fait le même volume que l'ancienne.
Tous les logos et monogrammes présents sur la carrosserie adoptent la couleur jaune, qui est celle choisie par Mini pour sa gamme électrifiée.
Tous les logos et monogrammes présents sur la carrosserie adoptent la couleur jaune, qui est celle choisie par Mini pour sa gamme électrifiée.

 

Cette nouvelle batterie permet de booster l'autonomie en mode 100 % électrique. Selon Mini, elle progresse d'environ 30 %. La voiture promet ainsi une autonomie sans utiliser de sans-plomb allant jusqu'à 57 km, contre 40 km annoncé auparavant. Avec une prise standard, il faut 5 heures pour faire la recharge. L'opération prend 3h15 avec une borne Wallbox.

Il n'y a pas d'évolution du côté des moteurs. Pour rappel, cette version combine un trois cylindres 1.5 essence de 136 ch et un bloc électrique de 88 ch, pour une puissance maxi cumulée de 224 ch. L'électrique est placé sur l'essieu arrière, ce qui donne quatre roues motrices.

La planche de bord n'évolue pas, c'est toujours de bonne facture, et la présentation est typique Mini, avec les compteurs ronds. Les inserts blancs égayent ici l'ambiance, sinon très noire.
La planche de bord n'évolue pas, c'est toujours de bonne facture, et la présentation est typique Mini, avec les compteurs ronds. Les inserts blancs égayent ici l'ambiance, sinon très noire.

Pas d'évolution non plus côté esthétique, comme nous avons pu le constater sur le stand, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Ce Countryman qui va plus loin est parfaitement identique à l'ancien, il faudra en effet attendre le vrai restylage en 2020 pour voir quelques différences.

On espère que la plus grosse batterie ne fera pas augmenter le prix déjà conséquent. Le modèle coûte actuellement 39 800 €.

J'aime

L'augmentation de l'autonomie en tout électrique. Même si on est encore sur des chiffres qui sont modestes, c'est toujours bon à prendre, et cela étend le rayon d'action "0 pollution locale" de ce Countryman.
L'augmentation de l'autonomie en tout électrique. Même si on est encore sur des chiffres qui sont modestes, c'est toujours bon à prendre, et cela étend le rayon d'action "0 pollution locale" de ce Countryman.

Je n'aime pas

Difficile de trouver un point franchement négatif à propos de ce véhicule. Peut-être le prix, qui tutoie les 40 000 € en finition de base sans options souscrites. Cela dit, on a quand même 224 ch sous la pédale, ça se paye.
Difficile de trouver un point franchement négatif à propos de ce véhicule. Peut-être le prix, qui tutoie les 40 000 € en finition de base sans options souscrites. Cela dit, on a quand même 224 ch sous la pédale, ça se paye.

 

L'instant Caradisiac : sympas (bis)

Même cause, mêmes effet, même sympathie. Comme déjà dit pour la présentation de la Mini Cooper SE, nous sommes arrivés sur le stand Mini à l'heure ou la première journée presse touchait à sa fin. Du coup, ce Countryman, comme la Mini 3 portes, était déjà fermé. Mais les hôtes et hôtesses du stand, comprenant qu'il nous fallait encore travailler un peu, ont accepté de nous rouvrir le véhicule pour faire les photos. Et ça, c'est sympa.

Portfolio (11 photos)

En savoir plus sur : Mini Countryman 2

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

D'après une revue US: 27mpg 8,75l/100km

Par

En réponse à GY201

D'après une revue US: 27mpg 8,75l/100km

Selon quel protocole ? Probablement pas le WLTP, qui doit donner environ 0,003l/100... :oops:

Et on attend avec impatience les habituels "malins" qui diront gagner de l'argent en faisant les trajets quotidiens en élec, sans intégrer que cela flinguera la batterie à vitesse grand V, en tout cas bien avant de pouvoir rentabiliser le surcoût à l'achat et celui de la nouvelle batterie, ou que rouler en permanence en élec, donc avec 1/3 de la puissance totale de l'engin, est un peu stupide... :wink:

Par

commentaire US toujours:

Same problem as my Prius plug-in with it's 12 mile electric range - my daughter never plugs it in because it's not worth the effort to save $1 worth of gas. It's only good for parking in front of the free charging stations at the mall…

Par

C'est un peu cher pour un caprice.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Selon quel protocole ? Probablement pas le WLTP, qui doit donner environ 0,003l/100... :oops:

Et on attend avec impatience les habituels "malins" qui diront gagner de l'argent en faisant les trajets quotidiens en élec, sans intégrer que cela flinguera la batterie à vitesse grand V, en tout cas bien avant de pouvoir rentabiliser le surcoût à l'achat et celui de la nouvelle batterie, ou que rouler en permanence en élec, donc avec 1/3 de la puissance totale de l'engin, est un peu stupide... :wink:

D'où tu le sors que ça va "flinguer la batterie à vitesse grand V", à part de ton imagination fertile ?

Par

En réponse à GY201

commentaire US toujours:

Same problem as my Prius plug-in with it's 12 mile electric range - my daughter never plugs it in because it's not worth the effort to save $1 worth of gas. It's only good for parking in front of the free charging stations at the mall…

Faut dire, seulement 12 miles, dans un pays où l'essence coûte peu cher, c'est sur, ça sert pas à grand chose.

Mais la, avec plus de 50km et en France ou l'essence coûte cher, c'est intéressant (si on a les trajets qui vont bien et la prise à domicile)

Par

En réponse à beniot9888

D'où tu le sors que ça va "flinguer la batterie à vitesse grand V", à part de ton imagination fertile ?

Bah, du nombre de cycles multiplié par la petite autonomie/capacité de la batterie... :bah:

En usage VE il est illusoire d'espérer plus de 1500 cycles (et je suis gentil avec cette estimation), et avant que tu ne fasses une bête multiplication comme le font systématiquement les coucous à piles, rappelle-toi qu'une batterie lithium s'use avec le temps, que l'usure s'accélère avec les variations thermiques, inévitables dans une voiture, et que l'usure réduit le kilométrage effectué avec chaque cycle, donc accélère l'usure par un cercle vicieux. :bah:

Du coup pas de problème de batterie si la recharge est juste utilisée pour réduire un peu la consommation, mais alors aucun espoir de rentabiliser l'énorme surcoût, et ça met en valeur les émissions normées en conso et CO2 complètement fantaisistes. :non:

Par

En réponse à beniot9888

D'où tu le sors que ça va "flinguer la batterie à vitesse grand V", à part de ton imagination fertile ?

Sincèrement, pour le coup, Plexus n'a pas tort. Les batteries de VE, pour peu qu'elles soient à peu près correctement gérées (thermiquement et électriquement) sont données pour 1000-1500 cycles environ. On retrouve ce chiffre chez Tesla, Hyundai et Renault entre autres.

1000 cycles sur un domicile travail qui consomme 100% d'un cycle par jour d'utilisation(pas irréaliste vu l'autonomie), c'est 4 ans avant que la batterie ne soit morte. C'est purement arithmétique et ça dépend pas mal de la gestion des décharges complètes, de la tension exacte de charge, de la gestion thermique, mais ça donne une idée...

Par

Presque synchrones... :areuh:

Par

En réponse à Fred_N

Faut dire, seulement 12 miles, dans un pays où l'essence coûte peu cher, c'est sur, ça sert pas à grand chose.

Mais la, avec plus de 50km et en France ou l'essence coûte cher, c'est intéressant (si on a les trajets qui vont bien et la prise à domicile)

Non, ce ne sera jamais intéressant. :bah:

Flingage de batterie si usage élec systématique, sans compter la bride de puissance.

Gains en conso insuffisants si économie de la batterie, ou si kilométrage suffisemment réduit pour ne pas flinguer la batterie même en usage tout élec, avec toujours la bride de puissance au passage.

Selon l'usage il y aura toujours une autre techno qui sera globalement moins chère (souvent hybride non rechargeable d'ailleurs, mais passons...).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire