Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

80 km/h : les sénateurs en remettent une couche

Dans Pratique / Sécurité

80 km/h : les sénateurs en remettent une couche

Le manque de transparence sur l'expérimentation qui a précédé la décision de généraliser le 80 km/h sur 400 000 kilomètres du réseau secondaire reste apparemment en travers de la gorge des sénateurs. Ces derniers ont donc décidé d'interpeller de nouveau le Premier ministre sur le sujet, et d'organiser une audition du délégué à la Sécurité routière le 24 janvier.

La pilule a décidément bien du mal à passer. En particulier chez les sénateurs qui ont décidé de réécrire au Premier ministre pour lui demander de nouveau des comptes pour justifier l'abaissement généralisé de la vitesse autorisée, de 90 à 80 km/h, sur l'ensemble des routes bidirectionnelles du réseau secondaire - sans séparateur central – à compter du 1er juillet.

De fait, Édouard Philippe a même été destinataire non pas d'une, mais de deux lettres différentes jeudi :

Le Sénat réclame toujours la transparence

sur l'expérimentation du 80 km/h

Dans ces deux lettres, les sénateurs en reviennent toujours au même : ils veulent la "communication des résultats (…) de l’expérimentation" du 80 km/h, mis en place depuis l'été 2015 sur les trois tronçons de route de la Drôme, la Nièvre et l'Yonne, puis de la Haute-Saône. Apparemment les précisions que le Premier ministre leur a apportées sur le sujet lundi, dans une missive rendue publique par BFMTV, et que Caradisiac s'est également procurée (consultable dans son intégralité en cliquant sur ce lien), ne leur suffisent pas.

"Si nous partageons pleinement votre volonté de réduire l’insécurité routière, le nombre et la gravité des accidents de la route, il nous semble essentiel de veiller à ne prendre que des mesures utiles, ayant un 'impact significatif' selon vos propres termes, et à faire preuve de concertation et de pédagogie", lui écrivent-ils. Car, pour l'heure, insiste auprès de nous Hervé Maurey, "nous n'avons aucun élément nous permettant d'apprécier cet abaissement de la vitesse généralisé : nous ne disposons pas des résultats de l'expérimentation, ni des études scientifiques qui permettraient de le justifier… Rien qui nous permettrait ainsi d'avoir un avis éclairé".

Dans la lettre ouverte lancée par Michel Raison, les sénateurs font part de leur souhait quant à eux de créer une nouvelle "mission d’information sur la prévention routière", après celle qui avait eu lieu en 2011. "Si l'audition prévue d'Emmanuel Barbe le 24 janvier ne permet toujours pas d'obtenir de réponse précise, nous espérons vraiment que Messieurs Bas et Maurey prendront la décision d'en créer une, puisqu'ils en ont la possibilité en tant que présidents de commission", nous précise-t-on "en off".

Pour sa part, l'association 40 millions d'automobilistes fait savoir ce vendredi qu'elle "demande la création d'un Comité de suivi indépendant pour veiller à la rigueur et à l'objectivité de l'étude", qui devra accompagner cet abaissement de la vitesse durant deux ans. Pour rappel, Édouard Philippe s'est en effet engagé à rendre publiques les conséquences de la mesure sur l'accidentalité et a donné rendez-vous pour ce faire à l'horizon de l'été 2020. Toutes ces initiatives sont-elles pour autant de nature à remettre en question la généralisation du 80 km/h l'été prochain ? Ça paraît peu probable...

Nos articles sur le sujet :

Le point sur les nouvelles mesures du gouvernement annoncées lors du Comité interministériel de la Sécurité routière (CISR) mardi

80 km/h : un jackpot assuré pour les radars automatiques ?

80 km/h sur route : le gouvernement en pleine salade de chiffres

Sécurité routière : mais oui, il y a aussi des mesures à saluer !

Permis de conduire : des points en plus pour récompenser les bons conducteurs ?

EdouardPhilippe_CISR-lettre Sénateur_07janvier2018.pdfCP Michel RAISON sécurité routière 11 janvier 2018.pdf

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire