Detroit 2006, Lamborghini profite de sa présence sur le salon américain pour dévoiler une belle étude de style. Celle-ci est due au crayon de Walter de’Silva, chef du design d’Audi et depuis 2005 directeur du Centro Stile de Lamborghini. Pour son inspiration, de’Silva n’a eu qu’a puiser dans le passé de la marque de Sant’Agata et d’en ressortir la célèbre Miura.
Dossiers concept-cars : florilège des projets classés sans suite
Le concept-car de Detroit ressemble au beau bolide des années soixante. On a respecté le plus possible la ligne du modèle sportif originel, en le retouchant subtilement pour le rendre plus moderne. On parle d’un châssis de Gallardo rallongé pour y loger un V12, d’une série limitée à quelques centaines d’exemplaires, puis… de plus rien, Lamborghini ne désirant finalement pas la produire. Ironie de l’histoire, ce n’est pas la première fois que la Miura se voit cantonner à rester dans un salon. En 1968, Bertone créer deux ans après le lancement de la P400 Miura, un élégant spider* (ou spyder) sur la base du coupé. Celui-ci prend la forme d’un concept-car et restera tel quel, et cela malgré l’accueil enthousiaste des fans et des clients de la marque.
*On retrouvera celui-ci en 1970, profondément remanié pour promouvoir l’industrie du zinc.