Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

76% des actifs utilisent leur voiture pour se rendre au travail

Dans Pratique / Autres actu pratique

Selon une étude, 76% des actifs utilisent leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail, soit 4% de plus que l’an dernier. La crise sanitaire est passée par là.

76% des actifs utilisent leur voiture pour se rendre au travail

Dépassée, l’automobile ? Les écolos aimeraient nous en persuader, mais en attendant de trouver engin plus adapté à nos besoins quotidiens, notre bonne vieille voiture est toujours plus prisée.

En cette année « coronavirussée », où les transports en commun ont nettement moins la cote, une étude menée par Ifop* pour le compte d’Alphabet, spécialiste des solutions de mobilité dédiées aux entreprises, montre que 76% des actifs sont adeptes de l’automobile dans le cadre de leurs trajets professionnels ou pour se rendre sur leur lieu de travail.

Cette valeur connaît une hausse de 4 points par rapport à 2019, ceci malgré le développement du télétravail (plus du quart des actifs ont modifié leurs habitudes de travail depuis le premier confinement, et 15% des actifs ont adopté le télétravail).

Elle s’explique notamment par les contraintes que fait peser la crise sanitaire, et avec elle la gêne liée à la promiscuité dans les transports en commun. Même en région parisienne, où ces derniers restent très utilisés, l’auto conquiert 52,1% des actifs, contre 45,1% un an plus tôt.

A rebours des idées reçues, les modes de déplacements dits « alternatifs », tels que la marche, le vélo (électrique ou non) ou les trottinettes apparaissent comme des valeurs à la baisse : ils ne comptent que 36% d’adeptes parmi les sondés, contre 39% en 2019.

On note toutefois que 31% des personnes ayant modifié leur manière de se déplacer utilisent la marche, qu'ils ne pratiquaient pas auparavant.

De plus en plus propre, électrification aidant, l’auto gagne donc partout du terrain. 48% des conducteurs de voiture thermique disent de toute façon manquer de solution alternative crédible, et 36% louent sa rapidité (qualité mise en avant par 53% des adeptes du deux-roues thermique).

Ces chiffres corroborent ceux d'un grand sondage Caradisiac publié au printemps, et dont il ressortait que la voiture sortait grande gagnante du premier confinement. Ainsi, 10% des ménages non motorisés disaient envisager l'achat d'une voiture dans les 6 mois. Une progression particulièrement nette chez les urbains  ou ceux utilisant auparavant les transports en commun.

 

*Etude en ligne réalisée par l’IFOP pour Alphabet France (BMW Group) du 7 au 17 septembre 2020 (soit avant le deuxième confinement) auprès de 1003 Français actifs de 18 ans et plus.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire