Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - Gérard Fromanger, un peintre qui n'oubliait pas l'automobile

Dans Loisirs / Autres actu loisirs

Gérard Fromanger est mort le 18 juin dernier à l’âge de quatre-vingt-un ans. Peintre engagé, il a été l’une des personnalités les plus marquantes de la Figuration narrative. Nous l'évoquons ici car il faisait régulièrement "traverser" ses oeuvres par des automobiles, représentées de façon précise.

Route de nuit - Gérard Fromanger, un peintre qui n'oubliait pas l'automobile

Plus que leurs confrères américains, les artistes européens de la Figuration narrative, mouvement né dans les années 1960 à l’époque où émergeait  le pop art dans les pays anglo-saxons, utilisent le potentiel subversif de leurs œuvres pour décrire et contester leur époque.

Gérard Fromanger a formé son art en suivant les cours des Beaux-Arts de paris, puis ceux de l’Académie de la Grande Chaumière où le sculpteur César le remarque.

Route de nuit - Gérard Fromanger, un peintre qui n'oubliait pas l'automobile

L’environnement des créateurs politisés de son temps façonne son art et sa démarche. Fromanger côtoie Jacques Prévert (photo-ci-dessus), Jean-Luc Godard ou Jean-Paul Sartre. En mai 1968, il fonde avec quelques amis l’Atelier des Beaux-Arts dévolu à la production de milliers d’affiches qui accompagnent les « évènements ».

Route de nuit - Gérard Fromanger, un peintre qui n'oubliait pas l'automobile

Gérard Fromanger peint la société de consommation, la vie quotidienne, la rue. Surtout la rue. Sa banalité, son spectacle, ses figures et ses figurants. Son œuvre décode les images des « mythologies quotidiennes » et s’impose comme une critique sociale forte et incisive dénonçant les aliénations de la vie contemporaine.

Tandis que le traitement du trait paraît réaliste, l’usage de la couleur apporte une dimension d’abstraction avec ses arrière-plans monochromes et ses personnages symbolisés par des silhouette en aplats rouges.

Souvent l’automobile traverse le décor. Elle est omniprésente sur la scène de la ville et en est parfois le motif central comme un véhicule de police ou une Opel Diplomat dans la série « Boulevard des Italiens » ou un simple accessoire. Ne pas oublier que pour Gérard Fromanger, « la peinture est un acte de résistance ».

Route de nuit - Gérard Fromanger, un peintre qui n'oubliait pas l'automobile

Portfolio (4 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne connaissais pas, et je dois dire que j' aime bien ce style. :cool:

Par

La première photo a du servir de couverture pour le livre de poche.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire