Publi info
 

Un test sanguin pour déterminer la fatigue d'un conducteur victime d'un accident

Dans Pratique / Sécurité

Un test sanguin pour déterminer la fatigue d'un conducteur victime d'un accident

Des scientifiques anglais travaillent actuellement sur une analyse du sang permettant de déterminer la fatigue d'un automobiliste lors d'un accident. Les résultats des tests sont prometteurs. 

Le média d'outre-Manche The Sun rapporte en ligne les résultats d'une étude menée par des scientifiques basés dans le comté de Surrey. Ces derniers étudient la composition du sang en fonction de la fatigue de 36 participants adultes en bonne santé. Les résultats visent à déterminer la fatigue d'un automobiliste immédiatement avant un accident.

 

Pour simuler un déficit de sommeil, une partie des sujets reste éveillée plus de 40 heures d'affilée. Les prises de sang sont ensuite analysées par un ordinateur passant au peigne fin 68 gènes modifiés par la fatigue. Les scientifiques doivent alors trouver qui sont les participants ayant résisté à la fatigue. Les résultats prometteurs montrent que les personnes en charge de l'étude décèlent qui sont les sujets privés de sommeil dans 92% des cas.

 

D'après les études, le risque d'accident est multiplié par deux à partir de deux heures de sommeil manquantes seulement. L'analyste anglaise Emma Laing faisant partie de l'équipe de la recherche a déclaré que : "la police a aujourd'hui du mal à savoir si le manque de sommeil fait partie des causes lors d'un accident. Les chefs d'entreprise pourront eux aussi savoir si leurs employés victimes d'un crash subissaient les effets de la fatigue".

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sinon pour soigner imparablement les 36000 cancers qui existent, il y a un truc?

Par

Encore un test débile et inutile ....

Par

Si j'avais cru qu'un jour on pourrait avoir une taxe sur le sommeil... Bah on y va tout droit, en verbalisant éventuellement un conducteur ayant ''trop peu dormi''. :blague:

Par

Très bonne chose

Mais mettre d'abord en place le fait de souffler dans l'éthylotest pour bloquer ou non l'allumage de la voiture est plus urgent

Par

si ils viennent nous les briser parce qu on est fatigué, et bien on va arreter de bosser pardi, je suis fatigué de bosser pour alimenter les caisses de l état

Par

encore un super truc pour les assurances.

racket organisé :bien:

Par

On s'en fout le temps que ça soit homologué la voiture autonomne sera la, ils vont bien etre obligés un jour les chevalier de la securité routieres ou ayatola autophobes de trouver un nouvel os a ronger.

Par

En réponse à gronholm65

On s'en fout le temps que ça soit homologué la voiture autonomne sera la, ils vont bien etre obligés un jour les chevalier de la securité routieres ou ayatola autophobes de trouver un nouvel os a ronger.

C'est bien vrai.

Mais ils ont quand même l'idée de nous verbaliser pour conduite en état de fatigue...enfin les véhicules autonomes seront plus rapides.

Par

Faudrait aussi mettre des amendes à ceux qui vidange leurs voitures en retard? Et oui un véhicule mal entretenu pollue donc faudra réclamer le carnet d entretien lors des contrôles routier :ddr::ddr::ddr::ddr:

Et la voiture autonome si elles n'est pas mise à jour idem sanction

Par

" Les chefs d'entreprise pourront eux aussi savoir si leurs employés victimes d'un crash subissaient les effets de la fatigue"

Ca va leur faire une belle jambe que d'y repenser devant la tombe ou le fauteuil roulant de leur ex-employé....

Ett bien entendu, ce ne sera pas de leur faute...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire