Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moins de quatre voitures volées sur dix sont retrouvées

Moins de quatre voitures volées sur dix sont retrouvées

Selon les données de l'Observatoire Coyote Secure, les SUV représentent plus de la moitié des vols de voitures.

Coyote publie ce jour son 5e observatoire des vols de véhicules, élaboré notamment avec des données basées sur les véhicules qui sont dotés de son système Coyote Secure, un traceur qui permet de retrouver rapidement les autos et motos (91 % de réussite en moins de 48 heures). La marque souligne que seulement 38 % des véhicules assurés contre le vol finissent par être retrouvés, parfois de longs mois après le vol et dans un état bon pour la casse !

En 2021, au total, il y a eu 122.700 vols de véhicules en France, un résultat en très légère hausse (+ 1 %) par rapport à 2020. Il reste inférieur de 10 % à 2019, période d'avant Covid. Les restrictions sanitaires, avec le couvre-feu et le confinement, ont semblé impacter l'activité des voleurs au cours du premier semestre. Mais les vols ont ensuite bien repris. Le dernier trimestre représente à lui seul 34 % des vols !

Sur l'ensemble de l'année, trois régions concentrent la moitié du volume des méfaits. Sans surprise, la première concernée est l'Ile-de-France, avec un taux de sinistralité de 5,1 vols pour 1000 véhicules dotés de Coyote Secure. Il y a ensuite la région PACA (avec un taux de 4,1). Puis en volume on trouve Auvergne-Rhône-Alpes, la région étant très grande. En taux de sinistralité, elle est toutefois devancée par les Hauts-de-France (3,4) et les Pays de la Loire. Coyote alerte d'ailleurs sur une envolée des vols dans cette zone, qui s'expliquerait par la mise en place de filières de vols de deux-roues.

La mode des SUV se retrouve aussi dans les vols de voitures. Les baroudeurs ont représenté près de deux tiers des vols de voitures équipées par le Coyote Secure, soit un taux de sinistralité de 3,2. Les SUV sont très convoités pour être expédiés entier à l'étranger. De nombreuses filières spécialisées dans des modèles, notamment le Peugeot 3008, sont régulièrement démantelées. Mais les petites citadines sont aussi très convoitées. Elles servent plutôt à fournir des pièces détachées.

Toutefois, les voitures particulières ne sont pas les véhicules les plus volés. Les engins pros ont un taux de sinistralité de 12,5, avec une envolée des vols d'engins de chantier, où le taux grimpe à 23 ! En 2021, une entreprise sur trois possédant des matériels de chantier ou engins ou VUL affirme avoir été concernée par le vol. 42% des engins dérobés se situaient dans un lieu fermé ou sécurisé au moment du vol.

Mais le pire, ce sont les deux-roues. Là, le taux atteint 55 vols pour 1000 modèles équipés en Coyote Secure. Donnée qui interpelle : en 2020, 74% des deux-roues volés étaient équipés d’un anti-vol mécanique (selon l’étude deux-roues Lab’ de la Mutuelle des Motards). Cela se comprend facilement : ces engins sont faciles à dérober, avec notamment la méthode de l'enlèvement : il suffit simplement de le soulever et de le charger dans un utilitaire. Et ils sont très faciles à faire disparaître, certains sont en pièces détachées en quelques heures.

Pour les voitures, une très large majorité des vols se fait avec des méthodes électroniques : vol au calculateur, vol à la prise OBD ou encore le vol à la valise relais. Des techniques aisées sur des voitures de plus en plus bourrées d'électroniques, et qui ont l'avantage pour les voleurs de ne pas dégrader la voiture.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire