Publi info
 

Nouvelles normes CO2 : le patron de PSA Carlos Tavares s'oppose à l'Europe

Nouvelles normes CO2 : le patron de PSA Carlos Tavares s'oppose à l'Europe

La Commission Européenne n’en finit pas de durcir les normes en matière de rejets de CO2. Son prochain projet vise à réduire les émissions de 30 % d’ici 2030. Irréaliste pour Carlos Tavarès, le président de PSA mais également de l’ACEA (Association des constructeurs automobiles européens).

Le CO2 est devenu l’un des principaux ennemis de la Commission européenne qui n’en finit pas de légiférer afin de mettre en place des réglementations de plus en plus strictes. Son prochain projet prévoit de faire diminuer les rejets de 30 % d’ici 2030 par rapport à 2021. Les premiers votes auront lieu dans un mois au Parlement européen et il sera également discuté par les ministres de l’Environnement européens dans quelques semaines, mais d’ores et déjà Carlos Tavarès monte au créneau pour dénoncer ce projet tout simplement irréaliste : « Alors que le marché est essentiellement tiré par la demande des clients, les objectifs de CO2 doivent être réalistes et tenir compte de ce que les gens peuvent réellement payer. Cette proposition nécessiterait de passer brutalement de moins de 1 % des ventes aujourd’hui à 30 % en l’espace de moins de 12 ans ».

Les constructeurs craignent donc une transition trop brutale et pas assez bien gérée, ce qui pourrait aboutir à un effondrement du marché européen, faute de clients prêt à investir dans des véhicules électriques, seule solution pour faire baisser de façon aussi significative le CO2. L’ACEA note que « 85 % de toutes les voitures rechargeables électriquement se trouvent uniquement dans les pays d'Europe de l'Ouest avec des PIB parmi les plus élevés. Dans les autres, la part de marché des véhicules électriques est proche de zéro. Les futures réductions de CO2 dépendent fortement des ventes de voitures à propulsion alternative, mais leur accessibilité en termes de prix reste un obstacle majeur pour de nombreux Européens ».

Une nouvelle fois, un décalage conséquent semble exister entre les décisions de la Commission et les constructeurs qui n’auront pas d'autre choix que de s’adapter, tout comme nous d’ailleurs.

Mots clés :

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il a pas signé avec Leroy Somers ? Ils vont devoir gazer pour y arriver à l’électricique

Par

Tavares a le mérite d'être lucide. et pour devancer tous les trolls à venir, il parle ici au nom de Tous les constructeurs européens, pas uniquement de PSA.

après, oui, déjà que sur Caradisiac ici-même, la plupart ne sont pas prêts à investir dans une caisse électrique et que d'autres ne jurent que par des v6+... alors, que dire des consommateurs des pays de l'Est et du bord méditerranéen.

et après, ça se lamente parmi nos élites (de mes 2) que le populisme progresse...

Par

En réponse à mynameisfedo

Tavares a le mérite d'être lucide. et pour devancer tous les trolls à venir, il parle ici au nom de Tous les constructeurs européens, pas uniquement de PSA.

après, oui, déjà que sur Caradisiac ici-même, la plupart ne sont pas prêts à investir dans une caisse électrique et que d'autres ne jurent que par des v6+... alors, que dire des consommateurs des pays de l'Est et du bord méditerranéen.

et après, ça se lamente parmi nos élites (de mes 2) que le populisme progresse...

+1 :bien:

Par

Bonne décision de la commission: ça va obliger les constructeurs a plus de bouger.

Au lieu de prendre des millions de salaire qu'il en laisse un peu plus pour la recherche et le développement de moteur plus efficience; au lieu de viser des bénéfices records qu'ils emploient plus d'ingénieur/technicien et qu'ils travaillent plus ...

Ce qui embête les patrons ce sont le fait qu'ils doivent plus travaillé et gagner un peu moins pour combler leur retard écologique

Par

Impossible que ce soit lui qui dise ça, sûrement un sosie qui usurpe son identité car : ©©©L'air qui sort des échappements de nos voitures est plus pur que celui que vous respirez©©© :bien:

Par

En réponse à oxmose

Impossible que ce soit lui qui dise ça, sûrement un sosie qui usurpe son identité car : ©©©L'air qui sort des échappements de nos voitures est plus pur que celui que vous respirez©©© :bien:

ARF le fameux "blue" hdi ou fumeux ... blues du hdi.....

Par

En réponse à Baylelom

Bonne décision de la commission: ça va obliger les constructeurs a plus de bouger.

Au lieu de prendre des millions de salaire qu'il en laisse un peu plus pour la recherche et le développement de moteur plus efficience; au lieu de viser des bénéfices records qu'ils emploient plus d'ingénieur/technicien et qu'ils travaillent plus ...

Ce qui embête les patrons ce sont le fait qu'ils doivent plus travaillé et gagner un peu moins pour combler leur retard écologique

Tâche de comprendre la complexité d'un outil industriel lourd avant de venir commenter la pertinence de la contrainte réglementaire.

Par

En réponse à oxmose

Impossible que ce soit lui qui dise ça, sûrement un sosie qui usurpe son identité car : ©©©L'air qui sort des échappements de nos voitures est plus pur que celui que vous respirez©©© :bien:

On parle CO2 tu parles émissions polluantes. Un rapport ?

Par

En réponse à ArnoH28

On parle CO2 tu parles émissions polluantes. Un rapport ?

Ça pollue l'air obviously. :areuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire