Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Une route chauffante qui se déneige toute seule

Une route chauffante qui se déneige toute seule

À Egletons, la société Eurovia teste une route anti-verglas et anti-neige. Les premiers essais sont concluants.

Depuis quelques semaines, la neige et le verglas perturbent fortement les conditions de circulation, et pas uniquement dans les départements montagneux. Saleuses et déneigeuses multiplient les sorties. Mais une route innovante n'a pas besoin de ces engins pour rester praticable.

Cette route est située à Egletons (département de la Corrèze). Au niveau du quartier du Campus, un court tronçon de 120 mètres arrive à lutter seul contre le verglas et la neige grâce à un système mis au point par la société Eurovia (filiale de Vinci), nommé Power Road.

Le principe est simple : la route est chauffante, ce qui fait fondre la glace. La chaussée peut atteindre 60 °C en surface. La route intègre des tubes dans lesquels circule un fluide caloporteur qui récupère l'énergie solaire. C'est donc la chaleur du soleil qui est utilisée pour chauffer la route.

 

Le système a été inauguré il y a quelques jours et a déjà montré son efficacité, la Corrèze ayant connu plusieurs épisodes neigeux en janvier. On peut voir la différence sur une vidéo publiée par Eurovia. Cela a toutefois un prix, avec un coût supérieur de 250 000 € par rapport à une chaussée classique.

Aurélien Genet, d'Eurovia, indique cependant auprès du quotidien La Montagne que l'écart baisse avec de plus grandes surfaces et que c'est aussi un système qui peut permettre une économie sur le matériel de déneigement. Avant d'être imaginée sur des kilomètres de routes ou autoroutes, la technologie Power Road peut notamment répondre à des besoins spécifiques, comme les pistes aéroportuaires ou les parkings de services publics.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A appliquer pour la nationale 118 à l'entrée de Paris où de nombreux automobilistes passent la nuit dans ses pentes enneigées...

Par

C'est du même acabit que les stupides routes solaires ça, non?

Par

En réponse à pxidr

C'est du même acabit que les stupides routes solaires ça, non?

Le truc miracle de Ségolène Royale? :cyp:

Dont on ne parle plus, d'ailleurs...

Par

En réponse à Hybridation

A appliquer pour la nationale 118 à l'entrée de Paris où de nombreux automobilistes passent la nuit dans ses pentes enneigées...

C'est sûr que ça peut être pertinent sur certains tronçons difficiles plutôt qu'à une généralisation.

J'attends surtout de voir comment vieillira ce genre de route et surtout sur les fuites du fluide. Pollution, toussâ toussâ...

Par

En réponse à fedoismyname

Le truc miracle de Ségolène Royale? :cyp:

Dont on ne parle plus, d'ailleurs...

Mdr c'est ça

Par

Monter l'asphalte à 60° en hiver avec juste du solaire ??

Il faut combien de km² de panneaux ?

En géothermie à la rigueur.

Par

" On peut voir la différence sur une vidéo publiée par Eurovia. Cela a toutefois un prix, avec un coût supérieur de 250 000 € par rapport à une chaussée classique. "

Rien que ça.... et chef, c'est pour combien de mètres votre surcoût ? Parce que sur la vidéo, si ça en fait 400, c'est bien le bout du monde...

Par

En réponse à E911V

Monter l'asphalte à 60° en hiver avec juste du solaire ??

Il faut combien de km² de panneaux ?

En géothermie à la rigueur.

Comme l'a noté l'Electricien, pour arriver à générer 60° en solaire en plein hiver, dans les contrées septentrionales où les jours sont bien plus courts lors de cette saison comparés à ce qu'ls sont plus au sud....

Mais bon, on pourra dresser les marmottes à déneiger les panneaux si d'aventure il fait soleil...

Par

En réponse à roc et gravillon

" On peut voir la différence sur une vidéo publiée par Eurovia. Cela a toutefois un prix, avec un coût supérieur de 250 000 € par rapport à une chaussée classique. "

Rien que ça.... et chef, c'est pour combien de mètres votre surcoût ? Parce que sur la vidéo, si ça en fait 400, c'est bien le bout du monde...

Parce que tu penses qu'une équipe plus le matos pour déneiger, ça coute combien ?

Très honnêtement au lieu d'imposer le pneu neige en montagne, ce genre de route serait top.

Et serait vite rentable. Pour une fois que Vinci propose un truc de bien...

Par

Bah pourquoi pas si c'est réservé à quelques tronçons très limités, entre le coût d'un camion ou un autocar renversé entraînant un carambolage en chaîne et ce système, ça s'étudie. :bah:

Après perso je m'en tape, avec 4rm bénéficiant de la progressivité électrique et des bons pneus neige, ça passe partout : les chaussettes sont encore neuves, jamais sorties de leur emballage. :oui:

Par contre faudrait juste pas que ça conforte, au frais du contribuable, les trop nombreux abrutis dans leur bêtise de faire "l'économie" de pneus neige l'hiver. :hum:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire