Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
PSA et Fiat : la fusion confirmée et même accéléréeCarlos Tavares a fait savoir que le mariage avec FCA n'était pas remis en cause par la tempête coronavirus. Le patron de PSA a même indiqué que les équipes en charge du dossier "accélèrent le rythme".

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la tempête coronavirus.... :blague:

Par

ah ah ah, et tous ceux qui écrivaient que la fusion avait du plomb dans l'aile …

Par

Est ce la bonne stratégie dans le nouveau contexte ?

Il va y avoir de nouvelles habitudes de consommation et de vie.

Par

En réponse à benoit25

ah ah ah, et tous ceux qui écrivaient que la fusion avait du plomb dans l'aile …

Ils couleront ensemble :buzz:

Par

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Fca à fait un gros chèque pour être autorisé à polluer...

Ils vont profiter de la manne, et ça leur laissera un répit

Par

" PSA et Fiat savent bien qu'ils auront encore plus besoin d'être ensemble pour se relever de la crise économique qui va secouer l'industrie automobile."

Et le siège de la nouvelle "entité" devrait être aux Pays Bas .....où la fiscalité est ...plus avantageuse...(à ne pas perdre de vue)

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Je crois qu'il serait avisé d'écrire d'urgence un courrier (envoyé par recommandé avec accusé de réception, c'est important) à Tavares, qui n'est certainement pas au courant de tout cela. Ou alors il a peut-être d'autres informations qu'il juge plus pertinentes ?

Par

Excellente nouvelle ! :bien:

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Dongfeng , sors du capitaL PSA

Par

L'intérêt pour PSA c'est d'avoir accès aux marchés nord-américains et enfin développer ses ventes hors d'Europe ...

La Chine s'est mort et de toute façon dans quelques années les chinois n'achèteront que des marques chinoises ...

Par

J'espère bien que cette fusion leur permettra de constituer des gammes complémentaires, qui permettront de couvrir l'ensemble du marché. Un peu comme Skoda-Seat-VW-Audi il y a 15-20 ans (maintenant leurs modèles sont trop proches, Seat et Skoda étant trop montés en gamme).

Si c'est pour ce retrouver avec un quatuor de 208-C3-Corsa-Punto ou encore 308-C4-Astra-Bravo qui se marchent sur les pieds, avec une même clientèle visée, ça risque d'être foireux.

Il y a déjà eu des doublons dans le groupe, dans le style 106 / Saxo qui regardaient la concurrence voler loin devant...

Par

En réponse à Dumbphone

Je crois qu'il serait avisé d'écrire d'urgence un courrier (envoyé par recommandé avec accusé de réception, c'est important) à Tavares, qui n'est certainement pas au courant de tout cela. Ou alors il a peut-être d'autres informations qu'il juge plus pertinentes ?

Et toi, tu as un argument consistant et valable à apporter ou rien à dire, tout juste à circuler ? Aller circule !

Par

En réponse à ZZTOP60

" PSA et Fiat savent bien qu'ils auront encore plus besoin d'être ensemble pour se relever de la crise économique qui va secouer l'industrie automobile."

Et le siège de la nouvelle "entité" devrait être aux Pays Bas .....où la fiscalité est ...plus avantageuse...(à ne pas perdre de vue)

Les Pays Bas sont un paradis fiscal comme le Luxembourg mais comme il s'agit de pays de l'UE ils ne figurent pas sur la liste des paradis fiscaux . Plus de véhicule PSA pour moi si cette opération a lieu .

Par

PSA tient vraiment à prendre beaucoup de risques.

Par

En réponse à benoit25

ah ah ah, et tous ceux qui écrivaient que la fusion avait du plomb dans l'aile …

Exact, ça va en faire taire certains !!

Par

Super timing pour PSA quand même :brosse: (bon le truc était totalement imprévisible).

A 6 mois près et pour la même somme, il aurait pu racheter FCA pour 30% moins cher environ (vu le cours boursier actuel) ... et rien ne dit que c'est pas fini.

Par

En réponse à Dumbphone

Je crois qu'il serait avisé d'écrire d'urgence un courrier (envoyé par recommandé avec accusé de réception, c'est important) à Tavares, qui n'est certainement pas au courant de tout cela. Ou alors il a peut-être d'autres informations qu'il juge plus pertinentes ?

Oui c’est pas con de lui écrire, car Tavares reste malgré tout une buse de chef d’entreprise européen...

On aurait du lui écrire pour lui dire que dans la négoce d’Opel... il n’y avait pas l’Opel Ampera...

Ce navet a demandé à Gm de revoir le prix après signature...un vrai cake

https://www.caradisiac.com/les-vraies-raisons-pour-lesquelles-psa-veut-payer-opel-50-moins-cher-164676.htm

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

la machine a cash....en route..

Oui les entreprises sont la pour gagner de l'argent. C'est pas la Corée du Nord ou l'ex-union soviétique la France, réveille toi. :biggrin:

Bientôt, il va nous reprocher le fait qu'une entreprise cherche à être rentable et dégager des marges. :areuh:

Avec la crise du dois te réjouir, les entreprises perdent enfin de l'argent. On converge vers ton modèle de société rêvé. :ddr:

Par

Si ça pète aux USA, ensuite en Europe, il va rester quel support pour ce nouveau groupe qui va se retrouver avec de la surproduction sur les bras et des usines pas assez chargées.

Ça va zouker un peu...

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

FCA a beaucoup de cash , utile en temps de crise.

Et plus on est gros moins on a chance de couler (bien qu'il y est déjà eu des exceptions : Thomas Cook)

Par

On verra dans quelques années les résultats en espérant que cela ne se termine pas comme avec Dongfeng, par un fiasco, des investissements gâchés et surtout une image désastreuse du groupe PSA à l'exportation......

Pr contre, ce qui est certain, c'est que le Covid-19 et ses conséquences sur les échanges internationaux va laisser des traces et puis, demain, le réchauffement de la planète car, avec ou sans virus, les canicules et les épisodes naturels liés au dérèglement climatique vont continuer inexorablement surtout si la reprise ne tient pas compte de l'environnement.....

Par

ET PAN sur le nez de ceux qui se réjouissaient dejà du plantage du truc... du coté de chez Reanult . :sol:

Par

du coté de chez Renault

Par

En réponse à JM.57

Les Pays Bas sont un paradis fiscal comme le Luxembourg mais comme il s'agit de pays de l'UE ils ne figurent pas sur la liste des paradis fiscaux . Plus de véhicule PSA pour moi si cette opération a lieu .

Le choix d'une marques qui ne fait pas de l'optimisation fiscale va être compliqué...

Par

une chose est sur si des composants Fiat entre dans fabrication des Peugeot ,j'abandonne Peugeot.

Par

Vite Tavares : il est urgent de refondre complètement toutes les gammes Fca et surtout, de les rendre attractives. En augmentant fortement leur modernité, leur qualité de finition, leur fiabilité etc.

Par

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

Par

En réponse à Dumbphone

Je crois qu'il serait avisé d'écrire d'urgence un courrier (envoyé par recommandé avec accusé de réception, c'est important) à Tavares, qui n'est certainement pas au courant de tout cela. Ou alors il a peut-être d'autres informations qu'il juge plus pertinentes ?

Je pense que le fait d'être nommé à la tête du groupe pendant 5 ans fait partie de ces informations, avec en plus l'hypothèse de relancer Peugeot aux US.

Je suis entièrement d'accord avec Pierre du 90, la course à la taille ne doit pas se faire à n'importe quel prix.

FCA est dans une situation beaucoup plus délicate que PSA et la fusion d'égal à égal (même si dans les faits c'est à nuancer) me semble injuste. Le mix produit de FCA est nul, leur seuls atouts sont les US (qui s'apprêtent à rentrer en récession pour info) et la Fiat 500, dont l'abaissement des rejets de CO2 est loin d'être acquis.

Lancia, Alfa Romeo et Maserati sont à bout de souffle. Jeep marche mais gare aux malus CO2.

Je vois des intérêts divergents entre les Agnelli et les Peugeot, les premiers sont des actionnaires lambda, peu liés au management mais accrochés aux dividendes (le dividende exceptionnel prévu avant fusion leur est dédié à ce propos). Les Peugeot sont bien plus impliqués, et dans une logique long terme, prêts à réaliser les investissements nécessaires à la pérennité du groupe.

Par

informez vous des brevets fiat en therme de conceptions. qui a inventé le common rail?...

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Sans immiscer les" impressions" et les émotions quelque peu franchouillardes dans cette opération il y a des interets logiques certains pour PSA dont non le moindre serait un retour sur son investissement dans la technologie ( à fortiori électrique ) et quitter son statut de constructeur européen pour intégrer un "Big Four " de l'auto , donc bon vent à ces deux-là.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Vite Tavares : il est urgent de refondre complètement toutes les gammes Fca et surtout, de les rendre attractives. En augmentant fortement leur modernité, leur qualité de finition, leur fiabilité etc.

Pour cela il faudra demander la permission à la famille Agnelli, qui possède plus d'action que la famille Peugeot, me semble-t-il.( Bon, tel commentaire, telle réponse )

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

t'inquiete pas, tu as dejà du DACIA dans ta clio depuis bien des années.... et pourtant le clio caracole sur le podium en Europe (N°2) , comme quoi hein... :violon: ...

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

:ange: es tu bien sûr qu il n y a pas de composants italiens dans les Peugeot que Fiat utilise également ? :biggrin:

Une grande partie des composants automobiles viennent d Italie et Espagne pour les constructeurs européens...

Dernièrement BMW et VW ont annoncés que si ces composants ne seront plus livrés par l Italie ou Espagne... les lignes de productions seront bloquées...

bienvenu dans la mondialisation ... :bien:

Par

En réponse à JM.57

Les Pays Bas sont un paradis fiscal comme le Luxembourg mais comme il s'agit de pays de l'UE ils ne figurent pas sur la liste des paradis fiscaux . Plus de véhicule PSA pour moi si cette opération a lieu .

Pense à vérifier où seront basées TOUTES les holding du groupe qui est propriétaire de la marque que tu vas acheter...

On peut avoir une société mère basée en France (ou autre pays non paradis fiscal) mais avoir la holding financière dans un paradis fiscal, l'argent circule entre les holding et ça "optimise" les impôts...

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

À la fois si ça fait 45 ans que tu t'acharnes sur la même marque, dis-toi que depuis le temps elle a peut-être légèrement évolué -_-

Par

Pour ma part il me semble et ceci qu'elle qu'en soit les conséquence M.Tavares qui c'est fait viré de chez Renault a les dents longues et est prêt a marié PSA avec n'importe qui. De plus un 50/50 est totalement contre productif. C'est encore les salariés qui vont déguster.

Par

En réponse à ZZTOP60

" PSA et Fiat savent bien qu'ils auront encore plus besoin d'être ensemble pour se relever de la crise économique qui va secouer l'industrie automobile."

Et le siège de la nouvelle "entité" devrait être aux Pays Bas .....où la fiscalité est ...plus avantageuse...(à ne pas perdre de vue)

Il faut savoir qu’en France, c’est d’autres domaines qui sont avantagés fiscalement.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Vite Tavares : il est urgent de refondre complètement toutes les gammes Fca et surtout, de les rendre attractives. En augmentant fortement leur modernité, leur qualité de finition, leur fiabilité etc.

vite tavares il est urgent de trouver un cerveau pour le vendeur.

Par

En réponse à Asdepic

Oui c’est pas con de lui écrire, car Tavares reste malgré tout une buse de chef d’entreprise européen...

On aurait du lui écrire pour lui dire que dans la négoce d’Opel... il n’y avait pas l’Opel Ampera...

Ce navet a demandé à Gm de revoir le prix après signature...un vrai cake

https://www.caradisiac.com/les-vraies-raisons-pour-lesquelles-psa-veut-payer-opel-50-moins-cher-164676.htm

Toi aussi, tu peux postuler pour intégrer le board du groupe. :biggrin:

Par

En réponse à david66100

informez vous des brevets fiat en therme de conceptions. qui a inventé le common rail?...

C'est justement ca le plus triste ! Quand on demande ce que Fiat a inventé ( en 120 ans d'histoire pour rappel !! :cyp: ) vous trouvez rien d'autre a dire que "le common rail" .... :buzz:

Par

En réponse à Garibald

PSA tient vraiment à prendre beaucoup de risques.

Soit ils sont vraiment malins et ils ont des plans en tete ( d'ou l'acceleration de ce projet de fusion ) , soit ils sont terriblement stupides chez PSA :peur:

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

Volvo tu peux y aller les yeux fermés ! C'est pas des premiers prix de beauté pour la plupart , mais finition , qualité d'équipement , confort , fiabilité sont largement au niveau du trio Audi / BMW / Mercedes avec une touche d'exotisme en plus :jap:

Par

C'est exactement ce qu'il faut faire par temps de crise même grave: boucler les dossiers engagés le plus rapidement possible, bonne chance à tous les employés de PSA et FCA qui travaillent sur les dossiers :bien:

Par

En réponse à benoit25

ah ah ah, et tous ceux qui écrivaient que la fusion avait du plomb dans l'aile …

Maître Yoda doit déchanter :ouin:

Par

Je ne comprend pas pourquoi ils n'ont pas choisi la formule de la coentreprise,qui a l'avantage, ou ça ne se passerait pas bien,de se séparer sans frais.Cette fusion a déjà un désavantage,c'est qu'il ne faudra plus compter sur l'Etat,bien qu'actionnaire,pour les sortir du pétrin.L'Etat va mettre le paquet sur Renault.....à mon avis SGDG.

Par

En réponse à ERIC3535

L'intérêt pour PSA c'est d'avoir accès aux marchés nord-américains et enfin développer ses ventes hors d'Europe ...

La Chine s'est mort et de toute façon dans quelques années les chinois n'achèteront que des marques chinoises ...

La Chine c'est tellement mort, que Citroën développe pourtant un C5 Aircross hybride 4X4(300ch)rien que pour ce marché ??? :oops:

Par

En réponse à Garibald

PSA tient vraiment à prendre beaucoup de risques.

Le risque c'est de continuer tout seul dans son coin face aux mastodontes mondiaux, et même pire, de laisser le cric "bouffer" FCA :oui:

C'est ce qui se serait produit si Carlos Ghosn ne s'était pas fait arrêter au Japon en novembre 2019 :peur:

Par

En réponse à marlboro55

une chose est sur si des composants Fiat entre dans fabrication des Peugeot ,j'abandonne Peugeot.

C'est déjà le cas de l'utilitaire Boxer(et du cousin Citroën Jumper) :oops:

Par

Seul positif ça serait pour alfa Roméo. Comme à ses débuts France Italie. :bien:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Vite Tavares : il est urgent de refondre complètement toutes les gammes Fca et surtout, de les rendre attractives. En augmentant fortement leur modernité, leur qualité de finition, leur fiabilité etc.

Il faut tout de même conserver la plateforme Giorgio(haut de gamme et 4X4)ainsi que celle des utilitaires Ducato(Boxer et Jumper) :fleur:

Pour le reste, des plateformes CMP et EMP2 à foison :jap:

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Carlos Tavares est loin d'être stupide, laissons le faire et voyons ou ça va mener. De toute façon, qu'il est tord ou raison, on peut pas y faire grand chose. Alors attendons ce que l'avenir nous réserve plutôt que de spéculer sur un sujet dont nous n'avons pas toutes les cartes en main.

Par

En réponse à TDPeugeot

La Chine c'est tellement mort, que Citroën développe pourtant un C5 Aircross hybride 4X4(300ch)rien que pour ce marché ??? :oops:

C'est pour tenter de sauver les meubles, mais partie comme c'est partie, ça laisse peu d'espoir pour la suite. PSA doit se développer rapidement en Inde s'ils veulent vendre à l'international. En Chine même VW recule, les marques chinoises prennent tellement de l'importance que même les allemands risque d'avoir du mal à résister à l'avalanche de marques chinoises qui foisonnent un peu partout en Chine.

Les marques françaises ont trop traînés pour s'imposer sur le marché chinois. Déjà qu'à l'avenir les marques bien implantés comme VW vont avoir du mal à contenir la vague chinoise, alors PSA, ça m'a malheureusement l'air cuit pour eux.

Par

L'argument selon lequel les gens qui dirigent ces grandes entreprises sont très bien informés, et qu'ils savent ce qu'ils font, ne tient pas la route : si tel était le cas, aucune grosse entreprise ne capoterait jamais, ce qui est faux évidemment.

M. TAVARES n'est-t-il pas grisé par l'idée de devenir PDG d'un groupe de cette envergure, au point d'en oublier les intérêts de PSA? N'a-t-il pas une revanche à prendre sur l'autre Carlos, qui l'a débarqué de Renault à cause de ses ambitions trop affichées?

Quant à la famille PEUGEOT, elle est peut-être très impliquée dans l'automobile (au contraire de la famille AGNELLI d'après certains commentateurs), mais au final, il y aura un vrai actionnaire de référence pour ce mastodonte : les AGNELLI. Les PEUGEOT ont beau agiter les bras, ruer dans les brancards et inonder la presse de leurs intentions de monter au capital du futur groupe, ils n'en possèderont au mieux que 8,5% dans quelques années, loin des 14% immédiats d'EXOR. Reprenez vos esprits messieurs, plutôt que de jouer les bravaches en prétendant que "l'état français n'a pas vocation à rester au capital" de PSA : cette présence de l'état, c'est ce qui garantit un certain équilibre dans cet attelage italo-français. Si l'état français se retire, la famille PEUGEOT sera quantité négligeable, de simples faire-valoir des AGNELLI.

Une présence de poids dans le capital de l'ensemble, c'est du concret, du tangible. Un PDG, aussi talentueux soit-t-il, c'est un pion que l'on peut congédier à tout moment, un homme avec toutes ses faiblesses, qui peut disparaitre du jour au lendemain. L'histoire récente nous fournit beaucoup d'exemples : Georges Besse, PDG de Renault, assassiné, Christophe de Margerie, PDG de TOTAL, décédé dans un accident d'avion, Edouard Michelin, noyé, Christian Streiff, PDG de PSA, écarté par la famille Peugeot à la faveur d'un AVC (quelle classe!) ou encore Carlos Ghosn.

Les conditions de cet accord doivent changer, à l'avantage des intérêts français : je fais le pari que les AGNELLI accepteront, car FCA est bien plus malade que PSA.

Par

En réponse à ZZTOP60

" PSA et Fiat savent bien qu'ils auront encore plus besoin d'être ensemble pour se relever de la crise économique qui va secouer l'industrie automobile."

Et le siège de la nouvelle "entité" devrait être aux Pays Bas .....où la fiscalité est ...plus avantageuse...(à ne pas perdre de vue)

Sauf que là c'est 50/50 donc si ça ne marche pas c'est le divorce

Par

En réponse à PierPaolo

L'argument selon lequel les gens qui dirigent ces grandes entreprises sont très bien informés, et qu'ils savent ce qu'ils font, ne tient pas la route : si tel était le cas, aucune grosse entreprise ne capoterait jamais, ce qui est faux évidemment.

M. TAVARES n'est-t-il pas grisé par l'idée de devenir PDG d'un groupe de cette envergure, au point d'en oublier les intérêts de PSA? N'a-t-il pas une revanche à prendre sur l'autre Carlos, qui l'a débarqué de Renault à cause de ses ambitions trop affichées?

Quant à la famille PEUGEOT, elle est peut-être très impliquée dans l'automobile (au contraire de la famille AGNELLI d'après certains commentateurs), mais au final, il y aura un vrai actionnaire de référence pour ce mastodonte : les AGNELLI. Les PEUGEOT ont beau agiter les bras, ruer dans les brancards et inonder la presse de leurs intentions de monter au capital du futur groupe, ils n'en possèderont au mieux que 8,5% dans quelques années, loin des 14% immédiats d'EXOR. Reprenez vos esprits messieurs, plutôt que de jouer les bravaches en prétendant que "l'état français n'a pas vocation à rester au capital" de PSA : cette présence de l'état, c'est ce qui garantit un certain équilibre dans cet attelage italo-français. Si l'état français se retire, la famille PEUGEOT sera quantité négligeable, de simples faire-valoir des AGNELLI.

Une présence de poids dans le capital de l'ensemble, c'est du concret, du tangible. Un PDG, aussi talentueux soit-t-il, c'est un pion que l'on peut congédier à tout moment, un homme avec toutes ses faiblesses, qui peut disparaitre du jour au lendemain. L'histoire récente nous fournit beaucoup d'exemples : Georges Besse, PDG de Renault, assassiné, Christophe de Margerie, PDG de TOTAL, décédé dans un accident d'avion, Edouard Michelin, noyé, Christian Streiff, PDG de PSA, écarté par la famille Peugeot à la faveur d'un AVC (quelle classe!) ou encore Carlos Ghosn.

Les conditions de cet accord doivent changer, à l'avantage des intérêts français : je fais le pari que les AGNELLI accepteront, car FCA est bien plus malade que PSA.

Entièrement d'accord ! :bien:

Par

En réponse à Tristan_Bx

Je pense que le fait d'être nommé à la tête du groupe pendant 5 ans fait partie de ces informations, avec en plus l'hypothèse de relancer Peugeot aux US.

Je suis entièrement d'accord avec Pierre du 90, la course à la taille ne doit pas se faire à n'importe quel prix.

FCA est dans une situation beaucoup plus délicate que PSA et la fusion d'égal à égal (même si dans les faits c'est à nuancer) me semble injuste. Le mix produit de FCA est nul, leur seuls atouts sont les US (qui s'apprêtent à rentrer en récession pour info) et la Fiat 500, dont l'abaissement des rejets de CO2 est loin d'être acquis.

Lancia, Alfa Romeo et Maserati sont à bout de souffle. Jeep marche mais gare aux malus CO2.

Je vois des intérêts divergents entre les Agnelli et les Peugeot, les premiers sont des actionnaires lambda, peu liés au management mais accrochés aux dividendes (le dividende exceptionnel prévu avant fusion leur est dédié à ce propos). Les Peugeot sont bien plus impliqués, et dans une logique long terme, prêts à réaliser les investissements nécessaires à la pérennité du groupe.

Entièrement d'accord également ! :bien:

Par

En réponse à PierPaolo

L'argument selon lequel les gens qui dirigent ces grandes entreprises sont très bien informés, et qu'ils savent ce qu'ils font, ne tient pas la route : si tel était le cas, aucune grosse entreprise ne capoterait jamais, ce qui est faux évidemment.

M. TAVARES n'est-t-il pas grisé par l'idée de devenir PDG d'un groupe de cette envergure, au point d'en oublier les intérêts de PSA? N'a-t-il pas une revanche à prendre sur l'autre Carlos, qui l'a débarqué de Renault à cause de ses ambitions trop affichées?

Quant à la famille PEUGEOT, elle est peut-être très impliquée dans l'automobile (au contraire de la famille AGNELLI d'après certains commentateurs), mais au final, il y aura un vrai actionnaire de référence pour ce mastodonte : les AGNELLI. Les PEUGEOT ont beau agiter les bras, ruer dans les brancards et inonder la presse de leurs intentions de monter au capital du futur groupe, ils n'en possèderont au mieux que 8,5% dans quelques années, loin des 14% immédiats d'EXOR. Reprenez vos esprits messieurs, plutôt que de jouer les bravaches en prétendant que "l'état français n'a pas vocation à rester au capital" de PSA : cette présence de l'état, c'est ce qui garantit un certain équilibre dans cet attelage italo-français. Si l'état français se retire, la famille PEUGEOT sera quantité négligeable, de simples faire-valoir des AGNELLI.

Une présence de poids dans le capital de l'ensemble, c'est du concret, du tangible. Un PDG, aussi talentueux soit-t-il, c'est un pion que l'on peut congédier à tout moment, un homme avec toutes ses faiblesses, qui peut disparaitre du jour au lendemain. L'histoire récente nous fournit beaucoup d'exemples : Georges Besse, PDG de Renault, assassiné, Christophe de Margerie, PDG de TOTAL, décédé dans un accident d'avion, Edouard Michelin, noyé, Christian Streiff, PDG de PSA, écarté par la famille Peugeot à la faveur d'un AVC (quelle classe!) ou encore Carlos Ghosn.

Les conditions de cet accord doivent changer, à l'avantage des intérêts français : je fais le pari que les AGNELLI accepteront, car FCA est bien plus malade que PSA.

Très bonne... analyse... objective et qui se rapproche aux informations que laissent présager cette fusion...

Par contre : FCA est plus malade que PSA ? dans quel sens ? je dirais dans les nouvelles technologies oui.. ils sont en retard (même s ils ont décidés dernierement de combler leurs retards ). voiture electrique ? plus maintenant... ils ont une toute nouvelle plateforme et on a aperçu la nouvelle 500 qui a fait un carton "marketing" sur les "influenceurs" de l automobile.

financier ? là FCA se porte pas si mal... et dernièrement les Agnelli ont vendu Partner Re avec une plus value en milliards !! ils ont un cash flow important.. et ils vont réinvestir.. c est obligé..

Par contre vous avez raison... Tavares ne sera qu un pion.. comme l est mannley actuellement... il sera sous la direction indirecte de Elkann. On peut aimer ou pas les Agnelli.. mais si on s intéresse à leur développement.. ils ont toujours dicté leurs lois...

Le Maire l a très bien compris dans le cas de Renault.. le deal était à l avantage de FCA...

Ici... selon les dernières infos.. le deal est egalement au profit de FCA... mais j espère pour les actionnaires de PSA qu ils peuvent changer cela... car du point de vue financier.. ceux ci se sont faits..... grugés !!

Après... étant européen avant tout... je souhaite vraiment que cette fusion nous apporte de belles bagnoles (moteurs FCA.. design FCA... je préfère :biggrin:)

Par

Moi, je regrette que ce ne soit pas PSA au lieu de Fiat qui ait racheté Chrysler en 2009, ils auraient sûrement fait mieux et enrichi les gammes du constructeur américain: par exemple, Dodge en entrée de gamme, Chrysler faisant des Peugeot rebadgées et quelques dérivés... J'ai même imaginé un scénrio ou Fiat ne rachète pas Chrysler, et de ce fait est en quasi faillite, et vend Alfa à Audi, Maserati à Geely, Fiat industrial à Mercedes tout ça début 2010, et que BMW rachète le reste (Fiat, Ferrari) et ce dernier concentre la gamme Fiat que sur la 500, comme une alternative italienne à la MINI. Et les autres usines de Fiat en Europe, ou en Amérique du sud soient vendues à Geely. Et l'usine de Sevelsud entièrement revendue à PSA. Hypothèse loufoque je vous l'accord, mais au moins l'automobile italienne aurait pu renaître de ses cendres....

Par

En réponse à polo8841

Moi, je regrette que ce ne soit pas PSA au lieu de Fiat qui ait racheté Chrysler en 2009, ils auraient sûrement fait mieux et enrichi les gammes du constructeur américain: par exemple, Dodge en entrée de gamme, Chrysler faisant des Peugeot rebadgées et quelques dérivés... J'ai même imaginé un scénrio ou Fiat ne rachète pas Chrysler, et de ce fait est en quasi faillite, et vend Alfa à Audi, Maserati à Geely, Fiat industrial à Mercedes tout ça début 2010, et que BMW rachète le reste (Fiat, Ferrari) et ce dernier concentre la gamme Fiat que sur la 500, comme une alternative italienne à la MINI. Et les autres usines de Fiat en Europe, ou en Amérique du sud soient vendues à Geely. Et l'usine de Sevelsud entièrement revendue à PSA. Hypothèse loufoque je vous l'accord, mais au moins l'automobile italienne aurait pu renaître de ses cendres....

:voyons::voyons:

moi pareil..

j ai imaginé un jour qu Adriana Karembeu m attendait à poil dans mon lit... :blague:

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Volvo tu peux y aller les yeux fermés ! C'est pas des premiers prix de beauté pour la plupart , mais finition , qualité d'équipement , confort , fiabilité sont largement au niveau du trio Audi / BMW / Mercedes avec une touche d'exotisme en plus :jap:

perso, j'ai comparé la XC40 et la DS7, y a pas photo, la DS pour un prix comparable est nettement mieux

Par

En réponse à sagesse34

perso, j'ai comparé la XC40 et la DS7, y a pas photo, la DS pour un prix comparable est nettement mieux

Amusant de choisir pour pseudo "sagesse" et venir hésiter entre ces patates routières...

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

Une SA n'a jamais tenu compte des intérêts de ses salariés et c'est pas en 2020 que cela va commencer et depuis la révolution conservatrice de reagan et thatcher le phénomène s'accélère, un salaire sur une ligne comptable est vue comme un coût et donc il doit impérativement baisser , se contracter ou disparaître alors que les dividendes considérées comme faisant parti du bénéfice se doivent d'augmenter sans cesse ainsi que son corollaire les salaires pharaonique de leurs dirigeants.

Par

En réponse à PierPaolo

L'argument selon lequel les gens qui dirigent ces grandes entreprises sont très bien informés, et qu'ils savent ce qu'ils font, ne tient pas la route : si tel était le cas, aucune grosse entreprise ne capoterait jamais, ce qui est faux évidemment.

M. TAVARES n'est-t-il pas grisé par l'idée de devenir PDG d'un groupe de cette envergure, au point d'en oublier les intérêts de PSA? N'a-t-il pas une revanche à prendre sur l'autre Carlos, qui l'a débarqué de Renault à cause de ses ambitions trop affichées?

Quant à la famille PEUGEOT, elle est peut-être très impliquée dans l'automobile (au contraire de la famille AGNELLI d'après certains commentateurs), mais au final, il y aura un vrai actionnaire de référence pour ce mastodonte : les AGNELLI. Les PEUGEOT ont beau agiter les bras, ruer dans les brancards et inonder la presse de leurs intentions de monter au capital du futur groupe, ils n'en possèderont au mieux que 8,5% dans quelques années, loin des 14% immédiats d'EXOR. Reprenez vos esprits messieurs, plutôt que de jouer les bravaches en prétendant que "l'état français n'a pas vocation à rester au capital" de PSA : cette présence de l'état, c'est ce qui garantit un certain équilibre dans cet attelage italo-français. Si l'état français se retire, la famille PEUGEOT sera quantité négligeable, de simples faire-valoir des AGNELLI.

Une présence de poids dans le capital de l'ensemble, c'est du concret, du tangible. Un PDG, aussi talentueux soit-t-il, c'est un pion que l'on peut congédier à tout moment, un homme avec toutes ses faiblesses, qui peut disparaitre du jour au lendemain. L'histoire récente nous fournit beaucoup d'exemples : Georges Besse, PDG de Renault, assassiné, Christophe de Margerie, PDG de TOTAL, décédé dans un accident d'avion, Edouard Michelin, noyé, Christian Streiff, PDG de PSA, écarté par la famille Peugeot à la faveur d'un AVC (quelle classe!) ou encore Carlos Ghosn.

Les conditions de cet accord doivent changer, à l'avantage des intérêts français : je fais le pari que les AGNELLI accepteront, car FCA est bien plus malade que PSA.

Histoire récente.... 1986 pour Besse... 34 ans !

Et pour le reste... statistiquement parlant... deux morts accidentelles et un gars plus en mesure de diriger une entreprise... rien de bien surprenant non ?

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Volvo tu peux y aller les yeux fermés ! C'est pas des premiers prix de beauté pour la plupart , mais finition , qualité d'équipement , confort , fiabilité sont largement au niveau du trio Audi / BMW / Mercedes avec une touche d'exotisme en plus :jap:

Bah non Volvo j'irai pas les yeux fermés. Confort et design intérieur certes c'est bien, mais pour la fiabilité hormis les Renault de mon père quand j'étais jeune, et une de mes Audi A4 ex-aequo j'ai jamais eu pire que ma S60.

Bon remarque les allemandes niveau fiabilité ne sont plus ce qu'elles étaient non plus.

Par

En réponse à PierPaolo

L'argument selon lequel les gens qui dirigent ces grandes entreprises sont très bien informés, et qu'ils savent ce qu'ils font, ne tient pas la route : si tel était le cas, aucune grosse entreprise ne capoterait jamais, ce qui est faux évidemment.

M. TAVARES n'est-t-il pas grisé par l'idée de devenir PDG d'un groupe de cette envergure, au point d'en oublier les intérêts de PSA? N'a-t-il pas une revanche à prendre sur l'autre Carlos, qui l'a débarqué de Renault à cause de ses ambitions trop affichées?

Quant à la famille PEUGEOT, elle est peut-être très impliquée dans l'automobile (au contraire de la famille AGNELLI d'après certains commentateurs), mais au final, il y aura un vrai actionnaire de référence pour ce mastodonte : les AGNELLI. Les PEUGEOT ont beau agiter les bras, ruer dans les brancards et inonder la presse de leurs intentions de monter au capital du futur groupe, ils n'en possèderont au mieux que 8,5% dans quelques années, loin des 14% immédiats d'EXOR. Reprenez vos esprits messieurs, plutôt que de jouer les bravaches en prétendant que "l'état français n'a pas vocation à rester au capital" de PSA : cette présence de l'état, c'est ce qui garantit un certain équilibre dans cet attelage italo-français. Si l'état français se retire, la famille PEUGEOT sera quantité négligeable, de simples faire-valoir des AGNELLI.

Une présence de poids dans le capital de l'ensemble, c'est du concret, du tangible. Un PDG, aussi talentueux soit-t-il, c'est un pion que l'on peut congédier à tout moment, un homme avec toutes ses faiblesses, qui peut disparaitre du jour au lendemain. L'histoire récente nous fournit beaucoup d'exemples : Georges Besse, PDG de Renault, assassiné, Christophe de Margerie, PDG de TOTAL, décédé dans un accident d'avion, Edouard Michelin, noyé, Christian Streiff, PDG de PSA, écarté par la famille Peugeot à la faveur d'un AVC (quelle classe!) ou encore Carlos Ghosn.

Les conditions de cet accord doivent changer, à l'avantage des intérêts français : je fais le pari que les AGNELLI accepteront, car FCA est bien plus malade que PSA.

Oui tout à fait d'accord. C'est à PSA de mettre la pression pour que l'accord soit à leur intérêt. FCA ne peuvent de toute manière se permettre de faire échouer la fusion, sinon ils sont quasiment morts, et ils ont trop besoin de PSA pour combler leur retard.

Par

En réponse à marlboro55

une chose est sur si des composants Fiat entre dans fabrication des Peugeot ,j'abandonne Peugeot.

Ça fait longtemps que tu aurais dû abandonner alors :biggrin:

Par

En réponse à TDPeugeot

Maître Yoda doit déchanter :ouin:

Ah non moi je me demande ce que ça va donner, en espérant du positif, et pas de la merde style Puretoc ou Aïecockpit dans les Alfa Romeo etc.

Par

Après je pense que c'est donnant-donnant : PSA va permettre à FCA d'élargir leur réseau, et FCA va apprendre à PSA à faire de vraies voitures

Par

En tout cas là où j'aurais déchanté c'est si FCA s'était allié à... Renault :nanana:

Par

En réponse à Aznog

Super timing pour PSA quand même :brosse: (bon le truc était totalement imprévisible).

A 6 mois près et pour la même somme, il aurait pu racheter FCA pour 30% moins cher environ (vu le cours boursier actuel) ... et rien ne dit que c'est pas fini.

Rachat.... Quel rachat ????

Par

En réponse à polo8841

Moi, je regrette que ce ne soit pas PSA au lieu de Fiat qui ait racheté Chrysler en 2009, ils auraient sûrement fait mieux et enrichi les gammes du constructeur américain: par exemple, Dodge en entrée de gamme, Chrysler faisant des Peugeot rebadgées et quelques dérivés... J'ai même imaginé un scénrio ou Fiat ne rachète pas Chrysler, et de ce fait est en quasi faillite, et vend Alfa à Audi, Maserati à Geely, Fiat industrial à Mercedes tout ça début 2010, et que BMW rachète le reste (Fiat, Ferrari) et ce dernier concentre la gamme Fiat que sur la 500, comme une alternative italienne à la MINI. Et les autres usines de Fiat en Europe, ou en Amérique du sud soient vendues à Geely. Et l'usine de Sevelsud entièrement revendue à PSA. Hypothèse loufoque je vous l'accord, mais au moins l'automobile italienne aurait pu renaître de ses cendres....

Et la marmotte elle plié le chocolat dans l'aluminium...

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

Pourtant il y en a... Il fut un temps pas si ancien ou magnetti marelli était dans le groupe fiat... Puis sans fiât pas de common rail... Donc pas de hdi...

Par

En réponse à marlboro55

une chose est sur si des composants Fiat entre dans fabrication des Peugeot ,j'abandonne Peugeot.

pour une ampoule Fiat, t'es donc prêt à changer de constructeur ? :blague:

Par

En réponse à Tomasson

Rachat.... Quel rachat ????

Oui certains ont encore du mal à comprendre...

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

Et Fiat est toujours là

Par

Du coup avec ce mariage véra t-on le moteur de la giulia quadrifoglio sur une 508 ? :confused:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Après je pense que c'est donnant-donnant : PSA va permettre à FCA d'élargir leur réseau, et FCA va apprendre à PSA à faire de vraies voitures

euh… :ange:

Plateformes CMP/EMP2 sous les capots des FIAT(hormis Ducato), Lancia et quelques Alfa-Romeo(hormis gros modèles qui peuvent conserver la Giorgio) :jap:

Par

En réponse à Rom1-88

Du coup avec ce mariage véra t-on le moteur de la giulia quadrifoglio sur une 508 ? :confused:

Seulement si marché américain pour la 508(peu probable je pense, il y'aura Chrysler dans le "nouveau" groupe) :bah:

Par

En réponse à Maître_Yoda

En tout cas là où j'aurais déchanté c'est si FCA s'était allié à... Renault :nanana:

+1 :jap: :bah:

Par

En réponse à marlboro55

Ca fait 45 ans que je dénigre Fiat pour sa camelote ,si PEUGEOT met du Fiat dans ses Peugeot,ma prochaine voiture sera d'une autre marque plus traditionnelle comme Volvo ou autres

Pour quelles raisons ?

Quelles sont tes sources ?

Par

En réponse à Pierre du 90

Quel intérêt pour PSA ? FCA est en retard dans l'électrique et dans l'autonomie des véhicules, les marques européennes sont à la traîne ( Fiat, Lancia, Maserati, Alfa), peu de nouveautés en Europe chez FCA, risque que le magnat Elkann prenne le dessus dans l'actionnariat et suce PSA comme il a sucé Chrysler. Bref, ce rapprochement aurait eu un sens que si PSA était entré puissamment dans le capital de FCA comme ce qu'il a fait avec Opel. Trop de risques pour peu d'intérêts , tout ça pour éviter d'être racheté par un chinois ? Alors pourquoi avoir fait entrer Dongfeng dans le capital avec au bout si peu de réussite en Chine ? J'ai l'impression que ce groupe français va s'éloigner des intérêts des employés français .

l'elecrique c'est 1,5% des ventes autos, encore un marché de niche, donc y'a pas d'urgence, ça prendra au moins une décennie avant que les ventes des VE deviennent significatives, n'en déplaise aux écolos...

Par

Dans ce projet de fusion, il ne faut pas voir que le domaine automobile, où certes à présent le groupe Fiat a beaucoup perdu de ce qu'il était notamment en Europe; il y a aussi les véhicules utilitaires; agricoles, industriels, miniers, militaires ou le groupe PSA est quasi-inexistant, alors que Fiat ( Iveco, Deutz, Magirus, New-Holland, Steyr, Case, CNH, etc... ) y est un champion mondial. La fusion des deux entités est de fait un groupe mondialement cohérent.

Par

En réponse à Benoit356

l'elecrique c'est 1,5% des ventes autos, encore un marché de niche, donc y'a pas d'urgence, ça prendra au moins une décennie avant que les ventes des VE deviennent significatives, n'en déplaise aux écolos...

STOOOPPP !

Les V.E n'ont rient d'écolo, on se contente juste de déplacer le problême des déchets !

Et accessoirement d'accroitre la surexploitation de la planète !!!

Par

En réponse à integralhf

Pour quelles raisons ?

Quelles sont tes sources ?

Et bien moi c'est l'inverse. Je roule Fiat/Lancia depuis 1979*, et JAMAIS le ne voudrait d'une Peugeot/Citroên qui sont de véritables nids à problèmes !!!

* je ne suis pas idiot, si c'était autant de la M.... que ce qu'en disent ceux qui n'y connaissent, y'a bien longtemps que j'aurais changé de crémerie !!!

Par

En réponse à Fiataddict60

Dans ce projet de fusion, il ne faut pas voir que le domaine automobile, où certes à présent le groupe Fiat a beaucoup perdu de ce qu'il était notamment en Europe; il y a aussi les véhicules utilitaires; agricoles, industriels, miniers, militaires ou le groupe PSA est quasi-inexistant, alors que Fiat ( Iveco, Deutz, Magirus, New-Holland, Steyr, Case, CNH, etc... ) y est un champion mondial. La fusion des deux entités est de fait un groupe mondialement cohérent.

Est ce que les filiales que tu évoques, en effet très loin d'êtres négligeables seront dans la corbeille de mariée ?

Pas encore sûr...

Par

En réponse à marlboro55

une chose est sur si des composants Fiat entre dans fabrication des Peugeot ,j'abandonne Peugeot.

T'aurais dû faire ça depuis longtemps alors, avec le Ducato/Boxer et le Fiorino /Bipper.

Par

En réponse à roc et gravillon

Est ce que les filiales que tu évoques, en effet très loin d'êtres négligeables seront dans la corbeille de mariée ?

Pas encore sûr...

Non, ils ne font pas partie du groupe FCA mais de CNH Global.

Par

En réponse à Pagani-Zonda

C'est justement ca le plus triste ! Quand on demande ce que Fiat a inventé ( en 120 ans d'histoire pour rappel !! :cyp: ) vous trouvez rien d'autre a dire que "le common rail" .... :buzz:

Le châssis autoporteur via Lancia, le moteur diesel à injection directe (Fiat 131 Panorama en 1981).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Centro_Ricerche_Fiat

Et pas que dans l'automobile.

Il faut arrêter la mauvaise foi.

Par

Ça rappelle tout de même l ancienne collaboration Fiat Opel cette affaire.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Vite Tavares : il est urgent de refondre complètement toutes les gammes Fca et surtout, de les rendre attractives. En augmentant fortement leur modernité, leur qualité de finition, leur fiabilité etc.

Que ne faut'il pas entendre comme conneries ont a affaire à un soécialiste

Par

En réponse à theo54

Que ne faut'il pas entendre comme conneries ont a affaire à un soécialiste

je voulais dire spécialiste

Par

En réponse à Fiataddict60

Dans ce projet de fusion, il ne faut pas voir que le domaine automobile, où certes à présent le groupe Fiat a beaucoup perdu de ce qu'il était notamment en Europe; il y a aussi les véhicules utilitaires; agricoles, industriels, miniers, militaires ou le groupe PSA est quasi-inexistant, alors que Fiat ( Iveco, Deutz, Magirus, New-Holland, Steyr, Case, CNH, etc... ) y est un champion mondial. La fusion des deux entités est de fait un groupe mondialement cohérent.

tu as raison fiat industrial c'est IVECO 2em fabricant mondial de camion et fournisseur de l'armée francaise avec le pplog c'est iveco bus ex iribus c'est aussi le groupe cnh 1er fabricant mondial de machines agricoles comme case et new holand 2em fafricant mondial d'engins de chantier comme jcb c'est aussi FPT fiat powertain technologie 1er fabricant mondial de moteurs diesel qui va du petit 4 cylindres de 70 hp au v12 de 3000hp pour la marine

Par

En réponse à Pagani-Zonda

C'est justement ca le plus triste ! Quand on demande ce que Fiat a inventé ( en 120 ans d'histoire pour rappel !! :cyp: ) vous trouvez rien d'autre a dire que "le common rail" .... :buzz:

Tu as la mémoire courte 1er vehicule avec un start et stop la régata 70 es en 1983

Par

En réponse à Pagani-Zonda

C'est justement ca le plus triste ! Quand on demande ce que Fiat a inventé ( en 120 ans d'histoire pour rappel !! :cyp: ) vous trouvez rien d'autre a dire que "le common rail" .... :buzz:

Sa doit te faire chier que soit pas BM qui l'est pondu

Par

En réponse à marlboro55

une chose est sur si des composants Fiat entre dans fabrication des Peugeot ,j'abandonne Peugeot.

tu peut laisser tomber psa le 1.3 hdi des beeper et némo c' est le 1.3 mjet fiat pour info

Par

En réponse à Fiataddict60

Et bien moi c'est l'inverse. Je roule Fiat/Lancia depuis 1979*, et JAMAIS le ne voudrait d'une Peugeot/Citroên qui sont de véritables nids à problèmes !!!

* je ne suis pas idiot, si c'était autant de la M.... que ce qu'en disent ceux qui n'y connaissent, y'a bien longtemps que j'aurais changé de crémerie !!!

Idem pour moi fiat depuis 1984 un régata 100S aucun soucis en 6 ans puis achat d'un caravane de 1200 kg en 2000 donc achat d'une croma 1.9 tdid pour tracter gardé 11ans km fait un peut plus de 358000 avec comme seul soucis un cable d'accelérateur à 100 balles en 2001 une alfa 156 1.9 jtd pack donné à mon fils en 2008 , elle vient de mourir d'un accident de la route en janvier de cette année elle avait plus de 400000 km ,de 2008 à 2018 une bravo 1.6 mjet 120 élégance aucun soucis actuelement une jeep rénégade 1.4 multiair 140 ainssi qu'une punto2 mjet 70 de 2004 voiture de madame et un doblo jtd 105 aussi de 2004 avec maintenant 273000 km

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Arrêtes la fumette mon gars , FCA ne fera qu'une bouchée de PSA , avec l'argent qu'ils ont les Agnelli , ils te rachètent ton Peugeot- Citroen , Renault et la Tour Effel avec. Tu m'as l'air d'être un sacré clown dans ton genre!

Par

Bonjour moi qui aime toute les marques auto méme si j'ai un faible pour les italiennes je vois bien le retour de peugeot au US 3008 5008 rebadgé chrysler car j'ai des amis à san antonio texas et pout eux le nom peugeot est imprononsable

Par

En réponse à theo54

Bonjour moi qui aime toute les marques auto méme si j'ai un faible pour les italiennes je vois bien le retour de peugeot au US 3008 5008 rebadgé chrysler car j'ai des amis à san antonio texas et pout eux le nom peugeot est imprononsable

A l'époque de la 505, Peugeot USA demandait aux Américains de prononcer "Poojoe" :oops:

Par

En réponse à theo54

tu as raison fiat industrial c'est IVECO 2em fabricant mondial de camion et fournisseur de l'armée francaise avec le pplog c'est iveco bus ex iribus c'est aussi le groupe cnh 1er fabricant mondial de machines agricoles comme case et new holand 2em fafricant mondial d'engins de chantier comme jcb c'est aussi FPT fiat powertain technologie 1er fabricant mondial de moteurs diesel qui va du petit 4 cylindres de 70 hp au v12 de 3000hp pour la marine

Et le Fiat Ducato c'est...85% du marché du véhicule de loisirs(camping-cars) malgré la concurrence de plus en plus présente(dernièrement sur le marché le Mercedes Sprinter, il est vrai plus premium et bien plus cher) :oui:

Par

En réponse à theo54

tu peut laisser tomber psa le 1.3 hdi des beeper et némo c' est le 1.3 mjet fiat pour info

Plus en fabrication depuis quasiment deux ans, les Bipper et Nemo :bah:

Par

En réponse à alfatifo

Arrêtes la fumette mon gars , FCA ne fera qu'une bouchée de PSA , avec l'argent qu'ils ont les Agnelli , ils te rachètent ton Peugeot- Citroen , Renault et la Tour Effel avec. Tu m'as l'air d'être un sacré clown dans ton genre!

Ca va bien la fumette toi aussi?

Pour info PSA a bien plus de liquidité que FCA hein. Seul VAG en a bien plus et ce malgré ce que leur a couté le scandale sur les diesels.

PSA pourraient sans problème se permettre de racheter FCA, l'inverse n'est pas possible.

Si les Agnelli ont tellement d'argent, pourquoi ils n'ont pas investis plus dans leur groupe alors, et pourquoi sont-ils tant à la traine en R&D et menacé de disparition en cas de non-alliance?

Bah parce qu'ils ont mis leur argent plutôt ailleurs que dans l'automobile.

Si FCA survit c'est surtout grace à Jeep, et RAM. Les marques italiennes (hors Fiat véhicules utilitaire et camping cars qui marchent trés biens) sont toutes mal en point, voire en voie de dispartition.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Fiat

Toute l'actualité

Forum Fiat