Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Verglas : 8 conseils pour la conduite sur les routes glissantes

Dans Pratique / Autres actu pratique

Verglas : 8 conseils pour la conduite sur les routes glissantes

Avec cette vague de froid polaire, le risque de présence de verglas sur les routes est décuplé. Voici quelques conseils pour éviter de partir à la faute.

Une vague de froid s'est abattue sur la France. Cette météo hivernale, somme toute de saison, dégrade les conditions de circulation sur une bonne partie du pays. De la Bretagne à l'Alsace, les chutes de neige et les pluies verglaçantes peuvent transformer la chaussée en patinoire. Pour éviter de se retrouver filmé pour un JT avec sa voiture au fond d'un fossé, voici quelques conseils.

Assurez une bonne visibilité

Avant de se lancer sur la route, il faut prendre le temps de dégivrer le véhicule. Gratter la glace sur le pare-brise et les vitres est important pour avoir un bon champ de vision. Il est aussi toujours important de vérifier l'état de vos phares et essuie-glace, et de faire l'apport de lave-glace.

Réduisez votre allure

C'est un conseil évident : lorsque vous vous attendez à trouver de mauvaises conditions de circulation, réduisez votre vitesse… quitte à faire fi des personnes plus pressées que vous. Garder son calme est d'ailleurs un des éléments importants de ce genre de conduite.

Laissez de grandes distances de sécurité

Il faut allonger la distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède. Cela laisse ainsi davantage de marge en cas de glissade et de freinages aux distances allongées.

Regardez loin, observez les autres

Le maître-mot de la conduite sur chaussée glissante, c'est l'anticipation. Il faut donc porter son regard au loin afin d'éviter les mauvaises surprises. La journée, vous pouvez détecter à l'avance le verglas, avec des plaques qui brilleront sous la lumière. Observer le véhicule qui vous devance permet d'avoir une indication sur l'état de la route. S'il glisse, ce n'est pas bon signe.

Freinez le moins possible

La voiture commence à glisser ? Ne freinez surtout pas. Utiliser le frein est une réaction naturelle en cas de danger, mais ici cela ne va faire qu'empirer les choses. Il faut lever le pied de l'accélérateur pour laisser la voiture ralentir d'elle-même, avec la possibilité de retrouver une portion de goudron plus adhérente. Pensez aussi au frein moyen en rétrogradant.

Tenez le cap

Si vous sentez la glissade venir, tenez bien le volant pour que la voiture continue d'avancer droit. En cas de début de dérapage, il faut tourner le volant dans le sens de la glissade. En clair à gauche si les roues arrière partent vers la gauche. C'est le meilleur moyen de réduire le risque de tête-à-queue, quasiment garanti si vous braquez dans le mauvais sens.

Si la voiture part vraiment, enlevez la vitesse pour que les roues tournent à la même allure. Si l'adhérence revient, remettez la seconde pour repartir. 

Même si tout se passe toujours en une fraction de seconde, il faut toujours penser à avoir les gestes les plus doux possibles. La souplesse de la conduite est la recette du succès !

Évitez les manœuvres risquées

Vous êtes coincé derrière un véhicule trop lent ? Mieux vaut éviter une manœuvre délicate tel un dépassement. Autant perdre quelques minutes sur son trajet, que quelques heures en s'envoyant dans le fossé. Et bien sûr, ne doublez pas les engins de salage et déneigement.

Limitez les dégâts

En cas de dérapage totalement incontrôlé, on peut agir sur le volant et les freins pour mener la voiture vers le moins pire. Par exemple, le fossé sera moins pire que la voiture devant vous.

Le conseil bonus : avez-vous vraiment besoin de prendre la route ?

Le verglas est particulièrement piégeux et même hautement dangereux quand il s'agit de pluies verglaçantes. Seuls les pneus à crampons permettent de rouler quasiment normalement.

Si possible, il vaut mieux laisser la voiture au garage ou retarder son trajet. Acheter son pain ou son journal peut attendre ! En ces temps de pandémie, le télétravail est un bon allié pour éviter les déplacements. On peut aussi penser à faire appel à un proche ou un collègue doté d'une voiture mieux équipée que la sienne.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire