Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pneus hiver - Test 2021 du TCS : des pneus chinois low-cost à éviter

Dans Pratique / Autres actu pratique

Le club suisse a dévoilé les résultats de ses derniers tests de pneus hiver. Si Dunlop et Michelin brillent, attention aux gommes low-cost venues de Chine.

Pneus hiver - Test 2021 du TCS : des pneus chinois low-cost à éviter

Chaque début d'automne, le Touring Club Suisse (TCS) publie le résultat de ses tests de pneus hiver. Mais ils vont avoir un écho particulier cette année chez nous. En effet, à partir du 1er novembre, dans tout ou partie de 48 départements situés en région montagneuse, il faudra obligatoirement se doter d'équipements pour les conditions hivernales, soit des chaînes, des chaussettes ou des pneus hiver. On rappelle que ces derniers sont utiles partout en France où la température passe régulièrement sous les 7°C.

Le TCS est une référence pour les tests de gommes hivernales. Cette année, il a mis à l'épreuve pas moins de 34 modèles. L'évaluation s'est bien sûr faite sur des chaussées enneigées et verglacées, mais aussi sur des sols secs et mouillés. Le club suisse a également noté le niveau de bruit, la consommation de carburant et l'usure.

Le club a d'abord testé 16 pneus avec la taille 195/65 R15 91T, adaptée à des citadines et des compactes. Quatre ont eu la note de quatre étoiles, soit le niveau "très recommandé" : Dunlop Winter Response 2, Goodyear UltraGrip9+, Michelin Alpin 6, Vredestein Wintrac. À l’opposé, un n'a eu que deux étoiles, soit "recommandé avec réserve", il s'agit du Kumho Wintercraft WP51.

18 pneus de taille 225/50 R17 98V ont été testés, une taille qui correspond à des berlines familiales et surtout à des SUV compacts, désormais très nombreux sur les routes. Parmi les quatre étoiles, il y a le Dunlop Winter Sport 5, le Michelin Alpin 6 et le Goodyear UltraGrip Performance +.

Attention, deux modèles sont clairement à éviter avec une étoile : le Goodride Z-507 Zuper Snow et le Linglong Green-Max Winter UHP. Ce sont deux gommes de marques chinoises à prix cassés. Les performances ont été très mauvaises sur les routes mouillées et enneigées. Sur le test du freinage, de 80 à 0 km/h, le TCS indique que le Linglong a besoin de 11 mètres de plus que le Bridgestone (meilleur sur ce critère) pour s'arrêter : "Cela signifie qu’au moment où le véhicule chaussé de Bridgestone est à l’arrêt complet, le véhicule chaussé de Linglong roule encore à 40 km/h". Sur le test de freinage sur route enneigée, à 50 km/h, la distance d'arrêt du Goodride a été 3 mètres plus longue.

Pour le TCS, avec ces pneus "les réactions du véhicule de test se sont avérées lentes et imprécises. Ces deux éléments s’avèrent pourtant d’une importance capitale et peuvent faire la différence entre la vie et la mort sur les passages pour piétons par exemple, ou lorsqu’un obstacle surgit brusquement". Le TCS est d'ailleurs sans appel : selon lui, ces pneus sont une menace pour la sécurité.

Le TCS pointe aussi un mauvais résultat sur le test d'usure. Le Goodride n'a tenu que 23 000 km. Le Michelin a tenu 43 000 km. Au final, le pneu low-cost ne coûte pas moins cher qu'un produit de marque haut de gamme !

Le lien utile > Les tests du TCS

Pneus hiver - Test 2021 du TCS : des pneus chinois low-cost à éviter
Pneus hiver - Test 2021 du TCS : des pneus chinois low-cost à éviter

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire