Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

PSA et Fiat : la fusion confirmée et même accélérée

Dans Economie / Politique / Industrie

PSA et Fiat : la fusion confirmée et même accélérée

Carlos Tavares a fait savoir que le mariage avec FCA n'était pas remis en cause par la tempête coronavirus. Le patron de PSA a même indiqué que les équipes en charge du dossier "accélèrent le rythme".

Le mariage entre PSA et FCA, Fiat Chrysler Automobiles, peut-il être remis en cause par le coronavirus ? La question s'est récemment posée, mais Carlos Tavares, patron du groupe français, y a apporté une réponse claire : le projet n'est en aucun cas menacé. Et, au contraire, Carlos Tavares a fait savoir que le calendrier pourrait être accéléré.

Lors du dernier comité de pilotage PSA-FCA, le 31 mars, le président du directoire de PSA a déclaré, selon une note interne : "Les groupes de travail PSA-FCA maintiennent et accélèrent le rythme sur le projet pendant la crise actuelle pour réaliser le closing et les synergies dès le jour du closing". Carlos Tavares a aussi ajouté : "C'est une illustration claire de l'agilité, la résilience et la détermination de nos deux entreprises".

Le doute était né sur le projet à cause notamment de la chute des valeurs boursières des entreprises, la pandémie ayant provoqué une plongée des marchés financiers. Cela peut notamment créer un déséquilibre entre les deux parties, alors que les conditions d'une fusion à 50/50 ont été présentées en décembre 2019. Des ajustements pourraient être nécessaires pour finaliser le mariage. PSA et Fiat savent bien qu'ils auront encore plus besoin d'être ensemble pour se relever de la crise économique qui va secouer l'industrie automobile.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Actualité Fiat

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Forum Fiat

Commentaires (105)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la tempête coronavirus.... :blague:

Par

ah ah ah, et tous ceux qui écrivaient que la fusion avait du plomb dans l'aile …

Par

Est ce la bonne stratégie dans le nouveau contexte ?

Il va y avoir de nouvelles habitudes de consommation et de vie.

Par

En réponse à benoit25

ah ah ah, et tous ceux qui écrivaient que la fusion avait du plomb dans l'aile …

Ils couleront ensemble :buzz:

Par

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Fca à fait un gros chèque pour être autorisé à polluer...

Ils vont profiter de la manne, et ça leur laissera un répit

Par

" PSA et Fiat savent bien qu'ils auront encore plus besoin d'être ensemble pour se relever de la crise économique qui va secouer l'industrie automobile."

Et le siège de la nouvelle "entité" devrait être aux Pays Bas .....où la fiscalité est ...plus avantageuse...(à ne pas perdre de vue)

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Je crois qu'il serait avisé d'écrire d'urgence un courrier (envoyé par recommandé avec accusé de réception, c'est important) à Tavares, qui n'est certainement pas au courant de tout cela. Ou alors il a peut-être d'autres informations qu'il juge plus pertinentes ?

Par

Excellente nouvelle ! :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire