Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Sondage: la voiture, grande gagnante de l'été

Selon toute probabilité, une écrasante majorité de Français partira en vacances dans l’Hexagone cet été. Or, selon une étude que Caradisiac vous révèle en exclusivité, plus de la moitié d’entre nous utiliseront leur voiture personnelle, et 66% disent avoir hâte de reprendre la route.

Sondage: la voiture, grande gagnante de l'été

La vie sans voiture, ce n’est pas pour demain. Quasiment indispensable au quotidien, l’automobile est aussi un élément incontournable dans le contexte de vacances estivales en période de Covid. Comme en 2020, tout semble indiquer que l’écrasante majorité d’entre nous restera à l’intérieur des frontières hexagonales cet été.

A cette fin, selon les résultats d’une étude OpinionWay réalisée pour Nextbase, entreprise spécialisée dans les dashcams (caméra embarquée qui filme la route), et dont Caradisiac a la primeur, 53% des Français qui partiront en vacances le feront en voiture, et ce en dépit du fait que 80% d’entre nous pensent qu’il y aura plus de monde sur la route.

L'aspect pratique plébiscité

Nos chères autos sont en effet jugées plus pratiques pour les déplacements une fois parvenu à destination (raison numéro 1 pour 56% des répondants), ce qui compense largement le surcoût qu’impose leur usage. En effet, seuls 27% des Français estiment l’usage de la voiture moins onéreux que celui des autres moyens de transports.

D’autres raisons pratiques expliquent ce choix, tels que le fait de transporter des enfants, des bagages et/ou des animaux de compagnie. D’autre part, 30% des Français disent préférer la voiture pour des raisons d’ordre sanitaire.

Quoi qu’il en soit, les Français expriment un réel besoin d’évasion après ces longues périodes de confinement. Si 26% seulement des personnes interrogées évoquent le plaisir de conduire sur la route des vacances, 66% disent tout de même « avoir hâte » de reprendre la route. Dans le même temps, 33% redoutent les difficultés sur les longs trajets de la route du retour (et on les comprend,  vu des perspectives d'embouteillages certains jours!)

A noter pour terminer, le fait qu’un tiers des conducteurs interrogés préfèrent encore effectuer leurs trajets d’une traite, hors impératifs de carburant ou d’ordre physiologique. Les deux autres tiers privilégient les pauses régulières, ce qui est bien sûr nettement plus recommandé en matière de sécurité.

 

Etude réalisée par OpinionWay en mai 2021, sur un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire