Publi info

Prise en mains - Fiat Ducato : l'évolution dans la continuité

Dans Nouveautés / Restyling

Le nouveau Fiat Ducato accueille des motorisations conformes aux normes anti-pollution et adopte une boîte automatique à neuf rapports. Pour le reste, aucun changement.

Prise en mains - Fiat Ducato : l'évolution dans la continuité

Quoi de neuf sur le Fiat Ducato ? Euh… à dire vrai pas grand-chose. De petites évolutions, parfois contraintes, mais rien de bien révolutionnaire. Le Ducato 2019 reste en fait ce qu'il est. C'est tellement vrai que le style ne bouge pas d'un iota. Pas la moindre évolution de carrosserie, pas le plus petit optique redessiné. Pareil dans la cabine. Le tableau de bord est le même, la console aussi. Reconnaissons que le style extérieur comme intérieur du grand fourgon de Fiat est plutôt une réussite et les années passant ne lui ont rien fait perdre de sa modernité.

Cinq ou dix chevaux de plus

Si l'esthétique ne change pas, qui y a-t-il de nouveau sur ce Fiat Ducato ? Les mensurations et capacités ? Pas du tout, toujours les mêmes ! La gamme ? Non, parfaitement identique. En fait, ce qui évolue est sous le capot. Les nouvelles normes anti-pollution apportent en effet leur lot de contraintes et c'est donc sous le sceau de celles-ci que Fiat a modifié sa gamme moteur, comme l'ont fait Renault avec le Master ou PSA avec le Boxer, le Jumper.

Exit donc le 2 litres sur le Ducato, place unique au 2,3 litres déjà en place et ses puissances un peu plus élevées qu'auparavant. L'entrée de gamme se fait par un 120 chevaux, au lieu des 115 chevaux avec le 2 litres. Quelques chevaux de plus et un couple amélioré de 10 % à 320 Nm dès 1400 tr/mn. Juste au dessus se trouve le 140 chevaux en lieu et place du 130 chevaux. Plus de couple également, désormais à 350 Nm, pour cette motorisation qui constituera sans aucun doute le cœur de gamme, comme l'était le 130 chevaux avant lui. Montant toujours de 20 en 20, le moteur suivant affiche 160 chevaux (au lieu de 150 précédemment) tandis que le haut de gamme est occupé par le 180 chevaux, qui lui ne gagne pas le moindre petit cheval par rapport à l'ancienne version. Bref, le Ducato de l'année affiche globalement plus de puissance... sur le papier car à l'usage, nul ne pourra constater et dire qu'effectivement, là, il y a cinq ou dix chevaux de plus qu'auparavant.

Le nouveau Fiat Ducato l'est surtout par ces moteurs, désormais conformes aux normes à venir.
Le nouveau Fiat Ducato l'est surtout par ces moteurs, désormais conformes aux normes à venir.

Agréable boîte auto

Ce qui est vraiment nouveau en revanche sur le Ducato, c'est l'apparition d'une boîte automatique à neuf rapports. De l'inédit, puisque la seule proposition « automatique » sur le Ducato était jusqu'alors une boîte robotisée, baptisée Comfort Matic. Cette nouvelle boîte auto AT9 est proposée sur les 140, 160 et 180 chevaux. Elle est toujours une option, la boîte manuelle à six rapports étant de série sur l'ensemble des motorisations. Pas donnée en plus cette option : à 3 000 € HT, cela fait cher le confort de conduite… Trois modes sont disponibles : Normal, Eco et Power. Le Normal est fait pour une conduite tout à fait ordinaire, l'Eco pour réduire les consommations de carburant avec des accélérations sous contrôle, et le Power pour la performance avec des changements de vitesses plus rapides.

Une vraie boîte automatique pour le Ducato, à neuf rapports.
Une vraie boîte automatique pour le Ducato, à neuf rapports.

Comme l'ensemble des utilitaires du moment, le Fiat Ducato adopte une série d'aides à la conduite. Du classique avec la reconnaissance des panneaux de signalisation, le freinage d'urgence l'assistance d'angle mort, l'alerte de franchissement de ligne ou encore la détection d'obstacle transversal arrière, le contrôle des feux de route et le capteur de pluie et de luminosité. Bien entendu, ces systèmes ne sont pas tous de série. Le premier niveau, baptisé Pack accueille l'ESP. Le deuxième, Pack Pro, s'enrichit du radar de recul et du régulateur de vitesse. Pour le système de navigation et la caméra de recul, il faudra passer en Pack Pro Nav. Pour l'alerte de franchissement de ligne, le freinage d'urgence automatique, la reconnaissance des panneaux, les feux adaptatifs et le contrôle de pression des pneus, il faudra grimper au niveau de finition le plus haut, le Pack Techno. Pack qui représente un surcoût de 1 400 € HT par rapport au niveau Pack Pro Nav et de 3 000 € HT par rapport au premier niveau Pack

Agrément identique

Il est temps de s'installer à bord de ce Ducato. Évidemment, pas de surprise puisque pas de changement. La position de conduite est toujours confortable, la visibilité panoramique est bonne, l'ergonomie générale correcte. Pas de changement et donc les mêmes bémols qu'avant. Par exemple, l'écran de l'ordinateur de bord est toujours aussi petit. Quant au frein à main, il reste placé à gauche. Pourquoi ? Pour les camping-cars évidemment, marché sur lequel le Ducato est roi. Cela permet d'installer des sièges pivotants qui ne pourraient bouger si le frein à main était à droite. Malgré tout, il existe aujourd'hui des freins de parking électriques très efficaces qui satisferaient tout le monde. La prochaine fois, sans doute… En attendant, ce frein à main est inhabituel et peut être gênant lorsque l'on monte ou descend du Ducato. Il y a un risque de l'accrocher et ce n'est pas agréable.

Si rien ne change sur le Ducato, le pare-chocs est désormais divisé en trois parties. En cas de pépin, il suffit de remplacer la partie endommagée et non plus l'ensemble.
Si rien ne change sur le Ducato, le pare-chocs est désormais divisé en trois parties. En cas de pépin, il suffit de remplacer la partie endommagée et non plus l'ensemble.

Sur la route, terrain connu… Les motorisations hautes sont efficaces et performantes, aptes à tous les usages même en pleine charge. Les accélérations et les reprises sont franches. L'ensemble est un peu bruyant tout de même, bruits mécaniques et aérodynamiques s'invitant assez nettement dans la cabine. Ces moteurs sont bien servis par la boîte manuelle à six rapports ou la boîte auto. Bien agréable cette boîte, qui permet de rouler sans fatigue, un vrai plus pour les professionnels appelés à circuler en zone urbaine et périphérique. Et comme une telle boîte épargne la mécanique et permet de maîtriser sa consommation, c'est tout bénéfice !

L'électrique en approche

Le Ducato Electric est annoncé pour 2020.
Le Ducato Electric est annoncé pour 2020.

Fiat Professional a profité de la présentation de ce « nouveau » Ducato pour dévoiler une nouveauté, une vraie de vraie pour le coup, en la personne du Fiat Ducato Electric. Une grande première pour le groupe : c'est le premier véhicule électrique de la gamme Fiat Professional. Il faudra être patient puisque ce fourgon est annoncé pour 2020, sans autre précision de date, et les informations le concernant restent parcellaires. Il a été dit que cet utilitaire sera proposé avec « plusieurs formats de batteries modulaires, d’une autonomie de 220 à 360 km (cycle NEDC), avec différentes configurations de recharge ». La puissance maximale annoncée sera de 90 kW pour un couple de 280 Nm. Côté utilitaire, ce Ducato Electric reprendra l'essentiel des caractéristiques du Ducato thermique, avec de multiples variantes de carrosseries, les mêmes volumes utiles de 10 à 17 m³ et une charge utile de 1950 kilos.

Bilan mitigé

Le Fiat Ducato 2019 est la vraie fausse nouveauté du moment : ce ne sont pas quelques évolutions moteurs et une boîte automatique toujours en option qui font un nouveau véhicule. Le Ducato a fait le choix de poursuivre sur sa lancée, sans rien changer à ses fondamentaux. Mais reconnaissons que la recette fonctionne. En tous cas, il faudra attendre quelques temps (deux ans?) pour découvrir un Ducato réellement nouveau.

Prise en mains - Fiat Ducato : l'évolution dans la continuité

Portfolio (16 photos)

En savoir plus sur : Fiat Ducato 3

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ce moteur 2L3 athmo sur une fiat tipo a prix raisonnable çà le ferait bien!!

la cylindrée c'est la fiabilité!!

bien joué fiat..

eh y a pas que sur les utilitaires que la fiabilité c'est important!!

Par

Pour changer complètement une recette qui gagne? Fiat c'est devenu increvable depuis pas mal d années!à des années lumières du misérables PSA ou Renault (également au niveau voitures de tourisme) et c'est ce que recherchent les pro...donc je ne vois pas l'intérêt de trop le changer

Par

En réponse à Tonnelet

Pour changer complètement une recette qui gagne? Fiat c'est devenu increvable depuis pas mal d années!à des années lumières du misérables PSA ou Renault (également au niveau voitures de tourisme) et c'est ce que recherchent les pro...donc je ne vois pas l'intérêt de trop le changer

C'est amusant comme commentaire: Fiat ducato, Citroën Jumper ou Peugeot boxer, ce sont les même utilitaires, sortis de la même usine SEVEL sud. Peu de possibilité qu'il y ait autre chose que l'écusson du la calandre comme différence.

Par

A quoi peut bien servir à un mode "power" sur un pure utilitaire ? :hum:

Par

je pense que cela doit etre fiable, car les polonais descendent dans le sud de l'Europe, et remontent sans cesse,( genre de bussiness qu'il font je l'ignore) , beaucoup roule avec ses utilitaire Fiat, Psa, et je pense que cela ne doit pas etre uniquementa cause du prix.

Par

Un bon utilitaire, avec une soute bien carrée et régulière.

Par

Le Fiat Ducato ... une référence chez les pro, ainsi que dans le monde du camping-car, et reconnu pour sa fiabilité.

En plus il est motorisé en top version avec un 2,3 litres de 180 chevaux, on est bien loin de l'utilitaire a papa qui "s'étouffait" à la moindre côte.

Par

En réponse à gignac31

ce moteur 2L3 athmo sur une fiat tipo a prix raisonnable çà le ferait bien!!

la cylindrée c'est la fiabilité!!

bien joué fiat..

eh y a pas que sur les utilitaires que la fiabilité c'est important!!

C’est pas un moteur atmo.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Commentaire supprimé.

Complètement faux, le fanboy qui invente n’importe quoi...

Le châssis ici c’est une conception Fiat. Qui fabrique depuis des décennies pour PSA des Boxer et Jumper (désormais sans partage des moteurs).

Quant à la « tenue de route » d’un utilitaire de 2,25m de haut avec des ressorts à lames, qu’il soit de n’importe qui sérieusement... :lol:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire