Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur route : bien pour le moteur, très moyen pour le confort

Essai vidéo - Suzuki Baleno : sushi goût tandoori

Conçue à partir d’une plate-forme totalement inédite qui sera ensuite reprise sur les futures Swift et Ignis, la Baleno est uniquement disponible en essence. Deux moteurs sont au catalogue : un trois cylindres 1.0 turbo de 111 ch et un quatre cylindres de 90 ch, qui peut être couplé ou non à un système de micro-hybridation dénommé SHVS (pour Smart Hybrid Vehicule By Suzuki).

 

Essai vidéo - Suzuki Baleno : sushi goût tandoori

Une première chez le constructeur japonais. Cette technologie de micro-hybridation devrait se développer à l’avenir puisque Renault va commercialiser prochainement des Mégane et Scénic en étant dotées. Ce système se compose de deux batteries (l’une au plomb et l’autre au lithium-ion) et d’un alterno-démarreur. Ce dernier travaille en parallèle du bloc thermique. Il sert au Stop & Start mais vient également en appui du moteur lors des phases d’accélération, ce qui apporte à cette Baleno un surplus de dynamisme avec un supplément de couple, équivalent à 50 Nm, aux 120 Nm du 4 cylindres. Ce dispositif nettement plus simple que celui de Toyota par exemple permet également de diminuer la consommation avec une moyenne annoncée de 4,0 l, soit un gain de 0,2 l/100 km en usage mixte et même 0,6 litre en agglomération. Sur notre essai, nous avons ainsi enregistré une moyenne de 5,4 l/100 km. Autre gain, le CO2 en baisse de 4 g.

 

Essai vidéo - Suzuki Baleno : sushi goût tandoori

Curieux de découvrir cette nouveauté, nous avons donc pris en main cette version SHVS pour un premier essai. Dès les premiers tours de roues, on sent bien qu'elle est loin de se montrer la plus dynamique des citadines. Il faut dire que 120 Nm, c’est peu. L’apport du système hybride est donc le bienvenu. Cela permet d’avoir des accélérations plus franches et surtout de gagner en polyvalence. La Baleno est donc particulièrement à l’aise en ville et pas ridicule sur route, le système hybride se montrant complètement transparent à l’usage. Si la Baleno est convaincante, c’est notamment dû à son poids réduit qui ne dépasse pas les 935 kg avec cette motorisation. À titre de comparaison, c’est 100 kg de moins que la Swift, plus courte de 15 cm. Malgré ce tableau plutôt positif, la Baleno a toutefois du mal à rivaliser avec les références du segment. Ainsi, elle se révèle moins agréable à conduire qu’une Clio ou qu’une 208, cette dernière se montrant nettement plus vive. Finalement, le plus gros défaut de la Baleno est son confort. Les sièges ne sont, en effet, pas assez rembourrés. Les saignées se font parfois durement sentir. L’amortissement est souple mais arrive tout de même bien à endiguer les mouvements de caisse.  Au final, le bilan est route est moyen.

Portfolio (26 photos)

En savoir plus sur : Suzuki Baleno 2

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Pour preuve, les tiges servant à faire défiler les informations sur l’instrumentation ne devraient pas résister dans le temps, vu leur jeu sur notre modèle d’essai. "

Vous voulez parler de quoi là ???

L'écran central me semble tout ce qu'il y a de plus digital...

Par

Ah ouiah...pigé, Tête d'Obus le montre dans la vidéo.... Pffff....tu parles qu'on doit se servir souvent de ces deux tiges : genre remise à zéro du partiel et deux trois autres trucs.

Au moins sont ils aisément visibles et accessibles, pas comme sur certaines autos où l'on se demande où diable ils peuvent bien être planqués. .

Allez, en pénitence pour avoir causé de cette vénielle peccadille, vous me prononcerez Su-ZU-ki jusqu'à ce que la prononciation ne soit plus Su-ZI-ki.

Par

En réponse à roc et gravillon

" Pour preuve, les tiges servant à faire défiler les informations sur l’instrumentation ne devraient pas résister dans le temps, vu leur jeu sur notre modèle d’essai. "

Vous voulez parler de quoi là ???

L'écran central me semble tout ce qu'il y a de plus digital...

Il parle de l'instrumentation (aka ordinateur de bord).

Les tiges sont visibles sur cette photo : http://www.hanschilder.nl/fjc_images/9093.suzuki_baleno_2016_dashboard_clean.jpg

(En esperant que mon lien marche cette fois).

Par

14000 balles dans cette chose :areuh: fiat est tranquille avec sa tipo

Par

Cette Baleno ne provoquera à coup sûr pas l'émoi. En témoigne : 3 commentateur en 1h15... :dodo:

Suzuki ne disposant par ailleurs pas du moindre fanboy ici, il est bien possible qu'elle se retrouve harponnée verbalement de toute part, tel un Moby Dick mécanique...

Et pourtant...

Évacuons d'emblée un premier non-problème : oui c'est laid, très laid même. Je pourrais sans peine lister une douzaine d'errances stylistique à l'extérieur. Dans la même veine qu'une Sandero ou qu'une 208...

La planche de bord me semble, au contraire, loin d'être ingrate : comparez simplement ces compteurs avec ceux du X1 essayé en début de semaine. Maintenant devinez laquelle de ces autos est vendue 3 fois plus chère que l'autre... :ange:

Meilleur rapport encombrement/habitabilité de la catégorie, et de loin : voilà qui ressemble tout de même à un argument massue.

Ce système d'hybridation abouti également : qui confèrera à l'auto un vrai agrément en ville.

Et finalement, est-ce la cible de cette Baleno ne serait pas davantage roumaine que française ou teutonne ?

Car en comptant la remise maousse qui sera fatalement inhérente à l'achat de cette anonyme auto, on arrivera dans les sphères tarifaires d'une Sandero. Et là y a même pas match...

Donc comme auto d'une petite famille aux trajets essentiellement urbains et ayant dans l'idée de conserver sa tuture le plus longtemps possible, la proposition me semble plus que pertinente.

Un dernier aparté concernant la note attribuée. Pas de souci elle me semble parfaitement correspondre à la valeur de l'auto. Simplement comparez-la avec celles attribuées aux dernières citadines essayées, juste à droite. Osera t-on me faire croire que celles-ci méritent toutes entre 0,6 et 0,9 points de plus que cette Baleno ? Oui mais le logo sur la calandre n'est pas le même...

Par

En réponse à jaweshfcgb

Cette Baleno ne provoquera à coup sûr pas l'émoi. En témoigne : 3 commentateur en 1h15... :dodo:

Suzuki ne disposant par ailleurs pas du moindre fanboy ici, il est bien possible qu'elle se retrouve harponnée verbalement de toute part, tel un Moby Dick mécanique...

Et pourtant...

Évacuons d'emblée un premier non-problème : oui c'est laid, très laid même. Je pourrais sans peine lister une douzaine d'errances stylistique à l'extérieur. Dans la même veine qu'une Sandero ou qu'une 208...

La planche de bord me semble, au contraire, loin d'être ingrate : comparez simplement ces compteurs avec ceux du X1 essayé en début de semaine. Maintenant devinez laquelle de ces autos est vendue 3 fois plus chère que l'autre... :ange:

Meilleur rapport encombrement/habitabilité de la catégorie, et de loin : voilà qui ressemble tout de même à un argument massue.

Ce système d'hybridation abouti également : qui confèrera à l'auto un vrai agrément en ville.

Et finalement, est-ce la cible de cette Baleno ne serait pas davantage roumaine que française ou teutonne ?

Car en comptant la remise maousse qui sera fatalement inhérente à l'achat de cette anonyme auto, on arrivera dans les sphères tarifaires d'une Sandero. Et là y a même pas match...

Donc comme auto d'une petite famille aux trajets essentiellement urbains et ayant dans l'idée de conserver sa tuture le plus longtemps possible, la proposition me semble plus que pertinente.

Un dernier aparté concernant la note attribuée. Pas de souci elle me semble parfaitement correspondre à la valeur de l'auto. Simplement comparez-la avec celles attribuées aux dernières citadines essayées, juste à droite. Osera t-on me faire croire que celles-ci méritent toutes entre 0,6 et 0,9 points de plus que cette Baleno ? Oui mais le logo sur la calandre n'est pas le même...

Je suis assez d'accord avec toi, sauf sur les personnes visées.

On est sur un prix de base à 12 690€, 13 700€ pour la Clio et 13 300€ pour la 208 quand la Sandero débute à...7990€, donc largement moins.

Donc clairement elle vient chasser sur les terres des clio et 208 plus que de la Sandero, qui est tout de même un cran en dessous et peut-être aussi intéressante sinon plus niveau qualitatif (motorisation Renault).

Sinon, quasiment au même prix que les autres, oui ça peut être très intéressant, après il y a plusieurs choses qui peuvent faire reculer les acheteurs :

manque de réseau (des suzuki on en voit pas trop en France, le réseau est pas hyper étendu donc même si ce sont des voitures fiables, ça a ses limites), manque de réputation (sur ce genre de modèle ça n'aide pas), pas forcément ultra équipée par rapport à des modèles concurrents (il pourrait manquer des options).

Sinon, je lui prédirai un immense succès ;)

Par

En réponse à Tranchk

Je suis assez d'accord avec toi, sauf sur les personnes visées.

On est sur un prix de base à 12 690€, 13 700€ pour la Clio et 13 300€ pour la 208 quand la Sandero débute à...7990€, donc largement moins.

Donc clairement elle vient chasser sur les terres des clio et 208 plus que de la Sandero, qui est tout de même un cran en dessous et peut-être aussi intéressante sinon plus niveau qualitatif (motorisation Renault).

Sinon, quasiment au même prix que les autres, oui ça peut être très intéressant, après il y a plusieurs choses qui peuvent faire reculer les acheteurs :

manque de réseau (des suzuki on en voit pas trop en France, le réseau est pas hyper étendu donc même si ce sont des voitures fiables, ça a ses limites), manque de réputation (sur ce genre de modèle ça n'aide pas), pas forcément ultra équipée par rapport à des modèles concurrents (il pourrait manquer des options).

Sinon, je lui prédirai un immense succès ;)

Autre point que je n'ai pas soulevé c'est l'absence de motorisation diesel qui peut freiner certains (c'est con mais bon, il n'y a pas de petites économies quand on roule).

Par

Pas chere, mais quand meme nettement plus qu'une Sandero,

tout en etant moins sexy que la Fiat Tipo 5 portes qui viendra bientot à un prix doux aussi.

Le tout avec un reseau de vente reduit...

Ca fait beaucoup de soucis pour que cette Suzuki se vende bien , meme pour une petoite marque.

Par

lol une vieille seat?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire