Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voitures électriques : les ventes décollent mais il n'y a pas assez de bornes de recharge

Voitures électriques : les ventes décollent mais il n'y a pas assez de bornes de recharge

Les ventes de voitures électriques et hybrides progressent fortement en Europe. Mais le nombre de bornes de recharge ne suit pas comme il devrait.

Développer le marché des voitures électriques, c'est bien, avoir de quoi les recharger, ce serait mieux. L'ACEA, l'Association des constructeurs européens d'automobiles, s'est inquiétée d'une offre de bornes largement insuffisante sur les routes du Vieux Continent au regard de la forte hausse des immatriculations de voitures branchées, stimulée par les aides à l'achat… et les menaces d'amendes de la norme CAFE.

L'ACEA souligne que les ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables ont augmenté de 110 % ces trois dernières années. Le nombre de bornes a lui augmenté de 58 %, restant en dessous des 200 000. Pour l'ACEA, cela témoigne d'un gros retard dans les investissements pour les infrastructures de recharge.

En 2019, 3 % des voitures vendues en Europe étaient électriques ou hybrides rechargeables, une part qui progresse désormais très vite. Par exemple, en France depuis début 2020, ces modèles représentent plus de 9 % des ventes. Si le réseau de bornes n'est pas rapidement développé, cela peut amener à un point où la percée des véhicules électrifiés peut s'arrêter. Les clients vont constater qu'il devient compliqué de faire une recharge en dehors de leur domicile, la maison restant quand même le lieu principal pour refaire le plein des batteries. On n'imagine pas faire la queue à une borne de recharge comme on peut le faire dans une station essence.

D'ailleurs, l'ACEA souligne que seulement une borne sur sept permet une recharge rapide (au-delà de 22 kW). Or, c'est avec ce type de borne que les longs trajets peuvent plus facilement s'envisager en 100 % électrique.

La France est bien sûr consciente du problème. Dans un plan pour promouvoir le véhicule électrique, le gouvernement s'est fixé comme objectif d'avoir 100 000 bornes en accès public d'ici la fin 2021, contre un peu moins de 40 000 actuellement.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vu que la majorité des propriétaires de VE les rechargent chez eux, et que pour le moment ce type de motorisation reste encore un peu limite pour faire de longs trajets (à la rigueur Tesla et ses superchargeurs) le nombre de bornes ne pose pas un problème majeur pour le moment.

C'en serait un si l'autonomie de nos voitures permettrait de faire de longs voyages et que par conséquent on ne dispose plus de sa borne de recharge personnelle. Mais vu le développement assez rapide, il ne risque pas d'y avoir de pénuries majeures d'ici là.

Par

la est tout le problème.

on vend de la voiture électrique mais plein de gens dont je fais partie n a pas de solution de recharge.

Par

En réponse à Fangtisport

la est tout le problème.

on vend de la voiture électrique mais plein de gens dont je fais partie n a pas de solution de recharge.

c'est là que la solution hydrogène devient intéressante. :bien:

mais également les ve avec prolongateur thermique, qui peut également permettre de recharger une batterie à plat: à voir et tester prochainement la 2x30 de Mazda ainsi équipée. :bien:

Par

Oui, le problème n'est pas l'autonomie, mais la recharge. 300kms d'autonomie est suffisant si on peut charger sur borne rapide. Après, j'ai la chance d'avoir un garage et donc de charger à domicile. Donc perdre 30 minutes (et encore, même en thermique je fais des pauses) sur un trajet de 800kms c'est rien du tout.

Et rouler en électrique est vraiment plaisant. Pourtant j'ai une Jaguar v8....

Par

En réponse à Ajneda

Vu que la majorité des propriétaires de VE les rechargent chez eux, et que pour le moment ce type de motorisation reste encore un peu limite pour faire de longs trajets (à la rigueur Tesla et ses superchargeurs) le nombre de bornes ne pose pas un problème majeur pour le moment.

C'en serait un si l'autonomie de nos voitures permettrait de faire de longs voyages et que par conséquent on ne dispose plus de sa borne de recharge personnelle. Mais vu le développement assez rapide, il ne risque pas d'y avoir de pénuries majeures d'ici là.

Effectivement +90 % des VE sont chargés au domicile !

On achète pas un VE si on est pas capable de le charger de nuit

C'est du bon sens !

Par

C'est un peu enfoncé une porte ouverte, le gouvernement a promis 100 000 bornes pour 2022 attendons de voir.

Les bornes c'est surtout nécessaire pour les longs trajets , si les confinements continuent, c'est pas en 2021 qu'on en fera beaucoup. En attendant vaut mieux éviter le VE si on ne peut pas charger chez soi.

Par

En réponse à Titi92x

C'est un peu enfoncé une porte ouverte, le gouvernement a promis 100 000 bornes pour 2022 attendons de voir.

Les bornes c'est surtout nécessaire pour les longs trajets , si les confinements continuent, c'est pas en 2021 qu'on en fera beaucoup. En attendant vaut mieux éviter le VE si on ne peut pas charger chez soi.

La clés c'est sont les bornes rapides en continue. Avec Tesla aucun soucis pour voyager dans toute la France et l'Europe. Hors Tesla c'est la loterie! Entre la blague d'Izivia qui a fermer son réseau de bornes rapides, les corridors HS et les bornes IONITY hors de prix qui marchent une fois sur deux! Il faut aimer l'aventure pour acheter un VE Français ou Germanique. Sur certaines aires d'autoroutes on a face à face quatre pauvres bornes IONITY dont 2 fonctionneent réellement a + de 100kw vs 16 bornes Tesla a 170kw 100% fonctionnelles qui migrent en 250kw

Par

Après 6 mois et 8000km en Kona 64kw a l'autonomie de 500 km (qui devient 350 sur autoroute par temps frais), il est évident que c'est le problème n1 à résoudre, surtout sur les autoroutes. Paris Montpellier : galère, Ionity arrive, hors de prix mais ça dépannera. Le scandale est l'abandon des bornes corridoor, bien qu'on nous promette une V2. Sinon en usage courant je ne charge pas chez moi mais sur les bornes publiques occitanes du réseau Réveo, bon marché et qui fonctionnent plutôt bien, mais qui manquent de bornes de recharge rapide à plus de 40kwh. Dommage car le VE c'est formidable d'agrément.

Par

Renault propose avec sa location de VE un véhicule thermique pendant 30 jours / an pour 1 € supplémentaire

Aveux de faiblesse...

Par

En réponse à ricolapin

Renault propose avec sa location de VE un véhicule thermique pendant 30 jours / an pour 1 € supplémentaire

Aveux de faiblesse...

je dirais plutôt "de lucidité".:bah:

mais finalement "de bon sens". :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire