Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mobilité durable : les entreprises demandent de l'aide

70% des chefs d’entreprise souhaitent mettre en œuvre une politique de mobilité durable afin de limiter ou optimiser les déplacements de leurs salariés, nous révèle une étude menée par le loueur longue durée Athlon, mais ils font face à de sérieux freins.

Mobilité durable : les entreprises demandent de l'aide

Malgré le vote, en décembre dernier, de la loi d’orientation pour la mobilité (LOM) - qui vise à sortir de la dépendance à l’automobile et améliorer la transition énergétique des professionnels – plusieurs entreprises françaises sont dans l’attente.

Un baromètre de la mobilité durable en entreprise, réalisé par Opinion Way et commandé par le loueur Athlon, révèle que les entreprises et leurs salariés font face à de nombreux freins. 39% des 500 dirigeants d’entreprises interrogés souhaitent des aides financières pour proposer aux salariés l’autopartage, le covoiturage, des véhicules d’entreprise hybrides et électriques, mettre à disposition des abonnements SNCF et transports en commun, etc.

38% des dirigeants interrogés attendent des pouvoirs publics qu’ils renforcent les infrastructures de transport, de connexion et de recharge : parking relais à proximité des gares, bornes de vélo en libre-service, bornes de recharges pour véhicules électriques, etc. En effet, le manque d’infrastructures est vécu comme un frein à une mobilité plus propre par 34% des chefs d’entreprise.

La voiture reste le principal moyen de transport des salariés

Le Baromètre 2019 indique en parallèle qu’en moyenne un salarié français utilise 4 moyens de transport différents pour ses déplacements professionnels. Les plus utilisés sont la voiture de fonction (68%), la voiture personnelle (58%) et les transports urbains (41%). Les nouvelles mobilités sont loin derrière : les vélos et voitures en libre-service sont respectivement utilisés par 7% et 4% des salariés lors de leur mobilité professionnelle.

Voici les moyens privilégiés par les entreprises, déjà en place ou en cours d’étude, pour optimiser les déplacements de leurs salariés.

Mobilité durable : les entreprises demandent de l'aide

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et donc dans la liste des mesure "écolo" y'a un abonnement à une compagnie aérienne ... je sais pas quoi dire là

Ça n'a rien d’écolo en fait

Par

En réponse à MotherKaiser

Et donc dans la liste des mesure "écolo" y'a un abonnement à une compagnie aérienne ... je sais pas quoi dire là

Ça n'a rien d’écolo en fait

Un avion pollue moins que tous les autres moyens de transport par passager par kilomètre parcouru.

En gros, pour transporter 400 personnes sur 2000km, l'avion pollue moins que si on utilisait 10 cars, 100 voitures ou un bateau. Pour le train ça dépend évidemment s'il est diesel ou électrique, et dans ce dernier cas d'où vient l'électricité.

Par

En réponse à FlyAkwa

Un avion pollue moins que tous les autres moyens de transport par passager par kilomètre parcouru.

En gros, pour transporter 400 personnes sur 2000km, l'avion pollue moins que si on utilisait 10 cars, 100 voitures ou un bateau. Pour le train ça dépend évidemment s'il est diesel ou électrique, et dans ce dernier cas d'où vient l'électricité.

Faux, la consommation moyenne par avion est de 3.3 L/100 par Personne (source AirFrance/KLM)

un bus c'est env 55 places => 181 L/100 je sais que ça consomme un bus mais pas 180 l/100

pour une voiture, si tu est 4 dedans ca fait 13.2 L/100 là aussi on est bien au dessus d'une consommation moyenne de berline

donc transport aérien => non écolo !

Par

En réponse à justlecteur

Faux, la consommation moyenne par avion est de 3.3 L/100 par Personne (source AirFrance/KLM)

un bus c'est env 55 places => 181 L/100 je sais que ça consomme un bus mais pas 180 l/100

pour une voiture, si tu est 4 dedans ca fait 13.2 L/100 là aussi on est bien au dessus d'une consommation moyenne de berline

donc transport aérien => non écolo !

Pour être complet les vols en avions induisent également une pollution qu'on appelle ''périphérique'' ou secondaire mais qui est bien réelle. Par ex la conso des engins, généralement électriques, qui transportent les bagages du terminal à l'avion, parfois complété par un bus qui amène les passagers (suivant l'aéroport et le type d'appareil). Egalement le maintien des pistes est énergivore : nettoyage, déneigement, chauffage pour éviter l'apparition de verglas, appareils de dispersion du brouillard (équipements en fonction de la localisation de l'aéroport bien sur). Et bien sur il faut ajouter le coût en énergie des terminaux qui est simplement astronomique pour chauffer/ climatiser et éclairer les passagers en attente.

Pour être juste il faudrait considérer les travaux et l'impact des routes/ autoroutes nécessaires au transport routier et leur impact sur le milieu naturel, mais il est + compliqué d'avoir des chiffres fiables, alors que les aéroports se sont développés en moins de 100 ans donc il est assez facile d'avoir un avant et un après. Pour les avions l'impact a explosé ces 25 dernières années à cause de la baisse des prix des billets (oui tout n'augmente pas...) Aujourd'hui pour moins de 150 € au départ de Nice je peux aller au choix à Séville ou Berlin ou Londres (70 € !) ou Athènes et pour moins de 300 € faire un Londres - Montréal (la Livre est au plus bas avant le Brexit) Donc ça vole beaucoup + ces dernières années, 14.5 millions de voyageurs l'an dernier rien qu'à Nice par ex, 17 prévus pour 2020, et ce n'est qu'une ville de province pourtant. La pollution a explosé de manière proportionnelle en attendant les nouvelles générations d'avion moins gourmands en kérosène (mais pour faire moins de bruit dont se plaignent les riverains on demande aux compagnies des décollages + verticaux qui consomment jusqu'à 1/3 de + , bref...) :bah:

Par

En réponse à FlyAkwa

Un avion pollue moins que tous les autres moyens de transport par passager par kilomètre parcouru.

En gros, pour transporter 400 personnes sur 2000km, l'avion pollue moins que si on utilisait 10 cars, 100 voitures ou un bateau. Pour le train ça dépend évidemment s'il est diesel ou électrique, et dans ce dernier cas d'où vient l'électricité.

à l'heure d'internet et de l'audio et visio conférence généralisée, on se demande tout de même l'intérêt de continuer de prendre l'avion dans 90% des cas.

la vérité est que certains aiment se déplacer aux frais de l'entreprise.

bref, on pourrait très bien baisser de manière très importante le trafic aérien, si on le voulait vraiment.

mais on le sait: il y a de sacrés enjeux derrière, notamment du côté d'Airbus.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire