Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Prime à la casse exceptionnelle au 1er juin 2020 - Quels montants ? Comment en profiter ?

Le plan de relance de la filière automobile comporte une nouvelle formule de la prime à la casse, plus généreuse. Montants des aides, véhicules concernés, conditions de reprise : Caradisiac fait le point.

Prime à la casse exceptionnelle au 1er juin 2020 - Quels montants ? Comment en profiter ?

Pour accélérer la reprise de l'activité dans les concessions, après deux mois de confinement où les ventes ont été quasiment à l'arrêt, le gouvernement a mis en place une nouvelle formule de la prime à la casse "plus incitative et plus ouverte". Quatre grands changements sont au programme.

  • On peut désormais mettre à la casse un véhicule Crit'Air 3.
  • La grille des critères d'éligibilité est simplifiée, avec deux classes de situation fiscale, ce qui met de côté pour l'instant les primes spéciales pour personnes très modestes.
  • Le seuil de séparation du revenu fiscal de référence par part est gonflé de 13 489 à 18 000 €, ce qui permet a bien plus de monde de profiter des meilleures aides.
  • Les montants sont doublés pour une majorité des personnes (les super-primes pour les ménages modestes profitent ainsi à plus de monde).

En revanche, pas question d'assouplir les critères des véhicules concernés, d'ailleurs les seuils de CO2 pour les véhicules thermiques ont été de nouveau abaissés.

Qui peut profiter de la prime ?

De base, tous les conducteurs domiciliés en France qui ont un véhicule concerné peuvent en profiter. Mais pour les personnes avec un revenu fiscal de référence par part supérieur à 18 000 €, il faudra acheter un véhicule électrique ou hybride rechargeable avec autonomie suffisante.

L'aide est versée au maximum une fois par personne jusqu'au 1er janvier 2023.

Quantité limitée : 200 000 primes

Cette prime à la casse exceptionnelle est limitée aux 200 000 premiers clients qui en profitent. Après, ce sera le retour à l'ancien barème. D'un côté, on se dit que cela laisse une marge de plusieurs mois, si on se base sur le nombre de primes accordées sur l'ensemble de l'année 2019, à savoir 350 000. Mais comme des véhicules plus récents peuvent être mis à la casse, cette prime s'ouvre à tout un nouveau public qui ne pouvait encore en profiter. Attention à ne pas trop tarder donc.

 

Quels montants ?

- Les primes concernent des modèles neufs ou d'occasion.

- Le nouveau véhicule doit être acheté ou loué dans le cadre d'un contrat d'une durée d'au moins deux ans.

- Il ne doit pas être vendu dans les six moins suivant son achat ni avant d'avoir parcouru au moins 60.000 km.

- La prime ne peut dépasser 80 % du prix d'achat.

- Pour les électriques et hybrides rechargeables, le prix d'achat doit être sous 60.000 €. Pour les autres modèles concernés, c'est 50.000 € maxi.

Personnes physiques avec un RFR/P* jusqu'à 18 000 €

  • Véhicule électrique (0 à 20 g/km de CO2) : 5 000 €
  • Véhicule hybride rechargeable de 21 à 50 g/km de CO2 avec autonomie suffisante** : 5 000 €
  • Véhicule hybride rechargeable de 21 à 50 g/km de CO2 sans autonomie suffisante : 3 000 €
  • Véhicule thermique essence Crit'Air 1 (sans contrainte de date) ou véhicule thermique diesel Crit'Air 2 mis en service après le 1er septembre 2019, avec CO2 jusqu'à 109 g/km en NEDC corrélé et 137 g/km en WLTP : 3 000 €

Personnes physiques avec un RFR/P* au-delà de 18 000 €

  • Véhicule électrique (0 à 20 g/km de CO2) : 2 500 €
  • Véhicule hybride rechargeable de 21 à 50 g/km de CO2 avec autonomie suffisante** : 2 500 €
  • Véhicule hybride rechargeable de 21 à 50 g/km de CO2 sans autonomie suffisante : 1 500 €
  • Pour le reste, donc les thermiques classiques et même hybrides simples, c'est 0 €.

* revenu fiscal de référence par part, avis d'imposition 2019 sur vos revenus 2018.

** L'autonomie en électrique en ville "déterminée en application du règlement (UE) 2017/1151 de la Commission du 1er juin 2017" est supérieure à 50 km.

Quels véhicules peuvent être repris ?

Les conditions de reprise sont améliorées, avec un assouplissement du critère d’éligibilité pour la mise au rebut du véhicule (voiture particulière ou camionnette) pour inclure les véhicules Crit’air 3, en plus donc des Crit'air 4, 5 et non classés. Cela concerne donc :

  • les véhicules essence immatriculés avant 2006.
  • les véhicules diesel immatriculés avant 2011.

Selon le gouvernement, cela représente près de la moitié du parc actuel. Il y a quelques conditions à respecter pour le véhicule mis à la casse : il doit appartenir au bénéficiaire de la prime depuis au moins un an, être immatriculé en France, ne pas être gagé, ne pas être considéré comme véhicule endommagé.

L'ancien véhicule doit être remis pour destruction dans les trois mois avant ou les six mois suivant la facturation du nouveau véhicule à un centre "véhicules hors d'usage" agréé ou à une installation agréée de dépollution et de démontage de véhicules hors d'usage.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (88)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je me pose une question, n'est il pas plus polluant de détruire un vieux véhicule et d'en reconstruire un nouveau que de garder un véhicule un peu plus ancien toujours en bon état et bien entretenu ?

Par

Surtout ne rentrer pas dans ce piège de prime à la casse !

Par

En réponse à Recaraway0810

Je me pose une question, n'est il pas plus polluant de détruire un vieux véhicule et d'en reconstruire un nouveau que de garder un véhicule un peu plus ancien toujours en bon état et bien entretenu ?

Non clairement pas... Vaut mieux acheter un neuf qui pollue à produire mais qui sur le long terme est bien plus vertueux que l'épave qui l'a précédé !

Il faut toujours réfléchir en regardant l'avenir dans le monde de l'auto, ce que trop peu de personnes font...

Par

En réponse à Recaraway0810

Je me pose une question, n'est il pas plus polluant de détruire un vieux véhicule et d'en reconstruire un nouveau que de garder un véhicule un peu plus ancien toujours en bon état et bien entretenu ?

Pas encore compris que l'écologie c'est de la fumisterie de A à Z ? TOUT absolument TOUT ce qui tourne autour de l'écologie c'est des prétextes pour tondre les moutons.

Là c'est on ne peut plus clair : on pousse les plus modestes à acheter une voiture qu'ils ont pas les moyens de payer à coup de primes pour remplacer une voiture qu'a pas besoin d'être remplacer ! Tout ça pour faire marcher le commerce des voitures neuves alors que ça pollue beaucoup BEAUCOUP plus de détruire l'ancienne et fabriquer la nouvelle que laisser la dite voiture à remplacer rouler les très nombreux kilomètres qu'elle pourrait encore faire.

Un ménage endetter et de la pollution en plus c'est le seul bilan à tirer ! L'escrologie c'est une nouvelle forme de capitalisme mise en place par nos esclavagistes.

Par

En réponse à Recaraway0810

Je me pose une question, n'est il pas plus polluant de détruire un vieux véhicule et d'en reconstruire un nouveau que de garder un véhicule un peu plus ancien toujours en bon état et bien entretenu ?

Si bien évidemment.

Sauf que : on est actuellement dans un modèle basé sur l'escrologie.

L'escrologie se définit comme une doctrine ayant pour objectif de contenter les fixettes des écologistes en préservant un modèle de croissance infinie : c'est à dire de consommer et de produire toujours plus en prétendant que cela n'a aucun impact écologique et en limitant son analyse à par exemple ce qui sort du pot d'échappement uniquement ou en se basant sur un seul critère : le CO² en l’occurrence.

Alors effectivement certains véhicules : très vieux diesel, etc... n'ont plus leur place sur nos routes.

Par contre mettre à la casse une Peugeot 107 avec 120 000 km et son petit 1.0 3 cylindres qui ne consomme rien du tout, pour acheter une Zoe, c'est anti-écologique.

L'escrologie continuera tant que les utopistes et les menteurs continueront de défendre le modèle de la croissance verte, qui est en réalité un oxymore.

L'état est littéralement coincé dans un étau. Il sait que sans renouer avec la croissance l'économie de notre modèle actuel s'effondre (valable pour n'importe qu'elle pyramide de Ponzi accessoirement), d'un autre côté il sait qu'il doit contenter la génération endoctrinée par le sensationnalisme écologique à la GT sinon c'est le révère électoral à coup sur au prochaine présidentielle et qu'il n'aura peut-être pas la chance de tomber face à MLP au second tour deux fois de suite.

Par

En réponse à Tulipe

Pas encore compris que l'écologie c'est de la fumisterie de A à Z ? TOUT absolument TOUT ce qui tourne autour de l'écologie c'est des prétextes pour tondre les moutons.

Là c'est on ne peut plus clair : on pousse les plus modestes à acheter une voiture qu'ils ont pas les moyens de payer à coup de primes pour remplacer une voiture qu'a pas besoin d'être remplacer ! Tout ça pour faire marcher le commerce des voitures neuves alors que ça pollue beaucoup BEAUCOUP plus de détruire l'ancienne et fabriquer la nouvelle que laisser la dite voiture à remplacer rouler les très nombreux kilomètres qu'elle pourrait encore faire.

Un ménage endetter et de la pollution en plus c'est le seul bilan à tirer ! L'escrologie c'est une nouvelle forme de capitalisme mise en place par nos esclavagistes.

Ben non, acheter un véhicule neuf est bcp plus propre sur le long terme, c'est un fait. Le gouvernement ne se fait pas chier à proposer des aides chaque année si cela n'a aucun impact ! Il garderait bien tout ce fric...

Par

critére 3 déja en rebut c'est affolant Lol

Par

En réponse à Ajneda

Non clairement pas... Vaut mieux acheter un neuf qui pollue à produire mais qui sur le long terme est bien plus vertueux que l'épave qui l'a précédé !

Il faut toujours réfléchir en regardant l'avenir dans le monde de l'auto, ce que trop peu de personnes font...

On a bien compris qu'à long terme cela est mieux, mais elle aurait roulé encore combien de kilomètres l'ancienne voiture pour juste "absorber" la pollution de la création de la nouvelle ?

C'est des calculs à faire, bon techniquement impossible, mais j'ai bien peur qu'avant que la pollution engendré par l'ancien véhicule en roulant soit équivalent à la pollution de la fabrication du nouveau véhicule, ben le nouveau véhicule soit aussi déjà éligible à la prime à la casse :bah:

On ne se rend pas compte, mais la fabrication d'un véhicule ce sont des matériaux qui viennent du bout du monde, des salariés qui fond plusieurs dizaine de kilomètre avec leur diesel pour se rendre à l'usine, etc, etc, etc, tant de source de pollution. Beaucoup de sources de pollution y sont rattachés.

Par

En réponse à Ajneda

Non clairement pas... Vaut mieux acheter un neuf qui pollue à produire mais qui sur le long terme est bien plus vertueux que l'épave qui l'a précédé !

Il faut toujours réfléchir en regardant l'avenir dans le monde de l'auto, ce que trop peu de personnes font...

Tu parles de réfléchir mais t'en est incapable ...

La fameuse épave que tu veux remplacer est justement le long terme de la précédente épave. Ton raisonnement représente tout ce que l'escrologie est actuellement puisque la neuve sera toujours plus polluante que la prochaine ce qui pousse à la remplacer sous prétexte d'un long terme qui finalement n'arrivera jamais. Quand le serpent se mord la queue c'est qu'il y a un problème de raisonnement quelque part !

Par

En réponse à Ajneda

Ben non, acheter un véhicule neuf est bcp plus propre sur le long terme, c'est un fait. Le gouvernement ne se fait pas chier à proposer des aides chaque année si cela n'a aucun impact ! Il garderait bien tout ce fric...

"Le gouvernement ne se fait pas chier à proposer des aides chaque année si cela n'a aucun impact !"

Si si justement.

L’objectif : grappillez ton vote + empêcher que le marché de l'auto s'effondre. Mais il n'y a aucun objectif écologique dans le fait de surconsommer. La surconsommation n'a jamais était dans le sens de l'écologie.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire