Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Volkswagen dévoile l'e-Bulli, son Combi électrique

Volkswagen avait déjà annoncé son e-Bulli, voilà quelques semaines. La marque allemande revient aujourd'hui pour nous dévoiler sa fiche technique. Volkswagen a revu de fond en comble le châssis et les trains roulants de son mythique van pour supporter la hausse du couple.

Volkswagen dévoile l'e-Bulli, son Combi électrique

Le Volkswagen T1 est l'un des engins les plus recherchés par les collectionneurs de Volkswagen. La baie de pare-brise séparée (split window), le look tout en rondeur, et les innombrables vitres latérales font le charme de cet engin, avec un quatre cylindres à plat... qui n'est plus. Volkswagen nous dévoile en effet les détails de la transformation électrique du T1. Une pratique qui se répand de plus en plus chez les constructeurs automobiles ces derniers mois, enclins à transformer leurs gloires anciennes pour les faire passer dans le futur.

Le Combi passe pour l'occasion de 44 ch (quand le quatre cylindres délivrait toute sa puissance...) à 83 ch grâce à un moteur électrique présent à l'arrière, délivrant également 212 Nm de couple, contre 102 Nm pour le bloc essence d'origine. Forcément, avec une puissance et un couple doublés, il a fallu revoir les faiblards trains roulants du T1 : suspensions réglables multibras, freins à disque, le Combi se modernise.

Volkswagen dévoile l'e-Bulli, son Combi électrique

La batterie de 45 kWh, logée au centre du plancher, peut se recharger en 40 minutes à 80 % via un chargeur rapide. Les batteries acceptent jusqu'à 50 kW de puissance. Volkswagen annonce une autonomie de 200 km pour son T1 électrique, qui ne sera malheureusement pas produit, et reste un véhicule d'image.

 

 

 

Portfolio (7 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un bricologe, que l'on voit fleurir depuis 10ans, dans les petits garages.

Par

Superbe coloris.

Par

c'est la société eClassic qui a "rénové" ce bulli, et ce pour la modique somme de 65k ... véhicule a fournir par le client !

Par

sympa pour la puissance et le silence de roulement (et 0 vibrations).

mais la liberté en prend un coup du fait de l'autonomie ridicule pour ce genre de véhicule.:bah:

Par

La réalisation est soignée même si c'est bien violent le déphasage entre le levier de vitesse "moderne" et tout le reste.

Par

Il est magnifique, mais c'est une proposition qui n'a aucun sens. Ce véhicule représente la liberté de mouvement, alors que son autonomie représente le confinement en pleine pandémie de COVID-19.

Par

Magnifique effectivement, sauf le levier de vitesse au design trop moderne.

Quant à l'autonomie réduite, le choix est ici porté sur un samba donc minibus. Dans le cas d'une version westafalia par exemple, ç'aurait été plus gênant.

Par

oh noooon pourquoi pas la produire ?

Par

joli véhicule, mais juste pour l'image, et faire parler de VW et du "rénovateur"

parce que c'est un modèle unique

il coûte une blinde : 65 000 de rénovation à partir d'un modèle que leur dépose

et de tout façon il est toujours impossible en France de circuler avec des papiers français en règle dans une thermique dont on a remplacé le moteur par un moteur électrique

Je ne connais que deux véhicules qui aient été en règle en France : une 2 cv transformée en 1968 et qui a été détruite dans l'incendie du bâtiment qui l'abritait en 2010 et un VW Caddy vers 1996/1998, et qui a disparu d'internet vers 2012.

en règle j'entends avec un carte grise "normale" avec la mention EL sur la carte grise.

parce qu'une 2cv électrique avec la mention ES c'est utile, jusqu'au jour du contrôle technique ... ou de l'accident, même non responsable.

Par

Tcheu, l'emplacement du gps...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire