Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

ZFE : les Français pas vraiment prêts à changer de voiture pour être en règle

ZFE : les Français pas vraiment prêts à changer de voiture pour être en règle

Parmi ceux qui n'ont pas une voiture adaptée aux règles de la ZFE, la solution la plus envisagée est de contourner la zone !

Enterprise, leader de location de véhicules, a fait réaliser une étude sur la perception des Français au sujet des ZFE, les Zones à Faibles Émissions. Caradisiac a eu accès en avant-première aux résultats.

Si elles vont se multiplier d'ici 2025, car rendues obligatoires par la loi climat dans les agglomérations de 150.000 habitants, les ZFE ne sont pas encore bien connues. Certes, 57 % des conducteurs réguliers déclarent avoir déjà entendu parler de ces zones, mais seulement 28 % d'entre eux savent vraiment de quoi il est question.

Cela n'empêche pas une large majorité (82 %) de dire que ces ZFE sont contraignantes, avec des règles compliquées (80 %) et pas claires (77 %). Fait qui peut interpeller : 68 % de ceux qui sont déjà concernés par une ZFE en place trouvent les règles peu claires. Les infos au niveau local semblent donc manquer.

Bon point en revanche : la vignette Crit'Air, qui permet de déterminer qui peut rouler ou non, est connue par 81 % des sondés. Et 95 % de ceux qui sont au niveau d'une ZFE existante sont familiarisés avec la pastille colorée.

Beaucoup de Français s'attendent déjà à être touchés par ces ZFE. 69 % des Français sondés estiment qu’au moins un de leur trajet par mois sera impacté par une ZFE. 18% déclarent même qu’ils auront au moins un trajet par jour qui traversera une ZFE.

Et gare à l'amende. Un peu plus de la moitié des conducteurs sait qu'il y a une amende pour le non respect des consignes, mais très peu (7 %) ont une idée du montant du PV. Pour les trois quarts des sondés qui n'ont pas encore de véhicule adapté, il va donc falloir s'adapter. Et la solution la plus envisagée est.. de contourner la ZFE ! 23 % pensent le faire. 18 % utiliseront un moyen de transport alternatif. Seulement 13 % déclarent changer de véhicule pour en avoir un adapté.

Dans tous ces résultats, il y a des disparités à signaler. Les conducteurs de véhicules hybrides et électriques se sont mieux informés, car ils sont 73 % au fait du dispositif. Les jeunes conducteurs sont aussi un peu moins sévères, puisque 68 % trouvent les ZFE contraignantes, contre 83 % pour les plus de 35 ans.

Si la ZFE est vue comme une contrainte, son utilité est plutôt validée. 73 % des conducteurs réguliers reconnaissent que ces zones permettent de réduire le nombre de véhicules en circulation et 67% estiment que la mesure contribue à un environnement urbain moins pollué.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire