Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture hybride ou électrique à 100 € par mois : on en est loin

Voiture hybride ou électrique à 100 € par mois : on en est loin

Emmanuel Macron a promis des véhicules hybrides ou électriques à moins de 100 € par mois. Des prix qui existent… si on verse un bel apport au début.

Avec 58,5 % des voix exprimées, Emmanuel Macron a été réélu Président de la République. Dans son programme pour ce second quinquennat, une seule idée vraiment neuve en matière d'automobiles : "proposer une offre de location de véhicules propres à moins de 100 euros par mois".

Au cours de la campagne, le chef de l'État n'est pas rentré dans les détails, évoquant des véhicules hybrides et électriques, de préférence made in France. En se renseignant auprès de ses équipes, le journal "Le Monde" avait présenté il y a quelques semaines une formule de location longue durée via des partenaires privés, l'État étant un soutien financier.

Le dispositif, qui devrait être en place en 2023, viserait en premier lieu les ménages modestes et les jeunes. Selon le quotidien du soir, les concepteurs du programme ont planché avec des constructeurs pour élaborer cette mesure. Avant d'en savoir plus, on est donc allé voir dans les offres des constructeurs s'il existait déjà des voitures écolos à moins de 100 € par mois. Bien sûr sans apport ou avec un apport raisonnable, car on imagine (et on espère) qu'il n'est pas question de tricher avec un premier loyer exagéré !

Attention aussi à la prise en compte des aides à l'achat dans les offres, qui servent aux marques à afficher des loyers plus petits. Certains constructeurs mettent en avant des offres qui intègrent le bonus et la prime à la casse maximale accordée aux plus modestes, soit 11 000 € au total (6 000 € de bonus, 5 000 € de prime à la casse). Ce qui va forcément couvrir une bonne partie du prix du véhicule ! Ici, on peut au moins garder le bonus, car il est accordé à tous les Français. On mettra de côté la prime à la casse, qui ne concerne pas tout le monde.

Même la Spring n'y arrive pas

Si on retient l'aspect made in France mentionné par le Président, du côté des électriques, on trouve inévitablement la Renault Zoé. Avec un apport minimal de 1 454 €, auquel Renault ajoute le bonus de 6 000 €, cela donne un loyer sur 36 mois de 288 €, avec la version d'accès Equilibre (déjà bien équipée et dotée d'une bonne autonomie de 395 km). On est loin des 100 € ! Chez Renault, il y a moins cher, avec la Twingo. Il y a bien un prix de 99 € par mois, mais avec un premier apport personnel de 2 260 €. Sans cet apport, le loyer monte à 165 €.

On descend donc d'un cran pour aller voir la version low-cost, la voiture électrique la moins chère du marché : la Dacia Spring. La voiture, made in China, est bien affichée à partir de 97 € par mois, mais sur 49 mois et avec un apport de 2 554 € !

Sans apport, on reste toujours bien loin de 100 €. Cela existe avec une solution bien différente : la Citroën Ami. Sans 1er loyer plus élevé, elle commence à 72 € par mois ! Mais c'est une voiturette deux places, limitée à 45 km/h, avec 75 km d'autonomie !

Et du côté de l'hybride ? Et bien cela ne sera guère mieux. La Toyota Yaris, qui est made in France, commence à 199 € par mois en LLD 37 mois avec un premier loyer de 5 110 € ! La Renault Clio est à 189 € par mois sur 49 mois, avec un premier loyer de 2 800 €.

On attend donc de connaître la formule qui va permettre à l'État de proposer des véhicules à moins de 100 €, notamment pour des modèles plus familiaux. On imagine qu'il va y avoir un coup de pouce qui va permettre de faire baisser le 1er loyer. 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire